Tag Archives: Bienveillance en famille

Comment cultiver le bien-être en famille

23 Mai

Retrouver les conseils de Florence Leroy, co-auteure de J’arrête de râler sur mes enfants {et mon conjoint} dans le dernier numéro de MAXI !

1594-Psycho

Lire l’article en plus grand en cliquant ici: MAXI – Psycho

Téléchargez gratuitement le KIT J’arrête de râler et Retrouvez-moi sur ma page Facebook pour suivre des articles inspirants et des pépites qui vous aideront un peu plus chaque jour à révéler la meilleure version de vous-même !

Soyons bienveillant avec nous-mêmes pour plus de joie en famille

16 Juil

Un article proposé par Florence Leroy, co-auteur du livre J’arrête de râler sur mes enfants {et mon conjoint}. Profitez-en pour découvrir son blog « Plus de Joie! » ( à la suite de l’article ci-dessous)   Aussi , que pensez-vous de la nouvelle affiche des ateliers ? Avez- vous trouvé ce qui a changé  sur l’affiche?  Et oui, nous avons eu envie de rajouter un adolescent à notre petite famille !   Nos ados ont le don de nous faire râler et parfois nous n’arrivons plus à être le parent que nous voulons être à leurs côtés. Pour vous souvenir, nous allons vous partager  beaucoup plus d’articles à ce sujet et les ateliers seront aussi une opportunité pour mieux les  comprendre et communiquer avec  eux.

JDREC Ateliers nouveau flier

Une chance supplémentaire

Quand nous essayons d’être un peu plus le parent que nous avons envie d’être, nous sommes souvent  pleins de bonnes résolutions. Et nous nous disons, à partir de demain, ….

Je vais préparer le petit déjeuner la veille pour ne plus être à la bourre le matin.

Je vais rentrer un peu plus tôt pour avoir le temps d’un câlin avec mes enfants avant le « marathon » du soir.

je vais prendre une grande respiration avant de répondre du tac au tac à mon ado.

Nous mettons à l’épreuve nos bonnes résolutions, nous tenons quelques jours et puis patatras, le naturel revenant au galop, nous nous retrouvons au lit sans avoir préparé le petit déj, au bureau à 19h pour un dossier hyper important ou à hurler dans la cuisine, seul(e) car notre ado vient de claquer la porte.

Alors nous sommes déçu(e), irrité(e), agacé(e), nous nous mettons à râler contre nous même, nous nous jugeons.

Lorsque je me trouve dans cette situation où je me vois être la mère que je n’ai pas envie d’être, j’aime à me rappeler, comme je le fais pour mes enfants, que j’ai toujours le droit (le devoir) de me donner une chance supplémentaire de mieux faire.

De la même manière que nos enfants ont besoin d’entrainement et de bienveillance pour arriver à acquérir une nouvelle habitude, une nouvelle compétence, nous avons nous aussi besoin/droit à une nouvelle chance. Soyons bienveillant avec nous même, pour plus de joie en famille.

Découvrez d’autres articles bienveillants sur le blog de Florence Leroy – Plus de Joie !  et participez à un atelier !

%d blogueurs aiment cette page :