Tag Archives: Danse

Pourquoi je danse ?

16 Nov

Faire la paix avec la ballerine qui est en moi

Quand j’étais adolescente je dansais tout le temps. Je sortais beaucoup et j’étais toujours sur la piste jusqu’au bout de la nuit. Et puis j’ai commencé à travailler, à avoir des enfants et à crouler sous le poids des contraintes et des responsabilités. Les enfants étant trop petits nous ne sortions plus, moins de soirées dansantes, moins d’invitation pour des mariages. La piste de danse était petit à petit sortie de ma vie. J’avais pourtant à plusieurs reprises essayer des cours de danse en club de sport mais j’avais l’impression d’être toujours le vilain canard sur la piste à oublier de faire un pas sur la gauche ou à perdre le fil des enchaînements. Je ne retrouvais pas ce plaisir, cette liberté, de m’éclater et de me lâcher sur le rythme de la musique. J’avais l’impression de revenir en arrière et d’être la petite fille de 8 ans qui avait abandonné le ballet parce qu’elle ne se sentait pas à la hauteur par rapport à ses amies et pas assez souple et gracieuse pour son professeur.

La Découverte du Nia

En 2007, après la naissance de ma troisième fille, j’ai découvert le NIA et je me souviens toujours d’un de mes premiers cours où je me suis retrouvée en larmes avec un immense sourire sur mon visage en train de tourbillonner sur le parquet. Ce jour-là, j’ai eu l’impression de reconnecter avec la danseuse qui était en moi et que j’avais ignorée depuis des années. J’ai ressenti cette liberté et cette joie d’explorer les mouvements, de tourner, de virevolter avec grâce et légèreté. Explorer les quatre coins de la salle, et les trois niveaux de mouvement du corps humain, haut, milieu et bas. Danser debout, danser sur le sol, sur la pointe des pieds, les bras en l’air ou allongé par terre. Dessiner un sourire avec mon bassin, lever la tête et voir la beauté et la divinité de tous ces corps qui dansaient dans la salle, y compris le mien…

Oui je suis une danseuse, hommes ou femmes, je suis convaincue que nous sommes tous des danseurs en puissance si seulement nous nous donnons la permission de lâcher prise, de laisser la musique nous guider et d’explorer.

Love and Respect, Christine

dancing in the sunlight NIA

%d blogueurs aiment cette page :