2 recettes pour éviter de péter les plombs !

4 Sep

Vous êtes deja vraiment nombreux a avoir oser vous lancer dans le challenge  » J’arrête de râler ».

Quel bonheur de lire vos témoignages et le soutien des membres de cette communauté dans la rubrique  » Ils l’ont fait » de ce blog.

Certains ce sont aussi lancé dans le challenge de la rentrée : CHICHE ! des réveils sans râler pour la rentrée !

(Il n’est pas trop tard pour nous rejoindre !)

Et pour vous aider je voulais partager avec vous 2 recettes écrites par Sophie Grassi auteur du livre : Je craque… Au secours ! je fais quoi? que j’ai eu la chance de rencontrer en Juin lors de ma formation de Mindmapping à la Fabrique à Bonheur.

couverture livre sophie grassi

J’ai choisi ces deux recettes car j’ai trouvé qu’elles sont vraiment SIMPLES et EFFICACES à mettre en œuvre.

Essayez les et venez-me dire si cela vous aide.

Bretzel-Sophie Grassi

Screen Shot 2013-09-02 at 11.21.40 AM

Oreille sucrée-sophie Grassi

Publicités

4 Réponses to “2 recettes pour éviter de péter les plombs !”

  1. Natacha mars 8, 2017 à 12:35 #

    Je sais pas comment faire pour aret de m’enbrouille avec mon copain j’ai peur de le perdre 😭

    J'aime

    • christinelewicki mars 8, 2017 à 7:54 #

      Natacha tour l’art que propose le challenge « J’arrête de râler » est d’apprendre à se faire entendre sans pour autant mettre l’autre dans une position de coupable. Quand nous nous embrouillons avec notre partenaire c’est souvent parce que nous communiquons tout en jouant le jeu du  » qui a tord/qui a raison ».

      J'aime

  2. Isa septembre 5, 2013 à 10:35 #

    Bien utile tout ça. Merci

    J'aime

Trackbacks/Pingbacks

  1. J’arrête de râler : 13ème jour du challenge | - septembre 5, 2013

    […] 13ème jour du challenge et 8 jours consécutifs sans râler et pourtant je ne suis pas satisfaite de ma journée… Ce fut une journée de travail très très difficile au niveau de la gestion des émotions, surtout celle de la colère…  Il y avait une tension très palpable au sein de l’équipe en lien avec une situation incomprise. Ce qui est difficile, c’est qu’il y a parfois des moments où on ne peut pas dire tout de suite ce qui ne va pas.. En effet, travaillant auprès d’enfants, je ne pouvais pas me permettre d’exprimer ma colère en leur compagnie. Je sais qu’exprimer sa colère, c’est sain, mais ça ne les concernait pas, il fallait donc que je me concentre sur eux .. C’était un exercice très difficile, car même si je n’ai pas râlé, c’est-à-dire : je n’ai agressé personne verbalement, je ne me suis pas mise en situation de victime, je sentais qu’intérieurement, je n’étais vraiment pas bien et cela se voyait. En effet, j’avais une attitude fermée et ce n’était pas du tout agréable pour moi et pour les autres. Et ça, j’ai du mal à le "digérer". Ce n’est que vers 14h, que j’ai pu aller voir mes collègues. Ce qui en ressort, c’est qu’en différant ma réponse, j’ai pu calmement m’exprimer, ce qui n’aurait peut-être pas été le cas, si j’avais réagi sur l’instant. Par contre, l’attente entre le moment où cela s’est passé et le moment où je suis allée voir mes collègues, fut très difficile à gérer.. Alors, pour éviter de péter les plombs "intérieurement", je vais tester ces 2 recettes ici. […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :