Tag Archives: audace

Pourquoi je me lance des challenges !

31 Jan

Dans cette vidéo, j’explique quel est selon moi l’outil le plus puissant pour trouver l’audace de transformer sa vie : se lancer des challenges ! Et pourquoi j’aime tout particulièrement les challenges en 21 jours.

Comment les challenges peuvent transformer votre vie

Et si vous aussi vous osiez vous engager dans le challenge qui vous “forcera” à devenir la personne que vous avez vraiment envie d’être cette année !

Prenez le temps de choisir VOTRE challenge et venez l’annoncer sur la page de mon groupe Facebook “J’ai le Power”.

Vous y recevrez le soutien précieux d’autres participants, un soutien qui vous aidera à tenir votre engagement.

Quelques suggestions de challenges en 21 jours. Quel sera le vôtre ?

Pour vous inspirer, découvrez dans ces articles quelques-uns de mes challenges en 21 jours :

21 jours pour arrêter de râler

https://jarretederaler.com/2017/09/10/tout-ce-que-vous-avez-toujours-voulu-savoir-sur-le-challenge-jarrete-de-raler-sans-jamais-oser-le-demander/

21 jours de Méditation

https://jarretederaler.com/2016/01/01/21-jours-de-meditation-un-nouveau-challenge-et-4-lecons/

21 jours en robes

https://jarretederaler.com/2012/06/04/21-jours-en-robes/

21 jours de jus de légumes frais

https://jarretederaler.com/2012/04/16/encore-un-challenge-en-21-jours/

J’ai hâte de découvrir ce que vous voulez mettre au coeur de votre vie en ce début d’année, je me réjouis de découvrir… VOTRE challenge !

Téléchargez gratuitement le KIT J’arrête de râler et Retrouvez-moi sur ma page Facebook pour suivre des articles inspirants et des pépites qui vous aideront un peu plus chaque jour à révéler la meilleure version de vous-même !

Pourquoi avons-nous peur d’oser ?

31 Déc

Lorsque j’accompagne les participants de mes programmes WAKE UP, nombreux sont ceux qui me font part des difficultés à oser entreprendre les projets qui font chanter leur cœur.

J’entends souvent en effet, les nombreux obstacles que rencontrent les personnes qui, dans le fond, aimeraient avoir l’audace d’oser. C’est vrai que cela peut paraître difficile d’oser. Difficile de sortir de ce que l’on connaît, difficile d’oser prendre des risques, difficile d’avancer sans avoir toutes les garanties de réussir.

Je pense alors à cette citation de Sénèque :

ce-nest-pas-parce-que-les-choses-sont-difficiles-que-nous-nosons-pas

Sénèque nous invite donc à prendre les choses dans l’autre sens. Et si en nous lançant les choses devenaient plus facile ? Et si c’était justement la stagnation et nos hésitations qui étaient la source de notre difficulté ? Plus nous attendons, plus nous freinons à nous lancer, plus les choses nous semblent difficiles, voire insurmontables.

Tout changement, qu’il soit au niveau professionnel ou personnel est souvent difficile ! Oui, il est difficile d’abandonner une carrière stable et/ou lucrative bien que l’on ne s’y épanouisse pas – difficile de quitter cette sécurité financière – difficile de changer une étiquette qui nous a défini une grande partie de notre vie – difficile de se lancer sans savoir ce qui nous attend…

Comment sortir de cette dynamique et des limitations qu’elle engendre ?

Comment transcender cette peur ?

Peur en anglais se dit “Fear”, dans le domaine du développement personnel nous utilisons souvent l’acronyme du mot qui est : “False – Evidence – Appearing – Real” (Évidence erronée semblant réelle).

La peur de l’inconnu nous amène à imaginer des scénarios catastrophes que nous pouvons parfois confondre avec la réalité. Nous avons peur de quelque chose qui n’existe pas dans le présent et que nous avons construit mentalement. C’est cette projection qui nous fige et qui nous bloque.

Ce mécanisme de peur nous a souvent été transmis durant notre éducation. Regardez les jeunes enfants, ils osent, eux ! Ils n’ont pas peur de tomber en apprenant à marcher, en grimpant aux arbres, ils n’ont pas peur de se faire rejeter en demandant à un autre enfant d’être leur ami…
Hélas bien souvent, nos parents et la société nous apprennent qu’il est dangereux d’oser et nous nous résignons souvent en grandissant, à enfouir au fond de nous ce qui nous anime et ce que nous sommes vraiment afin de
rentrer dans le moule de la conformité.

Combien de jeunes s’orientent vers des voies d’études guidées par le discours raisonnable de leurs parents. Ils décrochent un diplôme pour exercer un « vrai » métier, rassurant, reconnu par la société; un métier stable et idéalement lucratif. Petit à petit, en écoutant les conseils des uns et des autres, nous perdons la connexion avec nous-mêmes. Nous nous laissons guider par des avis extérieurs et nous finissons par nous enfermer dans une vie où la prise de risque n’est plus tolérée. Comment oser ? Je ne dis pas ici que nous devrions ne plus avoir peur, j’ai moi-même de nombreuses peurs dans ma vie (vous pouvez lire cet article à ce sujet), je partage ici l’idée que nous pouvons apprendre à ne pas laisser nos peurs décider de notre destinée.

« Oser » est peut être l’acte le plus important de notre parcours d’humain. Si nous n’osons pas… nous ne nous renouvelons plus et petit à petit nous risquons de cultiver la routine et l’ennui. Si nous n’osons pas, petit à petit, nous nous enfermons dans une vision limitée de nous-mêmes et de notre vie.

Dans mon livre et mes programmes de développement personnel WAKE UP !, je parle de 4 principes fondamentaux pour arrêter de vivre sa vie à moitié endormi. Le 1er des quatre principes est “oser être brillant(e)”, c’est-à-dire oser incarner la plus rayonnante, la plus puissante version de nous-mêmeS. Oser être brillant c’est se donner la permission d’être chaque jour un peu plus soi-même et de partager ce que nous sommes avec le monde. C’est se libérer des croyances limitantes que nous avons sur nous-mêmes et oser croire que nous pouvons réaliser nos plus beaux projets. C’est oser croire que nous avons tout ce qu’il faut pour aller de l’avant dans notre vie et qu’il ne nous manque rien. C’est avoir l’audace (et le culot) de croire que nous avons de la valeur tels que nous sommes. C’est avancer chaque jour en toute imperfection mais avec détermination. La bonne nouvelle c’est que nous avons aussi des outils à notre disposition pour surmonter la peur ! Récemment, un des membres de mon groupe de coaching en ligne m’a fait part du livre “J’arrête d’avoir peur” qui l’aide beaucoup à « oser ». Je vous le recommande si vous aussi vous sentez que la peur limite beaucoup trop votre vie.

Et, si vous ressentez le besoin de  soutien dans cette aventure… si vous voyez la valeur de vivre, avec d’autres, un programme qui aborde en profondeur ces thématiques, je vous propose de faire un bon audacieux – un peu dernière minute – mais finalement encore meilleur, et de me retrouver du 12 au 16 janvier pour une {Retraite} WAKE UP sous le soleil californien, dans un lieu idyllique, au sein de la belle vallée de Ojai sur les hauteurs de Santa Barbara.

Ensemble, apprenons à n’avoir plus peur d’oser !

Téléchargez gratuitement le KIT J’arrête de râler et retrouvez-moi sur ma page Facebook pour suivre des articles inspirants et des pépites qui vous aideront un peu plus chaque jour à révéler la meilleure version de vous-même !

LA source de TOUTES nos frustrations

2 Déc

Dans la vie, nous avons des attentes et il y a la réalité :

——————– MES ATTENTES ——————–

———————– LA RÉALITÉ ———————-

L’écart entre nos attentes et la réalité génère des frustrations. Plus l’écart est important, plus la frustration est importante. Si je veux moins souffrir dans ma vie, je dois réduire l’écart entre ces deux lignes. Quand les deux lignes sont superposées (ou proches) je suis en PAIX.

Il existe 2 axes possibles :

    • AGIR sur la réalité pour la rapprocher de mes attentes : passer à l’action pour augmenter la probabilité que la réalité colle avec mes attentes (changer la situation – quitter la situation).
    • LÂCHER PRISE sur mes attentes et développer l’acceptation de la réalité. Baisser la ligne de mes attentes pour qu’elle s’aligne avec celle de la réalité… c’est accepter ce qui EST. En effet cela me coûte trop cher de résister. Je choisis le lâcher prise car je choisis de ne pas laisser la frustration me voler mon bien-être. Je choisis de changer mon attitude plutôt que de résister et de subir une situation.

Une grande part de nos souffrances quotidiennes vient de cette dynamique de résistance.

When you complain

Lâcher prise ou accepter ne veut pas dire se résigner, ni être d’accord. On peut ne pas être d’accord fondamentalement avec une situation, mais accepter que ce ne soit pas comme nous le souhaiterions afin de consacrer notre énergie à quelque chose de plus utile et de plus gratifiant pour nous-mêmes.

Enfin, si vraiment nous sentons que nous ne sommes pas prêts à lâcher prise sur certaines choses (et nous en avons bien le droit) alors notre levier sera le passage à l’action (pour changer ou quitter la situation). Quand nous sommes frustrés par ce que nous vivons et que nous voulons vraiment que les choses changent, c’est à nous de prendre la responsabilité d’être acteur de ce changement.

Ce n’est pas facile, c’est vrai. Parfois c’est plus simple de rester victime et de pointer du doigt les coupables. Mais à quel prix ? Au final, nous perdons prise sur notre vie. Notre statut de victime devient notre meilleure excuse pour rester dans notre zone de confort (même si elle est inconfortable) et pour nous complaire dans nos râleries !

Nous avons un pouvoir créateur que nous négligeons. Il est temps que nous prenions les rênes de notre vie. Il est temps que nous arrêtions de gaspiller notre énergie à râler sur des choses qui n’en valent pas la peine et que nous prenions le temps de vraiment choisir ce qui est important pour nous. Prendre le temps de créer une vision de la vie que nous voulons créer et nous donner les moyens de rendre cette vision réalité.

Cela vous parle-t-il ? Est-ce que vous adhérez ? Est-ce de cette manière que vous comptez vivre votre vie désormais ? Une vie engageante et vibrante, dans laquelle vous pourrez vraiment prendre votre place et vous sentir délicieusement utile. Voulez-vous vous engager à ne plus résister mais au contraire à vraiment savourer la vie ?

Vous ressentez le besoin de prendre le temps de faire du tri dans vos priorités et de définir la vision idéale de votre vie pour l’année prochaine mais vous ne savez pas par où commencer ?

Je vous invite à me retrouver pour la prochaine session du programme WAKE UP. Le travail que nous y ferons en petit comité (avec ceux qui auront eu l’audace de nous rejoindre), permettra aux participants de reconnecter avec eux-mêmes et avec leurs désirs souvent bien enfouis. Ce travail permet de développer des stratégies concrètes afin de rapprocher cet écart entre rêve et réalité et de savoir ensuite comment mettre ces stratégies en place dans notre quotidien.

copy-of-facebook-post-temoignage-wake-up-1

Et si vous nous rejoigniez ?!

Téléchargez gratuitement le KIT J’arrête de râler et retrouvez-moi sur ma page Facebook pour suivre des articles inspirants et des pépites qui vous aideront un peu plus chaque jour à révéler la meilleure version de vous-même !

%d blogueurs aiment cette page :