Les 4 phases du challenge

5 Oct

Les trucs du jour:

Aujourd’hui je m’adresse à ceux qui veulent se lancer dans le challenge « 21 jours consécutifs sans râler » et aussi à ceux qui se sont déjà lancés.

Je partage avec vous une leçon que j’ai apprise et vécue lorsque j’ai moi- même fait le challenge au Printemps (tous les jours j’ai posté une vidéo sur ce blog que vous pouvez découvrir dans les archives )

– Il y a 4 phases à VIVRE dans ce challenge. Chacun les vivra à son rythme. Certains resteront plus longtemps que d’autres sur différentes phases ou étapes du challenge.

La première phase est la phase d’euphorie et d’espoir. Celle où l’on se dit « et si j’arrêtais de râler ». C’est la phase où « On ne sait pas qu’on ne sait pas ». On n’a pas encore conscience à quel point on râle et à quel point on ne sait pas faire autrement.

La deuxième phase est la phase de prise de conscience du challenge. C’est aussi la phase de la « danse du bracelet ». On râle, on râle, on râle et maintenant on a conscience à quel point on râle et qu’on ne sait pas comment faire autrement. « On sait que l’on ne sait pas ».

La troisième phase est la phase ou l’on arrive à passer quelques heures, quelques jours sans râler. On arrive à se contrôler, à arrêter nos mots avant qu’ils ne sortent de notre bouche, à prendre soin de nos besoins sans râler, à communiquer autrement nos frustrations… On est « en conscience », très concentré, en contrôle de nous-même. On commence à récolter les fruits de ce nouveau mode de communication. C’est la phase où « On sait que l’on sait ». On sait que l’on sait comment arrêter de râler.

La 4ème et dernière phase est la phase du MAITRE. Celle où « on ne sait pas que l’on sait ». Celle où on a oublié la technique et on est dans le naturel. On a TRANSFORME notre habitude et arrêter de râler est devenu une deuxième nature. Cette phase est atteinte lorsqu’on arrive à passer 21 jours consécutifs sans râler.

Et vous ? Dans quelle phase vous trouvez-vous ?

Love & Respect,

Vous  désirez partager cet article dans votre Ezine/Blog/Site? Vous êtes les bienvenus en incluant le petit texte suivant:

 “Christine Lewicki, est une coach en entreprise certifiée, auteur du Bestseller “J’arrête de râler!” publié en plusieurs langues, Conférencière et Facilitatrice de groupes MasterMind en France et aux Etats-unis. La passion de Christine est d’aider les gens ordinaires à  arrêter de râler et devenir entrepreneurs de leur vie !  Téléchargez le Kit gratuit  « J’arrête de râler! »
JDR Kit Book Cover
Publicités

14 Réponses to “Les 4 phases du challenge”

  1. charlene novembre 4, 2010 à 8:28 #

    bonjour christine, merci pour ta video, je commence aujourd hui tes exercises!! car je pense etre entrain de perdre mon couple a cause de cela, je rale tout le temps pour tout, a en devenir folle, j ai penser au yoga aussi mais j esseille ta technique, seul probleme, peur de l echeque et tout le temps besoin de soutien…. tu veux pas venir a nice a la maison et au boulot avec moi???lol merci et a bientot!!!

    J'aime

  2. chayaboo octobre 8, 2010 à 7:49 #

    cet échange m’éclaire énormément. J’ai confondu « ne pas râler » et ne pas ressentir d’émotions négatives. Ce qui semble huaminement impossible.

    J'aime

    • christinelewicki octobre 10, 2010 à 3:26 #

      Je suis contente que cela t’aide Chayaboo. N’hésite pas a venir poser tes questions sur ce blog.

      J'aime

  3. christinelewicki octobre 8, 2010 à 12:11 #

    Nad_Chat,
    Oui tout a fait, pour le challenge la regle est de ne pas DIRE sa ralerie !
    Il est quasiment impossible d’essayer de ne pas être énervé ou frustre ! le sentiment est la et il n’est ni bon, ni mauvais… C’est un sentiment, une émotion.
    Ce qui est important c’est notre réaction face a cette émotion. Est-ce que vraiment on a envie de râler sur nos enfants ?
    Est-ce que vraiment on a envie de lever le ton sur la personne derrière le guichet?
    Est-ce que vraiment on a envie de se plaindre de notre patron pendant toute notre pause dejeune ?
    Est-ce que vraiment on a envie de dire du mal d’une personne qui n’est pas la ?
    Est-ce que vraiment on a envie de ruminer toute la journée ?
    Est-ce que vraiment on a envie de crier sur la voiture qui vient de nous passer devant ?

    Pour ce challenge ce qui compte c’est de ne pas mettre en voix cette frustration. Et petit a petit j’ai réalise moi que j’avais de moins en moins envie de râler. De moins en moins de raison de râler. Comme si je voyais ma vie avec tellement plus de sérénité.

    Quand je râle, je met mon attention sur la galère, le probleme… Comme un GROS ZOOM qui me montre tous les détails de mon malheur en 360 degre 3 D !!! ( bon j’exagère un peu mais c’est l’idée surtout quand on se met a râler en communion avec d’autres personnes)

    Quand je choisis de ne pas râler, je libère toute cette attention et je laisse la place a plus de bonheur ! je remarque les trucs a célébrer que je ne voyais pas avant.

    Tu vois ce que je veux dire ?

    J'aime

    • Nad_Chat octobre 8, 2010 à 9:37 #

      Oui tout à fait, merci de ta réponse.
      Mais disons que la réaction physique m’est gênante aussi, surtout maintenant que j’en prend conscience. Mais c’est vrai que sans râler, la communication est meilleure et que ça permet aussi de dépasser l’événement « malheureux » plus facilement. Et qu’on gagne donc en sérénité. Merci encore.

      J'aime

  4. Nad_Chat octobre 7, 2010 à 3:42 #

    Bonjour Christine,

    je ne sais pas si on t’as déjà posé la question, mais je n’ai pas trop le courage de lire TOUS les commentaires du blog ;o) Et ça me travaille, alors je te demande :

    Est ce qu’à ton avis le fait de ne pas exprimer par des mots ce que la boule dans le ventre (comme tu l’appelles) tente de te faire dire, fait qu’au bout d’un moment la boule disparaît ? En sommes j’aimerais savoir si, même si maintenant tu maîtrises le fait de t’exprimer de façon constructive, ton corps lui continue à râler en quelque sorte… ? (Je me demande si je suis claire d’un coup, là…)
    Je fais un peu la différence entre une sérénité induite par nos actes (ce qui est déjà très bien) et une sérénité profonde et intérieure (réservée aux ascètes bouddhistes semble t il).

    Et au passage j’en profite pour te dire que j’ai bien eu ton commentaire sur mon blog, je ne sais pas si tu as eu ma réponse, mais oui tu peux diffuser mes images sur ton blog ;o)
    À bientôt, Merci.

    J'aime

  5. Christine octobre 6, 2010 à 7:22 #

    ça danse, ça danse, ça danse !!! aïe aïe aïe ! J’ai tenu une journée sans râler mais le lendemain, rebelote revoilà les mauvaises habitudes ! Je ne perds pas courage et le plus important pour moi c’est le chemin à parcourir et les moyens de le parcourir

    J'aime

    • christinelewicki octobre 8, 2010 à 12:00 #

      Oui Christine ( le plus beau des prénoms !!)
      Ne perdez pas courage. C’est dans cette phase que le plus de monde a envie de baisser les bras. Dites vous que c’est NORMAL ! cela fait partie du process. Vous avez besoin de faire cette danse pour passer a l’étape suivante ou vous allez trouver des solutions.
      En attendant vous pouvez célébrer avec nous LA fois ou vous n’avez pas râle, LA fois ou vous avez réussi a communiquer différemment, LA fois ou vous avez réalisé que cela ne valait vraiment pas le coup de râler. ( même si 30 seconde plus tard vous avez râlé sur autre chose !!)

      J'aime

      • Christine octobre 9, 2010 à 2:42 #

        Coucou Christine !

        je viens reprendre une bouffée de « j’arrête de râler » car j’ai craqué au bout de 2 jours et demi mais mais mais… j’ai tenu 2 jours et demi dont une journée grippée et ça c’est un sacré challenge ;-D ! Je suis en pleine phase de « transmutation » je perçois nettement le climat de râleurs permanents autour de moi, j’arrive à me recentrer sur les choses essentielles mais il me reste à travailler sur la communication de mes besoins (surtout avec les enfants, c’est d’ailleurs pour cela que j’ai craqué ce samedi !). A signaler que sur le sujet il existe un article très intéressant dans le livre la Gestion du Stress du Docteur Coolzen.

        J'aime

  6. Cécile octobre 5, 2010 à 7:12 #

    Je crois que je ne suis pas encore vraiment dans le challenge… j’ai juste décidé pour le moment de prendre conscience des moments où je râle et d’essayer de râler moins…Et par la même de faire prendre conscience à mon entourage de la même chose…Peut-être qu’il faut se sentir prêt pour ce challenge…peut-être qu’il y a un bon moment…et une phase préparatoire 😉 j’en suis là 🙂

    J'aime

    • christinelewicki octobre 5, 2010 à 4:01 #

      Cecile,
      N’hesite pas a mettre le bracelet. Cela aide VRAIMENT a prendre conscience !
      L’idée a ce stade n’est pas de se stresser a passer un jour sans râler mais plutôt de voir et de sentir physiquement ( a chaque fois que tu changes le bracelet de cote) a quel point Râler a une GRANDE place dans ta vie.
      Ne pas se juger, ne pas s’énerver.. Juste prendre conscience qu’on ne sait pas faire autrement !

      J'aime

  7. AnnieZdn octobre 5, 2010 à 6:46 #

    Bonjour Christine,
    Une fois la décision prise de réaliser ce challenge, tout semble facile.
    Observation, analyse, action, résultat.
    La réalité est plus complexe. L’affectif me joue des tours.
    Merci de rappeler à ma conscience que mon inconscient résiste.
    Je balance entre les phases 2 et 3.
    Je ne pensais pas que cela serait si difficile et à la fois tellement gratifiant.
    Je persévère. Atteindre la phase 4 doit être un bel aboutissement.

    J'aime

    • christinelewicki octobre 5, 2010 à 4:05 #

      Merci Annie pour ce message.
      Oui moi aussi j’ai osciller longtemps entre la phase 2 et 3. Je tenais 3 jours, et je recommençais, 10 jours et je recommençais a zéro !
      C’est vraiment la phase ou on se fait un gros nettoyage de printemps….

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :