Oser être dans sa  » zone de GENIE »

7 Avr

Publicités

8 Réponses to “Oser être dans sa  » zone de GENIE »”

  1. Karine mai 8, 2011 à 9:33 #

    Bonjour,

    je mettrais deux bémols à vos propositions, Christine:
    a) celui déjà évoqué par Annabel: celui qui donne beaucoup attend beaucoup en retour. Et là en effet, c’est un écueil. Mais celui qui reçoit beaucoup peut avoir tendance à en profiter (cas mon boss): plus on donne, plus il prend.
    J’en arrive alors à mon second point:
    b) celui des limites: je crois qu’il faut se poser des limites dans son travail. On peut donner beaucoup, son max mais à un moment donné, il faut se donner du temps pour soi…et accesssoirement ne pas donner de mauvaises habitudes à votre manager (« comment ? il est 20 h et tu pars déjà? »).
    Bien à vous
    Karine

    J'aime

    • christinelewicki mai 8, 2011 à 6:48 #

      Se donner a fond et poser des limites sur les horaires n’est pas incompatible il me semble.
      Votre performance professionnelle n’a rien a voir avec le fait que vous restiez au bureau jusque 21h ! A la limite si vous arrivez a partir a 18h c’est que vous êtes plus performant.
      Mais je comprend que cela ne soit pas toujours aussi simple.
      Une chose est sure c’est que si vous pensez que vous ne pouvez pas changer votre situation alors vous ne pourrez pas la changer.
      100% d’accord pour prendre soin de soi ( impossible de ne pas raler si on ne le fais pas )

      J'aime

  2. vincentmarloie avril 11, 2011 à 7:09 #

    mon récit est une étape ke j’ai franchi de 1999 à 2000 en faisant le deuil de mon 1er accident.
    a bientot

    J'aime

  3. pascal avril 8, 2011 à 7:20 #

    salut christine,
    je suis en accord avec ta reflexion sur le fait de trouver ses points fort et leur exploitation a 100%, par contre je ne suis pas d’accord avec toi, le travail n’est pas la seul source pour exploiter ses competences et la vie en est ausi un terrain propice a cette exploitation.
    le travail que tu decrit dans ta video est utopique , du moins dans mon cas… j’espere un jour.

    bonne journee

    pascal

    J'aime

    • christinelewicki avril 8, 2011 à 6:52 #

      Pascal, je ne dis pas que le travail est la seule source pour exploiter ses compétences.
      Je dis que le travail est un merveilleux terrain de jeux pour s’épanouir, partager ses talents et contribuer.
      Quand je vois toutes les personnes qui sont malheureuse dans leur travail car elles se sentent inutiles, invisibles, nuls… je trouve que c’est vraiment triste.
      Nous passons tellement de temps a travailler dans une journée.

      J'aime

      • pascal avril 9, 2011 à 2:46 #

        oui c est vrai, encore faut il avoir le job qui te convienne… s ‘épanouir dans un milieu professionnel defavorable n’aide pas a l’épanouissement personnel. Mais je reconnais avoir connu des job avec une emulation et un terrain de ‘jeux’ propice, avec un chef super conviviale…
        bonne journee

        J'aime

  4. Annabel avril 8, 2011 à 6:52 #

    Dans une semaine, nouveaux job, nouvelle entreprise…je commence sur un terrain de jeu neutre! je vais pouvoir expérimenter ma zone de génie et donner le meilleur de moi-même! Pourtant je l’ai déjà fait par le passer, et je suis souvent déçue, car les retours ne sont pas à la hauteur de ce que je donne. « Ne pas être dans l’attente » me diras-tu! oui mais quand tous les efforts restent sans écho, moi je trouve ça fatiguant. J’ai besoin d’être reconnu dans mes actions, comme la voiture a besoin d’essence pour avancer. Une idée pour s’épanouir avec un boss qui ne nous voit pas?
    Bonne journée jolie Californienne,

    Annabel

    J'aime

    • christinelewicki avril 8, 2011 à 6:50 #

      Je comprend bien Annabel. Oui ma première réponse serait de ne pas forcement être  » Dans l’attente ». L’idée est de se mettre dans sa zone de génie pour  » soi » d’abord. Se sentir au top. Commencer par reconnaître soi-même ses talents et ne pas dépendre des felicitations du Boss pour sentir sa valeur.
      Ma deuxième réponse est : comme avec le challenge,  » le changement commence par soi même ». Et si toi tu faisais attention de « reconnaître » le travail de tes collègues et de ton patron. Oserais tu lui dire ce que tu apprécie en lui ou elle en tant que patron?
      Je ne dis pas que c’est simple mais petit a petit tu as le pouvoir de transformer la culture de ton entreprise.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :