La peur de ne pas être aimé

21 Mar

Alors que je prends le temps de me retirer de la spirale du quotidien en vacances pour réfléchir à ce que je veux dans ma vie, je réalise que certaines décisions ou actions dans la vie peuvent être guidées par la peur de ne pas être aimé.

Ça vous parle ?

Le besoin d’être aimé est souvent très positif : il peut appeler notre bonté, il peut nous amener à révéler la meilleure version de nous-même, ou à laisser notre vie être guidée par notre coeur.

Mais lorsque je regarde dans ma vie ou celle de mes clients, j’observe que des actions sont prises pour recevoir la preuve que l’on est aimé.

Est-on vraiment nous-même dans ces moments-là ?

Quelle personne serions-nous et quelle serait notre vie si on arrivait à remplir nous-même notre réservoir d’amour ?

Et si tout pouvait commencer par le self-love ? Et si nous n’avions pas besoin de la reconnaissance des autres, si nous pouvions commencer par l’amour de soi ?


Love and Respect,

Christine Lewicki

 “Christine Lewicki, est une coach en entreprise certifiée, auteur du Bestseller “J’arrête de Râler!” publié en plusieurs langues, Conférencière et Facilitatrice de groupes MasterMind en France et aux Etats-unis. La passion de Christine est d’aider les gens ordinaires à  arrêter de râler et devenir entrepreneurs de leur vie !  Téléchargez le Kit gratuit  J’arrête de râler sur le blog!

3 Réponses vers “La peur de ne pas être aimé”

  1. Natinosaure septembre 23, 2015 à 6:42 #

    Belle réflexion du « self love » que j’ai envie d’appliquer de ce pas!

    J'aime

  2. aboucat mars 24, 2014 à 11:21 #

    Le Self Love, est-ce possible si nous pensons ne pas la mériter?
    En effet, si on a entendu pendant toute son enfance à la maison ainsi qu’à l’école, des reflexions telles que: Tu te crois le centre du monde? Tu pourrais faire mieux! Regards ta soeur, elle réussit tout! Et puis justement quand les parents favorisent la petite soeur, et qu’il vous arrive tellement d’injustices. Comment enlever cette étiquette qu’on se met soi même finalement, après avoir fait des années de thérapie, d’ateliers, etc… Elle est toujours là. Oui, mes actions sont pour la plupart à la recherche de reconnaissance et d’amour, et souvent je ressens l’échec. Ce n’est pas la bonne motivation. Et je ne connais pas le self-love car je me sens coupable ensuite. C’est comme si c’était dans mes gênes, mon coeur pour toujours. Quand est-ce que je vais m’aimer enfin?

    J'aime

  3. Louloute mars 21, 2014 à 8:30 #

    Votre réflexion tombe à pic car je me trouve aujourd’hui dans une situation très difficile à supporter justement parce qu à force d avoir voulu être appréciée à tout prix (je suis gérante d une TPE avec 2 salariés ) et par conséquent d avoir renoncé à ma réelle personnalité et à mes principes parfois , dans le but de plaire absolument, finalement je me suis perdue , j ai même déprimé et aujourd’hui le revers de la médaille est que ces personnes pensent avoir été trahis alors que dans le fond, j ai un bon fond et sacrifié beaucoup de choses pour leur bien être . Sauf que le dialogue est devenu impossible aujourd’hui. Bref c est l impasse et j espère qu à l avenir j en tirerai des leçons pour mes futurs projets…. Heureusement que celui là prend bientôt fin pour repartir sur de nouvelles bases! J en profite pour vous dire que tous les jours vous m épater par votre spontanéité et votre enthousiasme très communicatif. Merci pour toutes vos vidéos !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :