Archive | Je prends soin de ma source RSS feed for this section

Bien dans notre assiette !

13 Nov

Esther Schmitt est une ancienne participante du Forum WAKE UP et de mon programme de coaching en ligne, le {Cercle}.

Comment manger pour garder le Power _ (2)

Sa mission de vie est de “Révolutionner le petit-déjeuner des Français pour les inspirer à démarrer leur journée en mangeant sainement, dans le plaisir et le respect de leur corps !” 

Dans le cadre de mon challenge « 21 jours – 21 minutes pour se bouger », elle partage son expertise de coach en nutrition et de naturopathe afin que nous nous alimentions de la meilleure façon pour avoir le « Power » dès le matin, et le garder tout au long de la journée.

Ecoutez notre conversation et découvrez tous les conseils d’Esther

Et, si vous voulez cultiver votre énergie vitale, votre créativité et votre joie de vivre, il n’est pas trop tard pour « prendre le train en marche » !

Allez sur ce lien pour rejoindre le challenge sur mon groupe privé J’ai le Power » !

Téléchargez gratuitement le KIT J’arrête de râler et Retrouvez-moi sur ma page Facebook pour suivre des articles inspirants et des pépites qui vous aideront un peu plus chaque jour à révéler la meilleure version de vous-même !

3 pistes pour s’entourer de personnes qui nous font du bien !

16 Fév

Dans la vie, nous ne pouvons pas toujours choisir les personnes qui nous entourent, qu’il s’agisse de nos parents, notre fratrie, nos collègues ou nos supérieurs.

Parfois, certaines de ces personnes ont le don de nous couper les pattes, de nous arrêter dans notre élan, de nous amener à douter de nos choix de vie (alors que nous avons déjà amplement tendance à le faire).
Nous ne pouvons pas contrôler le comportement de ces personnes, en revanche nous pouvons faire en sorte d’avoir autour de nous un noyau solide de personnes qui nous font du bien ! Des personnes qui sont positives, des personnes qui préfèrent voir les solutions plutôt que les problèmes, des personnes qui croient en nous, des personnes qui nous ouvrent des horizons, des personnes qui nous amènent à révéler le meilleur de nous-même. Enfin, des personnes qui, elles aussi, osent sortir d’une posture de victimes pour devenir acteurs de changement sur le terrain de jeu de la vie.

S'entourer de personnes qui nous font du bien !
Voici 3 pistes à suivre pour cibler le profil de votre entourage et effectuer les changements – si nécessaire – qui vous permettront de développer ce noyau de personnes qui vous font du bien. A vous de jouer !*

  1. Avez-vous autour de vous des personnes qui vous tirent vers le bas et vous vident de votre énergie vitale ? Qui sont-elles ? Prenez le temps d’identifier ce qui pourrait vous aider à préserver votre sérénité autour de ces personnes ? Est-il envisageable de réduire vos interactions avec ces personnes ? Pouvez-vous – tel un jeu – changer la conversation que vous avez avec elles (ou éviter les sujets qui risquent de fâcher) ?
  2.  Avez-vous autour de vous des personnes qui vous ressourcent ? Qui sont-elles ? Quelles actions concrètes allez-vous mettre en place pour vous rapprocher plus de ces personnes – déjeuners, appels téléphoniques réguliers ? Pouvez-vous vivre ensemble des activités qui vous nourrissent et vous aident à atteindre les objectifs que vous vous êtes fixés – activité sportive, artistique, culturelle ?
  3. Y a-t-il des personnes qui vous inspirent et de qui vous aimeriez vous rapprocher ? Sont-elles des personnes de votre entourage ou des personnes publiques ? Quelles actions concrètes allez-vous mettre en place pour vous rapprocher d’elles et vous imbiber au quotidien de l’inspiration qu’elles dégagent : stages, cycle de conférences, réseaux professionnels, écoutes de podcasts, déjeuners hebdomadaires, etc. ?

Le manque de soutien est la raison principale pour laquelle nous n’osons pas passer à l’action et prendre notre vie en main. Si nous voulons rejoindre la tribu des non-râleurs, il est crucial de nous entourer de personnes qui croient en nous !

*Vous pouvez utiliser cette plateforme pour partager vos réponses dans la section commentaires ci-dessous. Je suis toujours inspirée par la lecture de vos commentaires !

Téléchargez gratuitement le KIT J’arrête de râler et Retrouvez-moi sur ma page Facebook pour suivre des articles inspirants et des pépites qui vous aideront un peu plus chaque jour à révéler la meilleure version de vous-même !

 

4 stratégies pour reprendre le contrôle de notre vie !

5 Jan

Et voilà, une nouvelle année toute belle est là ! Une année toute fraîche, une année à vivre, à savourer, à incarner, pour nous épanouir et partager le meilleur de nous mêmes avec le monde.

Pourtant, si nous ne faisons pas attention, nous pouvons petit à petit perdre le contrôle des 12 mois devant nous… de notre vie !

Nous pouvons passer une grande partie de 2018 à gérer la multitude de choses qui viennent à nous (emails, courriers, sollicitations de nos enfants, de notre patron, de nos clients, des administrations… le frigo vide, la maison à ranger…), avec l’impression que gérer tout cela est un boulot à temps plein, et que même en y mettant notre meilleure volonté… ça ne sera jamais terminé !

Et parce que nous sommes souvent débordés et fatigués, il est facile de mettre nos désirs et nos projets de côté, facile de se dire que plus tard, un jour, quand nous trouverons le temps (l’énergie, l’audace), nous pourrons enfin envisager de les rendre réalité.

Hélas, en agissant ainsi, nous passons à côté de notre vie ! C’est pourquoi j’ai écrit cet article :

4 stratégies...

PRENEZ LE TEMPS DE METTRE EN MOTS ce que vous avez ENVIE qu’il vous arrive cette année.

J’ai l’intime conviction qu’il est impossible de prendre le contrôle de sa vie, si l’on n’a pas au préalable pris le temps de formuler une intention, une destination. Pour vous aider, je vous propose de vous projeter dans 1 an, au 31 décembre de l’année prochaine. Vous avez une coupe de champagne à la main et vous célébrez l’année qui vient de passer. Vous vous dites “ Voilà une année qui méritait d’être vécue ! ”.

Que s’est-il passé durant cette année ? Prenez un carnet et faites une liste des petites et grandes choses que vous voulez vivre dans les différentes zones de votre vie :

  • CARRIÈRE
  • BIEN-ÊTRE, SANTÉ
  • RELATIONS SOCIALES (FAMILLE, COUPLE, AMITIÉ)
  • DIVERTISSEMENTS, FUN
  • DÉCOUVERTES, APPRENTISSAGES.

Dans votre liste, choisissez ce qui est le plus important et fixez-vous une douzaine d’objectifs, petits et grands. J’ai accompagné des centaines de personnes dans cette démarche (exercices détaillés dans le livre WAKE UP!) qui consiste à mettre en mots nos objectifs et nos envies. Je vous assure que cette étape qui peut sembler simple est surprenamment puissante. Une fois votre liste rédigée, ne la laissez pas prendre la poussière ; affichez-la pour faire en sorte de tomber dessus au moins 3 fois par jour ! Quand vous la voyez, dites vous : “Quel est le petit pas que je peux faire aujourd’hui pour augmenter la probabilité que mon désir devienne réalité ?”.

CRÉEZ DE L’ESPACE dans votre vie pour faire avancer les projets qui vous tiennent à coeur.

Que ce soit votre profond désir de vous mettre au yoga ou bien un livre que vous voudriez écrire… rien ne se fera si vous ne faites pas de la place dans votre quotidien trop chargé. Prenez le temps de délimiter des créneaux dans vos agendas hebdomadaires pour faire ce que VOUS avez envie de faire. Protégez ces créneaux comme votre plus beau trésor ! Il y aura toujours une bonne excuse pour reporter à plus tard… mais votre vie c’est maintenant ! Souvenez-vous que quand vous dites NON à quelque chose « d’urgent », vous dites OUI à quelque chose d’important.

CHOISISSEZ le prisme à travers lequel vous voulez voir la vie.

Prenez conscience que, en ne changeant rien de votre réalité, vous pouvez vivre 2 vies différentes. Vous pouvez choisir d’allumer le radar des manques, des peurs, des jugements et des limitations (et votre radar trouvera plein de preuves pour justifier vos inquiétudes) ou bien vous pouvez allumer le radar de l’abondance, des possibles, de votre brillance et de la gratitude. C’est à vous de choisir et c’est aussi à vous de garder le bon radar allumé. Pour cela, faites attention à ce que vous faites rentrer dans votre champ de conscience. Choisissez les informations que vous absorbez, que ce soit dans les médias ou dans les conversations qui vous entourent. Quelle vision de la vie ces informations nourrissent-elles ?  

DONNEZ-VOUS LA PERMISSION de faire des choses qui vous font le plus grand bien. 

C’est notre VIE et si nous ne prenons pas soin de nous, PERSONNE ne le fera à notre place. N’attendez pas d’avoir le temps pour aller vous promener en forêt, pour vous asseoir et vous délecter de l’instant présent, pour cultiver votre bien-être. Qu’est-ce qui fait chanter votre coeur ? Qu’est-ce qui vous nourrit intellectuellement, physiquement, émotionnellement ? Nous avons tous besoin de recharger régulièrement nos batteries pour avoir l’énergie nécessaire d’avancer dans les projets qui nous tiennent à coeur. Le quatrième principe de WAKE UP – Je prends soin de ma source – est une étape fondamentale pour réussir à accomplir les 3 premières stratégies qui vous permettront de reprendre le contrôle de votre vie !

En incorporant ces 4 stratégies dans votre quotidien, je suis convaincue qu’au prochain 31 décembre, vous serez, coupe à la main, en train de célébrer une année qui a bougé dans la direction où vous vouliez qu’elle aille !

Téléchargez gratuitement le KIT J’arrête de râler et Retrouvez-moi sur ma page Facebook pour suivre des articles inspirants et des pépites qui vous aideront un peu plus chaque jour à révéler la meilleure version de vous-même !

Le Nia, danser sa vie !

2 Juin

J’ai découvert la belle pratique du NIA en 2007, dans le South Bay, ici à Los Angeles. Je me souviens être rentrée chez moi et d’avoir dit à ma famille : « Enfin un cours durant lequel j’ai le sourire sur le visage pendant 1h ! ». Le NIA est en premier lieu une pratique joyeuse et guidée par  » le plaisir dans le mouvement « , mais c’est aussi plus que ça. C’est une pratique qui nous amène à explorer le potentiel de notre corps et, en parallèle, le potentiel de notre vie. Nous explorons tout l’espace autour de nous. Nous explorons aussi les différentes facettes de la vie, la fluidité et la liberté, la structure et ses limites. En débloquant des vécus, nous réalisons que nous avons la capacité de nous adapter à tous ces espaces et à tout moment.

Le NIA est l’acronyme de « Now I am » (Maintenant je suis).  C’est une pratique que je trouve tellement puissante et formidable que je la fais découvrir aux participants de tous mes séminaires et retraites WAKE UP !

LE NIA (1)

Le NIA est, selon moi, la meilleure pratique corporelle pour accompagner une démarche de développement personnel, car elle incorpore 9 disciplines différentes !

  1. Le taï-chi pour honorer la lenteur.
  2. Le taekwondo pour activer puissance et précision.
  3. L’aïkido pour comprendre ou se trouve notre vraie force.
  4. La danse jazz pour explorer notre sens du spectacle.
  5. La danse moderne pour l’expression de soi et la créativité.
  6. La danse Duncan pour cultiver le lâcher prise et la joie.
  7. Le yoga pour renforcer notre ancrage.
  8. La méthode de Moshe Feldenkrais pour développer la pleine conscience.
  9. La technique Alexander pour travailler notre alignement.

Ce riche mélange nous permet de libérer toutes nos tensions psychiques et corporelles afin de parvenir à toucher notre nature profonde.

Découvrez, dans cette vidéo créée pour Psychologies.com, la pratique du NIA en action ainsi que Régine Petit qui a introduit le NIA en France et que j’ai l’immense plaisir d’inviter à toutes mes retraites en France pour faire vivre le NIA aux participants ! Elle me donne envie de bouger et vous ?

Pour en savoir plus sur Régine Petit et le NIA, je vous propose également de visionner cet interview par Lilou Macé. Régine y partage une explication détaillée de la pratique du NIA et de ses bénéfices.

Et, si vous désirez en savoir encore plus, vous pouvez lire cet entretien de Régine fait par Stéphanie, ancienne participante de WAKE UP !

Je vous invite à me retrouver avec Régine et à danser votre vie durant mon prochain {forum}WAKE UP !, du 1er au 3 décembre dans la lumineuse ville de Lyon !

Un week-end transformateur pour reconnecter avec ce qui nous fait vibrer dans la vie et apprendre comment le mettre au coeur de notre quotidien.

Cliquez sur ce lien pour découvrir tous les détails du week-end et les modalités pour vous inscrire.

N’attendez pas trop, car nous serons complets !

Ma source, c_est mon âme, ma sagesse et la lumière à l_intérieur de moi qui cherche à tout prix à briller (4)

« Fiez-vous à la joie et embrassez-la. Vous vous rendrez compte que vous dansez avec toute chose. »  – Ralph Waldo Emerson

Téléchargez gratuitement le KIT J’arrête de râler et Retrouvez-moi sur ma page Facebook pour suivre des articles inspirants et des pépites qui vous aideront un peu plus chaque jour à révéler la meilleure version de vous-même !

21 jours de méditation | Un nouveau challenge et 4 leçons

1 Jan

J’aime me lancer de nouveaux challenges

Si vous me connaissez, vous savez que je cherche constamment à me lancer de nouveaux challenges (cliquez ici pour découvrir pourquoi) !

Dernièrement, je me suis lancée le challenge de méditer au quotidien pendant 21 jours. Cela faisait des mois que je rêvais à l’idée de mettre cette pratique au coeur de mes journées déjà trop chargées. J’arrivais parfois à méditer… « par à coups »… quand j’avais le temps…

Et finalement, pas assez souvent ! Lancer ce challenge m’a “forcée” à le faire, j’ai créé un petit espace dans ma chambre où je me sentais bien et je suis parvenue à m’y poser parfois quelques minutes, parfois une heure durant ces 21 Jours.

Les 4 plus belles leçons de mon challenge 21 jours de méditation

J’ai récemment terminé mon challenge (avec près de 400 personnes qui ont choisi de m’accompagner) et je voudrais partager avec vous les 4 plus belles leçons de cette aventure :

Meditation challenge

1. C’est justement lorsque je suis le moins disponible qu’il est urgent que je médite.

Avec trois jeunes enfants, une entreprise et une maison à gérer …. je me sentais souvent débordée, fatiguée et franchement pas disponible pour méditer.

Je sais maintenant que de me poser quelques instants, savourer ma respiration, me permet de m’apaiser et de me ressourcer pour ensuite repartir du bon pied.

2. Être plus intéressée par la nouvelle conversation que je développe avec la vie.

Lors de mes méditations, j’ai pu devenir l’observatrice des pensées qui déferlaient devant moi. J’ai vu à quel point ce “blabla” intérieur était nourri de mon ego, de mes jugements, de mes peurs et de mes limitations et j’ai compris que ce n’était pas la conversation que je voulais avoir avec la vie.

A travers la méditation, je crée un espace qui me permet de développer une nouvelle conversation riche et inspirée avec ce qui est au plus profond de moi-même, ce qui a envie d’émerger.

3. M’asseoir avant d’agir.

Je suis une femme qui valorise l’action. Je suis du genre à me dire “Ne reste pas là assise… fais quelque chose”.

Avec ce challenge j’ai appris à m’ouvrir à l’idée de ne pas juste “faire quelque chose” mais de “m’asseoir avant d’agir”.

La méditation m’apprend à donner des racines et des ailes à mes actions. Elle me permet d’agir de manière alignée et inspirée.

4. La discipline est source de liberté.

Ce challenge a aussi été une source de conflit intérieur. Au moment de m’y mettre, je n’en avais pas toujours envie. J’étais fatiguée ou accaparée par toutes ces choses du quotidien qui réclamaient mon attention (immédiate) et qui finalement étaient une magnifique diversion pour m’empêcher de me poser. Je me suis souvenue alors de l’importance de la discipline.

Trouver le temps pour méditer peut sembler contraignant, mais cette discipline, petit à petit, me permet de me sentir moins « restreinte » et plus « libre » dans ma vie.

Lors de mon challenge, j’ai partagé une vidéo tous les jours sur mon blog. Vous pouvez les découvrir en cliquant ici : www.jarretederaler.com.

Téléchargez gratuitement le KIT J’arrête de râler ! Retrouvez-moi sur ma page Facebook et sur Instagrampour suivre des articles inspirants et découvrir des pépites qui vous aideront un peu plus chaque jour à révéler la meilleure version de vous-même !

21 jours de méditation – S’asseoir avant d’agir

19 Oct

Méditer… Pourquoi… Comment ?

Je vous écris aujourd’hui pour vous dire que je ne résiste pas à l’élan de me lancer un nouveau challenge : 21 jours de méditation et je me disais que peut-être certains d’entre vous auraient envie de m’accompagner.

Meditation challenge

Comme vous le savez si vous me suivez depuis un certain temps, « prendre soin de ma source » est un des piliers fondamentaux qui me tient à cœur pour arrêter de râler, pour reprendre ma vie en main afin d’en devenir l’acteur, la savourer et ne plus la subir.

La pratique du yoga et de la danse sont deux des « outils » que j’utilise pour prendre soin de ma source.
Depuis des années maintenant, je contemple la pratique de la méditation et aujourd’hui je sens qu’il est temps que je me donne les moyens d’apprendre à l’incorporer à mon quotidien en me lançant dans ce nouveau challenge.

Saviez-vous que les postures de yoga sont à l’origine faites pour amener à la méditation ? Le mot sanskrit « asana » (ou posture) signifie « être assis ».

Alors qu’est-ce que la méditation ? Pour beaucoup d’entre nous qui vivons à 100 à l’heure, ce mot peut faire peur.

La méditation c’est simplement s’asseoir, se concentrer sur son souffle afin de créer un espace de calme en soi.

Cet espace de calme, cette pratique de l’immobilité, nous permet de nous recentrer et d’accéder à ce que j’appelle « l’inaudible et l’invisible ». Ces intuitions profondes qui sont ancrées en nous et auxquelles nous ne parvenons pas à accéder lorsque nous sommes sans arrêt soit en mode d’action soit en mode d’évasion (télé, surfer l’internet etc…) dans nos vies quotidiennes.

L’action, et même l’évasion, ont bien sûr leur place et ce n’est pas ma vocation de devenir une moine bouddhiste ! Je veux simplement vivre une vie plus inspirée, plus ancrée, plus alignée, une vie authentique.

Vous vous dites peut être :

  • C’est bien joli, mais je n’ai pas le temps ! Ou encore :
  • Comment vais-je faire ?
  • Combien de temps ?
  • À quel moment de ma journée ?

Je me sui posée, et me pose encore, moi aussi, ces questions.
C’est pour cela que j’ai choisi de partager durant ces 21 jours mon expérience personnelle de la méditation avec vous !

Arrêter de râler a profondément changé mon existence !

Et, aujourd’hui, j’ai envie d’aller plus loin… je vous invite à m’accompagner dans cette belle aventure afin d’en extraire ensemble les pépites.

N’ayez pas peur, il ne s’agit pas de le faire « parfaitement ».
Il ne s’agit pas de nous « juger ».
Il s’agit simplement d’être curieux, de commencer, d’essayer, et de partager ce que nous découvrirons.

Alors je vous invite dès mercredi 21 Octobre à commencer ce nouveau challenge avec moi ! Retrouvez le challenge sur la page de l’événement Facebook,
et invitez vos proches à nous rejoindre !

Voici une photo de mon petit coin de méditation dans ma chambre.

IMG_20151014_134805

Le besoin de reconnaissance des mamans

12 Mai

Dans cette vidéo, je partage avec vous une situation que j’ai vécue récemment et dans laquelle je me suis observée avoir l’envie de pointer du doigt un coupable (mon mari !) pour répondre à un besoin de reconnaissance.

Découvrez dans la vidéo la solution que j’ai trouvée pour répondre à ce besoin de reconnaissance autrement !

Love and Respect,

Christine Lewicki

Christine Lewicki

Pourquoi je danse ?

16 Nov

Faire la paix avec la ballerine qui est en moi

Quand j’étais adolescente je dansais tout le temps. Je sortais beaucoup et j’étais toujours sur la piste jusqu’au bout de la nuit. Et puis j’ai commencé à travailler, à avoir des enfants et à crouler sous le poids des contraintes et des responsabilités. Les enfants étant trop petits nous ne sortions plus, moins de soirées dansantes, moins d’invitation pour des mariages. La piste de danse était petit à petit sortie de ma vie. J’avais pourtant à plusieurs reprises essayer des cours de danse en club de sport mais j’avais l’impression d’être toujours le vilain canard sur la piste à oublier de faire un pas sur la gauche ou à perdre le fil des enchaînements. Je ne retrouvais pas ce plaisir, cette liberté, de m’éclater et de me lâcher sur le rythme de la musique. J’avais l’impression de revenir en arrière et d’être la petite fille de 8 ans qui avait abandonné le ballet parce qu’elle ne se sentait pas à la hauteur par rapport à ses amies et pas assez souple et gracieuse pour son professeur.

La Découverte du Nia

En 2007, après la naissance de ma troisième fille, j’ai découvert le NIA et je me souviens toujours d’un de mes premiers cours où je me suis retrouvée en larmes avec un immense sourire sur mon visage en train de tourbillonner sur le parquet. Ce jour-là, j’ai eu l’impression de reconnecter avec la danseuse qui était en moi et que j’avais ignorée depuis des années. J’ai ressenti cette liberté et cette joie d’explorer les mouvements, de tourner, de virevolter avec grâce et légèreté. Explorer les quatre coins de la salle, et les trois niveaux de mouvement du corps humain, haut, milieu et bas. Danser debout, danser sur le sol, sur la pointe des pieds, les bras en l’air ou allongé par terre. Dessiner un sourire avec mon bassin, lever la tête et voir la beauté et la divinité de tous ces corps qui dansaient dans la salle, y compris le mien…

Oui je suis une danseuse, hommes ou femmes, je suis convaincue que nous sommes tous des danseurs en puissance si seulement nous nous donnons la permission de lâcher prise, de laisser la musique nous guider et d’explorer.

Love and Respect, Christine

dancing in the sunlight NIA

21 jours en robes !

4 Juin

Changer nos habitudes

D’après les experts, il faut 21 jours pour changer une habitude.

Une habitude est une chose que nous faisons de manière automatique. C’est un mode de fonctionnement tellement puissant qu’il engendre des connexions dans notre cerveau. Il faut un minimum de 21 jours pour créer de nouvelles connexions.

En d’autres termes, pour transformer sa vie, il faut adopter de nouvelles habitudes !

Pourquoi nous abandonnons nos résolutions

Qui n’a pas eu envie de faire du sport, de manger plus sainement, d’écrire régulièrement, de refaire de la musique, de commencer la méditation ? Nous savons exactement ce que nous devons faire, nous sommes capables de le mettre en place pendant quelques jours… puis on abandonne. Pourquoi ?

Simplement parce que notre cerveau revient automatiquement en terrain connu et nous ramène à nos vieux modes de fonctionnement. C’est une forme de résistance ! Nos habitudes viennent court-circuiter nos beaux projets.

Pour réussir à changer vraiment, il faut se sevrer des mauvaises habitudes (et de nos vieilles connexions cérébrales) et les remplacer par de nouvelles.

J’ai vraiment pris conscience du pouvoir des 21 jours quand j’ai pris la décision d’arrêter de râler. Ce blog raconte mon chemin de cette belle aventure au jour le jour.

Mon dernier challenge : 21 jours en robe

Depuis ce premier challenge, je me lance régulièrement de nouveaux challenges. J’ai fait un challenge « 21 jours en buvant un jus de légumes vert par jour », « 21 jours en faisant des abdos tous les matins » et aujourd’hui même je viens de terminer mon tout dernier challenge : « 21 jours en robe »!

Plus de 90 femmes venues du monde entier ont choisi d’y participer et de faire ce challenge avec moi. Tous les jours, nous postions une photo sur Facebook accompagnée de nos impressions.

Mon intention était de changer mon habitude de toujours me cacher dans mes pantalons. A plusieurs reprises, je m’étais surprise à porter une robe pour ensuite l’enlever moins de 30mn plus tard. Je n’avais plus l’habitude de voir mes jambes et je me jugeais.

Un jour, je me suis dit que finalement c’était du gâchis. J’étais en train de passer à côté de toute une part de ma féminité (et de tout une partie de ma garde-robe !).

Alors, j’ai décidé de me lancer le challenge » 21 jours en robes ». 21 jours où le pantalon n’est plus une option.

Pour réapprendre à me voir en robe, pour me réhabituer à être plus féminine. Pour arrêter de garder mes belles tenues et mes talons uniquement pour des occasions spéciales et, au contraire, rendre chaque jour de mon quotidien un peu plus spécial en portant une robe.

Au final, j’ai pris conscience que mes robes donnaient aussi le sourire aux autres. Les personnes dans la rue, au travail et mes proches ont apprécié de me voir plus féminine et beaucoup d’entre eux ont même été plus avenants envers moi que d’ordinaire ! (ce qui n’est pas désagréable ma foi, une fois qu’on accepte de se faire aider !).

J’ai réalisé que les robes sont finalement un très bon atout pour me mettre en valeur et que souvent je suis la seule à voir mes « défauts ». Les autres remarquent plutôt les couleurs, la posture, l’élégance.

J’ai reçu beaucoup de commentaires nostalgiques sur l’élégance disparue de la belle époque et les hommes autour de moi avaient eux aussi envie de faire plus attention à eux. Pas par obligation mais par envie.

J’ai réalisé qu’en portant une robe, j’ai aussi dû m’accorder le temps de prendre plus soin de moi.

Au final ce challenge fut une vrai bouffée de bonheur, de joie et de légèreté. Je suis en train de faire mes valises pour mon retour en France cet été et j’emporterai 8 robes et seulement 3 pantalons !

Voici quelques unes de mes photos :

Téléchargez gratuitement le KIT J’arrête de râler et Retrouvez-moi sur ma page Facebook pour suivre des articles inspirants et des pépites qui vous aideront un peu plus chaque jour à révéler la meilleure version de vous-même !

Ne laissez pas votre poste de télévision contrôler votre vie !

5 Mar

Petite vidéo sympa qui porte à réfléchir sur l’importance de choisir ce qui va remplir notre  vie.

Arrêter de râler, c’est aussi choisir de remplir sa vie de choses qui nous inspirent, qui nous ouvrent l’esprit, qui nous donnent envie de prendre notre vie en main. Pour moi, éteindre la télé ou ne pas l’allumer du tout en fait partie !

Dans notre famille, nous n’avons plus de poste de télévision depuis déjà 8 ans. Nous regardons des films le week-end uniquement et mon mari et moi choisissons sur internet les émissions ou les feuilletons qui nous plaisent et que nous avons vraiment envie de regarder. Et puis surtout, nous regardons la télé QUAND nous en avons vraiment envie.

La grande majorité des familles à l’école de nos enfants sont dans la même situation. C’est magique !

A Noël, mes filles ne demandent pas grand chose sur leur listes (elles ne connaissant pas la pub… c’est vrai, je ne rigole pas !)

Elles me disent « Je n’ai besoin de rien… on a assez de jeux ! » Bon, je vous rassure, en cherchant on trouve des idées mais ce sont de vraies idées, de vrais désirs… et non des idées de consommation de base.

Nous refusons de nous laisser gaver par les médias. Nous n’orchestrons pas notre soirée autour du poste de télévision (avant le challenge, je râlais quand mes enfants n’étaient pas couchés car j’allais rater le début de mon feuilleton !).

Nous prenons le temps de dîner au calme, nous partageons un petit verre de vin sur le canapé après le coucher des enfants, nous finissons un projet, nous allons à des réunions ou des conférences…

D’ailleurs bien souvent, quand nous sommes prêts à éventuellement regarder quelque chose il est trop tard … alors, on lit 20 minutes un bon livre ou un article et on éteint les lumières.

Je pense vraiment que CHOISIR ce qui rentre dans notre champ de conscience est très important. Choisir notre « INPUT » pour rester inspiré et nous donner envie de générer un OUTPUT ( une contribution). Pour ne pas laisser les médias nous duper et nous faire croire que nous sommes réduits au simple rôle de consommateurs. Au contraire, nourrir l’idée que nous sommes des CRÉATEURS !

Et vous quel est votre relation avec la télévision ? Êtes-vous satisfaits? Qu’est-ce que vous aimeriez faire autrement ? Qu’est-ce-que vous êtes prêt à essayer cette semaine ?

Des livres pour prendre soin de sa source

23 Déc

Depuis que j’ai arrêté de râler, je me sens soulagée d’un énorme poids dans ma vie. Je fonctionne différemment et je me sens beaucoup plus VIVANTE. C’est incroyable comme sensation et je sais que c’est un de mes biens le plus précieux que je dois préserver.

Ce que je constate aussi, c’est qu’il est primordial que je prenne grand soin de cette sérénité et que je ne laisse pas des situations, des personnes, des pensées, déborder et empiéter sur mon espace sacré.

C’est à moi de prendre soin de moi parce que si je ne le fais pas personne d’autre ne va le faire à ma place (je vous conseille de relire cette phrase car ce fut une grande révélation pour moi… si simple et si vrai !)

Et pour prendre soin de moi, je dois prendre soin de ma source. Ma source c’est mon inspiration, c’est mon espoir, c’est ma créativité….

Pour moi, prendre soin de ma source passe par choisir ce qui rentre dans mon champ de conscience.

Choisir les personnes qui m’entourent.

Choisir les livres que je lis.

Choisir ce que j’écoute à la radio et ce que je regarde à la télé.

Je veux créer autour du moi une « culture » qui me nourrit et m’encourage à aller de l’avant, à développer mes idées et prendre des risques pour pouvoir contribuer à ma vie et surtout au monde.

Si je n’écoute que les mauvaises nouvelles à la radio ou à la télé….

Si je laisse des personnes autour de moi me limiter dans mes projets, me faire douter, me dire que je ne devrais pas prendre de risque….

Si je finis par croire que je ne devrais peut-être pas engendrer de dépenses qui risquent de ne pas porter leur fruits (comme si m’acheter le dernier truc en solde lui allait porter ses fruits)…

Si je laisse les autres ou la culture environnante me faire croire que mes efforts seront probablement vain et que je ferais mieux de rester à ma place….

Alors de jour en jour et petit à petit ma source s’éteint et je finis par ne plus croire en la vie et c’est bien dommage car je suis bel et bien vivante et j’ai une vie à vivre !

Une des choses qui est déterminante pour moi est de lire des livres qui me portent et qui m’inspirent. De pages en pages et de livres en livres petit à petit, la conversation dans ma tête se transforme et je commence à parler et à me comporter différemment. Ces livres me transforment et ensuite je peux aller poser ma propre pierre à essayer de transformer le monde… Une action imparfaite à la fois.

En cette période de fin d’année où nous faisons des cadeaux et aussi où nous faisons notre bilan de l’année écoulée et nous nous projetons sur l’année à venir… je voudrais partager avec vous quelques livres à offrir et à vous offrir. Des livres qui ouvrent des portes et qui donnent des ailes:

Livres en Français :

  • Évidemment vous pouvez offrir J’Arrête de Râler. Il existe même en Ebook pour ceux qui veulent une idée de cadeau en dernière minute.
    Découvrez la série entière ici. Et pourquoi pas l’offrir à tous vos invités le 31 Décembre pour les bonnes résolutions de l’année ! (bon j’arrête ma promo je vais vous faire râler ! Franchement je vous dis juste cela parce que je trouve que cela pourrait être très drôle !)
  • Dieu voyage toujours incognito de Laurent Gounelle. J’ai trouvé ce livre vraiment FORT ! Comment faire passer des concepts essentiels de vie dans une histoire qui se lit toute seule !
  • Réveillez votre génie ! – Cet Ebook est écrit par Jean Philippe Touzeau, un blogueur que je suis depuis quelques temps et que j’apprécie et respecte beaucoup. Nous parlons le même langage, c’est vraiment amusant !
  • 3 kifs par jour (et autres rituels recommandés par la science pour cultiver le bonheur) de Florence Servan- Schreiber. Encore un livre écrit par une femme qui parle le même langage que moi ! Un livre qui nous fait prendre conscience qu’on pourra avoir ce qu’on veut dans la vie quand on voudra ce qu’on a.

Livres en anglais

Si vous lisez en anglais, voici mes livres favoris qui sont toujours et encore sur ma table de chevet :

  • The Four Spiritual Laws of Prosperity: A Simple Guide to Unlimited Abundance de Edwene Gaines. Ce livre est à lire et à relire. Je l’ai offert à mon assistante et mes meilleures amies cette année ! C’est dans ce livre que j’ai entendu pour la première fois parler d’arrêter de râler !
  • Tribal Leadership: Leveraging Natural Groups to Build a Thriving Organization de David Logan. Un livre fascinant pour ceux d’entre vous qui veulent changer le monde en passant par changer les organisations !
  • Delivering Happiness: A Path to Profits, Passion and Purpose de Tony Hsieh. En tant que ancienne DRH j’ai lu ce livre et j’ai dis « Alleluia ! ». Ce livre parle d’une entreprise qui a su mettre l’humain au coeur de sa croissance.
  • Create a World That Works: Tools for Personal & Global Transformation de Alan Seale. Alan est un coach et un auteur d’une immense sagesse, je me régale à lire son livre en ce moment. J’aurai le plaisir de le rencontrer en personne en Janvier 2012.
  • Finding Your Own North Star: Claiming the Life You Were Meant to Live. Ce livre est un des premiers livres en anglais que j’ai lu ! C’est celui qui m’a lancé sur ma voie de Coach et qui m’a permis de trouver ma vocation.

Voici les livres qui me viennent en tête ce soir. Si j’en trouve d’autres, je vous les partagerai promis !

Combattre la résistance au changement

9 Nov

N’est-il pas amusant de voir comment bien souvent dans la vie on sait très clairement ce qu’on doit faire pour être heureux ?

Quand on oublie les choses importantes

On a des illuminations, des moments où on se dit « Ahaha, c’est ça, je dois absolument faire cela ! »
Et pourtant, dès le lendemain, ou même parfois l’heure qui suit, on oublie, on dérive, on doute, on reporte au lendemain… C’est comme s’il y avait toujours quelque chose d’autre qui venait nous empêcher de faire ce qu’on doit (veut?) vraiment faire. On trouve des excuses et on procrastine…

Quand on procrastine

On se dit « Je ne peux pas le faire aujourd’hui, j’ai déjà trop de choses à faire, je commencerai demain…. »
Finalement, on laisse d’autres choses prendre le dessus (probablement parce que c’est plus facile de laisser notre vie s’écouler ainsi !).

Voici une petite vidéo en anglais sur la procrastination (pour ceux d’entre vous qui comprennent l’anglais)

Traiter ses emails

Je suis toujours surprise de voir comment lire mes emails peut devenir plus important que de faire ce qui je SAIS va contribuer à ma vie. Au passage, vous connaissez l’expression « je te balance un email » ? En Anglais on dit « shoot me an email » et bien parfois j’ai envie de crier… « Arrêtez de tirer, j’ai une vie à vivre ! » (hummh….serais-je en train de râler?).

Passer du temps sur les réseaux sociaux

Je suis aussi consternée de voir le temps que je prends à observer la vie des autres sur les réseaux sociaux plutôt que de prendre le temps de vivre pleinement la mienne ! Et le soir je me couche en me disant « Ah tiens je n’ai pas fait ce que je voulais vraiment faire aujourd’hui… je le ferai demain ! »

Prendre soin des autres avant de prendre soin de soi

Je suis aussi de plus en plus consciente de toutes les fois où je veux donner aux autres avant de me donner à moi-même. J’ai des emails importants (ou pas) dans ma boite à lettres ou des commentaires sur mon blog et je dois répondre tout de suite et du coup, je choisis que je me consacrerai du temps « à moi », plus tard.

Choisir ce que qu’on veut vivre et commencer

Souvent le plus dur c’est de CHOISIR qu’on veut vivre autrement et COMMENCER. La « chose » qu’on veut faire et qui va nous rendre heureux n’a pas encore de place dans notre vie bien remplie à ras-bord. Or, commencer cela veut dire lui faire de la place.

Choisir de faire « la chose » plutôt que de répondre à ses emails, se perdre sur internet, se servir encore une tasse de thé ou de café, mettre une machine à laver en route ou regarder une série télé.

Pour beaucoup d’entre vous qui me lisez, « la chose » que vous avez envie de faire c’est « arrêter de râler ». Cela veut dire changer sa communication mais comme je l’explique dans le livre, cela veut aussi dire « prendre sa vie en main » et poser les actes qui vont améliorer notre situation.

Pour moi, aujourd’hui, maintenant que j’ai accompli mon premier challenge, je sens que « ma chose » est en train d’évoluer pour approfondir encore le travail que je fais sur moi-même.

Remettre mon épanouissement comme priorité dans ma vie

En ce moment, je ressens qu’il est urgent que je mette les choses importantes pour mon épanouissement et mon bonheur en PREMIER et en PRIORITÉ dans ma vie. Ma responsabilité la plus importante dans ma vie est de prendre soin de moi. C’est en étant nourrie, inspirée, heureuse, en santé, forte…. que je pourrai le mieux (et pas forcément le plus) aider les autres et contribuer autour de moi.

Pour moi « la chose » que je veux faire ces derniers temps, c’est adopter une plus grande discipline de vie et me créer un rituel quotidien qui je sais va contribuer à mon épanouissement (et probablement à l’inspiration du prochain livre).

C’est ma « chose » du moment et cela fait déjà 2 mois que je la ressasse dans ma tête. Il est temps que cela cesse et que je trouve le moyen de rendre mon « idée » une « réalité » parce que marmonner et me dire « Je dois y arriver »,  » Je vais le faire », « J’ai décidé de faire cela… bon je ne l’ai pas fait aujourd’hui mais je vais le faire un jour… » et bien au bout du compte ça me pollue la tête et me fatigue ! J’ai la tête qui tourne et cela m’encombre.

Mettre de la discipline pour rendre mes priorités réalité

Tout d’abord, il a fallu que je décide quelle forme je voulais que mon rituel quotidien prenne. Je sais que la clé est de transformer l’idée en une action concrète et mesurable pour qu’à la fin de la journée je puisse évaluer et me dire « fait » ou « pas fait ».

J’ai ensuite décidé de regarder ce que je recherchais dans cette discipline quotidienne et j’ai pris conscience que ce que je voulais vraiment c’est être connectée avec moi-même et ma source d’inspiration.

Voyez-vous, je reste de plus en plus convaincue que l’inspiration est un trésor de la vie, et qu’il est de notre devoir de la nourrir de toute notre énergie tous les jours de notre existence.

Ce que je veux en ce moment, c’est ne plus laisser mon cerveau être le seul maître de ma vie. Depuis des années, je pense que ma réussite, que ma carrière sera basée sur ma capacité à prendre les bonnes décisions avec mon cerveau ou à dire ou faire des choses intelligentes ou excellentes.

Aujourd’hui, je veux continuer à puiser dans mon cerveau mais je veux plonger encore plus dans mon intuition, dans la sagesse de mon corps et de mon cœur, dans la globalité de mon être ! (dites donc, je deviens philosophe tout d’un coup !).

Les 3 axes que je souhaite développer dans ma vie

Alors pour cela j’ai identifié trois axes que je voudrais développer dans ma vie :

– Le mouvement
– L’écriture et/ou la méditation
– La lecture

Je voudrais voir comment pourrait être ma vie si j’arrivais à intégrer ces 3 choses dans mon quotidien (en priorité numéro 1 dans ma journée). Ce que je recherche, c’est une discipline quotidienne car si je décide de le faire tous les jours et bien je ne peux plus le reporter à demain !!! (magique, non ?).

Je sais que cela ne va pas être facile et qu’il va falloir que je lutte contre mes habitudes. Alors j’ai choisi de me lancer un nouveau challenge ! ( alors que je continue à vivre sans râler).

Cette fois-ci c’est un challenge de 30 jours. Je me fixe 30 jours pour rentrer dans mon petit laboratoire qui est « ma vie » et faire un effort tout particulier pour VIVRE ma routine. Et voilà, comment j’ai choisi de la définir :

– Faire au moins 20mn d’exercice tous les jours (mon objectif étant de bouger et d’augmenter mon rythme cardiaque donc si je choisis la marche, je fais de la marche rapide)
– Écrire ou méditer au moins 10mn tous les jours
– Lire des livres qui m’inspirent, qui m’ouvrent des horizons, qui me nourrissent au moins 10mn par jour.

Évidemment, rien ne m’empêche de faire plus. On peut se dire que 40mn c’est pas le bout du monde mais ce qui compte le plus pour moi est que je puisse changer mes habitudes pour intégrer cette discipline de manière quotidienne. Mon mot d’ordre jusqu’au 4 décembre est : « tous les jours ».

Je reviendrais de temps à autres partager avec vous mon chemin.

%d blogueurs aiment cette page :