Le challenge « J’arrête de râler » d’Emilie

17 Sep

Au printemps dernier, Emilie a décidé de se lancer le challenge « J’arrête de râler ». Elle nous explique pourquoi elle a souhaité ne plus se plaindre et les bénéfices qu’elle en retire.

Challenge d'Emilie, brouillon (2)

Emilie, peux-tu te présenter ?

Je suis la chanceuse maman d’une petite fille de 3 ans. Je suis aussi enseignante-chercheure spécialisée en psychologie du développement de l’enfant et j’ai développé une activité libérale de psychologue.

Pourquoi as-tu décidé de te lancer le challenge « J’arrête de râler » ?

Mon quotidien était difficile. Cela faisait plus de deux ans que je ne dormais pas (ma petite se réveillant toutes les heures) et les conditions de mon travail à l’université me pesaient terriblement.

Je me sentais irritable, impatiente, agacée, nerveuse.

Mes rêves de vie de famille joyeuse et épanouie semblaient se dissoudre dans la râlerie quotidienne. Je voyais ma vie joyeuse m’échapper. Ma première action envers le challenge a été de demander de l’aide extérieure pour dormir enfin un peu.

Y a-t-il eu un déclic qui t’a poussé à commencer ?

Après avoir lu et écouté Christine Lewicki, j’étais persuadée de l’intérêt de la démarche. J’ai d’abord tenté toute seule dans mon coin. Je n’en ai même pas parlé à mon compagnon. J’ai mis un bracelet deux jours et … je l’ai enlevé ! Comme si ce bracelet révélait les abysses dans lesquelles j’étais tombée !

Ce premier choc fut ce qui m’a poussée à continuer. J’ai remis le bracelet comme on enfile son costume de courage et je me suis réellement engagée dans le challenge.

Quelles ont été tes plus grandes difficultés ?

Je suis restée durant 60 jours sans pouvoir dépasser le J1 du challenge ! Je me suis observée dans mon quotidien. J’ai éliminé les nombreuses râleries de surface.

Par exemple : je voulais ramasser un objet par terre, il m’échappait une fois… deux fois… à la troisième … je râlais plutôt que de me baisser de façon plus efficace ! N’était-ce pas inutile ?

Un autre exemple de mon ancien quotidien : je râlais en cherchant quelque chose dans mon sac à main trop petit. Je râlais mais je ne changeais pas de sac ! Perte d’énergie inutile une nouvelle fois. Le plus dur fut de m’apercevoir de l’ampleur du problème et surtout de ma résistance à ne pas y remédier. A croire que j’aimais ça !

Quelles ont été tes plus grandes révélations ?

J’ai mis du temps à me rendre compte que j’avais besoin d’être soutenue pour dépasser les deux points noirs de mon quotidien. Bravant ma lassitude et ma vulnérabilité, j’ai demandé du soutien à mes amis sur facebook.

Les retours encourageants de mes amis m’ont portée, la promesse de leur donner des nouvelles m’a engagée encore plus dans le challenge. Ce fut un tournant vers la réussite du challenge et un tournant dans ma vie en général : m’exposer dans mon imperfection ne me fait plus peur, elle me fait avancer à pas de géant.

Quels bénéfices retires-tu de ne plus te plaindre dans ton quotidien ?

J’ai beaucoup plus d’énergie qu’avant car je ne la gaspille plus ! J’ai l’impression d’avoir repris mon bonheur en main. Je me sens confiante car je ne me sens plus ballotée par les mouvements extérieurs !

Je me sens plus heureuse et plus amoureuse aussi et pourtant je n’ai pas changé de vie !

As-tu un ou plusieurs conseils pour les personnes tentées par le challenge « 21 jours sans râler » ?

Le premier conseil que je peux donner est d’avoir de la compassion pour soi ! J’ai été « obligée » de développer de la compassion pour moi-même et c’est ce qui m’a permis d’arriver au bout du challenge ! 

Le deuxième : prenez chaque râlerie comme un symptôme, « Tiens là, ça pique ! »
Vous choisissez de rester avec ou d’enlever l’épine ?

Bon challenge !

Emilie a filmé chaque jour de son challenge. Voici les vidéos de son premier et dernier jour :

Jour 1 :

 

Et, jour 21 : la célébration !

 

Pour découvrir toutes les vidéos du challenge d’Emilie, rendez-vous sur sa page Facebook !

Téléchargez gratuitement le KIT J’arrête de râler ! Retrouvez-moi sur ma page Facebook et sur Instagrampour suivre des articles inspirants et découvrir des pépites qui vous aideront un peu plus chaque jour à révéler la meilleure version de vous-même !

Une journaliste teste une semaine sans râler !

9 Sep

Début Juillet, la journaliste Justine Demade se mettait au défi de passer une semaine sans râler, comme ça, sans savoir vraiment ce qui l’attendait !

Josette Cordier qui est Ambassadrice certifiée « J’arrête de râler » l’a coachée dans cette aventure.

Justine a rédigé un article pétillant sur son défi, article publié dans la semaine.fr 

Screen Shot 2019-09-19 at 08.47.17

JOUR 1 – Qui a eu cette idée saugrenue ? 

Screen Shot 2019-09-19 at 09.07.44JOUR 7 – Arrêter de râler c’est agir sur soi ! 

Screen Shot 2019-09-19 at 09.12.12Découvrez la semaine riche en couleurs de Justine, lisez l’article dans son intégralité ici : 735_190718_LSM_MTZ_HEB_026_01 (1)

Pour commencer en douceur, rejoignez-nous sur mon groupe facebook, J’AI LE POWER pour le nouveau challenge de rentrée « 21 matinées sans râler ».

21 matinées sans râler (11)

Et si, comme Justine, vous souhaitez être accompagné pas à pas dans cette démarche de transformation personnelle, ne plus subir votre quotidien et devenir acteur de solutions, contactez l’ambassadeur certifié de votre région : https://jarretederaler.com/reseau-ambassadeurs/

 

Téléchargez gratuitement le KIT J’arrête de râler ! Retrouvez-moi sur ma page Facebook et sur Instagrampour suivre des articles inspirants et découvrir des pépites qui vous aideront un peu plus chaque jour à révéler la meilleure version de vous-même !

21 matinées sans râler !

6 Sep

C’est la RENTRÉE !

Les enfants reprennent le chemin de l’école et nous reprenons le chemin du boulot. Rythmes de vie qui s’accélèrent, horaires, rendez-vous et deadlines à respecter… dur dur de reprendre la cadence, et surtout de trouver du plaisir et de la sérénité dans ce quotidien parfois oppressant.

Pourtant, ne pensez-vous pas que si vous parveniez à commencer votre journée sans râler cela pourrait tout changer ?

Si vos enfants arrivaient à l’école en ayant vécu un réveil doux et serein, et si vous de votre côté aviez réussi à gérer la logistique sans vous énerver… en quoi cela impacterait votre journée, celle de vos collègues, de votre conjoint ?

21 matinées sans râler (9)

Pour vous aider à y parvenir, je vous propose un nouveau challenge du 9 au 30 Septembre 2019 sur mon groupe Facebook « J’ai le POWER » 

Le challenge de gérer nos matins sans râler ! Entre le réveil et le moment où chacun est arrivé là où il doit être (école, bureau, retour à la maison), OBJECTIF : ZERO RÂLERIES !

Qu’allons nous faire différemment pour y arriver ?

Etablir une routine matinale qui réduit le stress (en s’assurant qu’une partie de la mise en place commence la veille) ?

Réunir toute la famille pour parler de comment nous avons envie de vivre nos matinées sereinement. Déléguer à chacun de membres des taches qu’il se sent prêt a assumer ?

Rendre les trajets plus agréables (préparer une playlist de musique ou une liste de livres audios que nous sommes curieux de découvrir…). Organiser un co-voiturage, partager la charge des conduites ?

S’accorder chaque semaine plus de temps pour prendre soin de soi (quitte à se lever parfois plus tôt) ?

À VOUS !  Partagez vos astuces en rejoignant le challenge sur mon groupe Facebook « J’ai le POWER » !

Chaque jour, vous pourrez y trouver du soutien, partager vos réussites et vos difficultés pour vivre des matinées plus zen.

Nous pouvons CHOISIR de ne plus subir et de ne plus être victimes de notre quotidien. Alors, invitez vos proches et vos collègues à rejoindre le challenge !

 

Téléchargez gratuitement le KIT J’arrête de râler ! Retrouvez-moi sur ma page Facebook et sur Instagrampour suivre des articles inspirants et découvrir des pépites qui vous aideront un peu plus chaque jour à révéler la meilleure version de vous-même !

[Témoignage] Christelle Perez, ambassadrice certifiée « J’arrête de râler »

14 Août

Christelle souhaite contribuer à ce que les salariés de son entreprise puissent « se construire une vie plus heureuse au travail ». En suivant la formation « Animer des ateliers J’arrête de Râler », elle est dorénavant ambassadrice certifiée et anime des ateliers au sein de son entreprise.

Quelle est ton activité professionnelle ?

Je travaille pour 2 entreprises de chocolat faisant partie du même groupe, une entreprise française et une entreprise suisse. Je suis au développement des ventes, en charge de tous les outils pour les commerciaux afin d’optimiser les ventes.

Pourquoi as-tu décidé de suivre la formation pour devenir ambassadrice certifiée J’arrête de Râler ?

Il y a 5 ans, j’ai lu le livre « J’arrête de râler sur mon conjoint et mes enfants » et j’ai pris une grosse claque ! Ça a été une révélation. Pour me lancer dans le challenge et mettre en place des changements dans ma vie perso, j’ai suivi un atelier à Lyon animé par une ambassadrice certifiée et j’ai réussi à embarquer mon conjoint. Nous avons suivi cet atelier ensemble… et ça a été 2 jours et demi de pur bonheur, coupés du monde, de notre quotidien, de notre logistique avec nos enfants et de nos vies bien remplies ; 2 jours et demi où nous n’avons parlé que de notre couple, de nos relations avec nos enfants, de nos difficultés, de la manière dont nous pouvions avancer.

Ambassadeurs certifiées JDR IG (1)

Ça a été comme un 2ème mariage ! Du coup, j’ai poursuivi avec la lecture de « J’arrête de râler, l’intégrale ». J’ai fait les exercices et j’ai commencé à mettre en place des changements dans ma vie, d’abord petits puis plus grands. J’ai trouvé les enseignements de Christine tellement inspirants, authentiques et pratico pratiques qu’ils ont été le déclencheur pour moi d’une nouvelle façon de vivre et que j’ai eu très envie de les partager !

Y a-t-il eu un déclic qui t’a poussé à t’inscrire ?

L’idée me trottait déjà depuis un moment dans la tête mais j’avais peur de me lancer, de ne pas arriver à trouver du temps pour ça… bref je flippais !

Et puis, j’ai participé au {Forum} Wake Up,  le séminaire de Christine Lewicki pour oser prendre sa place, cultiver son audace et ne plus se limiter. Et là l’envie de transmettre le message « J’arrête de râler » et de partager les expériences que j’ai vécues dans ma propre vie m’est apparu comme une évidence. Du coup, j’ai pris mon courage à 2 mains et j’ai demandé à mon entreprise de financer ma formation pour devenir ambassadrice J’arrête de Râler et animer des ateliers auprès de mes collègues. Je leur ai expliqué la démarche, comment cela aiderait un des projets qu’ils comptaient me confier et… ils ont accepté ! J’étais très contente d’avoir osé faire cette proposition à mon entreprise et bien sûr encore plus qu’ils aient accepté !!

Qu’est-ce que cela représente pour toi ?

Cette formation représente un premier pas pour amener de nouveaux outils dans mes entreprises, pour aider les salariés à se sentir mieux dans leur job en changeant de posture, en changeant les mots qui sortent de leurs bouches, en célébrant ! C’est l’opportunité de parler dans mes entreprises de ce qui m’anime, de ce qui me fait vibrer… à savoir le travail autour de la relation, du changement, de la connaissance de soi. Ce travail d’observation à faire sur soi pour se construire une vie plus heureuse au travail. J’espère entamer de nouvelles formations, définir un nouveau poste autour de ces sujets, et continuer d’avoir envie de donner le meilleur de moi-même au quotidien.

Quelles opportunités cela t’a-t-il apporté ?

La formation « Animer des ateliers J’arrête de Râler » m’a donné le courage de parler du tournant que j’ai envie de donner à ma carrière professionnelle. Cela fait 10 ans que je travaille dans ce groupe et j’en étais à un point où je me demandais : Qu’est-ce qui ferait que j’aurai encore envie de donner dans cette structure pendant les 10 prochaines années ? La formation Ambassadrice m’a permis de mettre une compétence unique, différenciante et pour moi tellement inspirante dans mon profil.

Quels bénéfices en retires-tu ?

Le message J’arrête de râler m’a fait prendre conscience du pouvoir énorme que l’on a entre les mains de changer, que ce pouvoir dépend uniquement de nous et non des autres. La magie c’est que, parce que JE change alors Tout change autour de moi. J’ai pris conscience qu’on a le pouvoir de créer la vie qu’on veut, et ça passe par changer des petites choses du quotidien : ces « petits riens du tout » qui changent tout !

Comment vois-tu ton activité dans 5 ans ?

Je souhaite continuer de porter ce message en entreprise, dans les miennes ou dans d’autres et poursuivre à me former sur des techniques différentes pour aider les salariés à mettre moins d’enjeux et plus de jeux dans le cadre du travail, afin de faire baisser la pression. J’ai aussi très envie de me former au NIA afin d’amener cette danse du corps super inspirante pour travailler le lâcher prise dans mon entreprise… Affaire à suivre !

Contactez Christelle pour en savoir plus sur les ateliers « J’arrête de Râler » qu’elle propose. Vous trouverez ses coordonnées sur notre page Ambassadeurs certifiés « J’arrête de râler ».

Si vous aussi souhaitez transmettre cet outil puissant au sein de votre entreprise, ou si vous souhaitez élargir votre champ de compétences professionnelles dans le cadre de votre activité libérale, découvrez notre formation en ligne : https://www.christinelewicki.com/formation-jdr/

Animer-des-formations-jarrete-de-raler

 

Téléchargez gratuitement le KIT J’arrête de râler ! Retrouvez-moi sur ma page Facebook et sur Instagrampour suivre des articles inspirants et découvrir des pépites qui vous aideront un peu plus chaque jour à révéler la meilleure version de vous-même !

J’arrête de râler a changé ma vie !

31 Juil

Je suis toujours remplie de joie lorsque mes lecteurs témoignent de l’effet positif que mes livres ont sur eux !

Quel plaisir de tomber sur cet article du magazine Web « Les mots positifs.com » écrit par Isabelle Sherpa.

Isabelle qui a participé au {Forum} WAKE UP à Lyon en 2016, puis à mon groupe de coaching en ligne le {Cercle}, partage ici les 3 livres qui ont changé sa vie.

J'arrête de râler a changé ma vie ! (1)

Elle explique ses critères de choix : […] Une belle quinzaine de livres est arrivée pêle-mêle en tête de liste. Pour les départager, je me suis donc affairée à une liste de critères que voici :

  • Il fallait que ces 3 livres m’aient appris quelque chose que je puisse retenir même des années plus tard, qu’ils aient parlé à mon CERVEAU.
  • Il fallait que ces 3 livres aient provoqué des passages à l’action réels et durables et un changement d’habitude, qu’ils aient parlé à mon CORPS.
  • Il fallait que ces 3 livres arrivent comme des réflexes lorsque quelqu’un me demande quels sont mes livres favoris, qu’ils aient parlé à mon COEUR.

J’arrête de râler a passé la sélection, et il est numéro 1 sur sa liste !

Isabelle nous explique dans l’article que mon livre « J’arrête de râler » lui a ouvert la voie de sa transformation. Découvrez comment en lisant l’article dans son intégralité ici :

Ces 3 livres ont changé ma vie _ Les Mots Positifs.com

Quels sont les livres qui ont changé VOTRE vie ?

Retrouvez-moi jusqu’au 10 août sur mon groupe Facebook « J’ai le Power ».

Nous y partageons nos lectures, nos ressentis, des extraits, des moments forts… nous échangeons et nous nous inspirons mutuellement !

Nouveau challenge blog (1)

 

Téléchargez gratuitement le KIT J’arrête de râler ! Retrouvez-moi sur ma page Facebook et sur Instagram, pour suivre des articles inspirants et découvrir des pépites qui vous aideront un peu plus chaque jour à révéler la meilleure version de vous-même !

 

[Témoignage] Mélanie Pauly, ambassadrice certifiée « J’arrête de râler »

29 Juil

« Arrêter de râler m’a donné l’opportunité de ne pas me limiter, d’oser briller ».

Mélanie Pauly est ambassadrice certifiée J’arrête de Râler sur la région d’Angers. Elle témoigne de son parcours.

 

Quelle est ton activité professionnelle ?

Je suis sophrologue, RH de formation initiale : je redonne le sourire à mes clients/patients qui prennent conscience de leurs ressources et capacités à vivre leur vie et ne pas la subir (là où je me retrouve avec Christine).

Pourquoi as-tu décidé de suivre la formation pour devenir ambassadrice certifiée ?

Véhiculer le message « J’arrête de râler » et redonner le sourire, faire que les personnes qui y participent que ce soit pour le boulot ou la famille ne se rendent plus malades mais trouvent une autre attitude qui leur rende la vie meilleure m’anime.

J’ai toujours eu un optimisme débordant, et depuis que j’ai pris conscience de l’énergie qui m’anime je la déploie avec un sens : aider mon prochain à sourire et à vivre. Le bonheur de ma famille est primordial alors je voulais réaliser ces 21 jours sans râler.

J'arrête de Râler, Formation

Y a-t-il eu un déclic qui t’a poussé à t’inscrire ?

Le déclic était à la maison, ne plus rendre coupable mes deux petits hommes et mon mari ! Et puis un problème de santé l’été 2018 a fait que je n’ai l’usage que d’un œil aujourd’hui. Ma cornée a été grignotée par une amibe et je dois me faire greffer fin 2019. Ainsi il m’a fallu utiliser le peu d’énergie que j’avais l’année passée pour le meilleur. Alors quand la formation s’est présentée à moi, j’ai signé. Et puis, j’ai fait Wake Up en novembre 2018 et j’ai redemandé mon mari en mariage. Donc un signe !

Qu’est-ce que cela représente pour toi ?

Une opportunité de véhiculer le message et de faire gagner en espérance de vie les personnes qui appliquent les outils dans leur quotidien. Surtout un message de bienveillance, il peut nous arriver plein de choses dans la vie mais c’est nous qui décidons de le voir d’une certaine manière, alors autant porter les bonnes lunettes ! Diffuser cela en entreprise ou dans le plus grand nombre de foyers, c’est ma motivation.

Quelles opportunités cela t-a-t-il apporté ?

Rencontrer des journalistes, avoir un article en première page du journal « Le Courrier de l’ouest », avec un « Chiche le challenge » dont je suis très fière. Et surtout des échanges sur les bienfaits visibles, ne serait-ce que par la façon de voir les choses dans mon couple, ma famille, mon boulot. Un merci Christine est souvent formulé :-)). L’opportunité de ne pas se limiter, oser briller alors que j’étouffais mes qualités par peur d’écraser.

Quels bénéfices en retires-tu ?

Les bénéfices sont multiples : une sérénité au quotidien et une auto-dérision qui fait chaud au cœur. De la dopamine générée par la non râlerie, donc de la motivation à la déployer, et de la sérotonine qui me donne le sourire chaque jour par le bien être dans lequel je suis, donc un effet assuré chez mes clients. Que du plus, merci Christine !

Comment vois-tu ton activité dans 5 ans ?

Mon activité dans 5 ans s’exercera toujours en entreprise et en cabinet (je prends un local à partir de septembre 2019). J’aurai à la fois des séances individuelles et collectives de sophrologie et des ateliers J’arrête de râler, en famille et au boulot. Je me vois également faire des conférences pour les prises de conscience et apporter des outils concrets aux personnes pour préserver leur santé. J’envisage aussi des stages d’été sur 5 jours en partenariat avec d’autres professionnels du bien être, pour réaliser un parcours « Prise de conscience » et apporter un bol d’oxygène aux participants… à suivre pour une communication positive, et entrainante !

Pour en savoir plus sur les ateliers J’arrête de Râler proposés par Mélanie, contactez-la depuis son site : https://www.e-perspectives.fr

Si vous aussi souhaitez transmettre cet outil puissant au sein de votre entreprise, ou si vous souhaitez élargir votre champ de compétences professionnelles dans le cadre de votre activité libérale, découvrez notre formation en ligne : https://www.christinelewicki.com/formation-jdr/

Animer-des-formations-jarrete-de-raler

Téléchargez gratuitement le KIT J’arrête de râler ! Retrouvez-moi sur ma page Facebook et sur Instagram, pour suivre des articles inspirants et découvrir des pépites qui vous aideront un peu plus chaque jour à révéler la meilleure version de vous-même !

Un délicieux challenge pour l’été !

22 Juil

L’été est une saison privilégiée pour se plonger dans un bon bouquin !

Quel livre êtes-vous en train de « dévorer » ?

Quel livre avez-vous envie de découvrir ?

Nouveau challenge blog (1)Retrouvez-moi jusqu’au 10 août sur mon groupe Facebook « J’ai le Power ».

Nous y partageons nos lectures, nos ressentis, des extraits, des moments forts… nous échangeons et nous nous inspirons mutuellement !

Voici ma liste de lecture pour l’été, avec une touche de féminisme, et de l’inspiration pour continuer à vivre le deuil de ma maman.

J’ai hâte de découvrir la vôtre !

67301121_3149658661718520_169262797119553536_o

 

Téléchargez gratuitement le KIT J’arrête de râler ! Retrouvez-moi sur ma page Facebook et sur instagram, pour suivre des articles inspirants et découvrir des pépites qui vous aideront un peu plus chaque jour à révéler la meilleure version de vous-même !

Pour arrêter de râler en anglais… win the book!

21 Juil

Vous avez des connaissances anglophones qui aimeraient rejoindre le mouvement « J’arrête de râler », des personnes à qui vous aimeriez offrir le livre en anglais ?

Jusqu’au 31 juillet, gagnez une copie de mon livre « I Quit Complaining »! *

Screen Shot 2019-02-15 at 12.30.05 PM

Retrouvez-moi sur mes réseaux anglais, sur ma page Facebook, I quit complaining ou sur mon instagram, Christinelewicki_english pour participer dans la langue de Shakespeare.

C’est facile :

Contest IQC brouillon (20)

Good luck!

* 3 copies du livre à gagner

 

Téléchargez gratuitement le KIT J’arrête de râler ! Retrouvez-moi sur ma page Facebook et sur instagram, pour suivre des articles inspirants et découvrir des pépites qui vous aideront un peu plus chaque jour à révéler la meilleure version de vous-même !

 

 

 

[Témoignage] Ida El Hicheri, ambassadrice certifiée « J’arrête de râler »

25 Juin

« Arrêter de râler a changé ma vie »

Un boulot prenant dans un grand groupe français, un engagement à l’Université, des projets professionnels en tête, un besoin de danser et de jouer du violon chaque semaine, un mari, quatre enfants… il y a eu un moment où Ida El Hicheri s’est sentie un peu dépassée !

Elle explique pourquoi elle a décidé de suivre notre formation en ligne pour devenir ambassadrice certifiée « J’arrête de râler », et l’impact que cette décision a sur sa vie professionnelle et personnelle.

Ida - Ambassadrice certifiée J'arrête blog de Râler

Quelle est ton activité professionnelle ?

Je suis consultante RH dans un grand groupe, psychologue du travail et universitaire, j’enseigne à la fac où j’ai fait un doctorat sur le management il y a quelques années.

Pourquoi as-tu décidé de suivre la formation pour devenir ambassadrice certifiée ?

Parce que « Arrêter de râler » a changé ma vie. Cela m’a permis d’abord d’avoir de bien meilleures relations avec mes enfants, une vie de famille plus apaisée, plus calme et sereine. Et puis, cela m’a redonné le pouvoir d’agir et de décider de ce que je veux pour moi dans ma vie professionnelle et personnelle et de prendre des décisions importantes, notamment celle de développer mon activité en indépendante en tant que psychologue et coach. Du coup, j’ai eu envie de me former à la méthode « J’arrête de râler » qui avait été si bénéfique pour moi, pour la transmettre à mon tour à d’autres.

Y a-t-il eu un déclic qui t’a poussé à t’inscrire ?

Une discussion avec une ambassadrice puis avec Christine Lewicki en 2018 lors de la retraite Rise Up. Je me suis dit de ne plus hésiter, que cette nouvelle corde à mon arc allait vraiment m’aider à proposer des accompagnements efficaces et puissants tant pour les particuliers que pour les entreprises. L’idée d’avoir cette possibilité de contribuer au message et à la diffusion de cette expérience interne si particulière, à ce changement si perceptible quand on s’y met vraiment, et ce pour d’autres qui en ressentent l’envie et le besoin m’a donné très envie.

Qu’est-ce que cela représente pour toi ?

La possibilité de transmettre avec joie ce qui compte beaucoup pour moi. La possibilité de contribuer à la volonté de changement pour quelqu’un, un groupe ou une organisation avec des outils simples, joyeux, et vraiment efficaces.

Quelles opportunités cela t-a-t-il apporté ?

Curieusement (car ce n’était pas forcément le projet de départ), cela m’a permis de me positionner au sein de l’entreprise à laquelle j’appartiens aujourd’hui, et d’apporter un outil pour contribuer à développer de nouvelles postures de responsabilisation, d’ouverture et de coopération au sein du groupe. J’utilise donc la méthode « J’arrête de râler » avec des co-directeurs, des managers, et des collaborateurs pour déployer cette ambition d’entreprise, cette transformation. Nous avons baptisé cet accompagnement : 21 jours pour booster la transformation par la méthode de Christine Lewicki « J’arrête de râler au boulot » !

Quels bénéfices en retires-tu ?

Je peux faire mon boulot ! celui de coach au sein de mon entreprise où je suis responsable de la transformation managériale et coach interne. Les managers adhèrent à cet accompagnement.

Comment vois-tu ton activité dans 5 ans ?

J’aimerais poursuivre ce que je fais aujourd’hui à mon compte en indépendante en accompagnant 3 populations :

  1. Les managers et les organisations comme j’ai pu le faire au sein de grands groupes depuis 15 ans
  2. Et aussi, et cela me tient particulièrement à cœur, les femmes pour qu’elles puissent révéler toutes leurs facettes, celles qui comptent pour elles dans leur vie pro et perso. J’ai moi-même 4 enfants et un job qui me passionne, se réaliser et trouver l’équilibre est un travail que je trouve délicat, parfois courageux, et en même temps si enthousiasmant quand on sent la réalisation de son être profond dans chaque domaine de sa vie ! Je souhaite partager cela avec d’autres femmes.
  3. Et, les Hauts potentiels, qu’ils soient enfants, ados ou adultes. Se découvrir cette « particularité » et en faire quelque chose. J’aimerais beaucoup contribuer à mieux faire connaître cela, à la fois pour ceux qui vont être identifiés via les méthodes classique des tests et d’entretiens, et aussi leur entourage. Et, au-delà les accompagner pour transformer cette force, en faire quelque chose qui compte pour eux, faire connaître leur mode de fonctionnement aux parents, professeurs, managers qui les entourent pour une meilleure compréhension mutuelle et une meilleure activation de tout leur potentiel.

Pour en savoir plus sur les ateliers J’arrête de Râler proposés par Ida, contactez Ida depuis son site : http://www.pcdeveloppement.fr/

Si vous aussi souhaitez transmettre cet outil puissant au sein de votre entreprise, ou si vous souhaitez élargir votre champ de compétences professionnelles dans le cadre de votre activité libérale, découvrez notre formation en ligne : https://www.christinelewicki.com/formation-jdr/

Animer-des-formations-jarrete-de-raler

Téléchargez gratuitement le KIT J’arrête de râler ! Retrouvez-moi sur ma page Facebook et sur instagram, pour suivre des articles inspirants et découvrir des pépites qui vous aideront un peu plus chaque jour à révéler la meilleure version de vous-même !

[Témoignage] Josette Cordier, sophrologue et ambassadrice certifiée « J’arrête de râler »

12 Juin

Josette Cordier est sophrologue et formatrice. Toute son activité tourne autour de la famille : elle accompagne parents et enfants avec la sophrologie et elle anime des ateliers et formations autour de l’éducation positive.

Découvrez pourquoi Josette a décidé de suivre notre formation en ligne pour devenir ambassadrice certifiée « J’arrête de râler » et proposer des ateliers « J’arrête de râler » dans le cadre de son activité libérale.

Josette Cordier - Ambassadrice certifiée J'arrête blog de Râler (1)

Pourquoi as-tu décidé de suivre la formation pour devenir ambassadrice certifiée ?

J’ai décidé de suivre la formation pour animer les ateliers J’arrête de Râler alors que j’étais en cours de reconversion professionnelle. J’avais envie de pouvoir transmettre ce que j’avais pu vivre en suivant moi-même le challenge J’arrête de râler.

Y a-t-il eu un déclic qui t’a poussé à t’inscrire ?

L’énergie de Christine partagée dans ses vidéos m’a inspirée ! D’abord à me lancer moi-même dans le challenge… et ensuite à avoir envie de le communiquer autour de moi. Comme je démarrais alors mon activité à mon compte, j’avais envie de faire partie d’un réseau, de travailler en équipe. C’était l’occasion pour moi de commencer à accompagner des parents en groupe, sur un thème fun et profond à la fois, avec un outil « clé en mains ».

Qu’est-ce que cela représente pour toi ?

Le challenge 21 jours sans râler a été un vrai déclic pour moi et cela m’a permis de creuser un tas de sujets dont la discipline positive et la communication non violente.

À un moment de ma vie où j’étais une râleuse professionnelle, j’ai pu sortir la tête de l’eau, et retrouver des moments sympas en famille.

Quelles opportunités cela t-a-t-il apporté ?

Le titre « J’arrête de râler sur mes enfants et mon conjoint » attire l’oeil et fait toujours parler… si on ne se reconnaît pas en tant que râleur, on identifie forcément quelqu’un de notre entourage. Ce thème est donc une amorce qui facilite souvent le contact.

Je suis travailleur social, et j’ai exercé pendant 12 ans auprès de personnes d’horizons différents. Quand j’ai démarré les ateliers j’avais vraiment envie de porter cet outil à destination de personnes qui spontanément ne vont pas se tourner vers des livres de développement personnel ou des outils de coaching.

Depuis 4 ans, j’anime les ateliers J’arrête de râler dans des structures comme des relais assistantes maternelles ou des centres sociaux. L’occasion de voir que cet outil formidable parle à tous, indépendamment de notre milieu ou de notre culture. J’ai eu l’occasion d’accompagner des futures mamans, des beaux-parents et même des grands-parents !

Quels bénéfices en retires-tu ?

Etre ambassadrice J’arrête de râler me permet de sentir que je fais partie d’une équipe, d’un mouvement.

Professionnellement parlant, cet outil m’a ouvert des portes et permis de tisser des partenariats à moyen terme.

Comment vois-tu ton activité dans 5 ans ?

J’imagine que je ferai toujours ce métier qui me passionne, et me permet d’accompagner des parents vers plus de joie dans leur vie de famille. Je pense que d’ici là j’aurai acquis d’autres outils, pour me renouveler et éviter la routine. Je continuerai à travailler auprès de « Mr et Mme Toulemonde », car j’ai à coeur que ces outils soient accessibles à tous. Mes enfants seront plus grands et comme j’aime voyager, j’espère pouvoir allier travail et voyage.

Les prochains ateliers « J’arrête de râler » animés par Josette Cordier auront lieu à l’automne 2019 : 4 ateliers sur 4 communes du territoire du Val de Lorraine (en banlieue de Nancy), organisés par l’association Familles Rurales. Vous pouvez la contacter depuis son site : www.josettecordier.com.

 

Si vous souhaitez élargir votre champ de compétences professionnelles dans le cadre de votre activité libérale, ou si vous souhaitez transmettre cet outil puissant au sein de votre entreprise, découvrez notre formation en ligne : https://www.christinelewicki.com/formation-jdr/

Animer-des-formations-jarrete-de-raler

 

Téléchargez gratuitement le KIT J’arrête de râler ! Retrouvez-moi sur ma page Facebook et sur instagram, pour suivre des articles inspirants et découvrir des pépites qui vous aideront un peu plus chaque jour à révéler la meilleure version de vous-même !

 

Des pistes pour arrêter de râler au boulot, dans le magazine la Manche Libre

13 Mai

Comment (et pourquoi) arrêter de râler au travail ?!

Screen Shot 2019-05-13 at 11.42.39
J’ai eu grand plaisir à répondre à des questions sur cette thématique lors d’un entretien pour le magazine « La Manche Libre », dans la belle région normande dont je suis originaire. Voici quelques extraits de notre conversation :

  • Est-ce par manque de reconnaissance que l’on râle au travail ?

Bien souvent ce sentiment de ne pas être reconnu crée de la souffrance […]

  • Y a-t-il d’autres moyens d’obtenir la reconnaissance que râler ?

Dans les ateliers « J’arrête de râler », on apprend aux salariés à communiquer avec leurs collègues, leur hiérarchie, sur leur besoin de reconnaissance […]

  • Râler ne soulage-t-il pas ?

[…] La question à se poser est : « que puis-je faire pour que ma vie ne me mette pas si souvent dans cet état » ? […]

  • Ne pas râler, n’est-ce pas être considéré par ses collègues comme une personne faible, corvéable à souhait ?

Arrêter de râler ne signifie pas afficher son plus beau sourire, mettre ses lunettes roses et garder la tension en soi, pas du tout ! […]

Cela permet de créer une culture d’entreprise où l’on peut parler des situations problématiques sans que tout le monde se mette sur la défensive. (…) Cela permet aussi de devenir acteur de solutions plutôt que victime des situations, mais également de tisser du lien entre les collaborateurs.

Découvrez l’intégralité de mes réponses et de nos échanges dans la version PDF de l’article, C’est décidé, j’arrête de râler !

Si vous souhaitez devenir acteur de changement, amenez le challenge J’arrête de Râler au boulot dans votre lieu de travail. Vous y créerez plus de coopération, de collaboration et de bonheur au quotidien !  Découvrez notre formation en ligne en suivant ce lien.

Animer-des-formations-jarrete-de-raler

 

Téléchargez gratuitement le KIT J’arrête de râler ! Retrouvez-moi sur ma page Facebook et sur instagram, pour suivre des articles inspirants et découvrir des pépites qui vous aideront un peu plus chaque jour à révéler la meilleure version de vous-même !

 

 

J’arrête de râler en anglais !

24 Avr

Célébration !

Après des années de travail et surtout d’attente, mon livre « I quit Complaining » sort aux Etats-Unis le 30 avril.

Screen Shot 2019-02-15 at 12.30.05 PM

Le mouvement « J’arrête de râler » s’étend de l’autre côté de l’Atlantique !

Si vous avez des connaissances anglophones qui en ont marre de subir leur existence, des personnes qui souhaitent reprendre les rênes de leur vie ou qui sont tout simplement curieuses de développer une nouvelle conversation avec la Vie… faites leur découvrir le livre !
Et, découvrez les chouettes bonus offerts pour toute pré-commande d’ici le 30 avril en allant sur ce lien : https://tinyurl.com/y3pwg8gd

twitter banner

Alors… let’s all quit complaining ! Bonne lecture !

2

 

Téléchargez gratuitement le KIT J’arrête de râler ! Retrouvez-moi sur ma page Facebook et sur Instagram, pour suivre des articles inspirants et découvrir des pépites qui vous aideront un peu plus chaque jour à révéler la meilleure version de vous-même !

%d blogueurs aiment cette page :