Tag Archives: développement personnel

Nous avons le pouvoir de casser la spirale de la conformité

7 Oct

Lors de l’animation d’un atelier en entreprise autour du challenge J’arrête de râler, un participant a dit : “ Ce n’est pas correct de montrer son bonheur ”.

Certains jours, alors que nous avons passé une bonne journée ou accueilli une très bonne nouvelle, nous gardons notre joie pour nous. Nous n’osons pas trop la clamer, et la partageons à voix basse uniquement avec les personnes qui nous sont très proches, car les râleurs pourraient critiquer notre bonheur !

spirale-de-la-conformite-2

Nous avons tellement l’habitude de créer des liens avec nos collègues autour de nos râleries que nous finissons par croire qu’il est indécent de ne plus râler ! Nous craignons que si nous commençons à parler d’autre chose que de nos frustrations ou de nos  » coupables  » alors les autres vont nous mettre  » sur la touche « . Si nous commençons à parler de ce qui va bien et des projets qui nous animent, les autres vont nous juger. Nous allons passer pour un  » bisounours « , les autres ne vont pas comprendre.

Alors nous préférons nous fondre dans la conversation ambiante et rentrer dans le moule de la conformité.

Ce phénomène de pression sociale a été largement étudié – notamment par le chercheur Solomon Asch, qui en 1951 a conduit une expérimentation pour mesurer dans quelle mesure la pression sociale d’un groupe majoritaire pouvait amener une personne à se conformer. Dans son laboratoire il a réuni un groupe d’étudiants de l’Université de Swarthmore (USA), afin de leur faire passer un test de vision.

Chaque personne dans la salle devait dire quelle ligne (A,B ou C) était identique avec la ligne de référence. Dans la salle une personne était observée (le sujet), tandis que 7 autres étaient complices. Au début, les complices donnent à l’unanimité la même fausse réponse avant de laisser le sujet répondre en dernier.

L’objet de l’étude était de voir si l’individu test allait se conformer et donner une réponse qu’il savait fausse.

Les résultats ont révélé qu’en moyenne un tiers des participants qui étaient mis dans cette situation se sont conformés à l’opinion du groupe et ont donné une réponse clairement fausse (allant même jusqu’à affirmer que deux lignes avaient la même longueur alors que l’écart était de plus de 5 cm). 75% des participants se sont conformés au moins une fois et 25% des participants n’ont jamais rejoint l’opinion de la majorité.

Pourquoi les participants se sont-ils aussi facilement conformés ? Les interviews faites à l’issue de l’expérience ont révélé que les participants avaient bien conscience qu’ils donnaient une réponse fausse mais qu’ils avaient choisi de se conformer au groupe, parce qu’ils avaient peur d’être jugés ou d’être “différents” – certains finissant vraiment par penser que la réponse du groupe était la bonne.

Cette étude nous apprend ainsi que nous nous conformons au groupe pour deux raisons principales : soit parce que nous voulons “ faire partie du groupe ” (influence normative), soit parce que nous pensons que le groupe est mieux informé que nous (influence informationnelle).

En quoi cette étude nous éclaire-t-elle sur notre propension à râler au boulot ? Est-ce que nous râlons comme des moutons simplement par peur de ne pas faire comme “ tout le monde ” ? Est-ce que nous râlons parce que les autres le font tous, alors nous pensons que c’est eux qui ont raison (et qu’ils sont peut-être mieux informés que nous !) ?

Finalement, la question à se poser est de savoir si c’est la conversation que nous souhaitons cultiver (et entendre) pendant les 30 années de notre vie active. Est-ce vraiment la stratégie que nous désirons adopter pour nouer des liens avec nos collègues ?

Cette prise de conscience nous met face à nos responsabilités. Si nous voulons que la conversation change, nous devons commencer par la changer nous-mêmes. Nous devons oser sortir du moule de la conformité et avoir l’audace de parler une autre langue. C’est vrai c’est inconfortable, surtout au début, car on ne sait pas forcément comment faire autrement.

Mais la bonne nouvelle, c’est que notre audace à faire autrement est non seulement bénéfique pour nous-mêmes mais aussi pour le reste du groupe. L’étude de Asch a ainsi prouvé qu’il suffit qu’une seule personne sorte de l’avis majoritaire pour que l’effet de conformité se dissolve. Asch nous dit que la seule présence d’un allié qui va à l’encontre de la majorité réduit la conformité de 80% !

Donc lorsqu’une personne ose donner une autre tournure à la conversation elle permet de libérer les autres… En voilà une bonne motivation pour être déclencheur de changement !

Téléchargez gratuitement le KIT J’arrête de râler et retrouvez-moi sur ma page Facebook pour suivre des articles inspirants et des pépites qui vous aideront un peu plus chaque jour à révéler la meilleure version de vous-même !

Au coeur du Hameau de l’Etoile !

2 Sep

Fin Juin, j’ai eu le bonheur d’animer la {Retraite} WAKE UP annuelle en France à Saint-Martin-des-Londres, un petit village du Languedoc sur les hauteurs de Montpellier. 

Je suis arrivée sur place deux jours plus tôt pour finaliser les préparatifs et me ressourcer au Hameau de l’Etoile, un site magnifique qui offre une vue imprenable sur les Cévennes. J’ai tout de suite su que ce ne serait pas l’unique {Retraite} dans ce lieu magique.

Dès le mercredi, les premiers participants arrivent peu à peu sur le site du Hameau et découvrent leur chambre, cabanon ou chalet. Beaucoup ne résistent pas à plonger dans l’immense piscine si paisible. Les autres arriveront le lendemain.

IMG_5908_Fotor.png

Le jeudi matin, premier jour de la retraite, nous accueillons chaleureusement l’ensemble des participants à partir de 9h30. Quel plaisir pour moi de voir leur réserve – et appréhension pour certains – de l’arrivée, s’envoler au cours du séjour pour révéler leur confiance en eux, en la vie et leur transformation.

Notre première matinée est consacrée aux ingrédients indispensables à mettre au coeur de toute démarche de développement personnel. Ils nous seront précieux pour les 4 jours que nous avons devant nous !  Puis, avant notre pause déjeuner sur la belle terrasse surplombant la nature et la piscine, chacun prend le temps de se présenter et de faire connaissance avec les autres participants. Après le déjeuner, les participants ont rendez-vous avec eux-mêmes pour un temps de ressourcement. Un temps privilégié quotidien qui permet de continuer, en silence, la conversation avec soi et de laisser résonner les « bulles de champagne » qui émergent. Régine, notre professeur (ceinture noire) de Nia, initie ensuite les participants à cette pratique de danse qui aide à reconnecter avec son corps et développer son écoute et sa joie intérieure.

Nous sommes ensuite mûrs et impatients de réfléchir et travailler autour des 4 principes fondamentaux pour arrêter de vivre sa vie à moitié endormi, en commençant par le premier (et celui pour lequel de nombreux participants sont venus), « J’ose être brillant(e) » pleinement concentrés et attentifs à notre for intérieur.

Des révélations, des missions de vie éclosent et donnent lieu durant l’atelier et les jours suivants à des déclarations émouvantes devant le groupe qui applaudit et soutient – parfois jusqu’aux larmes – l’audace et les avancées des participants.

Chaque matin nous nous retrouvons à 7h50 pour un atelier de réveil corporel. Régine initie les participants aux 5 phases du développement humain – un exercice qui ressemble à un rituel et qui se révélera une expérience forte pour certains.

IMG_5956_Fotor

Les jours suivants nous explorons les 3 autres piliers de la philosophie de WAKE UP!

Alors que nous travaillons sur le 2ème principe « Je pose des actes à la hauteur de mes ambitions », les participants sont accompagnés, étape par étape, pour créer une vision puissante et réjouissante de la vie qu’ils veulent se créer et pour se fixer des objectifs concrets afin que, dans l’année à venir, ils puissent devenir réalité. Nous apprenons à comprendre ce que veut nous dire notre “ petite voix rabat-joie ” quand elle nous souffle à l’oreille que ce que nous aimerions accomplir est “ franchement n’importe quoi ! ” et nous découvrons ensuite comment la détourner pour qu’elle ne décide pas de notre destinée ! Dans l’après-midi, les participants ont la possibilité de partir pour une marche en silence dans la nature ou de participer au Nia. L’atelier « Je pose des actes à la hauteur de mes ambitions » se termine dans la soirée par la réalisation d’un tableau de vision individuel qui met en images les révélations et objectifs personnels de chacun.

Le 3ème jour, tous les participants apprécient le rythme des ateliers de réveil corporel, temps d’immobilité et de ressourcement qui marquent la journée et permettent de se concentrer toujours plus sur les « bulles de champagne » et les « pépites » qui résonnent et émergent. Nous abordons le 3ème principe « Je crée ma réalité avec mes mots » et avons l’opportunité d’ouvrir la conversation et de débattre sur le challenge  » J’arrête de râler pendant 21 jours consécutifs « . Si certains ne voient pas nécessairement l’intérêt de cette démarche initialement, nombreux sont ceux qui, après nos échanges, sont inspirés et convaincus. Ils veulent rejoindre la tribu des non râleurs et arborent leur bracelet avec fierté et détermination.

Au fil des 4 jours, les participants ayant compris l’impact de la « déclaration » se lèvent devant le groupe pour partager leur choix de vie.

Dans cette ambiance engagée et puissante nous prenons aussi le temps de nous détendre et de célébrer. Ainsi, lors de notre soirée du samedi soir, une ambiance festive s’empare du Hameau. Les participants se sentent plus légers, plus certains de la direction qu’ils souhaitent donner à leur vie. Et nous avons l’heureuse surprise d’une soirée dansante organisée par la propriétaire du Hameau. Un merveilleux cadeau de la vie !

Nous sommes alors fin prêts le dimanche matin pour aborder la dernière  » brique  » du programme WAKE UP : « Je prends soin de ma source ». Notre source, c’est notre âme, notre sagesse et la lumière à l’intérieur de nous qui cherche à tout prix à briller. Comment préserver cette lumière et ne pas la laisser s’éteindre sous le poids du stress, de nos doutes et de la morosité ambiante ? Comment faire en sorte que la manière dont nous occupons nos semaines soit à la hauteur de la vie que nous voulons créer pour nous-même ? Chaque participant identifie les meilleurs moyens de préserver et entretenir sa source une fois de retour chez soi : méditation, temps d’immobilité réguliers, lecture, danse, Nia, marche en nature…

Lors de notre dernier déjeuner, nous pouvons ressentir chez les participants à la fois de la joie, de la détermination, de l’inspiration mais aussi de la tristesse de se quitter. Heureusement, ils ont fait en sorte de pouvoir rester connectés pour partager des moments intimes et forts sur le chemin de leur nouvelle vie.

IMG_6008_Fotor.png

Cette {Retraite} WAKE UP ayant été absolument magique (100% de nos participants* nous disent avoir vécu une transformation, 65% d’entre eux déclarant même qu’elle était forte ou extraordinaire), j’ai décidé d’organiser la session 2017 à nouveau au Hameau de l’Etoile. Si, vous aussi, souhaitez reprendre les rênes de votre vie pour saisir toutes les opportunités qu’elle vous offre, rejoignez-moi du 29 Juin au 2 Juillet 2017 à Saint-Martin-des-Londres. N’hésitez pas trop, nous serons bientôt complets !

Et, si vous hésitez ou souhaitez avoir plus de détails, je vous invite à visionner le replay de ces deux conférences gratuitement :

Pour ceux d’entre vous qui on déjà vécu l’expérience WAKE UP et qui souhaitent approfondir et renforcer cette belle conversation que vous avez désormais avec vous-même, j’ai conçu la première {retraite} RISE UP, conversations plus profondes pour s’élever plus haut, du 25 au 28 juin dans ce même endroit magique. Nous travaillerons en tout petit comité, 15 participants seulement.

* Participants de la {Retraite} WAKE UP Montpellier 2016 ayant répondu à notre questionnaire anonyme de Juillet 2016.

Téléchargez gratuitement le KIT J’arrête de râler et Retrouvez-moi sur ma page Facebook pour suivre des articles inspirants et des pépites qui vous aideront un peu plus chaque jour à révéler la meilleure version de vous-même !

Suivre le mouvement et râler « comme tout le monde » !

15 Août

Notre culture nous pousse à râler

Notre culture nous pousse à râler pour soulager nos frustrations. Nous ne nous posons pas vraiment de questions, nous suivons le mouvement, en faisant et en râlant comme tout le monde.

Suivre le mouvement, brouillon-3

Pour moi, le challenge « J’arrête de râler » a vraiment mis en évidence à quel point nous avons tendance à nous sentir plus en sécurité quand nous «communions» avec les autres autour de nos problèmes. Nous avons tellement l’habitude de râler ensemble que, de prime abord, nous pensons que faire autrement nous ferait sortir de la norme, nous exclurait.

La peur de sortir de la norme

La norme est rassurante, on sait à quoi s’attendre quand on râle : notre interlocuteur sera plein de compassion envers nous, il alimentera nos propos et sera solidaire de notre souffrance.

De plus, une conversation autour de râleries reste en surface : elle permet de ne pas se dévoiler et ne menace pas les autres car nous ne les invitons pas à continuer la conversation à un niveau plus élevé ou plus profond. Nous restons en surface à converser sur des choses négatives sans prendre de risques.

Avez-vous remarqué combien il est toujours plus facile de dire ce CONTRE quoi l’on est plutôt que ce POUR quoi on se positionne ?

Parfois, dans nos petites conversations quotidiennes, nous râlons parce que nous croyons que si nous parlons de ce qui va bien dans notre vie, si nous célébrons ces moments, notre bonheur nous sera confisqué ou bien les autres nous regarderont bizarrement et nous envieront.

Alors nous préférons focaliser notre attention sur ce qui est difficile, sur ce qui ne marche pas, sur nos problèmes. Nous créons des « festins » de râleries, et ce faisant, nous attirons encore plus de choses dont nous ne voulons pas dans notre vie.

Essayez vous-même : laissez-vous aller à râler dès le réveil et vous verrez que votre journée sera pleine de bonnes excuses pour continuer sur cette lancée.

Téléchargez gratuitement le KIT J’arrête de râler et retrouvez-moi sur ma page Facebook pour suivre des articles inspirants et des pépites qui vous aideront un peu plus chaque jour à révéler la meilleure version de vous-même !

Wake UP Lyon | Un esprit puissant !

5 Août

Merci à tous les participants du dernier {Forum} WAKE UP de Lyon ! Que d’énergie et d’enthousiasme vous avez insufflés à ce week-end, que de talents révélés, que de belles rencontres ! Ces deux vidéos témoignages reflètent l’esprit riche et percutant de cet évènement.

Un grand merci aussi à Mylène et Céline de Les Bandits qui ont su si bien mettre en image avec une authenticité délicieuse la brillance et la puissance de ce beau week-end de transformation !

Et si, vous aussi, vous avez envie de développer votre pouvoir créateur et de le révéler au monde, faites le  » grand saut « , retrouvez-moi pour le prochain {Forum}, un Week-end délicieusement transformateur qui se déroulera à nouveau dans la lumineuse ville de Lyon, du 1er au 3 décembre 2017 !

*N’hésitez pas trop longtemps car je sais que nous serons complets. 100 places maximum.

Téléchargez gratuitement le KIT J’arrête de râler et Retrouvez-moi sur ma page Facebook pour suivre des articles inspirants et des pépites qui vous aideront un peu plus chaque jour à révéler la meilleure version de vous-même !

Retraite Wake UP à Ojai | Levée de rideau

11 Fév

Il y a deux semaines, j’ai eu le plaisir avec mon équipe d’accueillir les participants de la {Retraite} WAKE UP à Ojai.

DSC_1578

Parmi les 15 participants, 12 venaient de France, Belgique et Hongrie et se faisaient une joie de se retrouver sous le soleil de la Californie. Les trois autres personnes étaient des femmes françaises expatriées aux Etats-Unis voulant saisir tout le potentiel de renouveau et de remise en question que permet une vie à l’étranger. Nous avions organisé une navette entre Santa Monica et Ojai. Certains participants ont donc pu commencer à faire connaissance pendant les deux heures de trajet.

DSC_1579

Après que chacun a déposé sa valise dans sa chambre et visité le cadre magnifique de la villa, l’incubation a pu commencer !

Au début un peu nerveux et inquiets, les participants se sont, de plus en plus, jour après jour, ancrés et illuminés en reconnectant avec ce qui les faisait vibrer grâce au coaching, aux exercices et aux temps de partages.

Nous avons eu des échanges profonds sur l’importance de connecter avec nos talents afin de les mettre au service de l’humanité. Nous avons identifié les mécanismes qui sabotent nos projets. Les participants ont particulièrement apprécié un exercice puissant qui permet d’identifier clairement notre « voix fantôme » pour la reconnaitre et ne pas la laisser influencer notre destinée. Nous avons osé mettre en forme, en mots, en images, nos rêves, nos objectifs, nos belles idées. Nous avons eu des conversations passionnantes sur l’importance de sortir du schéma coupable/victime et sur le pouvoir qu’ont nos mots pour activer nos ressources et ouvrir le champs des possibilités dans notre vie.

DSC_1560

Et surtout, pendant ces cinq jours, grâce à la pratique quotidienne – au choix – du yoga, du Nia, de la méditation et de la marche en nature, les participants ont pu reconnecter avec eux-mêmes, leur corps et leur richesse intérieure.

IMG_20160128_155234

Ces journées de travail profondes – aussi bien au niveau mental que corporel – furent agréablement entrecoupées de délicieux repas adaptés aux choix diététiques de chacun et préparés par Chef Robin, de séances de jacuzzi sous le soleil ou les étoiles, et de moments de relaxation dans les salons ou le jardin ainsi que de séances de massage pour ceux qui le souhaitaient.

DSC_1580

Toutes ces belles personnes se sont liées d’amitié lors de ces journées passionnantes et ont décidé de perpétuer cet échange et ce soutien à l’avenir.

Plusieurs se sont même inscrits au {CERCLE} afin de recevoir du soutien dans la durée et poursuivre leurs beaux projets professionnels et personnels.

IMG_20160129_100851-2

Sur le chemin du retour, les passagers du mini bus ont eu droit à un magnifique coucher de soleil sur le Pacifique devant les plages de Malibu qui a conclu ce séjour californien dans la luminosité !

Untitled design

Je suis vraiment honorée de pouvoir vivre des moments aussi riches, authentiques et puissants avec ceux et celles qui me font confiance. Je me réjouis de faciliter à nouveau la transformation dans un tout nouveau format lors du {Forum} WAKE UP à Lyon le week-end du 18 au 20 Mars et de la {Retraite} WAKE UP de 4 jours près de Montpellier du Jeudi 30 Juin au dimanche 3 Juillet.

Voici quelques témoignages des participants  de la {Retraite} WAKE UP à Ojai :

  • Christine nous dit “Dans la vie tout est créé deux fois”…. et pourquoi pas moi ?! Le chemin entamé via le livre il y a quelques temps a repris vie ici, le brouillon n’était pas mal mais le “print copy” sera du tonnerre – Nathalie (Belgique)
  • J’ai appris à mourir à mon ancienne image et renaitre dans la brillance et l’amour de ce que j’ai toujours été – Dominique (France)
  • Wake up : de l’ouverture, de l’alignement, un cocon pour la transformation ou la transmutation de soi-même. Super top, à recommander et consommer sans modération – Véronique (France)
  • Merci du fond du coeur Christine pour ce stage Wake up  que j’ai vécu comme une véritable naissance. Grâce à tes mots et au NIA je laisse maintenant une place à mon être et j’ose me faire confiance dans les choix que je vais faire – Florence (Los Angeles)
  • J’ai trouvé ici avec toi, avec vous, avec nous les participants de la joie, du ressourcement, du bien-être. Grace à tous ces enseignements, ces pistes, ces brainstorming personnels, ma passion s’est rallumée. Je savais que ma capacité était là en veille mais je n’arrivais plus à la mettre en vie au quotidien. J’avais lu tes livres, pris un cahier, fait tes exercices mais être avec toi, avec tes exemples, tes questions justes, c’est autre chose, c’est un autre monde” – Brigitte (France)

Si vous le désirez, vous pouvez écouter quelques uns des témoignages ci-dessous :

Brigitte de Toulouse

 

Sabine, expatriée

 

Florence…Sur un coup de tête !

 

 

 

 

A la Une de French Morning

27 Déc

Retrouvez-moi aujourd’hui à la une de « French Morning », magazine en ligne pour les francophones vivant aux Etats Unis. J’y suis interviewée et photographiée dans mon bureau « coworking » (espace de travail partagé) de Los Angeles.

Retraites, coaching, self-help: le business florissant de Christine Lewicki

« On pensait vendre 10000 livres et finalement, on en a écoulé 250 000 exemplaires », se réjouit cette coach française, installée à Los Angeles depuis 15 ans. Son ouvrage, paru en 2011, est traduit en cinq langues.

Face à une telle réussite, une question était sur toutes les lèvres. « On me demandait comment un auteur inconnu, qui plus est une femme ordinaire, peut vendre autant de livres », avoue Christine Lewicki, le sourire collé aux lèvres. Car cette mère de trois enfants compte parmi les dix auteurs de développement personnel les plus influents en France.

Une réflexion sur son succès littéraire

Dans un premier temps, Christine Lewicki explique son succès par son challenge. « J’ai découvert des possibilités en enlevant la pollution des râleries », précise-t-elle. « Mais je savais que cette réponse était incomplète. » Elle décide alors de réaliser une introspection sur sa réussite, citant volontiers Steve Jobs: « On ne peut pas prévoir l’incidence qu’auront certains événements dans le futur, c’est après coup seulement qu’apparaissent les liens. » Son livre « Wake up » est né de ce travail, en avril 2014.

Elle y livre ses quatre piliers pour « arrêter de vivre sa vie à moitié endormi ». Le premier consiste à oser être brillant(e). « Pour moi, c’était oser écrire un livre même si j’avais peur de ne pas être à la hauteur », lâche-t-elle.

Poser des actes à la hauteur de ses ambitions, est le deuxième principe. « Cela consistait à se lever à 6am tous les jours pour écrire mon livre. De même, j’ai poussé mon éditeur à croire au livre, et à développer la campagne publicitaire. Cela a été concluant. »

Troisième pilier : créer sa réalité avec des mots. « Un 31 décembre, j’ai déclaré que j’écrirai un livre. Le dire en public nous oblige à mettre des actes sur les mots. » 

Enfin, le dernier principe consiste à prendre soin de sa source. « Il faut protéger son champ de conscience, sa flamme intérieure. Je suis notamment plus sélective dans les médias que je regarde, et je m’entoure de personnes de confiance. »

Lire la suite de l’article 

Venez me retrouver en Californie

18 Sep

Communiqué de presse – pour diffusion immédiateWAKE UP ! Nouvelle formule 5 jours

 

Après « J’arrête de râler », découvrez  WAKE UP !,  une {retraite} de 5 jours pour arrêter de vivre sa vie à moitié endormi en Californie !

Christine Lewicki, auteure du bestseller J’arrête de râler !*, propose une retraite de 5 jours aux Etats-unis sur le thème de son livre WAKE UP !. Cette retraite qui a lieu à Ojai sur les hauteurs de Santa Barbara en Janvier 2016 est destinée à ceux qui veulent arrêter de vivre leur vie à moitié endormis.

* 250 000 exemplaires vendus à ce jour

En effet, la coach et auteure organise un séminaire du jeudi 28 janvier au lundi 1er février 2016. Le programme, réservé à un maximum de 15 personnes, sera en langue française et Christine Lewicki y accueillera aussi bien des francophones venus de France et d’Europe (et certains de Polynésie française) que des membres de la communauté francophone de l’Amérique du Nord désirant reprendre leur vie en main, remettre de l’ordre dans leurs priorités et se créer une vie riche et pleine de sens. Ce programme est particulièrement adapté à ceux qui veulent se réorienter professionnellement ou entreprendre leur activité professionnelle ou leur vie en général.

Il y a 5 ans, Christine se donnait un défi : arrêter de râler pendant 21 jours consécutifs. Elle créait alors un blog, dont elle n’avait pas prévu le succès. Contactée pour en écrire un livre, elle analyse alors comment ce challenge a révolutionné son quotidien, sa relation aux autres et sa vision de la vie.

Mais son parcours ne s’arrête pas là, elle prend conscience qu’elle est en train de vivre une transformation radicale et irréversible dans la responsabilisation de son épanouissement et de son bonheur. Ce qui a commencé par un simple challenge pour arrêter de râler devient petit à petit une véritable “philosophie et discipline” de vie qui repose sur 4 grands principes. Ce sont ces 4 piliers qui lui permettent aujourd’hui d’avoir l’audace de se créer une vie  «{extra}ordinaire», qu’elle considère « vibrante et lumineuse ».

« Je veux partager les 4 grands principes fondamentaux qui m’ont permis de me réveiller à ma propre vie et de créer une réussite qui aurait été impensable à mes yeux il n’y a que quelques années. Ces grands principes, je les applique moi-même tous les jours de ma vie et ils me permettent de développer ma performance, ma créativité, ma réussite et mon plaisir. » 

1. J’ose être brillante

2. Je pose des actes à la hauteur de mon ambition

3. Je crée ma réalité avec mes mots 

4. Je prends soin de ma source

C’est dans le cadre idyllique de la Villa Ojai que se déroulera cette retraite avec cuisine saine et bio et accueil «chouchoutage» au programme !

entrance-villa-ojai-300x186   Yard ojaipool ojaiPatio Villa Ojai

Attention il ne reste que quelques places! Pour tous les détails de la {retraite} WAKE UP en Californie et pour s’inscrire, les personnes intéressées trouveront tous les éléments sur la page WAKE UP: http://www.christinelewicki.com/wake-up

Si vous voulez en savoir plus sur les thématiques qui seront abordées pendant ce séminaire, nous vous invitons à écouter l’enregistrement de la toute dernière WebConference de Christine Lewicki «Oser être brillant(e), qu’est-ce que ça veut dire et pourquoi c’est important ?» – disponible jusqu’au 22 octobre.

Une des démarches les plus importantes sur votre chemin de développement personnel

8 Juin

road

Le développement personnel est en plein essor ces jours-ci. Je remarque que  bon nombre de personnes que je rencontre sont en  train d’entreprendre un « travail » sur elle-même. De plus en plus de personnes engagent les services d’un coach, participent à des séminaires et retraites pour élargir leurs horizons et champs de conscience afin de se créer des vies encore plus satisfaisantes.

Le plus je repense à mon propre chemin,  lorsque je décidais d’embarquer dans mon challenge de 21 jours pour arrêter de râler , le plus je me rends compte que ce challenge ou défi était probablement la démarche la plus importante dans mon développement personnel et peut-être la sera-t’elle aussi pour vous.

À travers les séminaires et retraites que j’organise, j’ai pu accompagner des centaines de personnes et à chaque fois   quelqu’un se retrouve frustré de ne pas réussir à se créer la vie qu’il désire vraiment malgré tout le travail personnel effectué, nous revenons à cette idée d’arrêter de râler.  C’est aussi pour cela que nous avons mis en place un réseau de formateurs certifiés et des ateliers.

J’observe tant de personnes qui se considèrent des personnes plutôt positives. Elles vont de l’avant et voient en général le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide lorsqu’elles sont confrontrées  aux problèmes de la vie.  J’ai une connexion particulière avec ces personnes parcequ’à vrai dire,  j’étais exactement comme elles. Je pense même que si j’avais aperçu la couverture de mon livre « J’arrête de râler! »  dans une librairie que je ne l’aurais PAS acheté.  J’aurais sans doute pensé,  » Je n’en ai pas besoin. Je ne râle pas moi!  »

Il se peut que lorsque nous évoquons le sujet de la « râlerie »  on pense plutôt aux gros râleurs dans notre vie: les collègues qui râlent pour un rien tout le temps, un membre de la famille qui n’a jamais l’air content ou satisfait avec lui-même ou sa  vie. Ils nous agacent et on n’a pas envie d’ être autour d’eux. La plupart de vous ( tout comme moi) nous ne sommes pas comme ça.

Cela implique t’il que nous ne râlons pas ? Comment réagissons-nous lorsque notre enfant renverse le lait dans la cuisine? Et lorsque nous sommes coincés dans un bouchon ?  ou alors lorsque nous nous sentons  acculés par cette longue liste de choses à faire au bureau? Nous ne sommes probablement pas comme ces gros râleurs que nous avons identifiés dans notre entourage, mais cela veut-il dire que nous, nous ne râlons pas?

Et pourquoi est-ce si important d’arrêter de râler, de toute façon ?

Ce que j’ai compris  par mon expérience, lorsque nous sommes en train de râler, nous choisissons de nous mettre en position de la victime de la situation. Nous pointons le doigt vers le coupable  pour blâmer l’autre quand on est confronté à  une situation frustrante.

Alors oui, faire le challenge de 21 jours pour arrêter de râler est une des démarches les plus importantes vers votre chemin de la liberté. Lorsque vous faîtes ce challenge, vous vous levez le matin en décidant que quoiqu’il arrive  aujourd’hui  ( et il y aura de belles surprises…. ) que vous ne serez pas victimes.

Lorsque j’affirme que je ne serais pas victime, je ne parle pas des GRANDS événements de votre vie, je parle des petites  et insignifiantes frustrations de la vie de tous les jours. Vous  décidez dans votre vie de ne pas être victime  du lait renversé, du bouchon sur la route, de votre charge de travail… Alors, comment faire autrement ?

Se positionner  et agir en victime ou prendre responsabilité pour votre journée et votre vie, ce sont deux différents  parcours. Lorsque vous prenez la ferme décision que vous ne jouerez plus le rôle de la victime, alors tout devient possible.  C’est pourquoi, il me semble qu’ arrêter de râler soit vraiment  LE plus grand pas à faire si vous voulez grandir et évoluer.

Qu’en pensez-vous ?

Love & Respect,

Vous  désirez partager cet article dans votre Ezine/Blog/Site? Vous êtes les bienvenus en incluant le petit texte suivant:

 “Christine Lewicki, est une coach en entreprise certifiée, auteur du Bestseller “J’arrête de râler!” publié en plusieurs langues, Conférencière et Facilitatrice de groupes MasterMind en France et aux Etats-unis. La passion de Christine est d’aider les gens ordinaires à  arrêter de râler et devenir entrepreneurs de leur vie !  Téléchargez le Kit gratuit  J’arrête de râler sur le blog!

Une interview fabuleuse !

19 Déc

Une interview fabuleuse avec Hélène Bonhomme, créatrice de Fabuleuses au Foyer.

On y parle : passion, carrière, mère au foyer, challenge J’arrête de râler!, souffrances, attentes et réalités, famille, épreuve et gratitude, secret, inspiration, Wake Up! 4 principes fondamentaux pour arrêter de vivre à moitié endormi!, prendre soin de sa source, lâcher prise, gratitude, projets, J’arrête de râler sur mes enfants {et mon conjoint}, des devises et qu’est-ce que ça veut dire d’être vraiment fabuleuse… !

Découvrez cet entretien auquel j’ai pris grand plaisir à répondre! 

Fabuleuses au foyer est une communauté de mamans connectées. La mission : révéler la Fabuleuse en chaque maman ! Une dizaine de chroniqueuses y partagent leurs humeurs et leurs astuces sur l’art d’être une maman qui aime sa vie au XXième siècle.

Entretien Fabuleuses au Foyer

« Le public les adore ! » dans ELLE

30 Sep

Voici l’article sur le développement personnel dans ELLE intitulé

« Le développement personnel fait-il vraiment du bien ? »

On ne pouvait rêver mieux : il parle de « J’arrête de râler ! » et l’une de mes lectrices témoigne :

J’ai lu avec beaucoup d’intérêt le livre de Christine Lewicki, « J’arrête de râler (en 21 jours) ». Nous sommes dans une période de changements dans mon entreprise. Du coup, je me suis retrouvée comme les autres collègues à râler tout le temps. Ce livre m’a permis de comprendre que ]e perdais mon temps en énergie négative. Aujourd’hui, j’essaie de moins me plaindre et de résoudre à mon petit niveau les choses qui ne vont pas. »

Je suis ensuite présentée dans l’encart « Le public les adore » aux côtés des plus grands : Christophe André, Laurent Gounelle, Florence Servan Schreiber, etc. !

Pour lire l’article intégral, c’est ici : J’arrête de râler dans ELLE

ELLE page-0ELLE page-1ELLE page-3ELLE page-2

Téléchargez gratuitement le KIT J’arrête de râler et Retrouvez-moi sur ma page Facebook pour suivre des articles inspirants et des pépites qui vous aideront un peu plus chaque jour à révéler la meilleure version de vous-même !

%d blogueurs aiment cette page :