Tag Archives: Loisirs

Le Nia, danser sa vie !

2 Juin

J’ai découvert la belle pratique du NIA en 2007, dans le South Bay, ici à Los Angeles. Je me souviens être rentrée chez moi et d’avoir dit à ma famille : « Enfin un cours durant lequel j’ai le sourire sur le visage pendant 1h ! ». Le NIA est en premier lieu une pratique joyeuse et guidée par  » le plaisir dans le mouvement « , mais c’est aussi plus que ça. C’est une pratique qui nous amène à explorer le potentiel de notre corps et, en parallèle, le potentiel de notre vie. Nous explorons tout l’espace autour de nous. Nous explorons aussi les différentes facettes de la vie, la fluidité et la liberté, la structure et ses limites. En débloquant des vécus, nous réalisons que nous avons la capacité de nous adapter à tous ces espaces et à tout moment.

Le NIA est l’acronyme de « Now I am » (Maintenant je suis).  C’est une pratique que je trouve tellement puissante et formidable que je la fais découvrir aux participants de tous mes séminaires et retraites WAKE UP !

LE NIA (1)

Le NIA est, selon moi, la meilleure pratique corporelle pour accompagner une démarche de développement personnel, car elle incorpore 9 disciplines différentes !

  1. Le taï-chi pour honorer la lenteur.
  2. Le taekwondo pour activer puissance et précision.
  3. L’aïkido pour comprendre ou se trouve notre vraie force.
  4. La danse jazz pour explorer notre sens du spectacle.
  5. La danse moderne pour l’expression de soi et la créativité.
  6. La danse Duncan pour cultiver le lâcher prise et la joie.
  7. Le yoga pour renforcer notre ancrage.
  8. La méthode de Moshe Feldenkrais pour développer la pleine conscience.
  9. La technique Alexander pour travailler notre alignement.

Ce riche mélange nous permet de libérer toutes nos tensions psychiques et corporelles afin de parvenir à toucher notre nature profonde.

Découvrez, dans cette vidéo créée pour Psychologies.com, la pratique du NIA en action ainsi que Régine Petit qui a introduit le NIA en France et que j’ai l’immense plaisir d’inviter à toutes mes retraites en France pour faire vivre le NIA aux participants ! Elle me donne envie de bouger et vous ?

Pour en savoir plus sur Régine Petit et le NIA, je vous propose également de visionner cet interview par Lilou Macé. Régine y partage une explication détaillée de la pratique du NIA et de ses bénéfices.

Et, si vous désirez en savoir encore plus, vous pouvez lire cet entretien de Régine fait par Stéphanie, ancienne participante de WAKE UP !

Je vous invite à me retrouver avec Régine et à danser votre vie durant mon prochain {forum}WAKE UP !, du 1er au 3 décembre dans la lumineuse ville de Lyon !

Un week-end transformateur pour reconnecter avec ce qui nous fait vibrer dans la vie et apprendre comment le mettre au coeur de notre quotidien.

Cliquez sur ce lien pour découvrir tous les détails du week-end et les modalités pour vous inscrire.

N’attendez pas trop, car nous serons complets !

Ma source, c_est mon âme, ma sagesse et la lumière à l_intérieur de moi qui cherche à tout prix à briller (4)

« Fiez-vous à la joie et embrassez-la. Vous vous rendrez compte que vous dansez avec toute chose. »  – Ralph Waldo Emerson

Téléchargez gratuitement le KIT J’arrête de râler et Retrouvez-moi sur ma page Facebook pour suivre des articles inspirants et des pépites qui vous aideront un peu plus chaque jour à révéler la meilleure version de vous-même !

Publicités

 » Rien ne sert de râler, il faut partir à temps ! « 

7 Avr

Parce que vous êtes nombreux à me dire que le volant est souvent le lieu où vous avez le plus de mal à gérer vos râleries, j’ai créé une série d’articles qui vous seront présentés ici, sur ce blog, sous forme de dictons –  Cet article vous propose d’explorer le premier dicton, j’espère qu’il vous plaira !

2

Souvent on s’énerve sur la petite dame qui ne démarre pas assez vite au feu rouge, les bouchons, le camion poubelle qui bloque la rue. On râle parce qu’on a peur d’être en retard et que l’on est stressé. On a un rendez-vous important ou nos enfants nous attendent et le délai pour arriver à l’heure à destination est assez serré… on commence à sentir que cela ne va pas passer ! ET, pourtant, si l’on ose regarder la situation en face, nous avons souvent une part de responsabilité. Combien de fois, avant de partir, nous avons voulu envoyer un dernier email, nous nous sommes engagés dans une conversation qui devait être rapide mais qui finalement a duré, ou bien tout simplement nous n’avons pas pu résister à mettre en route la machine à laver ! Nous sommes partis avec du retard et du coup, si nous voulions arriver à l’heure, il aurait fallu que tous les feux soient verts et que tout le monde daigne dégager la voie pour nous laisser passer !

Alors on râle, on rumine, on bisque au moindre obstacle ou au moindre ralentissement : le camion qui fait sa manœuvre, la personne qui ne démarre pas assez vite… et nous voilà, malgré nous, coincé au feu rouge ! Puis les choses empirent encore si, par malheur, on se trompe de route et on n’arrive pas à faire demi-tour.

Pourtant tout ce stress aurait pu être évité si nous avions pris la responsabilité de partir à temps. Ce qui nous fait râler, ce ne sont pas les autres, ce n’est pas le camion poubelle, ni le petit monsieur qui met trop longtemps à démarrer… ce qui nous fait râler c’est nous-même, notre culpabilité de ne pas avoir anticipé les aléas du trajet, et le stress engendré par notre retard. Le stress survient lorsque l’on sait ce que l’on doit faire et qu’on ne le fait pas ! Il se manifeste souvent lorsque nous ne nous sommes pas donnés les moyens à l’avance de pouvoir faire face sereinement à une situation.

Témoignage de Christine : “ En 2010 je me suis lancée le challenge de ne pas râler pendant 21 jours consécutifs. Alors que je cheminais dans cette aventure, je me suis vite rendue compte que beaucoup de mes râleries se passaient au volant et que bien souvent j’accusais les autres de me mettre en retard. Et pourtant, je sentais bien au fond de moi que j’avais ma part de responsabilité. Comme du fait de mon challenge, râler sur les autres ne pouvait plus faire partie de mes options, j’ai choisi de changer ce que je pouvais changer et j’ai adopté la discipline d’ajouter 10 minutes à tous mes trajets. Cela me permet d’avoir le temps de faire le plein d’essence si besoin, ou demi tour si je me trompe de route. Et si j’arrive en avance, je peux méditer 10 minutes en voiture avant d’enchainer sur le reste de ma journée. ”

Ajouter 10/15mn à tous nos temps de trajets, c’est une idée qui peut s’appliquer également lorsque l’on co-voiture ou que l’on prend un taxi. Plutôt que d’annoncer au chauffeur que nous devons être à tel endroit à 8h30, nous pouvons nous organiser pour une arrivée à 8h15.

ASTUCE QUAND MALGRÉ TOUT VOUS ÊTES EN RETARD : Si toutefois c’est trop tard et que vous vous retrouvez sur la route à vous sentir stressé par le retard que vous êtes en train de prendre, alors arrêtez-vous sur le bas coté pendant 5 minutes et passez un coup de fil pour alerter les personnes concernées. Vous verrez que la tension commencera immédiatement à retomber.

Le mois prochain, ne ratez-pas le deuxième dicton : «  Derrière mon volant, en monstre je ne me transformerai pas !  »

Téléchargez gratuitement le KIT J’arrête de râler et Retrouvez-moi sur ma page Facebook pour suivre des articles inspirants et des pépites qui vous aideront un peu plus chaque jour à révéler la meilleure version de vous-même !

Arrêter de râler en 3 leçons!

8 Avr

Dans Famille Chrétienne – Bon Plan MAMAN astuce, arrêter de râler en 3 leçons!

%d blogueurs aiment cette page :