Archive | Rendez-vous RSS feed for this section

LA source de TOUTES nos frustrations

2 Déc

Dans la vie, nous avons des attentes et il y a la réalité :

——————– MES ATTENTES ——————–

———————– LA RÉALITÉ ———————-

L’écart entre nos attentes et la réalité génère des frustrations. Plus l’écart est important, plus la frustration est importante. Si je veux moins souffrir dans ma vie, je dois réduire l’écart entre ces deux lignes. Quand les deux lignes sont superposées (ou proches) je suis en PAIX.

Il existe 2 axes possibles :

    • AGIR sur la réalité pour la rapprocher de mes attentes : passer à l’action pour augmenter la probabilité que la réalité colle avec mes attentes (changer la situation – quitter la situation).
    • LACHER PRISE sur mes attentes et développer l’acceptation de la réalité. Baisser la ligne de mes attentes pour qu’elle s’aligne avec celle de la réalité… c’est accepter ce qui EST. En effet cela me coûte trop cher de résister. Je choisis le lâcher prise car je choisis de ne pas laisser la frustration me voler mon bien-être. Je choisis de changer mon attitude plutôt que de résister et de subir une situation.

Une grande part de nos souffrances quotidiennes vient de cette dynamique de résistance.

When you complain

Lâcher prise ou accepter ne veut pas dire se résigner, ni être d’accord. On peut ne pas être d’accord fondamentalement avec une situation, mais accepter que ce ne soit pas comme nous le souhaiterions afin de consacrer notre énergie à quelque chose de plus utile et de plus gratifiant pour nous-mêmes.

Enfin, si vraiment nous sentons que nous ne sommes pas prêts à lâcher prise sur certaines choses (et nous en avons bien le droit) alors notre levier sera le passage à l’action (pour changer ou quitter la situation). Quand nous sommes frustrés par ce que nous vivons et que nous voulons vraiment que les choses changent, c’est à nous de prendre la responsabilité d’être acteur de ce changement.

Ce n’est pas facile, c’est vrai. Parfois c’est plus simple de rester victime et de pointer du doigt les coupables. Mais à quel prix ? Au final nous perdons prise sur notre vie. Notre statut de victime devient notre meilleure excuse pour rester dans notre zone de confort (même si elle est inconfortable) et pour nous complaire dans nos râleries !

Nous avons un pouvoir créateur que nous négligeons. Il est temps que nous prenions les rênes de notre vie. Il est temps que nous arrêtions de gaspiller notre énergie à râler sur des choses qui n’en valent pas la peine et que nous prenions le temps de vraiment choisir ce qui est important pour nous. Prendre le temps de créer une vision de la vie que nous voulons créer et nous donner les moyens de rendre cette vision réalité.

Cela vous parle-t-il ? Est-ce que vous adhérez ? Est-ce de cette manière que vous comptez vivre votre vie désormais ? Une vie engageante et vibrante, dans laquelle vous pourrez vraiment prendre votre place et vous sentir délicieusement utile. Voulez-vous vous engager à ne plus résister mais au contraire à vraiment savourer la vie ?

Vous ressentez le besoin de prendre le temps de faire du tri dans vos priorités et de définir la vision idéale de votre vie pour l’année prochaine mais vous ne savez pas par où commencer ?

Je vous invite à me retrouver pour la prochaine session du programme WAKE UP. Le travail que nous y ferons en petit comité (avec ceux qui auront eu l’audace de nous rejoindre), permettra aux participants de reconnecter avec eux-mêmes et avec leurs désirs souvent bien enfouis. Ce travail permet de développer des stratégies concrètes afin de rapprocher cet écart entre rêve et réalité et de savoir ensuite comment mettre ces stratégies en place dans notre quotidien.

copy-of-facebook-post-temoignage-wake-up-1

Et si vous nous rejoigniez ?!

Téléchargez gratuitement le KIT J’arrête de râler et retrouvez-moi sur ma page Facebook pour suivre des articles inspirants et des pépites qui vous aideront un peu plus chaque jour à révéler la meilleure version de vous-même !

Un esprit puissant !

5 Août

Merci à tous les participants du dernier {Forum} WAKE UP de Lyon ! Que d’énergie et d’enthousiasme vous avez insufflés à ce week-end, que de talents révélés, que de belles rencontres ! Ces deux vidéos témoignages reflètent l’esprit riche et percutant de cet évènement.

Un grand merci aussi à Mylène et Céline de Les Bandits qui ont su si bien mettre en image avec une authenticité délicieuse la brillance et la puissance de ce beau week-end de transformation !

Découvrez les ressentis des participants :

Et si, vous aussi, vous avez envie de développer votre pouvoir créateur et de le révéler au monde, faites le  » grand saut « , retrouvez-moi pour le prochain {Forum}, un Week-end délicieusement transformateur qui se déroulera à nouveau dans la lumineuse ville de Lyon, du 1er au 3 décembre 2017 !

*N’hésitez pas trop longtemps car je sais que nous serons complets. 100 places maximum.

Téléchargez gratuitement le KIT J’arrête de râler et Retrouvez-moi sur ma page Facebook pour suivre des articles inspirants et des pépites qui vous aideront un peu plus chaque jour à révéler la meilleure version de vous-même !

 

Mais qu’est ce que c’est que ce bazar !

15 Mar

Merci à « Lucky Mum » pour cette belle interview !

Screen Shot 2016-03-15 at 1.45.04 PMMerci de m’avoir donné l’occasion de partager des « pépites »qui, je l’espère, vous aideront à vivre votre vie de famille avec le moins de râleries possible !

Screen Shot 2016-03-15 at 12_Fotor

Peut être vous posez vous la question :

Screen Shot 2016-03-15 at 12.22.30 PM

Pour lire la suite de l’article cliquez ici

Interview Christine Lewicki, auteure de %22J’arrête de râler%22 | Luckymum

8 pistes pour cultiver la coopération et la joie en famille !

4 Mar

8 pistes pour susciter plus de contribution de tous et plus de joie à la vie de famille.

Oui, bien sûr, nous sommes les parents et nous avons la responsabilité et la charge du bien-être de nos enfants. Concrètement cela implique de les nourrir, les habiller, leur fournir un toit sans qu’ils aient à se soucier de la façon dont nous y arrivons. Nous vivons ensemble sous ce même toit, nous partageons la même salle de bain, la même cuisine, le même canapé. Cela nous semble alors bien normal que tous les membres de notre famille coopèrent au fonctionnement du foyer pour participer aux tâches quotidiennes. Facile à dire mais parfois difficile à obtenir. Et souvent à force de répéter, répéter, répéter, on se sent frustré et on râle.

J’ai la conviction que nos enfants sont plutôt prêts à coopérer et qu’en fait ils résistent à l’injonction que nous leur faisons plutôt qu’à l’action de coopérer. Je pense d’ailleurs que nous sommes comme eux. Nous sommes plutôt d’accord pour contribuer à la vie de famille mais si nous avions un petit chef au-dessus de notre tête pour nous dire quoi et quand faire les choses, nous aurions plutôt tendance à résister et à râler !

Voici 8 pistes concrètes pour susciter plus de coopération, pour cultiver la joie en famille afin de ne pas se transformer en rabat-joie de service !

8 pistes pour

1. Parler avec notre coeur de nos besoins

Je suis souvent touchée par la capacité de compassion qu’ont mes enfants. Quand, au lieu de leur donner un ordre, je leur parle avec mon coeur de mes besoins, je constate que très souvent ils sont tout à fait ouverts pour coopérer et me soutenir.

Plutôt que de râler en bas des escaliers pour leur dire “Ça fait 10 fois que je vous demande de venir vider le lave-vaisselle”, je peux monter dans leur chambre et leur dire avec mon coeur que je suis désemparée car j’ai l’impression d’être la femme de ménage de service et cela ne me convient pas. Je peux leur dire avec mon coeur que je ne trouve pas cela juste que ce soit à moi de “tenir la maison”. De même, si après être allée les chercher à leur entrainement de sport ou chez des amis nous rentrons un peu tard à la maison pour le dîner, je peux leur dire : “Nous allons arriver plus tard que d’habitude et nous avons beaucoup de choses à faire avant le coucher, je suis fatiguée de ma journée et pourtant j’ai vraiment envie de passer une bonne soirée avec vous sans qu’on s’énerve, ce qui me ferait du bien c’est que vous veniez m’aider à la cuisine.”

2. Anticiper nos demandes

Ce qui paraît difficile à nos enfants, c’est notre manière parfois de leur sauter dessus avec nos demandes. Chaque fois que nous pouvons anticiper ces demandes nous avons plus de chances que nos enfants réagissent de manière positive.

  • “En arrivant à la maison, je souhaite que vous rangiez vos affaires et je vais avoir besoin d’un assistant cuisine pendant que les autres prennent leur douche.”
  • “Nous dînons dans un quart d’heure, c’est bientôt l’heure de mettre la table.”
  • “Ce week-end nous avons des invités, je trouve important qu’ils se sentent accueillis et pour moi cela passe par leur offrir un bon repas et avoir une maison agréablement rangée. Je vais passer pas mal de temps à faire les courses et préparer le menu, ce qui serait formidable c’est que de votre côté vous rangiez chacun votre chambre avant samedi midi au plus tard.”

3. Leur laisser le choix

Notre enfant n’a pas toujours l’idée des choses qu’il faut faire dans une maison et nous, en bonne tour de contrôle de la famille, nous aimerions lui attribuer des tâches afin de nous assurer que tout sera fait. Et si nous leur laissions le choix ? Non pas de rendre ou ne pas rendre un service à la famille, mais de choisir ce qu’il se sent prêt à faire aujourd’hui pour contribuer. Nous aurons alors plus de chance qu’il le fasse.

  • Au début du week-end nous pouvons faire la liste (passer l’aspirateur, laver le frigidaire) et chacun choisit une « mission ».
  • Avant le dîner, nous pouvons annoncer qu’il va falloir vider le lave-vaisselle, ranger tout ce qui traîne sur la table, préparer le plateau fromage, l’eau, le pain…“Qui fait quoi ?”

4. Préciser nos attentes

Souvent nous demandons à nos enfants qu’ils rangent leur chambre ou nettoient la table du goûter et nous oublions de leur préciser nos attentes. Alors lorsque nous entrons dans la cuisine ou dans leur chambre, nous sommes étonnés de voir l’éponge pleine de miettes dans l’évier ou leurs vêtements en vrac en bas du placard… Finalement, c’est quoi pour vous une chambre en ordre ou un rangement de goûter terminé jusqu’au bout ? Cela nous semble si évident que nous ne le précisons pas à nos enfants. Et si nous prenions le temps de le leur dire pour leur faciliter la tâche ?

5. Faire une checklist

Ce qui agace souvent c’est d’avoir à répéter sans cesse les mêmes choses.

“Quand tu quittes la salle de bain, vérifie que les serviettes sont mises à sécher, la baignoire rincée, ta brosse rangée”. Et si nous faisions une checklist pour nos enfants que nous posterions dans la salle de bain, la cuisine, leur chambre ?

6. Construire des routines

C’est parfois difficile de voir le bazar dans la maison et de voir dans ce chantier toutes les choses à faire dans les jours à venir. Chez nous, nous avons instauré une routine. Le samedi juste après le repas, c’est rangement de chambre et une action pour toute la famille (laver les toilettes, la salle de bain…). Ce jour-là, je suis « sur le pont », je rappelle les consignes, j’encourage. Par contre les autres jours, je ne prends la tête de personne (ni la mienne) quand je vois de la poussière dans l’escalier car je sais que samedi prochain il sera aspiré.

7. Etablir un tableau des responsabilités

Pour notre enfant il est plus facile de faire les choses quand il sait que son frère, sa sœur ou ses parents rendent un autre service en même temps et feront comme lui la semaine prochaine. Alors une autre idée est de faire un tableau des responsabilités par semaine. Qui vide le lave-vaisselle ? Qui met la table ? Qui met les courses dans le frigidaire ? Etc.

8. Cultiver la bonne humeur

Le sujet de la contribution à la vie de famille n’est certes ni très glamour, ni très fun. Mais nous pouvons choisir de le subir ou de cultiver la bonne humeur et ainsi infuser plus de joie dans notre famille. Nous pouvons déjà choisir nos mots, par exemple arrêter de parler de corvée. Que pensez-vous de “mission”, de “service à la communauté” ? Avez-vous d’autres idées ? Oui il faut parfois se coller au ménage, au rangement… Mais nous pouvons choisir l’ambiance dans laquelle nous le faisons, par exemple en mettant de la musique pour ensoleiller le moment. Et nous pouvons toujours être attentifs à remercier chacun pour ce qu’il a fait, toujours mettre l’accent sur le positif : si la chambre n’est qu’à moitié rangée, commencer par remercier l’effort accompli.

Avez-vous remarqué ce qui arrive lorsque nous disons MERCI à nos enfants ? Bien souvent un sourire joyeux illumine leurs visages !

Florence Leroy

Auteure du livre J’arrête de râler sur mes enfants {et mon conjoint} – éditions Eyrolles

Mon plaisir est d’accompagner les parents vers plus de joie dans leur vie de famille – 06 62 09 39 26 – bonjour@florenceleroy.fr

Pour enfin faire taire la femme râleuse qui habite chez vous, demandez l’ebook Pourquoi je râle sur mes enfants {et mon conjoint} et recevez aussi la newsletter.

Le site  florenceleroy.fr  – Le blog florenceleroy.fr/plusdejoie  – Facebook ici

 

J’arrête de râler – l’intégrale dans « Psychologie Positive »

3 Mar

Quel plaisir d’être dans ce beau magazine qui conjugue intelligence et empathie !

Vous pouvez le trouver en kiosque actuellement.

Psychologie Positive n°6_Livres_Fotor

 Vous y trouverez plein de pépites et un article sur  « J’arrête de râler-l’intégrale » en page 4 !

Screen Shot 2016-03-02 at 4_Fotor

{RETRAITE} WAKE UP Ojai, levée de rideau

11 Fév

Il y a deux semaines, j’ai eu le plaisir avec mon équipe d’accueillir les participants de la {Retraite} WAKE UP à Ojai.

DSC_1578

Parmi les 15 participants, 12 venaient de France, Belgique et Hongrie et se faisaient une joie de se retrouver sous le soleil de la Californie. Les trois autres personnes étaient des femmes françaises expatriées aux Etats-Unis voulant saisir tout le potentiel de renouveau et de remise en question que permet une vie à l’étranger. Nous avions organisé une navette entre Santa Monica et Ojai. Certains participants ont donc pu commencer à faire connaissance pendant les deux heures de trajet.

DSC_1579

Après que chacun a déposé sa valise dans sa chambre et visité le cadre magnifique de la villa, l’incubation a pu commencer !

Au début un peu nerveux et inquiets, les participants se sont, de plus en plus, jour après jour, ancrés et illuminés en reconnectant avec ce qui les faisait vibrer grâce au coaching, aux exercices et aux temps de partages.

Nous avons eu des échanges profonds sur l’importance de connecter avec nos talents afin de les mettre au service de l’humanité. Nous avons identifié les mécanismes qui sabotent nos projets. Les participants ont particulièrement apprécié un exercice puissant qui permet d’identifier clairement notre « voix fantôme » pour la reconnaitre et ne pas la laisser influencer notre destinée. Nous avons osé mettre en forme, en mots, en images, nos rêves, nos objectifs, nos belles idées. Nous avons eu des conversations passionnantes sur l’importance de sortir du schéma coupable/victime et sur le pouvoir qu’ont nos mots pour activer nos ressources et ouvrir le champs des possibilités dans notre vie.

DSC_1560

Et surtout, pendant ces cinq jours, grâce à la pratique quotidienne – au choix – du yoga, du Nia, de la méditation et de la marche en nature, les participants ont pu reconnecter avec eux-mêmes, leur corps et leur richesse intérieure.

IMG_20160128_155234

Ces journées de travail profondes – aussi bien au niveau mental que corporel – furent agréablement entrecoupées de délicieux repas adaptés aux choix diététiques de chacun et préparés par Chef Robin, de séances de jacuzzi sous le soleil ou les étoiles, et de moments de relaxation dans les salons ou le jardin ainsi que de séances de massage pour ceux qui le souhaitaient.

DSC_1580

Toutes ces belles personnes se sont liées d’amitié lors de ces journées passionnantes et ont décidé de perpétuer cet échange et ce soutien à l’avenir.

Plusieurs se sont même inscrits au {CERCLE} afin de recevoir du soutien dans la durée et poursuivre leurs beaux projets professionnels et personnels.

IMG_20160129_100851-2

Sur le chemin du retour, les passagers du mini bus ont eu droit à un magnifique coucher de soleil sur le Pacifique devant les plages de Malibu qui a conclu ce séjour californien dans la luminosité !

Untitled design

Je suis vraiment honorée de pouvoir vivre des moments aussi riches, authentiques et puissants avec ceux et celles qui me font confiance. Je me réjouis de faciliter à nouveau la transformation dans un tout nouveau format lors du {Forum} WAKE UP à Lyon le week-end du 18 au 20 Mars et de la {Retraite} WAKE UP de 4 jours près de Montpellier du Jeudi 30 Juin au dimanche 3 Juillet.

Voici quelques témoignages des participants  de la {Retraite} WAKE UP à Ojai :

  • Christine nous dit “Dans la vie tout est créé deux fois”…. et pourquoi pas moi ?! Le chemin entamé via le livre il y a quelques temps a repris vie ici, le brouillon n’était pas mal mais le “print copy” sera du tonnerre – Nathalie (Belgique)
  • J’ai appris à mourir à mon ancienne image et renaitre dans la brillance et l’amour de ce que j’ai toujours été – Dominique (France)
  • Wake up : de l’ouverture, de l’alignement, un cocon pour la transformation ou la transmutation de soi-même. Super top, à recommander et consommer sans modération – Véronique (France)
  • Merci du fond du coeur Christine pour ce stage Wake up  que j’ai vécu comme une véritable naissance. Grâce à tes mots et au NIA je laisse maintenant une place à mon être et j’ose me faire confiance dans les choix que je vais faire – Florence (Los Angeles)
  • J’ai trouvé ici avec toi, avec vous, avec nous les participants de la joie, du ressourcement, du bien-être. Grace à tous ces enseignements, ces pistes, ces brainstorming personnels, ma passion s’est rallumée. Je savais que ma capacité était là en veille mais je n’arrivais plus à la mettre en vie au quotidien. J’avais lu tes livres, pris un cahier, fait tes exercices mais être avec toi, avec tes exemples, tes questions justes, c’est autre chose, c’est un autre monde” – Brigitte (France)

Si vous le désirez, vous pouvez écouter quelques uns des témoignages ci-dessous :

Brigitte de Toulouse

 

Sabine, expatriée

 

Florence…Sur un coup de tête !

 

 

 

 

A la UNE de « French Morning »

27 Déc

Bonjour!

Retrouvez moi aujourd’hui à la une de « French Morning », magazine en ligne pour les francophones vivant aux Etats Unis. J’y suis interviewée et photographiée dans mon bureau « coworking » (espace de travail partagé) de Los Angeles.

Retraites, coaching, self-help: le business florissant de Christine Lewicki

CHRISTINE LEWICKI

« On pensait vendre 10000 livres et finalement, on en a écoulé 250 000 exemplaires », se réjouit cette coach française, installée à Los Angeles depuis 15 ans. Son ouvrage, paru en 2011, est traduit en cinq langues.

Face à une telle réussite, une question était sur toutes les lèvres. « On me demandait comment un auteur inconnu, qui plus est une femme ordinaire, peut vendre autant de livres », avoue Christine Lewicki, le sourire collé aux lèvres. Car cette mère de trois enfants compte parmi les dix auteurs de développement personnel les plus influents en France.

Une réflexion sur son succès littéraire

Dans un premier temps, Christine Lewicki explique son succès par son challenge. « J’ai découvert des possibilités en enlevant la pollution des râleries », précise-t-elle. « Mais je savais que cette réponse était incomplète. » Elle décide alors de réaliser une introspection sur sa réussite, citant volontiers Steve Jobs: « On ne peut pas prévoir l’incidence qu’auront certains événements dans le futur, c’est après coup seulement qu’apparaissent les liens. » Son livre « Wake up » est né de ce travail, en avril 2014.

Elle y livre ses quatre piliers pour « arrêter de vivre sa vie à moitié endormi ».Le premier consiste à oser être brillant(e). « Pour moi, c’était oser écrire un livre même si j’avais peur de ne pas être à la hauteur », lâche-t-elle.

Poser des actes à la hauteur de ses ambitions, est le deuxième principe. « Cela consistait à se lever à 6am tous les jours pour écrire mon livre. De même, j’ai poussé mon éditeur à croire au livre, et à développer la campagne publicitaire. Cela a été concluant. »

Troisième pilier : créer sa réalité avec des mots. « Un 31 décembre, j’ai déclaré que j’écrirai un livre. Le dire en public nous oblige à mettre des actes sur les mots. » 

Enfin, le dernier principe consiste à prendre soin de sa source. « Il faut protéger son champ de conscience, sa flamme intérieure. Je suis notamment plus sélective dans les médias que je regarde, et je m’entoure de personnes de confiance. »

Prochaine retraite fin janvier à Ojai

Avant d’en arriver à la publication de « Wake Up », écoulé à 60 000 exemplaires, Christine Lewicki a fait valider ses piliers à vingt-cinq lecteurs, qui ont participé à un séminaire, en 2013, à Poitiers. « Les gens ont été profondément impacté. » Depuis, elle organise ces retraites quatre fois par an.

La prochaine retraite aura lieu à Ojai, sur les hauteurs de Santa Barbara, du 28 janvier au 1er février 2016. Ce travail de groupe (limité à 15 participants) sera ponctué par des ateliers de danse, yoga, méditation, et des randonnées. « Beaucoup de Français font le déplacement depuis la France, mais pas d’expatriés« , regrette-t-elle. *

Entre ses livres et ses retraites, Christine Lewicki coache des entreprises françaises telles que la SNCF, la BNP ou Publicis, mais aussi californiennes, comme les laboratoires pharmaceutiques Grifols.

Cette dynamique coach n’est pas prête d’arrêter de nous réveiller.

 

  • depuis le rédaction de cet article, deux françaises résidant a Los Angeles ont réservé leurs places.

 

 

 

Christine chez les Rebelles

9 Nov

Lundi dernier, j’ai eu le plaisir d’être interviewée par Henriette Nendaka, fondatrice du mouvement ‘Les Rebelles Créatives’.

Cette belle aventure a démarré lorsque Henriette a lancé, il y a quelques années, sa première entreprise en décoration d’intérieur. Après plusieurs mois à fréquenter le milieu des affaires, elle s’est rendue compte que sur cette scène, il n’y avait pratiquement pas de femmes qui affichent leurs émotions, leur jeunesse d’esprit et leur spiritualité dans leur travail.

En clair, il n’y avait aucun modèle accessible pour les femmes créatives.

Henriette nous dit :

“Le problème avec ce manque de modèle est que pour toutes les femmes qui s’expriment par leurs émotions, leur spiritualité et leur jeunesse d’esprit, celles-ci se sentent automatiquement inadéquates telles qu’elles sont. Ce qui donne comme résultat, des femmes qui jouent et prétendent être ce qu’elles ne sont pas pour être prises au sérieux”. Cette situation finit par étouffer leurs ambitions ainsi que leur capacité à guider les autres. Ce que nous appelons, le leadership.”

En tant que femme, mère, épouse et entrepreneuse, je me sens inspirée par ce mouvement et partage son désir d’aider les femmes à trouver leur voie authentique dans notre société.

Je vous invite à retrouver cette interview, une heure de conversation vibrante et percutante avec même quelques larmes…

J’arrête de râler….L’intégrale !

6 Oct

J’arrête de râler «l’intégrale», est désormais disponible dans toutes les meilleures librairies et sur Amazon.fr

51DMUZedAFL._SX391_BO1,204,203,200_

Vous êtes l’un ou l’une des 200 000 lecteurs du best seller ‘J’arrête de râler’ ou vous en avez entendu parler.
L’idée de ne plus être victime de votre vie, de parvenir à laisser courir toutes les petites tracasseries du quotidien afin de profiter pleinement de toutes les jolies choses (petites et grandes) que la vie nous offre vous fait vibrer.
Vous avez participé au challenge des 21 jours,
assisté à l’une de mes conférences ou encore entendu l’une de mes interventions dans les médias.
Peut-être étiez-vous l’un des participants de mon séminaire dans la vallée magique de Ojai en Californie l’année dernière.

A quel stade en êtes-vous dans ce challenge ? Sentez-vous qu’il vous faut plus d’outils pour appliquer au quotidien cette belle philosophie de la vie ?
Voici la version intégrale tant attendue !

J’y raconte mon parcours d’ancienne râleuse et vous offre les clés d’une vie sans râleries pour vous aider à profiter de votre existence dans toute sa brillance.
Vous pouvez désormais retrouver toutes les idées percutantes qui ont fait le succès du livre accompagnées de 50 exercices ludiques à pratiquer au quotidien.
Ils vous permettront d’ancrer la méthode de façon simple et pratique.

Finissez-en dès aujourd’hui avec le statut de victime !

Donnez-vous les moyens concrets au quotidien de rallumer votre flamme intérieure, de rayonner dans votre vie et autour de tous ceux qui vous y entourent.

Où est Christine?

16 Juin
Christine Lewicki

Photo Crédit: Nadine Court Photographe

Notre société nous a appris l’importance d’être réaliste dans la vie ! Ce principe de réalité a d’ailleurs tendance à nous limiter dans nos rêves et nos projets. Comment voir grand quand la réalité semble si limitée, quand on nous dit que c’est la crise et l’austérité ?

Mais finalement, qu’est-ce que la réalité ? Qui décide de ce qui est réel et de ce qui ne l’est pas ? Est-ce que ce que je pense être réel, est réel pour tout le monde ? Vivons-nous tous dans la même réalité?

LIRE LA SUITE SUR LE BLOG… La réalité, quelle réalité ???

Nous venons de fêter le lancement du livre WAKE-UP! à Los Angeles et j’ai eu la chance de faire une présentation et de pouvoir montrer la vidéo de mon TEDx Talk, cette fois-ci en anglais ! Vous pouvez aussi voir les Highlights du séminaire WAKE-UP!  qui a lieu plusieurs fois par an en France à Poitiers mais aussi à Chartes et puis aux USA.

Et puis quel bonheur d’accompagner les 11 inscrits dans leurs prises de paroles avec la formation “Parler en public pour affirmer votre expertise”et de leur transmettre non seulement le Mindset d’une présentation impactante, mais aussi tous les détails de la structure qui se cache derrière toutes mes prises de parole.

Maintenant nous entrons dans la dernière ligne droite avant les vacances scolaires. Une fois de plus je vais emporter mon business sous mon bras (merci Macbook) et jouer à la nomade Entrepreneur avec mes 3 filles sur les côtes françaises entre la méditerranée, la Bretagne et l’Atlantique. Je suis tellement remplie de gratitude d’avoir su rendre mon rêve réalité et de pouvoir vivre ainsi entre 2 continents.

Mais avant cela j’ai encore de beaux projets à mettre en oeuvre, je serais sur Paris à partir du 16 juin pour finaliser la formation de tout le personnel des crèches de la ville de SURESNES, je vais aussi avoir le délice plaisir de former avec Florence Leroy les nouveaux formateurs du réseau “J’arrête de râler sur mes enfants {et mon conjoint} ». Ce séjour à Paris sera aussi l’occasion de rencontrer mes lecteurs au Salon du Livre de St Maur (dimanche 22 juin à partir de 14 h 30), de faire quelques interviews (notamment RTL et Europe 1) et de travailler en tête-à-tête avec certains de mes clients entrepreneurs VIP

DATES A NE PAS MANQUER:

Peut-être qu’en lisant mes nouvelles vous vous demandez comment je fais pour gérer tout cela? Comment voir clairement et m’organiser avec tous ces projets? Je vous en ai déjà parlé il y a quelques semaines, je m’appuie toujours  sur l’outil d’organisation – Kanban – pour éviter que tous mes projets ne soient pas en train de tourbillonner dans ma tête. Cela me permet de me poser et de voir clairement toutes les tâches qui vont avancer chaque jour et d’avoir la satisfaction et la confiance que les choses vont de l’avant sans stress ou soucis.

Je deviens aussi beaucoup plus exigeante avec ce qui rentre dans mon champ de conscience. Je me rend compte que certaines conversations ne m’intéressent pas et  que certaines me vident, me pompent et me polluent. C’est aussi valable avec les propos imposés à la radio, les potins sur les stars et les drames. J’ai vraiment pris conscience ces dernières années, que ce qui rentre dans mon cerveau devient ma vision du monde. C’est ma responsabilité de me créer un monde où j’ai envie de contribuer, de rêver, d’aimer et de donner. J’adopte une certaine discipline pour développer un espace mental qui va me permettre de remplir ma vie de ce que je veux vraiment. Et vous, que faites-vous pour rester engagé dans vos grands projets ? Venez échanger sur le blog !

 

Love &  Respect,

Christine Lewicki  

Vous  désirez partager cet article dans votre Ezine/Blog/Site? Vous êtes les bienvenus en incluant le petit texte suivant: “Christine Lewicki, est une coach en entreprise certifiée, auteure du Bestseller “J’arrête de râler!” publié en plusieurs langues, Conférencière et Facilitatrice de Groupe MasterMind en France et aux Etats-Unis. La passion de Christine est d’aider les gens ordinaires à puiser dans leur zone de génie  pour se créer des vies {extra}ordinaires, une action imparfaite à la fois.  Tous les mois, elle publie un E-zine et partage avec ses lecteurs, ses meilleurs conseils, outils et source d’inspiration. Pour vous abonner, visitez le site ChristineLewicki.com.

 

Image

Venez avec vos amis {et avec votre conjoint}….

27 Mai

Flyer Dominique et Helene

Nous sommes vraiment très fier que Dominique et Hélène fassent partie de notre réseau de formateurs.

Ils ont tous les deux cette approche authentique et engagée que nous aimons tant. Si vous êtes dans la région nous vous recommandons vivement de prendre le temps de venir écouter leurs témoignages et de les rencontrer.  Cette conférence est GRATUITE mais vous ne pourrez pas en profiter si vous ne faites pas le nécessaire pour pouvoir être présent. Nous pouvons vous garantir que vous ne le regretterez pas.

Vous pouvez contacter Dominique Demaegdt ( formateur sur le région de Angers) ICI

Vous pouvez contacter Hélène Bonnet ( formatrice sur la région de Nantes) ICI

 

 

Image

Nos formateurs vous accompagnent dans votre région

14 Mar

Encart-Jarrete-de-raler-HD

%d blogueurs aiment cette page :