A mediter ( si vous arrivez a mediter en Anglais)

30 Sep

« I’ve come to the frightening conclusion that I am the decisive element. It’s my daily mood that makes the weather. As a parent or teacher, I possess a tremendous power to make a child’s life miserable or joyous. I can be a tool of torture or an instrument of inspiration. I can humiliate or humor, hurt or heal. In all situations, it is my response that decides whether a crisis will be escalated or de-escalated and a child humanized or de-humanized. »
— Dr. Haim Ginott

J’ai trouvé cette citation hier qui m’a marquée tellement je la trouve vraie.
Quand Le Dr Haim Ginott dit  » it is my response that decides whether a crisis will be escalated or de-escalated » (c’est mon choix de décider si une crise va être amplifiée ou diminuée) cela rejoint ma vidéo (pleine de gros mots) sur l’intersection en face de laquelle nous nous retrouvons a chaque instant et le choix que l’on peux faire:
– Est-ce que je fais de ce qui m’énerve une montagne?,
– Est-ce que je décide que cela m’affecte au point de gâcher ma journée ?

Quand je lis  » As a parent or teacher, I possess a tremendous power to make a child’s life miserable or joyous » ( en tant que parent ou professeur, je possède un pouvoir énorme pour rendre le vie de mon enfant joyeuse ou misérable). Cela rejoint aussi ma vidéo sur la spirale infernale du matin. et comment j’ai le pouvoir de faire monter la pression de tout le monde autour de moi ( mes enfants, mes collegues…)

Et tout ceci s’applique a tout dans notre vie.

Et vous vous en pensez quoi ?

Publicités

4 Réponses to “A mediter ( si vous arrivez a mediter en Anglais)”

  1. Wyott octobre 1, 2010 à 1:17 #

    Bonjour,
    Je suis tombee sur votre site par hasard en naviguant sur facebook et il me plait beaucoup. J’ai vraiment envie de commencer ce challenge des 21 jours. J’ai ete introduite a ce qu’on appelle en Grande-Bretagne (ou j’habite) la ‘mindfulness’ ce que je traduirais en francais par ‘la presence a soi-meme’, je ne sais pas si c’est la meilleure traduction, peut etre en avez-vous une meilleure…
    Bref, la mindfulness en deux mots (je suis sure que vous en etes familiere, la preuve en est, la citation d’Eckhart Tolle en tete du blog) c’est apprendre a vivre dans l’instant present et a savourer ou assumer ce qui se passe a ce moment meme de votre journee, que ca vous plaise ou non. Que ce soit de la joie ou de la peine. Cela m’a beaucoup aidé parce que j’etais en depression et que j’avais des emotions que je rejettais parce que je ne les supportais pas. La mindfulness (qui est une technique de meditation inspiree du bouddhisme) m’a appris a accepter cette peine meme si elle est desagreable car c’est le rejet de cette realite qui provoque vraiment la souffrance…
    En qq mot, c’est le combat interieur pour lutter contre ces emotions negatives qui cree une frustration et qui intensifie l’emotion negative. En acceptant cette emotion (‘invite it in’), en l’accueillant (oui je sais ca peut paraitre paradoxal) sans essayer de s’en debarasser (il faut bcp de pratique pour y arriver), cela permet a cette emotion de s’exprimer et de partir d’elle meme… Et le resultat est incroyable: si vous laissez s’exprimer votre emotion sans essayer de vous en debarrasser, just sit with it, elle s’en va au bout de 20min…

    Bref, grace a la mindfulness, j’ai compris que si je ne voulais pas retomber dans la depression il fallait que qqch change vraiment dans ma vie et que j’arrete ces spirales negatives… et ce qqch c’etait ma maniere d’apprehender une situation presente…
    J’essaie vraiment de celebrer chaque instant de bonheur, de ne pas m’emporter inutilement si qqch ou qq1 m’enerve, de mettre les choses en perspectives et ca me rend vraiment heureuse… Et je sais que je rend la vie de mon partenaire bien plus agreable par la meme occasion et ca me rend encore plus heureuse!

    J’ai essaye de commencer votre challenge et j’ai pas encore reussi a passer une journee sans me plaindre. Mais je ne me decourage pas, c’est deja bien d’essayer.

    L’autre jour cependant, apres avoir passé 3 jours a contenir ma colere (le boulot est vraiment stressant en ce moment) et essayer de ne pas raler, j’ai ete prise par une crise de ras-le-bol et j’ai commence a bouder dans mon coin pour essayer de me calmer.
    Mon amoureux a ete genial a ce moment-la et m’a dit: arrete de tout garder, arrete d’essayer d’etre heroique et ouvre le sac. Dis moi tout ce qui t’enerve, don’t bottle up… et la j’ai fait la liste de tout ce qui m’enervait (et elle etait longue) et ca m’a fait un bien fou, ca m’a liberé… En meme temps j’avais l’impression que ca allait a l’encontre du challenge puisque j’ai ralé x 10 000 ce jour la! Et puis je me suis dit que le challenge c’est pas de faire comme si ca nous enervait pas, on a le droit d’etre enervé, on a le droit de se dire: ca m’eneeeeeeeerve, mais effectivement c’est ce qui suit apres le constat qui compte… Alors je me suis dit que j’allais y aller doucement, et commencer par m’enerver moins ou moins longtemps, et petit a petit j’arriverai peut etre a ne pas raler du tout… qu’en pensez vous?

    J'aime

  2. pezzetti octobre 1, 2010 à 7:04 #

    re fait nous ca , en Englas c’est encore mieux
    merci

    J'aime

  3. chayaboo septembre 30, 2010 à 8:00 #

    J’ai fais un choix j’ai posé le bracelet; temporairement… mon tout-petit fait des siennes TOUTE la nuit, 3, 6 fois par nuit… au point que je deviens zombie dès le matin. 3 mois que ça dure. Il faut être raisonnable et accepter les situations. Le challenge c’est pour quand on dort; quant on est pas hagard de fatigue. C’est une technique de torture le manque de sommeil, j’en atteste comme tous ceux de Guantanamo… Barack si tu me lis….
    Donc je lâche tout au boulot, pourris tous et toutes, râle et vitupère honteusement sur les « grands ».Quand je rentre à la maison, j’apaise, je caresse, j’écoute, je patiente.
    On me hait au boulot mais à la maison le bracelet m’épile côté gauche uniqement…

    C’est la vraie vie pas celle de oui-oui (yes-yes aux USA?); ma vraie vie.

    J'aime

    • christinelewicki septembre 30, 2010 à 9:31 #

      Je comprend. C’est vrai le sommeil c’est SUPER important !!
      Tu n’es pas la premiere a dire que ce challenge n’est pas possible si on est trop fatiguee…
      Prend soin de toi et je t’envoi toute ma compassion.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :