Arrêtons d’être suiveur

20 Jan

Si vous pensez que célébrer peut transformer votre vie de famille et votre vie entière, alors n’attendez pas qu’on vous donne la permission de le faire ou que les autres le fassent avant vous. Apprenez cette nouvelle langue à votre entourage en la pratiquant vous-même. Arrêtons d’être suiveur et devenons les créateurs de notre présent et de notre futur. Soyons les pionniers qui se lancent et qui osent provoquer ces conversations pour petit à petit changer la culture de nos familles (et ensuite de nos sociétés !). Changeons le message qui circule dans notre foyer. Imaginez l’impact que cela peut avoir sur votre vie mais aussi sur la vie de vos enfants, qui eux ensuite deviendront adultes et parents. Célébrer n’est pas une frivolité, c’est surtout une des plus belles attitudes que nous pouvons transmettre à nos enfants.

Publicités

5 Réponses to “Arrêtons d’être suiveur”

  1. @lexandr@ janvier 27, 2013 à 7:51 #

    Bonsoir Christine,

    Je reviens faire le point après plusieurs jours d’absences. J’ai réussis à ne pas me plaindre pendant 3 jours entiers et j’en suis très fière. Je remets les compteurs à zéro mais ce n’est pas très grave et je ne suis pas découragée du tout. Au contraire cela me prouve que je peux y arriver. J’ai râlé ce matin, encore à moitié endormie, car mon mari n’arrêtait pas de bouger et que je souhaitais dormir. J’ai lâché une sorte de grognement avant d’entendre ‘ hé tu as râlé il va falloir que tu changes le bracelet de côté’. C’est vrai que je ne suis pas toujours de bonne humeur au réveil il va falloir que j’y travaille.
    En tout cas c’est très agréable de ce retenir de râler, de penser avant de formuler les choses, j’ai l’impression que cela rend plus humain.

    @lexandr@

    J'aime

    • christinelewicki février 6, 2013 à 5:32 #

      @lexandr@,
      Oui arrêter de râler rend plus humain car on ne fonctionne plus par automatisme mais on prend le temps de vraiment connecter avec nos émotions et nos besoins. On lâche prise sur ce qui ne vaut pas le coup et on s’attaque à changer ce qui ne nous convient pas dans notre vie. On redevient ACTEUR !

      J'aime

  2. @lexandr@ janvier 21, 2013 à 1:31 #

    Bonjour,

    Cela fait 5 jours que j’ai commencé le challenge d’arrêter de râler. (voir message précédent). Et je viens faire le point comme je le ferais de temps en temps.
    Hier je n’ai râlé qu’une seule fois, une toute petite fois mais bon j’ai remis les compteurs à zéro, il faut jouer le jeu.
    Tant que je reste vigilante ça va. Si je prends le temps avant de répondre à la façon dont je vais formuler les choses, tout se passe un peu près bien. Cela prends plus de temps car il faut réfléchir mais au final cela évite de dire des choses que l’on regrette. J’aimerais que cela devienne plus spontané et d’être moins dans l’effort.
    J’attends les vrais premières contrariétés pour voir comment je vais réagir. Aujourd’hui pour l’instant mon bracelet n’a pas changé de côté, si je pouvais ce soir compter un jour entier ce serait encouragement. ‘Ne pas réagir, réfléchir puis s’exprimer comme il convient voilà’ ce que je me répète pour que lâ râlerie ne prenne pas le dessus.
    Mon mari qui se moquait un peu au début m’a dit hier soir : ‘je l’aime bien moi ce défis ! Je sais pas combien de temps cela va durer mais c’est bien comme ça.’ Du coup ses râleries à lui deviennent plus évidentes puisqu’elles n’ont plus l’écho des mienne et au final, même sans réaliser le défis, il fait un peu plus attention.
    Je n’en suis qu’au début, mais je compte bien persévérer jusqu’au bout.
    La suite dans quelques jours….
    @lexandr@

    J'aime

    • christinelewicki février 6, 2013 à 6:05 #

      Oui les raleries disparaissent petit à petit car les votre ne font pas échos ! Tellement vrai !
      Revenez souvent nous racontez votre chemin !

      J'aime

  3. Nol Lugon janvier 20, 2013 à 9:40 #

    Bonjour Christine, Merci pour votre courriel. Je viens de terminer votre ouvrage et je dois dire qu’au début mon bracelet passait d’un poignet à l’autre à la vitesse du TGV….puis avec le temps, jour après jour, j’arrive aujourd’hui à entendre que je ne râle presque plus…. Une victoire pour moi mais aussi le début d’un long travail pour enlever ses habitudes…. Je pense que mes petites-filles profitent déjà des bienfaits de mon comportement et ma femme aussi. Je suis heureux de célébrer la Vie, la nature, le temps qui passe…je me sens moins stressé, plus serein.

    Merci de tout coeur et bien à Vous

    Noël LUGON

    Le 20 janvier 2013 03:34, « J’Arrête de Râler »

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :