Arrêter de râler ou faire le vide de la cocotte minute

24 Juil

J’ai remarque en faisant ce challenge que je râlais très très souvent car en fait j’explosais suite a une situation qui avait dure trop longtemps ou qui se répétait.
Je râlais car avant j’avais réussi a me contenir, a voir les choses du bon cote, a me taire pour ne pas être la sorcière de service….
Et finalement au bout d’un moment ca pétait ! Comme le bouchon d’une cocotte minute que l’on retire. La pression était montée trop haut et il fallait que ca sorte sous pression ! en râlant ! pour faire du vide….

Quand je suis face a une situation difficile il est important que je ne réprime pas ma frustration, que je ne cherche pas a la contenir car sinon au bout du compte la cocotte minute explose et parfois même dans une situation qui n’a rien a voir avec ma frustration initial d’ailleurs !
Exemple : Je suis frustrée car ma petite fille pleure et veut que je la porte toute la journée. Je peux subir ses demandes car je n’ai pas le courage d’affronter le problème, me taire, la porter et tout faire pour qu’elle se taise. J’encaisse…
Et a un autre moment de la journée mon autre fille me fait une demande et j’explose !  » Il y en a marre, ce n’est pas possible, je ne peux pas tout faire, je suis fatiguée, tu pourrais te débrouiller !!! »
Ma réponse est disproportionnée par rapport a sa demande car elle est liée a une frustration plus ancienne, trop longtemps contenue. Cette frustration fait irruption dans une autre situation.
La cocotte a explose sur ma 2eme fille qui n’y ai pour rien… elle accuse le coup de ma frustration que j’ai retenu toute la journée car je n’ai pas pris soin de moi et de mes besoins. Je me sens victime et triste.

Avec ce challenge j’ai vraiment pris conscience de l’importance de vider la pression de la cocotte minute au fur et a mesure. Prendre soin de moi, poser mes limites, exprimer mes besoins, changer la situation avant qu’elle ne dégénère, ou changer mon point de vue sur la situation.
C’est un challenge de chaque heures, de chaque instant mais qui est source de bonheur…

Vous en pensez-quoi ?

Publicités

11 Réponses to “Arrêter de râler ou faire le vide de la cocotte minute”

  1. pascal juillet 26, 2010 à 5:52 #

    Salut christine,
    Comme cela m’ai arrive la semaine derniere, la cocotte minute est a eviter car quand cela pete ca peux faire mal….
    Je comprend tres bien ta demarche, j essaie aussi de prendre ‘soin de moi’ en evacuant ces frustrations du quotidien…
    Pas facile pour son conjoint de recevoir ces mots quand il n’est pas dans la meme demarche. qu’en penses tu?
    bonne journee
    pascal

    J'aime

    • christinelewicki juillet 27, 2010 à 1:31 #

      Pascal,

      Tu peux lire mon post de aujourd’hui au sujet de communiquer  » a l’avance » ses attentes plutot que « apres coup » quand il y a malaise.

      J'aime

  2. Ornella juillet 25, 2010 à 11:05 #

    Je trouve ça tout à fait juste !

    J'aime

  3. Foxy juillet 25, 2010 à 7:21 #

    Bonjour Christine,
    je me lance dans le défi aujourd’hui dimanche.
    la phrase de mère Thérésa est superbe… elle a bien raison…
    du positif rien que du positif.
    A bientot

    J'aime

    • christinelewicki juillet 27, 2010 à 1:28 #

      Bienvenu Foxy dans ce challenge.
      Si tu veux ecrire et temoigner sur ce blog, je peux poster tes messages.

      J'aime

  4. cilou juillet 24, 2010 à 4:24 #

    j’ai ce problème mais pas avec ma fille ni mon mari car j’ai conscience qu’il est plus sain de dire les choses immédiatement si on ne veut pas péter à câble.
    Par contre avec les gens que j’apprécie je n’ose rien dire jusqu’au moment où ils vont trop loin, et la serpillère que je suis vide son sac et là ça fait mal…en un an c’est la deuxième fois que je perds des personnes que je croyais êtres des amies… d’un autre côté je me dis qu’elles ne m’ont pas respecté et que j’ai eu raison de m’en plaindre…le juste milieu est difficile à trouver et tout le monde n’est pas capable d’accepter des remarques aussi justifiées soient-elles…bref, un vrai casse tête…

    J'aime

    • Ornella juillet 25, 2010 à 11:08 #

      J’ai appris à exprimer mes besoins et à entendre les besoins des autres grâce à ce merveilleux livre : « Les mots sont des fenêtres » de Marshall Rosenberg. Cela a changé ma vie. J’ai arrêté de prendre les paroles des autres pour des accusations et de comprendre les besoins cachés derrière leurs paroles. J’ai aussi appris à m’exprimer d’une façon qui n’accuse pas l’autre. Résultat garanti ! C’est génial !

      J'aime

    • christinelewicki juillet 27, 2010 à 1:27 #

      Oui c’est vrai et aussi parfois prendre soin de ses frustrations ne passe pas forcement par dire les choses « apres coup » mais plutot exprimer ses attentes  » avant », quand il n’y a pas encore de probleme.

      Par exemple si avec vos amis vous savez qu’il y a des situations qui ne vous conviennent pas alors prevenez les.

      Avec mes amies ou mes freres et soeurs on se retrouve souvent avec pleins d’enfants ! Je prend desormais le temps de dire mes attentes, dire ce qui me convient, prevenir ou je suis souple ( cool quoi) et les zones ou j’ai plus de besoin. On se dit les choses et tout le monde a le droit de parole. Cela ressemble a cela:
      – moi les cris des enfants a table ca me met sur les nerfs, est-ce que chaque parent peux gerer son enfant plus loin si il fait une crise ? »
      – moi j’ai besoin de pouvoir prendre le cafe entre adulte pour passer de bonnes vacances, vous pensez que c’est realiste? »
      – moi cela ne me gene pas qu’on me dise que je suis en charge pour le dejeuner, je prefere qu’on me confie un truc plutot que vous le fassiez a ma place en ruminant car je n’ai pas ete assez reactive »
      – moi me retrouver a 20 dans une baraque cela me gonfle et je n’en profite pas car on n’arrive pas a se rencontrer et a se detendre, et si on se voyait en plus petit comite? »

      Je fais de meme avec les personnes avec qui je travaille. Je dis clairement mes attentes au debut. Je leur dit ce que j’attend d’eux. Je leur dit comment je fonctionne. Je leur dis ce qu’ils peuvent attendre de moi et ce que j’attend d’eux.
      Regulierement on fait le point:
      – Comment ca va ?
      – As tu besoin de quelque chose ?
      – Sur quoi travailles tu en ce moment ? attends tu quelque chose de moi ?
      – Es tu heureuse de ton travail ? si tu ne me dis rien je pars du principe que tout va bien.

      Poser ses limites a l’avance, quand c’est facile. Connaitre les scenarios qui ne nous conviennent pas et les eviter. Faire le point regulierement. Addresser le moindre malaise tout de suite.
      Voila une grande source de bonheur. Et cela evite les gros malhentendus et les malaises qui pourrissent tout.

      Qu’en pensez-vous ? A y reflechir trouvez vous que avec vos amies vous auriez pu preserver votre relation de cette maniere ?

      J'aime

      • Christelle septembre 30, 2010 à 2:49 #

        Christine,
        Bonjour et merci.

        On m’a dit récemment que lorsque l’on se fixe des objectifs dans la vie, on capte beaucoup plus d’informations autour de soi pour y parvenir.
        Je suis en ce moment à la recherche d’une plus grande paix intérieure, d’une harmonie, d’une acceptation. Cela a du m’influencer quand je suis tombée sur l’article parlant de votre blog dans Psychologie.

        Ce billet auquel je réponds est exactement ce que j’essaie de mettre en pratique en ce moment. Exprimer des demandes claires et calmes avant que les situations ne dérapent. Mais cela passe par une affirmation de soi, ce qui remets beaucoup de chose en question.
        Mais je ne lâche pas ce chemin, je vois des expériences positives de gens qui évoluent et y arrivent. C’est rassurant.

        Merci donc pour votre témoignage au quotidien. On peut être vrai et entier avec douceur et surtout vers un plus grand bonheur en soi et pour les autres.

        J'aime

        • christinelewicki octobre 1, 2010 à 12:41 #

          Christelle,
          Je suis bien contente que tu nous ai trouve. Bienvenue !
          Je te souhaite de trouver ici du soutien et de l’inspiration pour creer la paix interieure, l’harmonie et l’accepation dont tu as envie.
          Une idee est de se lever le matin CURIEUSE, en se disant  » qu’est ce que je vais decouvrir aujourd’hui sur moi meme, sur la vie qui va m’apporter une plus grande paix interieure ? »
          Se rejouir a l’avance des decouvertes, des rencontres que tu va faire. En faisant cela tu allumes ton radar ( clique sur le lien pour voir la video sur ce sujet)

          J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :