Archive | Parents RSS feed for this section

J’arrête de râler, la BD !

29 Oct

Regardez ce que j’ai trouvé dans ma boite aux lettres !

Mon livre « J’arrête de râler » vient d’être publié en bande dessinée aux éditions Jungle !

Untitled design

Pour faciliter votre challenge (et celui de vos râleurs préférés !), vous pouvez dès aujourd’hui vous le procurer en ligne et le commander dans la librairie de votre quartier.

Bonne lecture !

Téléchargez gratuitement le KIT J’arrête de râler ! Retrouvez-moi sur ma page Facebook et sur instagram, pour suivre des articles inspirants et découvrir des pépites qui vous aideront un peu plus chaque jour à révéler la meilleure version de vous-même !

Couple sous tension ? On garde le cap avec le nouveau livre de Florence Leroy !

10 Oct

Les enfants grandissent, la vie de famille est chamboulée… et le couple s’en retrouve désorienté !

Pas de panique, tout est normal !

Florence Leroy, ambassadrice certifiée « J’arrête de râler » et co-auteure du livre « J’arrête de râler sur mes enfants {et mon conjoint} » est en pleine évolution professionnelle !

Elle vient de publier un nouvel ouvrage :

Screen Shot 2019-10-10 at 08.55.06

Dans « Couple sous tension. Gardons le cap de notre relation à l’adolescence des enfants », Florence nous livre des clés pratiques pour accompagner ensemble nos ados, et pour ne pas laisser notre couple prendre le large durant cette période si particulière !

Florence Leroy propose aussi de nouveaux accompagnements, et des ateliers « pause » destinés aux femmes qui jonglent avec toutes les casquettes de mère, de compagne et de professionnelle.

Découvrez toute l’actualité de Florence, souscrivez à sa newsletter !

Téléchargez gratuitement le KIT J’arrête de râler ! Retrouvez-moi sur ma page Facebook et sur instagram, pour suivre des articles inspirants et découvrir des pépites qui vous aideront un peu plus chaque jour à révéler la meilleure version de vous-même !

Image

Le pouvoir du mot « Bientôt »

29 Août

Connaissez-vous le concept révolutionnaire introduit par la chercheuse américaine Carol Dweck du pouvoir du « BIENTÔT » ou « PAS ENCORE » (Not Yet en anglais) ?

Que se passerait-il si, dans toutes les écoles et universités, les étudiants recevaient des mentions « pas encore acquis » plutôt que de recevoir des (mauvaises) notes chiffrées ?

Comment éviter que les enfants se sentent prisonniers de la « tyrannie du maintenant », de la récompense immédiate par les notes, du jugement de leur capacité à réussir à un instant « t » ?

Que se passerait-il si nous encouragions plutôt les étudiants à croire que leur capacité à apprendre et comprendre est un processus qui a le pouvoir d’évoluer ?

Des chercheurs de l’Université de Washington ont montré que récompenser le processus d’apprentissage (efforts, stratégie, concentration et courbe de progression) plutôt que le résultat immédiat augmente la persévérance des étudiants et leur capacité à apprendre de leurs erreurs. En effet, chaque fois que les étudiants sortent de leur zone de confort pour apprendre quelque chose de nouveau et difficile, de nouvelles connexions neuronales* se créent permettant de renforcer la persévérance, la confiance en soi et l’intelligence des étudiants.

* toujours ces fameuses connexions neuronales sur lesquelles on peut travailler pour évoluer – lire également l’article « Les conséquences scientifiques de nos râleries »…

Carol Dweck propose donc de nouvelles approches d’encouragement et de récompense qui privilégient le processus d’apprentissage et non le résultat ! Elle nous explique comment cette approche a permis à des élèves vivant dans des quartiers plus pauvres et « prédisposés à l’échec scolaire » de faire des progrès académiques fulgurants au point de rattraper voire surpasser leurs pairs de quartiers privilégiés.

Je vous invite vivement à visionner cette vidéo dans laquelle elle articule et développe brillamment ses découvertes (vous pouvez activer les sous-titres).

 

 

Est-ce que vous et vos enfants vivez au son des « pas encore » ? Et si vous introduisiez les « pas encore » dans votre foyer ou au travail ?

Je serais honorée si vous partagiez votre opinion sur cette vidéo et sur les thématiques qu’elle soulève en laissant un commentaire sur cette page !

Téléchargez gratuitement le KIT J’arrête de râler et Retrouvez-moi sur ma page Facebook pour suivre des articles inspirants et des pépites qui vous aideront un peu plus chaque jour à révéler la meilleure version de vous-même !

 

Pourquoi je râle sur mes enfants {et mon conjoint} – webinaire gratuit !

7 Fév

Vous avez envie de comprendre pourquoi vous râlez sur les gens que vous aimez le plus au monde ?

Vous aimeriez comprendre pourquoi râler ne marche pas, et surtout savoir comment faire autrement ?

Rejoignez Christine Lewicki et le réseau des ateliers J’arrête de râler sur mes enfants {et mon conjoint} lors d’une conférence gratuite en ligne ce jeudi 9 février à 21h.

screen-shot-2017-02-06-at-8-23-31-am

Pour vous inscrire gratuitement, suivez ce lien

Au plaisir de communiquer avec vous et de répondre à vos questions, jeudi 9 février, sur ce sujet qui a transformé ma vie et me tient tant à coeur !

Téléchargez gratuitement le KIT J’arrête de râler et Retrouvez-moi sur ma page Facebook pour suivre des articles inspirants et des pépites qui vous aideront un peu plus chaque jour à révéler la meilleure version de vous-même !

En 2017, c’est décidé, j’arrête de râler !

3 Fév

Lors d’un récent appel téléphonique avec mon groupe de coaching en ligne, Le {Cercle}, j’ai proposé aux membres quelques questions percutantes pour les aider à insuffler une intention puissante sur la nouvelle année.

Plusieurs participants ont fait part de leur désir en 2017 de s’engager dans le challenge « J’arrête de râler », d’en finir pour de bon avec cette dynamique de résistance négative et insidieuse qui leur empoisonne le quotidien et les amène à passer à côté de leur existence.

cette-annee-cest-decide

Est-ce que vous trouvez que, vous aussi, vous râlez trop souvent ?

Aimeriez-vous découvrir à quoi pourrait ressembler votre vie si vous parveniez à ne plus râler ?

J’ai écrit le livre J’arrête de râler pour témoigner de la profondeur de la transformation que j’ai vécue quand je me suis lancée le challenge de ne plus râler pendant 21 jours consécutifs. Je me suis lancée dans cette aventure car je voulais développer un nouvelle conversation avec la vie. Cette vie qui est bien souvent ordinaire {et pas très sexy}, avec trop de bazar, de bouchons, des ordinateurs trop lents et trop de personnes qui ne font pas ce qu’on voudrait, quand on le voudrait ou qui ne nous comprennent pas !

J’ai ensuite eu le privilège d’être invitée à partager avec mon coeur quelques-unes des leçons les plus précieuses sur la scène du TEDX de la Rochelle. Si vous avez 18 minutes devant vous, je vous invite à regarder cette vidéo (qui été déjà été vue par plus de 125 000 personnes !). 

Vous aussi pouvez démarrer 2017 en ancrant une nouvelle façon de vivre, un nouveau dialogue avec vous-même, avec les autres et avec le monde !

Bien sûr, si vous n’avez pas encore eu l’occasion de le faire, je vous invite à télécharger gratuitement le KIT J’arrête de râler pour connaître les règles du challenge, obtenir des pistes concrètes pour moins râler en famille ou au boulot et télécharger notre affiche « Espace non-râleurs » à placarder sans modération !

challenge-jdr-1

Pour commencer le challenge, je vous invite en premier lieu à identifier dans quels domaines de votre existence les râleries sont les plus présentes. Vous pourrez ainsi être plus vigilants lorsque vous vous retrouverez dans ces situations.

  • Est-ce que râler sur vos enfants vous (et leur) empoisonne la vie ? Ne manquez pas de réserver votre place pour le webinaire gratuit «Pourquoi je râle sur mes enfants {et mon conjoint} ? »,  que j’ai l’immense plaisir de vous proposer le jeudi 9 février à 21h, heure de Paris.
  • Est-ce que la râlerie prend surtout place au sein de votre couple ? Comment faire lorsque nous nous trouvons en conflit avec une autre personne ? Comment communiquer notre besoin sans râler et accuser l’autre ? Est-ce que notre priorité, dans ces moments que nous rencontrons tous, est de réellement satisfaire un besoin ou bien de nous décharger de notre frustration (ou angoisse) sur l’autre et de chercher à avoir raison ? Il est crucial de toujours nous demander «Quelle est ma priorité ? »
  • Est-ce que vous râlez principalement sur votre lieu de travail ? Si c’est le cas, parcourez l’article «Râler au boulot, une stratégie efficace? » qui offre  des solutions concrètes pour avancer sur le terrain parfois délicat des relations interpersonnelles dans le travail.

En 2017, choisissons de voir tous les beaux moments que la vie nous offre, toutes les opportunités qui se présentent à nous et que souvent nous ne saisissons pas lorsque nous sommes trop occupés à voir ce qui ne va pas.

En 2017, c’est décidé, j’arrête de râler !

Retrouvez-moi sur ma page Facebook pour suivre des articles inspirants et des pépites qui vous aideront un peu plus chaque jour à révéler la meilleure version de vous-même !

Comment partir en vacances plus zen !

31 Juil

A regarder si vous vous apprêtez à partir, ou si vous vous dites que la prochaine fois… ce sera mieux !

En effet, se préparer à partir en vacances est parfois une source de tensions.
Merci Florence Leroy + de joie pour cette vidéo qui nous offre plein de solutions pour être plus zen dès le départ !

Et vous, quels sont vos trucs pour ne pas être frustré et tirer le maximum de bénéfices de vos vacances?

Téléchargez gratuitement le KIT J’arrête de râler et Retrouvez-moi sur ma page Facebook pour suivre des articles inspirants et des pépites qui vous aideront un peu plus chaque jour à révéler la meilleure version de vous-même !

Tout ce que vous n’avez peut-être pas compris…

2 Juin

La première fois que vous avez entendu parler de « J’arrête de râler » vous vous êtes peut-être senti immédiatement concerné ou bien au contraire vous avez peut-être rigolé et passé votre chemin en pensant qu’il faudrait plutôt offrir ce livre à votre collègue, votre voisin ou même votre conjoint !

Ce que j’ai appris depuis maintenant plusieurs années que j’anime ce blog (ainsi que des conférences et séminaires depuis la sortie du livre) c’est qu’il y a de nombreux malentendus autour de J’arrête de râler. Cet article est là pour en parler ! Voici les 5 points que j’aimerais clarifier !

Misunderstanding

1. Non, arrêter de râler ne vous transformera pas en « béni-oui-oui ».

Souvent la plus grande peur des personnes qui envisagent de se sevrer de leur tendance à râler est de perdre leur capacité à s’affirmer, à poser des limites et à prendre soin de leurs besoins. Nous savons bien que parfois il est nécessaire de mettre le « holà », de poser nos limites et d’exprimer ce qui ne nous convient pas afin d’éviter de nous faire marcher sur les pieds. Souvent nous craignons de perdre ce « pouvoir » si nous n’avons plus le droit de râler ! Certaines personnes sont même venues m’interpeller pour me dire “Alors maintenant on doit continuer à tout faire mais EN PLUS on n’a plus le droit de râler ?”  Il me semble donc important  de clarifier que c’est justement tout l’opposé. Quand je décide d’arrêter de râler je décide de ne plus être victime de ma vie. Mais alors qu’est-ce qui va devoir changer ? Arrêter de râler ne veut pas dire tout accepter. Arrêter de râler nous invite JUSTEMENT à prendre les choses en main, à prendre soin de nos besoins, à changer ce que nous pouvons changer et à apprendre de faire en sorte que nos demandes soient entendues. C’est justement cette impression que personne n’entend nos besoins qui nous fait râler et ceci parce que RÂLER ne marche pas ! Je dis souvent “Si râler marchait nous n’aurions plus de raison de râler” (les chambres des enfants seraient rangées et votre patron vous aurait augmenté !).

%22Pour être honnète%22

2. Si vous pensez que ce challenge ne vous concerne pas…

Je dois l’avouer moi-même, si j’avais vu la couverture de mon propre livre “J’arrête de râler” dans une librairie, je ne l’aurais pas acheté. Je me serais dit “Je n’en ai pas besoin, je ne râle pas”. D’une nature plutôt positive avec une nette tendance à toujours voir le verre plein, je ne me serais probablement pas sentie concernée… et pourtant… nous avons tous un ou plusieurs GROS râleurs dans notre entourage – un de ceux ou celles qui bougonne tout le temps, qui n’est jamais content, qui hausse le ton pour un oui ou pour un non et qui nous donne envie de fuir quand il commence à se délester de son flot de rancoeurs. Le challenge et le livre J’arrête de râler ne s’adressent pas à ces râleurs, ils s’adressent à nous tous, les petits râleurs du quotidien, nous qui ne faisons rien de mal en râlant (on le fait même en souriant), nous qui soufflons, ruminons, parfois en haussant le ton c’est vrai mais le plus souvent par automatisme. Nous tentons de mener à bien toutes les responsabilités du quotidien – finir notre travail, élever nos enfants, payer nos factures et même tenter de trouver l’énergie de recevoir nos copains ! J’arrête de râler s’adresse à nous tous, les “râleurs ordinaires” ! Nous qui râlons sans même nous en rendre compte, nous qui passons notre vie à la résister sans même en avoir conscience. Nous qui râlons par habitude, pour suivre le flot de la conversation ambiante et qui avons forte envie de découvrir à quoi pourrait ressembler notre vie si nous parvenions à nous sevrer de cette habitude qu’est la râlerie.

3. Râler nous donne une force illusoire de faire obéir les autres mais arrêter de râler nous donne la puissance RÉELLE qui inspire la coopération.

Oui il faut bien l’admettre, parfois en râlant nous obtenons ce que nous voulons ! En haussant un peu le ton, en pointant nos accusations vers la personne coupable, nous parvenons à faire en sorte que l’autre plie sous le poids de nos râleries et change son comportement pour satisfaire notre besoin. Oui c’est vrai, parfois râler MARCHE. Le problème avec cette stratégie est que nous avons obtenu ce que nous voulions par le biais de la FORCE et que demain nous allons devoir à nouveau sortir le bâton pour faire plier l’autre. Râler nous amène à nous transformer en gendarmes… Beaucoup de personnes choisissent de faire le challenge pour sortir de cette spirale aliénante et invivable. Arrêter de râler c’est abandonner la stratégie de la force et insuffler de la puissance à nos demandes. C’est sortir du rapport  “qui a tort / qui a raison”, de la dynamique  “coupable/victime” et apprendre la façon correcte de nous exprimer pour être entendu, tisser des liens autour de nos besoins afin qu’ils soient satisfaits dans la durée.

4. On n’arrête pas de râler pour les autres… on le fait d’abord pour soi !

Certaines personnes sont tentées par le challenge car elles ressentent un sentiment de culpabilité. Cette impression d’être “la rabat-joie de service” ou “celui qui sème la mauvaise humeur dans les couloirs du bureau, à la maison ». Oui nos râleries ont un impact sur notre environnement et apprendre à nous sevrer de cette habitude va en effet nous permettre de changer l’ambiance pour ceux qui nous entourent. Et pourtant j’insiste sur le fait que « J’arrête de râler » est avant tout une invitation “égoïste” pour apprendre à ne plus résister aux aléas de la vie. C’est parvenir à allumer un autre radar dans notre quotidien, non pas celui qui se nourrit de frustrations mais celui qui nous permet de savourer ce qui va bien, de détecter les opportunités et les solutions.

5. Bien plus qu’une nouvelle approche de communication, ce challenge est une vraie philosophie de vie

Oui en arrêtant de râler on apprend à mieux exprimer nos demandes pour être entendu mais on apprend aussi à se réapproprier notre vie. En arrêtant de râler on fait le choix profond et déterminant de ne plus être victime de notre quotidien. On refuse de laisser les autres (ou la météo) nous voler notre sérénité. On apprend à devenir entrepreneur de notre vie. On se donne la permission de prendre soin de nos besoins et de se faire plaisir. On se donne les moyens de pleinement savourer l’instant présent – même quand nos enfants sont petits, même quand le métro est bondé, même quand nos collègues ne semblent pas vouloir coopérer… même et SURTOUT lorsqu’il nous semble parfois bien difficile d’avancer.

J’arrête de râler c’est le titre de ce blog et celui du livre qui l’accompagne. C’est un « petit titre percutant » pour une démarche pourtant bien plus profonde qui peut transformer votre vie. J’ai l’intime conviction qu’arrêter de râler est une des démarches les plus déterminantes que vous puissiez faire sur votre chemin de développement personnel et je m’engage à faire tout mon possible pour vous inspirer et vous accompagner sur ce chemin.

Vous pouvez tout d’abord télécharger gratuitement le KIT J’ARRÊTE DE RÂLER qui vous donnera des conseils et outils pour entamer le challenge des 21 jours ! Cliquez sur l’image ci-dessous pour le recevoir.

Si vous faites partie des lecteurs de ce blog ou de mes livres, j’aimerai vous inviter à partager dans les commentaires ci-dessous ce que vous n’aviez peut-être pas compris initialement et que vous savez maintenant concernant ce challenge.

Et si vous vous rendez compte que vous avez tendance à râler surtout sur les personnes que vous aimez le plus au monde, je vous invite à oser réserver votre place (seul ou en couple) pour un atelier J’arrête de râler sur mes enfants {et mon conjoint} près de chez vous !

Téléchargez gratuitement le KIT J’arrête de râler et Retrouvez-moi sur ma page Facebook pour suivre des articles inspirants et des pépites qui vous aideront un peu plus chaque jour à révéler la meilleure version de vous-même !

Comment retrouver l’harmonie au sein de votre tribu

5 Mai

Merci à Innertainment for kids pour cette interview vidéo que j’ai eu le plaisir d’enregistrer près de chez moi à Venice Beach en Californie !

En voici un aperçu et vous pouvez la visionner  en cliquant sur ce lien

 » La folie c’est de se comporter de la même manière et d’attendre des résultats différents » disait Albert Einstein, dans cet entretien video je vous dit en quoi cette maxime est parfois encore plus vraie au sein de notre famille !

Screen Shot 2016-05-03 at 7.55.43 AM

Pour continuer dans cette aventure de la « non-râlerie »,  vous pouvez télécharger les affiches , recevoir le kit, lire le livre J’arrête de râler sur mes enfants et mon conjoint

et pour vraiment réussir à changer  réserver votre place pour un atelier

Loin des messages culpabilisants et des conseils théoriques impossibles à appliquer, nos formateurs dans votre région vous accompagnent pas à pas avec un programme méticuleusement préparé sur le chemin de votre nouvelle vie de famille.

Les ateliers  » J’arrête de râler sur mes enfants {et mon conjoint} » sont bien plus puissants qu’un simple groupe de paroles. Les participants reçoivent durant les 5 modules une vraie méthode qui a fait ses preuves et des outils pour reprendre leur vie de famille en main. Pas à pas les formateurs vous accompagnent dans une nouvelle approche de la vie afin de ne plus résister le quotidien et de pouvoir {enfin} commencer à le savourer entouré des personnes que vous aimez  le plus au monde. Vous aurez à l’issu de ce programme la profonde satisfaction de sentir que vous avez repris le pouvoir sur votre vie.

Innertainment for kids – 21 jours pour arrêter de râler.

 

 

Si râler marchait…

3 Mai

Pour être honnête … Si râler marchait, nous n’aurions plus aucune raison de râler non ?

Pour être honnête… Qu’en pensez vous ?

%22Pour être honnète%22

Super article dans TERRAFEMINA !

27 Avr

Whoohoo super article ( et drôle en plus) dans TERRAFEMINA !
Un passage qui me fait kiffer:
 » Soyons sérieux. Ces moments en famille que vous avez tant souhaités, il va vous falloir les solutionner afin d’en profiter avant qu’ils ne s’envolent, si vite, et que vous ne regrettiez tout à fait de les avoir gâchés pour ce que vous considérerez, alors, comme des broutilles. En bref, il est grand temps de prendre la décision de ne plus subir votre quotidien en ne rêvant que de l’instant où les enfants seront couchés et le dîner rangé. Ca n’est pas ça la vie. En tout cas pas celle dont vous aviez rêvé, n’est-ce pas ? »
Alors à votre avis : arrêter de râler, c’est possible ( ou pas) ?

Screen Shot 2016-04-27 at 9.43.41 AM

Pour lire la suite de l’article et.. Répondre à la question ! Cliquez ici

Mais qu’est ce que c’est que ce bazar !

15 Mar

Merci à « Lucky Mum » pour cette belle interview !

Screen Shot 2016-03-15 at 1.45.04 PMMerci de m’avoir donné l’occasion de partager des « pépites »qui, je l’espère, vous aideront à vivre votre vie de famille avec le moins de râleries possible !

Screen Shot 2016-03-15 at 12_Fotor

Peut être vous posez vous la question :

Screen Shot 2016-03-15 at 12.22.30 PM

Pour lire la suite de l’article cliquez ici

Interview Christine Lewicki, auteure de %22J’arrête de râler%22 | Luckymum

Chéri c’est décidé j’arrête de râler !

8 Mar

Merci à mum’s mag pour cet article/témoignage plein de nectar de vérité et d’authenticité  !Screen Shot 2016-03-08 at 10_FotorPour lire la suite de l’article suivez ce lienChéri c’est décidé, j’arrête de râler ! | L’Atelier des Mums

Chéri c’est décidé, j’arrête de râler ! | L’Atelier des Mums

%d blogueurs aiment cette page :