Parfois on râle alors que au fond on veut tout le contraire !

22 Juil

Quand on râle on se fait mal a soi-même et on pollue ceux qui nous entourent. Parfois même on leur fait du mal ( et ils ne sont même pas toujours nécessairement concernés).
Quand on râle on choisit de réagir d’une manière qui ne règle rien, voir qui peux même envenimer ou aggraver une situation déjà frustrante.
On voudrait être soulage et on empire tout.

Le pire est que parfois on râle sur un truc ou sur quelqu’un alors que le cœur du problème n’a rien a voir avec.
Par exemple, je peux râler car la table n’est pas mise alors que en fait le problème est que j’ ai envie de passer une bonne soirée en famille et ca démarre mal. Je peux sois râler et gâcher la soirée, soit dire a ma famille que je me réjouis de passer une bonne soirée avec eux et leur demander de l’aide pour le dîner.

Je peux râler car un membre de mon équipe ne comprend pas mes instructions ou ne fait pas les choses comme je le souhaite alors que en fait le cœur du problème est que j’aime bien quand tout le monde autour de moi est au top de lui même. Et la franchement râler fait plutôt perdre les moyens a tout le monde !
Je peux choisir de râler sur la personne ou choisir d’accompagner cette personne et m’assurer qu’elle a les moyens d’être au mieux d;elle même.

Le pire c’est que on râle alors que dans le fond notre intention est profondément bonne mais on n’a pas été au cœur de notre besoin pour en prendre soin.

Cela vous parle ?

Publicités

5 Réponses to “Parfois on râle alors que au fond on veut tout le contraire !”

  1. minut'd'automne juillet 24, 2010 à 6:53 #

    à une semaine de mon déménagement j’avais besoin de lire ça as a reminder de l’évidence. merci!

    J'aime

  2. pascal juillet 23, 2010 à 9:46 #

    salut
    oui en effet on peux raler parce que l’on sent que la situation n’etait pas celle prevu, l’exemple de la table est flagrand, je fait la meme chos… ‘et la table c’est moi qui vais encore la mettre?’ pourquoi dire encore? alors que la veille ce n’est pas moi qui l’ai mise…. Je pense que l’on ne sait plus communiquer sans raler! il faut faire comme tu le dit si bien, faire preuve de communication positive, ‘super, on va manger ensemble, qui m’aide a mettre la table?’.
    j ai essaye cela avec les enfants, ca marche! car cela est de la communication ‘participative’ comme je dit…
    Raler n’arrange rien!
    Raler pourri l’atmosphere!
    Raler n’evacue pas les non-dits, les incomprehension….
    Raler c’est comme de l’energie perdu dans le vide, on ne fait iren avancer!

    Mon challenge est plutot dans le flou, je ne compte plus les jours, mais celui-ci m’accompagne touts les jours, je rale presque plus ou alors je me fait pieger par moi-meme dans des situations difficile.
    Bref j’essaie d’eliminer les sources de ralerie, j’essai de « Lacher-prise », pas facile mais c’est mon combat!

    Pour Foxi,
    je me retrouve dans ton explication, essaie ce challenge ne serais-ce que quelques jours…
    bon courage.

    pascal

    J'aime

    • christinelewicki juillet 23, 2010 à 10:15 #

      Merci Pascal de nous partager ton chemin. Si tu veux faire des videos je peux les poster pour toi.

      En ce moment je réfléchie sur l’idée que râler n’évacue pas les non-dits, les incompréhension… je trouve cela tellement vrai…

      J'aime

  3. Foxy juillet 23, 2010 à 9:03 #

    Bonjour,
    merci pour l’idée de ce challenge.
    Je suis ce qu’on peut qualifier de « bonne raleuse »…
    je souffle (ca fait bien parti des raleries ça ?), je m’énerve le plus souvent sur les choses que j’entends, les bêtises de la télé (que du coup je regarde de moins en moins), je me plains beaucoup il me semble.
    Mais pourtant, je suis heureuse au fond, mais je ne sais pas d’où vient cette irrésistible envie de se plaindre… c’est que parfois je suis désespérée car notre monde occidental est bien laid je trouve.

    Alors je me dis qu’il faudrait arrêter oui, tu as raison christine.
    Mais, j’ai l’impression que si j’arrête de râler, c’est que j’arrete de lutter contre les choses qui me heurtent : injustice, atteinte à l’environnement, jemenfoutisme ambiant, société de consommation, etc.

    Alors mas question est là ? Comment puis je faire pour lutter sans râler… ?
    Je pourrais me dire, que bon, le constat je l’ai fait, et qu’il ne sert à rien de le refaire en râlant…. sans doute suffit t il de transformer toute cette énergie à râler en énergie positive et aller de l’avant.

    Je vais tenter ton challenge… un sacré défi pour ma part il me semble.

    Je te tiendrais au courant,

    Foxy

    J'aime

    • christinelewicki juillet 23, 2010 à 10:12 #

      Foxy,
      Bienvenu sur ce blog.
      Oui parfois on râle car le monde est injuste et dégueulasse. Mais crois tu vraiment que râler c’est lutter ? Crois tu que râler va permettre de rendre le monde meilleur ?

      Plutôt que de lutter contre la laideur de notre monde occidental ( pour reprendre tes mots), je voudrais t’inviter a t’investir dans une cause qui te tiens a cœur pour rendre ce monde meilleur.

      Inspire toi des propos de Mère Theresa:
      « On m’a déjà demandé pourquoi je ne participais pas aux manifestations contre la guerre. J’ai répondu que je ne ferais jamais cela, mais que je serais la première à participer à un événement pour la paix »- Mère Thérésa

      Ainsi tu verras que tu n’aura plus besoin de râler pour créer du progrès car tu seras le progrès.

      Qu’en penses-tu ?

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :