Être heureux ou râler, il faut choisir

2 Août

Voici un article qui reprend quelques passages du livre sur Atlantico.fr

LIRE LA SUITE ICI

Publicités

4 Réponses to “Être heureux ou râler, il faut choisir”

  1. loulou août 16, 2011 à 8:15 #

    Est-ce que de râler après tout les désordres, les non-sens, les abus, les immoralités, bref ! Après tout ce qui justifie une réaction, est-ce que ça empêche d’être heureux pour autant ? Peut-on être heureux en n’exprimant pas son désaccord sur tout ce qui est mauvais, mal, nuisible ? Que fai-t-on de son propre désaccord, de sa désapprobation, de son refus, de sa colère pouvant être saine …? En vérité, il y a trop de mal pour que demeure silencieux. Je sens bien que je ne m’arrêtrai pas de râler en dénonçant toute la noirceur essentiellement politique !

    J'aime

    • christinelewicki août 21, 2011 à 6:22 #

      Je pense que pour arrêter de râler il faut justement se concentrer a régler les choses qui ne nous conviennent pas dans notre vie. Plutôt que de ruminer dans notre coin ( cela ne fait pas avancer le  » schmilblick » comme on dit), on préserve notre énergie on choisit une cause et on s’investit pour la faire avancer.
      Arrêter de Râler ne vous empêche PAS DU TOUT d’exprimer votre désaccord ( bien au contraire) mais vous le faite désormais de manière plus constructive ( sans dramatiser, sans generaliser, sans exagérer, sans accuser…).
      Je parle beaucoup de cela dans le livre et je suis ravie de poursuivre cette conversation avec vous si vous avez envie car c’est souvent un meconception des lecteurs qui dans un premier temps pensent que arrêter de râler reviens a vivre au pays des Bisounours !

      J'aime

  2. Loulou août 16, 2011 à 6:55 #

    Hasard…J’ouvre le mail, je regarde, j’écoute Christine…Je demeure surpris et admiratif. Je suis un râleur. Plus on avance dans le temps, plus la société française dans laquelle nous vivons me fournit les prétextes pour râler, tant tout va de plus en plus mal. Disparitions des valeurs morales, décisions farfelues de nos dirigeants politiques nous prenant pour des débiles…J’arrête parce que, vous l’avez compris, je développerais… Je ne me sens pas capable de me taire, de ne plus râler…Se taire, ne serait-ce pas une réponse appréciée par ceux qui nous manipulent politiquement…? Pourtant, oui, je demeure admiratif de cette possible capacité de Christine à cessr de râler…Dur !

    J'aime

    • christinelewicki août 21, 2011 à 6:25 #

      Il n’est pas question de vous taire Loulou ! il est question de vous exprimer autrement que en râlant.
      Quand on râle, on exagère, on se positionne en victime, on rumine dans notre coin et on accuse les autres.
      Si quelque chose vous semble inacceptable je vous invite a prendre cela en main, a devenir acteur plutôt que victime. Je ne dis pas que c’est facile ! ( c’est en tout cas bien plus difficile que de râler)

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :