7 trucs pour arrêter de râler sur vos enfants

17 avr

En tant que parents nous avons tous nos moments de crise. On se retrouve à préparer le dîner, aider l’aîné avec ses devoirs et en même temps gérer le petit dernier qui pleure car il veut qu’on lui lise une histoire  » tout de suite ». Parfois, soyons francs, c’est vraiment dur dur de garder son calme !  Voici dans cet article les meilleurs conseils que j’ai pu recevoir et mettre en pratique pour ne pas péter les plombs dans ma carrière de maman débutante.

1.Respirer et parler tout bas

Le première chose à faire pour faire tomber la pression de la cocotte minute prête a exploser est de respirer ! Prenez 3 grandes respirations en inspirant par le nez et en expirant par la bouche. Cela vous permettra déjà de vous calmer un peu et aussi de montrer à vos enfants que vous êtes en train de gérer la pression que vous ressentez.

Ensuite si  mon enfant est agité, énervé et qu’il crie, je me mets à parler tout bas pour essayer de comprendre ce qui se passe. Si je crie moi aussi je ne fais qu’empirer les choses. Comme je parle assez bas ( pas trop non plus) mon enfant est obligé de se calmer pour pouvoir entendre ce que je dis.

J’ai vu une maîtresse ( dans l’école Steiner de mes enfants) faire cela dans une classe de 20 enfants et c’est magique.

2. M’asseoir par terre

Quand mon enfant m’énerve le plus. Quand je n’en peux plus, qu’il pousse mes limites et que je sens que je vais crier, j’applique un conseil qui m’a été donné par la directrice de la maternelle de mes enfants. Elle me disait  » quand tu a le plus envie de fuir ton enfant cela veut dire qu’il faut que tu le prennes dans tes bras ». Alors  je laisse tout tomber, je  m’assoie par terre ( à son niveau) et je  demande si il a envie d’un calin. Mon expérience est que au bout de 5 minutes tout  rentre dans l’ordre. Le réservoir affectif de mon enfant est rempli et il arrête de chercher à attirer mon attention. Je peux reprendre ce que j’étais en train de faire.

3. Allez faire une pause pipi ( même si vous n’en avez pas besoin)

Souvent dans les moments de crise on a tendance à » réagir » sous la pression et plutôt que d’être vraiment dans le choix de ce que on veut faire  » on explose ». On m’a conseillé, j’ai essayé et ça marche d’aller faire une pause pipi (ou de me retirer dans une autre pièce pour 2 minutes). Cela me demande suffisamment de temps pour prendre du recul et choisir qui je veux être et comment je veux gérer la situation. Souvent quand on crie on le fait surtout parce que on se retrouve face à nos propres peurs de ne pas être un bon parent. On est perdu, on doute sur notre éducation et du coup on réagit d’une manière disproportionnée.  Sortir de la pièce permet de prendre du recul, de se retrouver et de choisir comment on veut gérer la situation. Évidemment il faut vous assurer que l’enfant ou les enfants sont en sécurité avant de sortir de la pièce.

4. Chanter

Quand je sens que la pression monte et que nous approchons de la goutte qui va faire déborder le vase, j’ai plusieurs fois commencé à chanter ! En général les enfants sont surpris et cela me permet de me ventiler sans crier sur eux ( quand je cris je le regrette toujours)

5. Faire le miroir

Quand mon enfant tape du pied car il veut un bonbon  » tout de suite » ! et qu’il répète, répète, répète son envie en espérant que je cède, j’ai parfois envie de lui crier  » Arrête, tais toi, tu me casses les oreilles ! ». Mais je sais que cela ne marchera pas (à moins que je ne le menace de violence mais ce n’est pas la manière dont je veux élever mes enfants). Je  choisis alors  parfois de jouer le miroir et je reflète son attitude pour lui montrer que je comprend et que je connecte avec sa frustration. Je tape du pied et je dis  » tu veux un bonbon tout de suite », » Tu a vraiment envie d’un bonbon et ça t’énerve parce que maman te dit non »  » toi tu n’en a rien a faire que ce soit bientôt le dîner tu veux un bonbon tout de suite »  » les bonbons c’est trop bon et toi tu en veux un ».

Je remarque que rien que le fait de se sentir entendu satisfait une grande partie de son envie et il est alors plus près de lâcher prise. Parfois on va même jusqu’à manger des bonbons imaginaires. On invente les meilleurs bonbons de la terre !

6. S ‘il  pouvait il pourrait

Quand j’ai envie de crier sur mon enfant parce qu’ il ne range pas sa chambre ou ne pratique pas son piano. Je prend parfois du recul et je replace ma confiance en lui. Je me dis  » S’il pouvait il pourrait ». En général mon enfant a envie de me faire plaisir et de bien faire  alors qu’est-ce qui l’empêche de faire ce que je lui demande ? Peut-être que sa chambre est vraiment trop en bazar et il se sent complètement dépassé. Je peux alors trouver un accord pour que nous le fassions ensemble ( il range ce qui est par terre et je l’aide avec son bureau). Ou bien parfois aussi il ne fait pas parce que il n’a pas compris quelque chose ( il bloque sur un passage de sa partition de piano et il se décourage) ou bien il ne fait pas parce que selon lui il a déjà trop à faire et il ne peut pas tout faire. Je l’aide alors à organiser ses taches pour que tout soit faisable.

Quand mon enfant peut en général il  fait ce que je lui demande.

7.  Le test de la barrière

Quand mon enfant dépasse les limites dans son comportement. Qu’il me fasse une crise à la caisse du magasin pour que j’achète des chewing-gums  ou qu’il me défie avec un propos virulent,  je me souviens d’un conseil reçu de ma maman.  Les enfants ont besoin de se sentir en sécurité et de savoir qu’on est capable de poser un cadre solide autour d’eux pour les protéger de ce monde qu’ils ne maîtrisent pas. Un peu comme une barrière de balcon qui protège et empêche de tomber dans le vide. Régulièrement mon enfant va venir tester si la barrière est solide. A moi de lui prouver que c’est le cas. Si je crie et je m’énerve je créé l’effet inverse et provoque chez lui un sentiment d’angoisse et de peur. Donc je pose fermement la limite et je ne décroche pas de mon cadre. Il en a besoin pour être rassuré.

J’espère que ces 7 trucs vont vous aider. Je suis aussi certaine que vous avez vous aussi testé et trouvé des trucs qui marchent pour vivre plus sereinement votre parentalité ! S’il vous plaît utilisez ce blog pour les partager avec les lecteurs !

Si cet article vous a plu merci de le partager.

Love and Respect,

Christine Lewicki

Vous  désirez partager cet article dans votre Ezine/Blog/Site? Vous êtes les bienvenus en incluant le petit texte suivant:

 “Christine Lewicki, est une coach en entreprise certifiée, auteur du Bestseller “J’arrête de Râler!” publié en plusieurs langues, Conférencière et Facilitatrice de groupes MasterMind en France et aux Etats-unis. La passion de Christine est d’aider les gens ordinaires à  arrêter de râler et devenir entrepreneurs de leur vie !  Téléchargez le Kit gratuit  J’arrête de râler sur le blog!

120 Réponses to “7 trucs pour arrêter de râler sur vos enfants”

  1. dophinel juillet 22, 2015 à 5:42 #

    conseils directement tirés de votre livre j’arrête de râler sur mes enfants et mon conjoint que j’ai dévoré !!! merci pour ce cadeau !

  2. lheur juin 5, 2015 à 8:42 #

    Je suis dans une situation critique,c’est vrai que je rale mais quant il fait des betises mon fils a 15ans et defois cest un supportable de le voire ainssi muet comme 1carpe et il en fait qu’a sa tete

    • christinelewicki juin 6, 2015 à 12:31 #

      Cher Lheur, je suis desolee de lire que la situation est difficile entre vous et votre fils. C’est vrai que parfois les ados nous font perdre nos moyens. Ils ont envie d’être grands et indépendants mais ils ont encore tellement besoin de sentir la présence et la bienveillance de leurs parents. Je vous invite a lire l’article special ADO  » Vous est-il deja arrivé » de de Florence Leroy co-auteur avec moi du livre  » J’arrête de râler sur mes enfants {et mon conjoint}

  3. sissou38 avril 7, 2015 à 4:53 #

    A reblogué ceci sur Création pour bébéet a ajouté:
    Merci pour ces précieux conseils qui permettent de relativiser. Quand tout va mal, que l’on est au bord de l’explosion, il faut se rappeler tout l’amour que nous avons pour nos enfants…

  4. Aliochas avril 1, 2015 à 7:31 #

    C’est vrai que le coup du câlin fonctionne très souvent

  5. jess mars 30, 2015 à 2:41 #

    Déjà vu dans le magasine parents c 7 astuces pour arrêter de râler..

    • christinelewicki mars 30, 2015 à 3:45 #

      Chère jess. En effet nous avions donné notre accord pour que le magazine Parents partage cet article auprès de leurs lecteurs.

  6. Pat janvier 29, 2015 à 7:49 #

    Suis un papa un peu sanguin et costaud alors quand notre fils me pousse à bout, ma force, ma voix peuvent faire très peur! La violence peut donc être aussi psychologique et verbale. Ces conseils m’ont vraiment aidé, surtout celui de la pause pipi! Une idée géniale! Merci!

  7. Helena Herrera janvier 22, 2015 à 8:27 #

    Bonjour,
    Je tiens à laisser un petit commentaire, car j’étais une maman désespérée avec son deuxième enfant âgé de 2 ans. Je lui criais dessus sans cesse par épuisement de caprices incessants. J’ai eu un déclic en le voyant crier sur son frère en utilisant exactement mes propres expressions. J’avais le droit à des luttes quotidiennes de plusieurs heures pour le mettre au lit. Je ne lui crie plus dessus depuis 6 jours. C’est récent, mais j’ai eu un déclic fulgurant et me suis promise de ne plus jamais lui crier dessus. Et bien…le mettre au lit est devenu un jeu d’enfant!!!! Depuis que je ne lui crie plus dessus et que je cherche des alternatives aux difficultés et autres oppositions et caprices, son comportement a diamétralement changé. Je le sens apaisé…et moi aussi.

    Je dois dire que les conseils indiqués ci-dessus fonctionnent vraiment. Vous ferez du bien à votre enfant et à vous même.

    Pour les caprices, les conseils 2 et 5 fonctionnent vraiment bien. Alors, cela ne veut pas dire qu’il n’y a plus de caprices…mais ils sont réglés sans cris mais passablement d’imagination. Et quand le caprice a passé, moi je ne suis pas énervée et cela a duré beaucoup moins long que lorsque je criais.

    Très anecdotiquement, mais tout de même incroyable: aujourd’hui, mon fils a commencé à demander un petit pain au lait. Chose que je n’avais pas la possibilité de lui offrir à cet instant. Commence l’éternel appitoiement sans fin de « petit pain au lait maman » accompagné de cris et larmes. Je me suis dit, c’est reparti… mais restons calme! Et là, je me suis souvenue du conseil numéro 5. Et je lui ai dit en tapant du pied « Oui, tu veux un petit pain au lait parce que c’est trop bon, mais maman n’en a pas ». Et bien, croyez-moi ou pas, il s’est immédiatement tu et a continué à marcher en parlant de tout autre chose. J’en suis restée bouche bée. Donc, le caprice a duré environ 28 secondes. Avant, je me serais énervée, il se serait roulé par terre, j’aurais dû le porter jusqu’au bus alors qu’il se débatterait, et j’en passe… vous connaissez bien la scène peut-être.

    Donc, vraiment, ne crions pas sur nos enfants… cela leur fait du mal, mais nous fait du mal en tant que parent également. Depuis que je ne lui crie plus dessus, ma relation avec lui est plus heureuse…

    Les enfants nous poussent à bout parfois, mais ce qu’ils veulent c’est juste un peu d’attention et beaucoup d’amour. A l’instant oú j’écris, mon fils dort dans son lit…scène improbable il y a encore 7 jours…!!!

    Courage à toutes et tous!

    • lindsey juin 16, 2015 à 6:52 #

      même souci avec mon fils de 2 ans pour le coucher au debut je suis calme mais fini parfois par m’emporter. Comment avait vous fait pour que le coucher se passe bien, que lui avez-vous dti?

  8. Secret fusion 13 décembre 3, 2014 à 10:57 #

    Merci je me sens rassurée de savoir qu’il existe des changements et des solutions pour enfin relâcher la pression et enfin profiter de ma petite puce qui grandit déjà trop vite sans lui crier dessus et d être méchante et blessante dans mes mots quand je suis en colère. Le DÉCLIC commence maintenant et l’heure du CHANGEMENT demain matin 6h… Eh oui! Ma fille est une lève très tôt avec beaucoup d’énergie. J’ai compris certaines choses et comportement que je dois absolument changer pour le bien- être et le bonheur de ma famille. Merci Christine pour ton blog ça va beaucoup m’aider dans le futur et dans ma relation avec ma fille mais surtout arrêter de râler! Pour prendre le temps de respirer. Bisous et continue ce que tu fais c’est génial! Compte sur moi pour partager tes articles, tes conseils sur les réseaux Bizzz just Mel.

  9. SUZA1974 novembre 5, 2014 à 10:13 #

    Après une journée de travail, et maman monoparentale sans famille, il est difficile de mettre en application ces méthodes! Ceci n’est purement que théorique, et cela n’est pas encourageant!

    • EMILIE novembre 18, 2014 à 6:38 #

      Bonsoir, c’est vrai qu’il y a des situations où on a juste envie d’envoyer tout valser… Mais je vous assure que ca fait du bien à toute la famille !! je pratique au quotidien et c’est encourageant…

    • cécile juin 17, 2015 à 6:11 #

      Votre commentaire m’a bcp interpelée. En effet, je vous rejoins dans ce propos. Je suis moi-même maman de 2 garçons (5 ans et demi et 7 ans). Leur papa habite à 400 km et je cumule deux boulots pour pouvoir m’en sortir. Je ne suis pas malheureuse car mes enfants et moi-même sommes en bonne santé donc je ne cherche pas à me plaindre et à me faire plaindre. Les journées sont très longues et très fatigantes pour moi mais surtout pour eux (péri-scoalire dès 7h30 et je les récupère à 18h au mieux). Mais , quand j’essaie de trouver des solutions pour ne plus crier, être blessante parfois qd je suis en colère, je culpabilise encore plus qd je lis certains articles (je suis consciente que ce n’est pas bon pour leur développement affectif et comportemental). Pour ma part, ce ne sont pas les colères que je n’arrive pas à gérer (en principe ce genre de caprice je gère avec fermeté ) . J’ai bcp plus de difficulté lorsque je dois gérer bcp de choses et que le peu que je leur demande n’est pas fait. Ils n’obéissent pas et c’est usant. Et lorsque la fatigue est au RDV (chose courante car assumer toutes les casquettes est difficilement faisable en 24h), je crie, je mets des fessées (et oui je vais bientôt être hors la loi, je punie au coin), j’aimerais tant avoir une atmosphère sereine et agréable à la maison. J’aimerai trouver des conseils adaptés aux mamans seules. Merci tout de même aux personnes qui créent ce genre de blog; Parfois, ça peut aider.

  10. hafsa août 22, 2014 à 10:51 #

    merci pour ces conseils,
    cela m’a rassurer de voir que je pouvais trouver un échappatoire à ces énervements quotidiens .

  11. sylv juillet 25, 2014 à 8:50 #

    Merci pour tous ces bons conseils ! C vrai que lorsqu’on ne s’énerve pas, qu’on fait diversion (j’adore l’idée du mimétisme que tu décris et le fait de manger des bonbons imaginaires!) les enfants se calment plus rapidement mais c’est parfois difficile de garder son calme:-) merci pour ce post en tout cas!

  12. Nathalie avril 25, 2014 à 7:08 #

    De très bons conseils en effet. Pour le dernier j’ajouterais que les enfants qui cherchent le plus à tester nos limites sont justement ceux qui ont le plus besoin d’être rassurés par des « barrières ».

  13. Alexandra avril 13, 2014 à 9:02 #

    Très bon conseils je garde de côté à relire de temps en temps. Même si certains sont plus facile à mettre en œuvre dans l’intention que dans l’action. La patience est la première vertu que nous apprennent nos enfants…

  14. redant février 1, 2014 à 8:01 #

    grand merçi a vous maintenant je comprend certaines choses que mes jumelles me font car je dois crier s’en cesse sur eux et sa fais du mal encore grand merçi!!!

  15. Nathalie Thibodeau janvier 13, 2014 à 3:31 #

    Je ne saisi pas trop le truc no 7 avec le test de la barriere… quelqu’un peut me donner un exemple concret svp ?

    • Nathalie janvier 24, 2014 à 2:17 #

      C’est simple, elle veut simplement dire d’avoir des limites claires et établies… Être solide! si ton enfant fait une crise au magasin, même si les gens te regarde, tu garde ton calme et tu intervient… On ne laisse pas passer sinon ton enfant saura que tout est possible s’il fait une crise… Établir des limites claires !

  16. Vigour novembre 6, 2013 à 12:52 #

    MERCI :’)

  17. imane octobre 31, 2013 à 12:08 #

    Bonsoir les mamans, j ai un bb de 2ans qui adore jouer avec la cocotte minute sinon c grave les cris les pleurs vraiment des crises comme pas possible j demandé svp laquelle j peux acheter celle en l inox ou métal je veux la moins nocifs et merci pour votre aide

    • Helena janvier 22, 2015 à 8:38 #

      … peut-être que ce n’est qu’un caprice qu’il vous faut gérer… Si pour vous, il ne vous semble pas admissible qu’il joue avec la cocotte-minute, alors il faut le lui expliquer et ne pas l’autoriser.. même s’il se fâche très fort. Vous pouvez lire le post que je viens de publier. Vous verrez, je connais très bien ce type de caprices, mais y céder est ouvrir grand ouvert le robinet à des caprices incessants. Il faut être ferme, même s’il se fâche. Cela lui passera, et la prochaine fois, il ne voudra plus jouer avec la cocotte-minute car il sait que vous n’êtes pas d’accord. Il faut juste bien lui expliquer, même s’il pleure, il comprend. Il réessaiera de voir si vous cédez la prochaine fois (voir conseil 7), ne cédez pas…
      COurage

  18. catherinexs octobre 21, 2013 à 6:13 #

    Merci pour ces conseils utiles et efficaces (testés ce jour)

  19. Mélanie M. octobre 13, 2013 à 8:37 #

    Bonjour ! Je suis institutrice et maman de deux enfants de 9 et 10 ans.
    J’ai deux conseils à ajouter à cette formidable initiative et à ces trucs très avisés.
    Surtout ne vous mettez pas à chanter face à une crise de colère d’un enfant de plus de 6/7 ans !!! Vous le vexeriez terriblement et lui donneriez l’impression que vous voulez rompre le dialogue avec lui ! Quand l’enfant atteint l’âge de raison, il va vous juger très déraisonnable et irrespectueux à son égard. Mais ça peut marcher avec des plus petits.
    Un autre truc. Mettez-vous à la place de votre enfant en cas de crise. Et demandez-vous « si j’étais à sa place, comment aurais-je eu besoin que mes parents réagissent ? Qu’est-ce qui m’aurait fait du bien et m’aurait appris ? Voilà !

    • CANELLE octobre 18, 2013 à 9:14 #

      Bonjour,
      je suis tombée sur votre blog un peu par hasard, je n’ai d’ailleurs jamais commnuniqué sur un blog. Voilà, en fait je recherchais des réponses pour m’aider dans ma relation avec mes filles de 10 et bientôt 8 ans. En ce moment c’est surtout avec la plus jeune que c’est très difficile, elle me manque de respect en permanence. Elle me répond, même quand je lui demande fermement d’arrêter, il faut toujours qu’elle continue pour avoir le dernier mot. Elle est insolente, quand je crie, elle essaye d’avoir encore le dessus en criant plus fort par exemple. Certaines punitions fonctionnent dans le sens où elle les respecte (par exemple punie de télé, elle ne va absolument pas chercher à contourner ou réduire le temps de punition) mais n’ont aucune efficacité sur le pourquoi elle a éfé punie, elle continue à me répondre, à lever les yeux aux ciels, à souffler, à crier, à dire qu’elle ne fera pas telle ou telle chose parce qu’elle ne veut pas….
      J’ai conscience que nous sommes rentré dans un cercle vicieux, cela me fait peur pour l’avenir, cela gâche ma joie d’être maman et nos relations mais comment faire pour en sortir ? J’ai vraiment envie d’avoir d’autres méthodes éducatives mais j’ai l’impression de ne pas y arriver.
      Parler tout bas, j’ai essayé mais cela n’a aucune efficacité, au contraire j’ai l’impression que du coup elle a l’impression qu’elle peut avoir le dessus et s’autoriser à continuer de plus belle. Prendre du recul, je devrai je pense mais quand elle est ou elles sont insolentes, est-il judicieux de ne pas leur montrer immédiatement qu’elles dépassent les limites ? là j’aurai besoin de vos réponses !!!! Pour moi et mon mari le respect est une valeur fondamentale et bizarrement (ou pas ?) c’est là dessus que notre éducation bloque !!!! J’ai justement l’impression qu’en leur indiquant immédiatement qu’elles sont irrespectueuses et que c’est inadmissible pour moi c’est ça « utiliser la barrière » ou alors je n’ai pas compris votre 7ème idées ?
      J’ai déjà utilisé le miroir mais j’ai eu le droit a « ouais c’est ça !!!! En plus tu te moques …..)
      Je penses sincèrement que je devrai plus utiliser le « si elles pouvaient, elles feraient »
      Me mettre à leur « hauteur » ou les prendre dans mes bras je l’ai fait plusieurs fois avec la plus jeune c’est vrai que ça marche, souvent elle pleure me dit qu’elle est en colère, que ce n’est pas forcément aprés moi mais qu’elle n’arrive pas à faire autrement, qu’elle m’aime trés fort, qu’elle est désolée, c’est souvent trés émouvant pour nous deux l’occasion de parler. Mais dés fois dés ce moment à peine passé elle recommence!!!!
      Bref, je suis un peu perdue, excusez mon pavé mais je crois que j’avais besoin de dire tout ça…..
      Juste pour information mon mari est très présent, les filles sont un peu moins irrespectueuses avec lui mais pas toujours, il est vrai qu’actuellement c’est surtout la deuxième qui est trés difficile et particulièrement avec moi mais lui aussi souffre de cet situation et se pose des questions sur notre éducation que nous pensons pourtant absolument ni laxiste ni autoritaire !!!!!
      Merci pour votre attention.

      • Nina février 13, 2014 à 5:28 #

        Moi le passage qui me frappe c’est « Pour moi et mon mari le respect est une valeur fondamentale et bizarrement (ou pas ?) c’est là dessus que notre éducation bloque !!!! »

        Justement si cela vous tiens particulièrement à coeur, vous focalisez peut-être beaucoup là-dessus d’où un certain raz-le-bol et de la provoc vis-à-vis de ça de la part de ta fille. Si depuis le départ c’est une « barrière » elle a peut-être finit par se demander « ah oui et pourquoi d’abord?! » Avez-vous défini le respect, ce que c’est, à quoi ça sert, quels en sont les limites ? Ou juste dit « c’est comme ça » ? C’est bien d’avoir des règles mais il est essentiel de les expliquer, de démontrer leur légitimité. Bien des parents ne seraient pas d’accord avec ça (« je suis le parent, je sais et je n’ai pas à argumenter, point ») mais ça me paraît évident. Une règle sans fondement (ou qui paraît sans fondement) risque de ne pas être suivie, surtout plus ils grandissent (ça me semble logique à vrai dire).

        Bref plus concrètement – vous l’aurez compris – je prône la communication. Pour moi c’est la clef essentielle d’une bonne relation. Ça passe aussi par laisser ma fille argumenter sur une règle. Si elle ne veut pas faire quelque chose je lui demande pourquoi elle ne veut pas et pourquoi elle juge qu’elle peut se permettre de remettre ça en question. La plupart du temps je m’aperçois qu’elle n’avait pas vraiment compris le fond du truc, et dans certains cas je m’aperçois que je n’ai aucun argument valable alors je suis son raisonnement à elle et laisse tomber cette règle. C’est assez démocratique et ça donne beaucoup de confiance à l’enfant, ça l’incite à respecter les règles sur lesquelles on a déjà argumenté et ça l’implique, le pousse à réflechir, se poser des questions etc.

        Pour en revenir aux méthodes, ça m’arrive souvent de parler de manière agacée malgré tout (je suis très râleuse!) mais quand quelque chose me soule trop, le plus efficace à ce jour a été de laisser tomber, de faire comme si je m’en fichais. Du coup elle voit qu’elle n’a plus prise sur moi et s’arrête d’elle-même. Éventuellement je peux lui dire « ok tu veux être casse-pied là, te défouler ? Ben vas-y ! Je m’en fous ». Car oui elle a eu le dernier mot (à nous parents aussi de savoir mettre notre orgueil dans notre poche!), mais… À quoi lui aura -il servi ?!

        Sinon autre option que j’utilise fréquemment : l’envoyer dans sa chambre se calmer 5mn plutôt que de punir. Et je précise toujours que si elle est comme ça, c’est désagréable, on n’a pas envie de la voir alors qu’elle aille ailleurs. Ça lui met toujours un petit blanc!

        Au final elle écoute très bien dans l’ensemble. Les disputes sont rares et les punitions quasi inexistantes. Et l’arrivée d’une petite soeur s’est passée à merveille!

        Bon courage les papas et mamans!
        ++

  20. caro septembre 23, 2013 à 8:02 #

    Merci beaucoup pour ces très bons conseils. Si on a déjà entendu parler de certains, il y en a d’autres qui sont nouveaux pour moi. Et c’est bien de lire ou relire des conseils car parfois dans ces moments de colère on oublie. Merci encore.

  21. Andre Madison septembre 13, 2013 à 3:49 #

    J’ai crier hier sur mon bebe de 5 mois et je m’en veux terriblement au point ou il a pleurer encore plus Ford de ce qu’il pleurait deja et voir de s’étouffer … Cela suite a une petit intercation avec le papa ! Dc jnetaus énervée et le papa étant parti et bb essayais de s’endormir il n’y arrivait pas alors il pleurerait et sa ma énervée dc voilà !!! :,-(…

  22. Laëtitia septembre 9, 2013 à 9:00 #

    Même si on connaît tous plus ou moins ces « techniques ». Merci de le répéter et de les réunir toutes sur cette page que je vais garder dans un coin ;)

  23. Kadi Lamia août 25, 2013 à 7:11 #

    Bonjour à tout le monde c dur pour moi car je suis seule avec m es 3enfants je vien de lire les conseille et j’espère que sa va marchée parceque moi jarive plus tellement que je mange plus j’ai perdu 7kilo on 1mois franchement c pas facile merci

  24. marina août 23, 2013 à 8:35 #

    Alors là merci pour ces précieux conseils. Ces derniers temps je suis confrontée à un mur avec mon fils aîné âgé de 29 mois, il vient d’avoir un petit frère qui a 3 mois et depuis il me provoque ou du moins ce fait remarqier avec des bêtises en tous genre. Au début il supporter pas ce bébé et depuis 2-3 semaines c’est bisous sur bisous mais ça ne l’empêche pas de me faore comprendre qui veut plus d’attention. Je fais au mieux pourtant mais rien n’y fait et en plus il est aussi d’en sa phase d’opposition donc quoi que je dise c’est in « NON » catégorique. Et quand je le punis en ce moment il crie et se jette par terre. Au début je gérer maos avec la fatigue etc….j’en peu plus. J’essaie de m’accrocher et lui faire comprendre qie c’est moi qui décide et pas lui mais avec le bébé qui pleure à coté c’est dur donc je craque. Mais grace à tes conseils je me rends compte qu’en faite je suis pas une mauvaise mère, juste une maman qui aide son petit garçon à devenir grand. Je vais appliquer tous cela en espérant que ça aille mieux par la suite. Merci

    • Joelle janvier 29, 2014 à 11:36 #

      29 mois c’est l’age du « non » et ils passent quasi tous par là … chez vous s’ajoute le problème de « jalousie » vis a vis du bébé… Il vous avait pour lui tout seul et tout a coup il doit partager et à même l’impression de ne plus avoir de votre temps pour lui tout seul

      Ma mère a vécu ça avec moi (j’avais 6 ans quand mon frère est né) et un médecin lui a donné ce très bon conseil …. lorsque vous donnez qq chose au bébé , donnez d’abord au grand car après tout c’est lui qui était là en premier!
      vous verrez , au bout de qq temps les crises lorsque vous vous occupez du petit s’espaceront car il aura compris que lui aussi est très important a vos yeux

      Autre petit conseil que je me permets de vous donner … ménagez vous des moments « a deux » avec l’ainé … dites lui « je mets le bébé au lit et après nous joueront (ou je te lirai une histoire) rien que nous deux tranquillement » … Ca le rassurera et lui permettra de mieux gérer son stress lorsqu’il a l’impression que « vous ne l’aimez plus »

      Et faites le aussi participer avec le bébé … aider a lui donner le biberon, aider au moment du bain (passer le savon, la serviette etc) il se sentira « le grand » et ça le rassurera aussi

      J’espère que ces qq petits conseils vous seront utiles et que tout rentrera dans l’ordre très vite

      bon courage

  25. MURIELLE août 12, 2013 à 4:40 #

    Article très intéressant…ainsi que certains commentaires. Ceci dit j’aimerai bien que vous argumentiez votre dernière partie, lorsque votre enfant a des propos virulents? et qu’il vous dit que vous êtes nulle ? ou autre joyeuseté ? ou qu’il insulte son frère ou sa sœur?

  26. latribudeflo juillet 10, 2013 à 9:51 #

    A reblogué ceci sur Les découvertes de Flo and commented:
    Excellents conseils. Il faut juste s’en souvenir quand on est en plein dedans

  27. Jamel juillet 2, 2013 à 8:59 #

    Mais où sont les papa ?

    Depuis quelques semaines rien ne va plus à la maison, avec ma femme on n’a plus d’autorité, on ne sait plus comment réagir, toutes les punitions ne fonctionnent pas, on a beau les privés de ce qu la ‘ils aiment ça ne les atteints pas…. du coup on crie pour se faire respecter, on dort mal on est fatigué…. on a 3 enfants de 4, 3 et 18 mois et dès qu’il y en a un qui fait une bêtise tout le monde suit !

    Ce matin je n’ai fait que crié et j’ai mis une claque à mon fils….. la 1e ! Et je n’en suis pas du tout fier, j’ai donc cherché des conseils et je suis tombé sur cet article.

    On va donc faire un virage de 180 degrés et j’espère que l’on va enfin s’en sortir

    • Laura de Debout Ludo juillet 2, 2013 à 11:57 #

      Bravo en tout cas Jamel de vous remettre en question. C’est pas toujours évident, surtout quand on a « la tête dans le guidon ». Renseignez-vous sur la parentalité positive, c’est très efficace et bénéfique pour les parents comme pour les enfants. :)

      Bon courage, et quand vous n’en pouvez plus, n’oubliez pas tout l’amour que vous avez pour vos enfants et qu’ils ont aussi pour vous !

    • christinelewicki juillet 10, 2013 à 5:39 #

      Whoohoo Jamel ! vous venez de vivre votre DECLIC qui sera le début de votre nouvelle vie de papa !
      Je vous recommande de lire cet article qui je l’espère vous aidera !

  28. Mel juin 6, 2013 à 2:55 #

    Bonjour,

    plus d’idées avec des pré-ados et ado ?? Le jeu de celui qui rangera le plus vite ou des couleurs de voiture…je pense surtout qu’ils vont tous pouffer de rire si je leur demande ça !!

    Non , j’essaie de leur faire comprendre que participer à quelques petites tâches fera que « Maman » et « Belle – Maman » (et oui famille recomposée) sera beaucoup plus zen et souriante !!
    Et ceux de 11 et 14 ans le comprennent pas trop mal !
    Celui de 7 ans aide encore volontier…à cet âge là, c’est moins difficile…

    Bonne soirée avec ce soleil !!

  29. Laura de Debout Ludo mars 14, 2013 à 4:04 #

    Merci pour ces conseils simples et pratiques !

    C’est vrai que quand on est énervé (et les enfants arrivent souvent à nous rendre chèvres !), on peut s’emporter facilement sous le coup de la colère.
    Et même si crier un bon coup peut nous donner l’impression de nous libérer de cette pression accumulée, d’un point de vue éducatif c’est totalement inefficace voire malsain.

    Encore une fois merci pour tous ces conseils « anti-ralage ». C’est vrai que quand on est positif, comme par magie le monde autour de nous le devient aussi ! :)

  30. ML mars 7, 2013 à 8:21 #

    Je passae mon temps à râler sur mes enfants de 3 et 8 ans, cela m epuise. Le moindre quiproquo par en live , tous le monde s enerve, et rien ne s’ arrange. Je me suis lancer le défi mais mon bracelet change de côté très souvent . Je vais perdurer pour nous rendre la vie plus douce. Merci pour vos conseils. ML

  31. Mugnier A décembre 6, 2012 à 8:38 #

    Merci beaucoup pour tous ces conseils ! Je vais les tester avec plaisir pour mes enfants et moi. Au plaisir de vous lire.

  32. Maryam novembre 18, 2012 à 8:44 #

    Merci pour ces conseils !

  33. Galea34 octobre 24, 2012 à 4:00 #

    Merci pour ces conseils, c’est très dur en ce moment je culpabilise à chaque dispute avec mes petits bouts, mais je vois que je ne suis pas la seule à m’énerver, mais je veux aussi que ça cesse, je m’en vais de ce pas suivre tes conseils!!

  34. Oh, la râleuse octobre 23, 2012 à 10:44 #

    Je commence !
    A force de râler après mes enfants, je râle de plus en plus. Ils sont toujours stressés, de plus en plus stressés. Je me couche fatiguée, je me lève angoissée de crier encore. Cette situation m’attriste, je culpabilise, je me sens encore plus anormale, et… je râle encore plus, car je constate que ma façon d’éduquer mes enfants n’est pas celle que j’espérait. Ce constat d’échec me mine le moral et je suis de plus en plus terrible.
    Alors, vous avez raison.
    Je vais POSITIVER, ME CALMER. Je vais rendre mes enfants HEUREUX, redevenir HEUREUSE, et mon mari aussi sera plus zen.
    Le tour est joué.
    Je n’ai qu’à plus qu’à me lancer.

    Pour commencer, j’ai imprimé vos conseils.
    Ce soir, je mets un bracelet sur à mon poignet droit.
    Bonne journée.

    • christinelewicki octobre 25, 2012 à 1:13 #

      Bravo pour votre détermination. Pour réussir ce challenge il faut d’abord être clairement conscient de ce que cela nous coute de vivre dans nos raleries.
      Oui nous ne sommes pas obligés de tout subir avec nos enfants. Nous pouvons prendre un peu de distance, lâcher prise, mieux communiquer et développer notre présence.
      Je vous encourage vivement a aller au bout du challenge  » 21 jours consecutifs sans râler ». C’est la durée qu’il vous faudra pour vous sevrer de cette habitude, pour apprendre a puiser dans vos nombreuses ressources, pour développer un nouveau mode de communication et reprendre votre rôle de parent en main (et votre vie).
      Prenez le temps de regarder toutes les vidéos de mon challenge, elles vous aideront surement.

    • Sophie octobre 17, 2014 à 12:51 #

      Bonjour

      Dieu que je vous comprends je viens encore de HURLER après ma fille de seulement 3.5ans et ce que je constate c est que je lui en demande beaucoup trop.A chaque voit je m en veux et la meme je pleure tellement je m en veux . j ai peur de la traumatiser je perds pieds.
      j ai aussi un bébé de 4 mois et il m arrive aussi comme une idiote de lui crier dessus.j ai vraiment l impression d’etre folle.

  35. Dame Praline. octobre 17, 2012 à 9:05 #

    Merci !!! ça va bien m’aider, je met le lien en favoris !!

  36. km octobre 10, 2012 à 7:40 #

    Merci bcp je vais essayer d appliquer tous ces bons conseils!!

  37. Sénélas septembre 27, 2012 à 10:30 #

    Après un début de matinée difficile avec l’un de mes enfants, un footing pour se défouler et quelques larmes versées…je tombe sur ce blog, dont les 7 clés me font tilt. C’est vrai que j’aurais plus tendance à m’énerver tout de suite que réfléchir à la façon d’éviter de m’énerver. Je me sens d’autant plus seule dans ces situations puisque je me dis, à tort, que ce qui se passe chez moi, ne se passe pas chez les autres; ça me fait culpabiliser.
    C’est fou ce que le « métier » de maman peut-être difficile parfois, mais lire tout cela m’a fait beaucoup de bien. Merci!

  38. Véronique septembre 16, 2012 à 4:21 #

    Aujourd’hui, je redécouvre cet article et je le partage tous azimuts, notamment sur le Blog de Bouts de Ficelle que je vais animer quelques temps. Je vais sans doute avoir besoin d’essayer vos trucs avant la fin de la journée, merci d’avance ! ;-)

  39. Hiljainen septembre 16, 2012 à 3:40 #

    Merci pour ces excellents conseils. Je traverse une période d’épuisement et j’ai beaucoup de mal à supporter mes enfants. Je crie beaucoup. J’essaie de nous sortir de cette situation qui nous éprouve tous et me suis lancée dans le défi « 21 jours sans crier ». Je garde cette page en favori.

    • christinelewicki septembre 19, 2012 à 4:50 #

      Vous avez tout mon soutien Hijainen. Sachez que crier sur vos enfants est surement aussi une grande source de votre épuisement. Arrêter de râler c’est trouver d’autres moyens de vivre sa vie et accéder à plus de sérénité.

  40. val septembre 15, 2012 à 8:59 #

    merci de ces precieux conseils qui tombent a point nommé ! j’ai un petit bout de choux de 3 ans qui passe son temps a tester et du coup je passe mon temps ou presque à crier du et je suis fatiguée de cela … je mets en application des demain ….

  41. lombart septembre 7, 2012 à 12:40 #

    merci

    • lombart septembre 7, 2012 à 12:46 #

      j’avais écrit un long message mais apparemment il n’est pas passé parce que j’ai mis un lien, merci pour cette page, je me lance « jarrete de gronder mes enfants » pendant 21 jours , merci encore

  42. Sabrina VITAL mai 31, 2012 à 3:07 #

    Merci pour ce partage!! c’est bon de ne pas se sentir seule et puis de découvrir d’autres « trucs » car toute nouvelle idée est toujours la bienvenue! j’ai évolué dans mon parcours de maman et celle que j’étais au début, hurlante, impatience, donneuse de fessées et qui faisait peur à son premier garçon ne me plaisait pas du tout! la violence a fait partie de mon enfance alors hors de question!…apprendre à gérer sa colère a été un vrai défi pour moi…je suis aujourd’hui maman de 4 enfants de 12, 9, 7 ans et une petite dernière de 17 mois…alors je vais mettre en pratique ce que j’ai lu et qui m’a bien plu (j’ai du mal à croire que l’on puisse calmer mes lionceaux en parlant plus bas, et comme ça m’intrigue je vais tenter!)… car j’ai remarqué qu’il faut varier au risque de ne plus surprendre! donc j’ajoute volontiers ces idées dans ma besace! :) …on s’adapte en fonction de l’âge…avec un petit: déjà comprendre qu’on est « condamné » au rabâchage! ^^ c’est normal… maman magnéto? oui c’est moi! ^^…transformer une corvée en jeu avec une récompense à la clé (un jeu avec moi, un bain, un massage des pieds,une activité) avec bien entendu la notion de rapidité pour arriver plus vite à sa récompense! :)…imiter son enfant qui fait une colère ou un caprice, mais en y faisant des tonnes dans les grimaces, ça stoppe net et les fait rire mais à ne pas reproduire trop souvent car ça marche plus sinon! ^^…isoler un enfant agressif (certains ne supportent pas que l’on reste avec eux) et pour l’un de mes fils j’avais crée « un coussin de colère » et qu’est ce qu’il a pris ce pauvre coussin! ^^…détourner l’attention d’un tout petit sur autre chose qui va le captiver et lui faire oublier l’objet de son caprice…pour les plus grands: le silence, je me mets HS…respirer, sortir…et puis aussi je n’hésite pas à sortir l’émotion si c’est trop fort, cela m’est arrivé peu de fois mais j’ai pleuré pour ne pas hurler de rage…et ce n’est pas pour autant que je me suis sentie nulle, car je leur demande de m’écouter et de me respecter car je suis leur mère mais je ne suis pas wonder-woman…il m’arrive aussi quand il y a trop d’abus, de faire une journée, une 1/2 journée de « grève de mère »…j’explique calmement le pourquoi et ensuite c’est: « allez voir votre père, moi je suis en grève! »…je ne mange pas avec eux, je me fait mon petit plateau repas, je sors, vais voir une copine, en tout cas je ne m’occupe que de moi!…et cela a un effet boeuf sur mes garçons car ils se rendent compte de la peine qu’ils ont pu me faire…en 12 ans j’ai dû faire 4 grèves…à chaque fois ça les mets dans tous leurs états, genre je les abandonne! ^^ et c’est un silence religieux dans la maison! :)…ils reviennent d’eux même ensuite et je sens leurs excuses sincères…car chez moi on me demande beaucoup à moi la maman et c’est parfois bien lourd à porter d’avoir 2 rôles, celui du père et de la mère!…alors oui! de nouvelles pistes c’est super!!…

    • magaly mai 31, 2012 à 6:10 #

      Waouh, j’adore l’idée de la grève des mères….

    • Cynthia février 26, 2013 à 8:11 #

      Merci pour votre témoignage. On peut donc y arriver a sortir de cette spirale de violence. Voila qui redonne espoir surtout un jour ou tout va mal (même sans avoir levé la main sur les enfants).

      Genial l’idee de la greve. Je vais tacher de m’en rappeler (car enfants un peu petit pour comprendre) et sinon, je me reconnais tout a fait dans le fait de porter toutes ces casquettes.

      Demain, je vais faire mes fonds de tiroirs pour trouver un bracelet et je vais imprimer les conseils et les placarder sur la porte des wc pour cogiter pendant mon time-out.

  43. lili mai 29, 2012 à 10:55 #

    merci pour vos conseils !

  44. COMBES Aline mai 22, 2012 à 9:57 #

    Bonjour, et merci pour cette page, découverte grâce à l’association Mamaya. Comme toutes les mamans, je m’en veux terriblement quand je crie sur mes enfants, et récemment, ma fille m’a dit après un trajet en voiture qu’elle était en colère parce que j’avais tellement « crié » contre un monsieur qui bloquait la circulation en stationnant sur la chaussée… j’ai pris conscience que râler en voiture était très mauvais pour eux, stressant, et quelques jours après, je découvre donc avec plaisir ce blog ! J’ai quand même un truc à partager peut-être : ma fille de 3 ans me provoque beaucoup et est encore dans l’exigence « tout de suite », et ce qui marche bien quand elle dépasse les bornes, c’est de lui dire tout simplement que je n’aime pas ce comportement qu’elle adopte, qu’il me met en colère, et de lui proposer de faire avec elle, dès que j’aurai fini mon travail, une activité qu’elle apprécie bien. C’est très efficace, elle reste tranquille et dès que j’ai fini, elle vient me rappeler ma proposition bien sûr…

  45. Sylvie mai 20, 2012 à 8:10 #

    Merci beaucoup pour ces précieux conseils, y-aurait-il le même livre pour les parents d’ados , Car là aussi, ce n’est vraiment pas simple de garder son calme …

  46. Val mai 19, 2012 à 8:53 #

    Super Merci. Ca fait du bien de lire cela.

  47. Sarah mai 11, 2012 à 4:09 #

    Super article, j’essaierai aussi! Mais par curiosité Noé, c’est sur quel air votre chanson « non non non »? J’ai une petite idée mais j’aimerais savoir..?

    • Carole mai 12, 2012 à 10:05 #

      ca doit etre sur l’air de la chanson de Camilia Jordana… non,non,non je ne veux pas travailler…. lol En tous cas moi je l’utilise cette chanson avec non,non,non, je ne veux pas écouter, non,non,non, je veux faire des colères!!!…mdr…ca marche trés souvent!!!

  48. magaly avril 26, 2012 à 10:13 #

    Bravo pour ce blog, que je découvre pour la première fois.
    Admin de bébé-and-you.fr forum pour les mamans maternantes, le sujet de la non violence éducative est au palmarès. Les solutions quotidiennes sont toujours bonnes à partager. Je post votre lien de ce pas. A bientôt.

    • christinelewicki mai 2, 2012 à 4:07 #

      Merci Magaly ! A bientôt sur ce blog et bravo pour votre site bébé-and-you.fr

    • rien mai 3, 2012 à 8:35 #

      quant à moi je braille littéralement sur mes enfants quant c’est exactement ce qu’ils cherchent. Nous ne vivons pas dans le monde de Disney ou rien de fâcheux n’arrive. Comme le dit claude halmos les enfants qui ne connaissent pas ce qu’ils encourent en poussant les limites des autres finissent en victimes au contacts des autres.

      • christinelewicki mai 7, 2012 à 7:29 #

        Arrêter de râler passe justement pas poser ses limites plus clairement. Depuis que j’ai arrêté de râler les règles sont BEAUCOUP plus claires a la maison avec mes 3 enfants. Cela demande aussi que je sois moi-même CONSISTANTE avec mes limites et la discipline familiale. Je dois moi aussi être plus disciplinée pour garantir une meilleur harmonie.

  49. cathymammmaaannn avril 26, 2012 à 1:12 #

    oui il m’a plu !!! je le partage sans hesiter, qui n’a jamais été confronté à ce genre de situation et perdu tout controle devant tant de choses à faire en même temps !!!
    Ouf, soufller, se poser !!!
    Merci :)

  50. Colombe et Linotte avril 23, 2012 à 8:10 #

    Demain au bureau, je m’asseois par terre et je mange un bonbon imaginaire. Ça marche aussi avec les patrons ? :)

  51. Isa Lise avril 23, 2012 à 6:25 #

    Pas mal ces petits trucs ! Sans aller jusqu’à un passage aux toilettes, je sors également de la pièce, quelques secondes suffisent souvent pour faire retomber la pression. On n’est plus dans le face-à-face avec la tension qui grimpe, on casse en effet ce processus.
    Au final, tes petits trucs ressemblent beaucoup aux miens, donc testés aussi et approuvés. ;)

  52. beatricel3fle avril 22, 2012 à 6:50 #

    Je me demande si ca peut marcher avec mon mari?! MDR

    • noé avril 22, 2012 à 11:05 #

      ha bin on sait jamais ! ca coute rien de s’asseoir par terre !! lol

  53. Coaching et Créativité avril 22, 2012 à 12:05 #

    Merci Christine! Vraiment merci pour ce blog… vos articles sont toujours un beau cadeau. Et celui-ci est vraiment super! Je suis maman et lire vos conseils m’a donné une idée pour pas céder à l’énervement « facile » mais parfois destructeur. Juste tout à l’heure, avant la sieste, je rentre dans la chambre des enfants… il y en avait partout! Comment faire? Laisser… ranger à leur place… leur demander de ranger 1 fois, 2 fois, 3 fois jusqu’à avoir envie de hurler?! Non, en lisant votre article j’ai eu une idée… j’ai commencé à jouer à celui qui aurait rangé plus vite… et ça a marché! Mes enfants m’ont aidé… car je leur ai proposé de jouer et pas de ranger!
    Je vais vite partager votre article avec mes amies « mamans » à la recherche d’astuces pour garder le plus souvent une relation sereine avec leurs enfants, dans le respect et l’amour. Merci!

    • noé avril 22, 2012 à 3:58 #

      ici nous jouons aussi a qui range le plus vite, mais aussi au chrono « ranger un maximum de choses en moins d’une minute » ou a ranger chacun 4 choses qui trainent…sinon il y a aussi la « liste de choses a faire dans une journée » et nous avons donc un temps defini dans la journée pour ranger ( ici avant la bain du soir). et dans les activités plus dirigées (jeux de société, construction, peinture…) on range dés qu’on a terminé avan de commencer autre chose….

    • Naddy juin 6, 2013 à 11:21 #

      Un truc qui marche bien pour ramasser les petites voitures (ou d’autres jouets), c’est ramasser par couleur. Ca les amuse beaucoup! C’est moi qui dit les couleurs, et ils s’empressent de les trouver pour les ranger.

  54. josiecoccinelle avril 22, 2012 à 1:48 #

    Super article, que j’ai partagé! :)

  55. caroline avril 20, 2012 à 11:51 #

    Des idées pour garder son calme quand le mari s’y met? ;) A la maison, je fais tout pour rester calme et détendue avec les enfants, et cela fonctionne plutôt pas mal (même si je suis comme tout le monde et qu’il m’arrive de me fâcher ou de crier. Mais j’estime alors que j’ai perdu!), malheureusement, les enfants ont un papa « sanguin » que j’adore mais dont je ne maîtrise pas les accès d’agressivité.
    Parler tout bas, j’essaie: ça l’agace encore plus! M’asseoir par terre, pas encore testé: ça le surprendrait certainement, hihi!
    Plus sérieusement, je me demande parfois si mes méthodes « cool », qui font, je le sais, du bien aux enfants mais aussi à moi, ne mettent pas encore plus en évidence l’agressivité de leur papa…

    Merci en tous cas pour cet article intelligent, que je ne manquerai pas de relire la prochaine fois que je sentirai monter la pression!

  56. noé avril 19, 2012 à 10:36 #

    halala ici je chante beaucoup en cas de tensions! je devient douée en chansons d’improvisation ! « hey hey hey si vos voulez ! cassez vous un bras, cassez vous le bout du nez! hey hey hey si vous voulez ! mais moi je prefere plutot rigoler !  » ou…. »t as tu brossé les dents ? non non non ! t es tu lavé les pieds ? non non non ! t es tu lavé la tete ? non non non ! alors tu restes dans le bain ! ouais ouais ouais !! » et ca marche ! merci pour la petite piquere de rappel en tous cas ! voile un moment que j’ai perdu l habitude de m’asseoir par terre, je passe mon temps a dire « attends, attends » et parois je regrette car m’arreter un peu ne me retarderai pas tant que ca…mais j’ai toujours l impression que je n’arriverai jamais a tout faire. qu’i faut que je fasse TOUT l’obligatoire avant de pouvoir passer du bon temps avec mes trois petits…et du coup parfois l’obligatoire prend le pas sur les moments sympas…mais je vais tacher d’arreter ca !
    merci en tous cas pour tous ces conseils sympas, et pas compliqués a mettre en oeuvre !

    • christinelewicki avril 20, 2012 à 5:02 #

      J’adooore les chansons ! Hey Hey Hey ! c’est sur quelle mélodie ?

      Une autre chose qui marche très bien quand je sens que l’ambiance est électrique a la maison est de mettre de la musique. En ce moment j’écoute de la ginguette française ( La France me manque, je vis aux US) ou du Jazz, je peux aussi écouter du classique ( les AVE MARIA et le REQUIEM de MOZART font des miracles sur la sérénité ambiante)

    • Carole mai 11, 2012 à 10:25 #

      Bonjour, Mon fils de 2 ans faisait des énormes colères et me tirait les cheveux, me mordait et me tapait… jusqu’à ce que je lui mette des clips à la télé… et là comme par magie il se calme et moi aussi par la même occasion… Quand ça ne fonctionne pas (parce que la crise a été trop loin) je le mets dans la salle de jeux ou dans sa chambre et je lui dis tout calmement mais fermement « déposes ta colère ici et je viendrais te chercher après ». Parfois quand je vais le chercher il vient refermer la porte comme pour me dire qu’il n’a pas fini et après il vient vers moi me dit « pardon » et me fais un gros câlin. une fois la crise passée je peux lui expliquer pourquoi il a été puni et je lui fais le rituel « ext ce que les colères c’est bien » lui: »non » est ce que faire du mal c’est bien? « non »… Je vais essayer de me mettre par terre car c’est la seule chose que je n’ai pas tester encore… Merci Merci on se sent moins seule aussi :-)

    • Mel mars 5, 2013 à 12:37 #

      Tout à fait, on a trop tendance à faire passer l’agréable après ce que l’on considère comme « obligatoire » !! Ah la la, quand est-ce que cette impression de mauvaise maîtresse de maison nous quittera ; quand est-ce qu’un brin de poussière ou de miette de pain par terre ne nous généra plus !! Quand on aura appris à ne pas avoir peu du jugement des autres femmes qui ont toujours une maison impéccable !!

      Je suis un peu hors sujet là, mais si nous arrivions à lâcher prise et à relativiser, nous nous enerverions beaucoup moins sur nos enfants ou notre moitié !!

  57. Fallai avril 19, 2012 à 7:30 #

    merci pour ses bons conseils je vais tester ça :)

  58. Cindy avril 19, 2012 à 7:21 #

    Merci merci pour ces précieux conseilles, j’en aie bien besoin en ce moment, je les appliques dès demain avec un garçon de 1 an et une fille de 2 ans!

  59. Christine guerout avril 19, 2012 à 1:57 #

    Excellent livre a lire et conseils a suivre. J’en ai offert 2 a Noel et y fait souvent reference.

  60. Atalie avril 18, 2012 à 10:23 #

    Merci beaucoup!
    Je partage largement autour de moi et j’ai fait des curieux…
    à tester les prochaines fois qu’on sent la moutarde monter au nez…
    mon petit truc à moi pour le moment : parfois rien qu’en disant « je sens que j’ai très envie de crier » la situation peut revenir à la normale avant que je sois à bout.

  61. inzemood avril 18, 2012 à 2:46 #

    Excellent, ça tombe à pic, avec la Journée de la Non Violence Educative du 30 avril, merci.

  62. kyungjin avril 18, 2012 à 12:55 #

    Bonjour,
    alors je ne sais pas ce que ça vaut, c’est quelque chose que je fait depuis longtemps, mais souvent quand ma fille en arrive à exploser en pleurs pour un caprice non satisfait, c’est elle que j’isole (dans un coin de la pièce ou dans une autre pièce) en lui disant qu’elle revienne une fois qu’elle sera calmée. Là elle se vide de toute sa colère, et revient apaisée, s’excuse la plupart du temps et on fait un câlin. Il lui est arrivé d’aller s’isoler d’elle-même pour se calmer.

  63. Sophie avril 18, 2012 à 12:40 #

    Bonjour,
    alors voilà je me présente. Sophie, 25ans, maman d’un petit garçon de 2ans prénomé louis. Un boulot à temps plein. et maintenant que je suis maman j’ai forcement moins de temps à consacrer à ma maison, à moi, et à mon mari. je suis de nature très maniac, ordonnée, jaime faire les choses bien et surtout par moi même. j’assume donc seule les tâches ménagères, les
    repas, et de mon garçon. je n’aime pas me faire seconder. Mais parfois à vouloir trop en faire je sature! et donc je râle sur mon mari qui ne m’aide pas assez. et j’ai beaucoup moins de patience avec louis du coup.

    En lisant cet article j’ai pris la décision de partager mes tâches, d’accepter que tout ne soit
    pas parfait et planifier cela me permettra d’être
    un peu plus zen et de moins râler je lespere!
    Merci pour ces conseils!
    Sophie

  64. edwige avril 18, 2012 à 12:32 #

    Vu que j’ai passé ma matinée à crier ..je suis ravie d’avoir lu cet article et je me dit aussi que le monde est un peu magique, je suis fâchée, un peu perdue et je te lis et tes conseils me semblent juste. Je aperçois même que parfois je sais appliquer tes recettes ..à moi de ne pas les oublier :D

  65. isa avril 18, 2012 à 11:06 #

    merci pour tes conseils. J’essaie de les appliquer de suite

  66. familledanslarbre avril 18, 2012 à 10:05 #

    Oh ben ça cela fait 7 super bon conseils à appliquer ! Merci beaucoup !

  67. emmaflo avril 18, 2012 à 8:15 #

    Merci, il y avait certain des points ci-dessus que je connaissais et que je faisais mon maximum pour appliqué, mais les autres vont beaucoup m’aider surtout désormais que je suis seule avec mes 2 filles.

  68. Julhya avril 18, 2012 à 8:03 #

    « M’assoir par terre » et « les bonbons imaginaires »… Je teste ça dès la prochaine crise ! :)

  69. Leandana avril 18, 2012 à 7:58 #

    partagé et je pense que je vais m’afficher ça à un endroit stratégique.. merci

  70. mariewatrelot avril 17, 2012 à 10:26 #

    Merci, des conseils toujours bons à relire…

  71. laurie avril 17, 2012 à 8:43 #

    merci pour ces precieux conseils! jen ai bien besoin en ce moment. merci!

    • bahl avril 20, 2012 à 8:44 #

      Bonjour, moi quand mes enfants me font râler, je m’arrête et je me demande comment je ferai sans eux? et ça repart.

      • christinelewicki avril 20, 2012 à 4:58 #

        Oui je suis aussi pleine de gratitude pour le travail que me donne mes enfants. Surtout depuis que ma cousine adorée a été emportée par le cancer du cerveau laissant 3 enfants en bas age.

        • plasseraud mai 22, 2012 à 10:55 #

          bravo!!!!

    • TISON novembre 21, 2012 à 3:54 #

      « je veux et je veux tout de suite  » un constat ! 7 TRUCS ,,, MAIS que fait ET où est le papa ? nos petits ne suivraient ils pas un mauvais exemple? ?????

Trackbacks/Pingbacks

  1. 6 astuces aussi simples que puissantes pour poser clairement les limites sans donner de fessées | J'Arrête de Râler - mars 6, 2015

    […]  peut-être que certaines de ces astuces vous parlent. (si vous voulez, voici un autre article sur le sujet) Que pouvez-vous faire autrement dès demain pour essayer de les mettre au coeur de votre vie ? […]

  2. Challenge « Le bonheur si je veux  #JOUR 7 et 8 -Petite rechute :)- | «J'ai décidé d'être heureuse, maintenant. - mars 6, 2013

    […] j’encourage tous les parents à lire cette liste de trucs pour cesser de râler sur ses enfants, en tant qu’instit, j’en applique même certains […]

  3. Résolution « Education Creative - janvier 10, 2013

    […] en passant, 7 trucs pour arrêter de râler sur vos enfants… utile non […]

  4. J’arrête de râler sur mes enfants (enfin, j’essaie…) – Bouts de Ficelle - novembre 5, 2012

    […] avec Christine Lewicki. Besoin d’une petite piqûre de rappel en cette période de rentrée ? http://jarretederaler.com/2012/04/17/7-trucs-pour-arreter-de-raler-sur-vos-enfants/ […]

  5. The 21-day no-shouting challenge | French Touch Mom - septembre 18, 2012

    […] days without shouting at our kids. This mom’s idea stemmed from a nice post on a website called jarretederaler.com. The goal is to stop complaining and finding better ways to deal with the curve balls life throws […]

  6. 5 trucs pour arrêter de râler au boulot ! « J'Arrête de Râler - septembre 11, 2012

    […]  j’avais publié un article ” 7 trucs pour arrêter de râler sur vos enfants”. et aujourd’hui  dans l’esprit de la rentrée  je voulais vous partager mes 5 trucs […]

  7. Actualités | Mamayaya – Echange et partage autour de la parentalité - avril 23, 2012

    […] lundi 21 mai à 14h café/discussion autour du livre « J’arrête de râler ! » […]

  8. L'arbre d'orée | Pearltrees - avril 18, 2012

    […] J’espère que ces 7 trucs vont vous aider. Je suis aussi certaine que vous avez vous aussi testé et trouvé des trucs qui marchent pour vivre plus sereinement votre parentalité ! S’il vous plaît utilisez ce blog pour les partager avec les lecteurs ! Si cet article vous a plus merci de le partager. 7 trucs pour arrêter de râler sur vos enfants « J'Arrête de Râler […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 8 076 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :