Tag Archives: 21 jours

Au coeur du Hameau de l’Etoile !

2 Sep

Fin Juin, j’ai eu le bonheur d’animer la {Retraite} WAKE UP annuelle en France à Saint-Martin-des-Londres, un petit village du Languedoc sur les hauteurs de Montpellier. 

Je suis arrivée sur place deux jours plus tôt pour finaliser les préparatifs et me ressourcer au Hameau de l’Etoile, un site magnifique qui offre une vue imprenable sur les Cévennes. J’ai tout de suite su que ce ne serait pas l’unique {Retraite} dans ce lieu magique.

Dès le mercredi, les premiers participants arrivent peu à peu sur le site du Hameau et découvrent leur chambre, cabanon ou chalet. Beaucoup ne résistent pas à plonger dans l’immense piscine si paisible. Les autres arriveront le lendemain.

IMG_5908_Fotor.png

Le jeudi matin, premier jour de la retraite, nous accueillons chaleureusement l’ensemble des participants à partir de 9h30. Quel plaisir pour moi de voir leur réserve – et appréhension pour certains – de l’arrivée, s’envoler au cours du séjour pour révéler leur confiance en eux, en la vie et leur transformation.

Notre première matinée est consacrée aux ingrédients indispensables à mettre au coeur de toute démarche de développement personnel. Ils nous seront précieux pour les 4 jours que nous avons devant nous !  Puis, avant notre pause déjeuner sur la belle terrasse surplombant la nature et la piscine, chacun prend le temps de se présenter et de faire connaissance avec les autres participants. Après le déjeuner, les participants ont rendez-vous avec eux-mêmes pour un temps de ressourcement. Un temps privilégié quotidien qui permet de continuer, en silence, la conversation avec soi et de laisser résonner les « bulles de champagne » qui émergent. Régine, notre professeur (ceinture noire) de Nia, initie ensuite les participants à cette pratique de danse qui aide à reconnecter avec son corps et développer son écoute et sa joie intérieure.

Nous sommes ensuite mûrs et impatients de réfléchir et travailler autour des 4 principes fondamentaux pour arrêter de vivre sa vie à moitié endormi, en commençant par le premier (et celui pour lequel de nombreux participants sont venus), « J’ose être brillant(e) » pleinement concentrés et attentifs à notre for intérieur.

Des révélations, des missions de vie éclosent et donnent lieu durant l’atelier et les jours suivants à des déclarations émouvantes devant le groupe qui applaudit et soutient – parfois jusqu’aux larmes – l’audace et les avancées des participants.

Chaque matin nous nous retrouvons à 7h50 pour un atelier de réveil corporel. Régine initie les participants aux 5 phases du développement humain – un exercice qui ressemble à un rituel et qui se révélera une expérience forte pour certains.

IMG_5956_Fotor

Les jours suivants nous explorons les 3 autres piliers de la philosophie de WAKE UP!

Alors que nous travaillons sur le 2ème principe « Je pose des actes à la hauteur de mes ambitions », les participants sont accompagnés, étape par étape, pour créer une vision puissante et réjouissante de la vie qu’ils veulent se créer et pour se fixer des objectifs concrets afin que, dans l’année à venir, ils puissent devenir réalité. Nous apprenons à comprendre ce que veut nous dire notre “ petite voix rabat-joie ” quand elle nous souffle à l’oreille que ce que nous aimerions accomplir est “ franchement n’importe quoi ! ” et nous découvrons ensuite comment la détourner pour qu’elle ne décide pas de notre destinée ! Dans l’après-midi, les participants ont la possibilité de partir pour une marche en silence dans la nature ou de participer au Nia. L’atelier « Je pose des actes à la hauteur de mes ambitions » se termine dans la soirée par la réalisation d’un tableau de vision individuel qui met en images les révélations et objectifs personnels de chacun.

Le 3ème jour, tous les participants apprécient le rythme des ateliers de réveil corporel, temps d’immobilité et de ressourcement qui marquent la journée et permettent de se concentrer toujours plus sur les « bulles de champagne » et les « pépites » qui résonnent et émergent. Nous abordons le 3ème principe « Je crée ma réalité avec mes mots » et avons l’opportunité d’ouvrir la conversation et de débattre sur le challenge  » J’arrête de râler pendant 21 jours consécutifs « . Si certains ne voient pas nécessairement l’intérêt de cette démarche initialement, nombreux sont ceux qui, après nos échanges, sont inspirés et convaincus. Ils veulent rejoindre la tribu des non râleurs et arborent leur bracelet avec fierté et détermination.

Au fil des 4 jours, les participants ayant compris l’impact de la « déclaration » se lèvent devant le groupe pour partager leur choix de vie.

Dans cette ambiance engagée et puissante nous prenons aussi le temps de nous détendre et de célébrer. Ainsi, lors de notre soirée du samedi soir, une ambiance festive s’empare du Hameau. Les participants se sentent plus légers, plus certains de la direction qu’ils souhaitent donner à leur vie. Et nous avons l’heureuse surprise d’une soirée dansante organisée par la propriétaire du Hameau. Un merveilleux cadeau de la vie !

Nous sommes alors fin prêts le dimanche matin pour aborder la dernière  » brique  » du programme WAKE UP : « Je prends soin de ma source ». Notre source, c’est notre âme, notre sagesse et la lumière à l’intérieur de nous qui cherche à tout prix à briller. Comment préserver cette lumière et ne pas la laisser s’éteindre sous le poids du stress, de nos doutes et de la morosité ambiante ? Comment faire en sorte que la manière dont nous occupons nos semaines soit à la hauteur de la vie que nous voulons créer pour nous-même ? Chaque participant identifie les meilleurs moyens de préserver et entretenir sa source une fois de retour chez soi : méditation, temps d’immobilité réguliers, lecture, danse, Nia, marche en nature…

Lors de notre dernier déjeuner, nous pouvons ressentir chez les participants à la fois de la joie, de la détermination, de l’inspiration mais aussi de la tristesse de se quitter. Heureusement, ils ont fait en sorte de pouvoir rester connectés pour partager des moments intimes et forts sur le chemin de leur nouvelle vie.

IMG_6008_Fotor.png

Cette {Retraite} WAKE UP ayant été absolument magique (100% de nos participants* nous disent avoir vécu une transformation, 65% d’entre eux déclarant même qu’elle était forte ou extraordinaire), j’ai décidé d’organiser la session 2017 à nouveau au Hameau de l’Etoile. Si, vous aussi, souhaitez reprendre les rênes de votre vie pour saisir toutes les opportunités qu’elle vous offre, rejoignez-moi du 29 Juin au 2 Juillet 2017 à Saint-Martin-des-Londres. N’hésitez pas trop, nous serons bientôt complets !

Et, si vous hésitez ou souhaitez avoir plus de détails, je vous invite à visionner le replay de ces deux conférences gratuitement :

Pour ceux d’entre vous qui on déjà vécu l’expérience WAKE UP et qui souhaitent approfondir et renforcer cette belle conversation que vous avez désormais avec vous-même, j’ai conçu la première {retraite} RISE UP, conversations plus profondes pour s’élever plus haut, du 25 au 28 juin dans ce même endroit magique. Nous travaillerons en tout petit comité, 15 participants seulement.

* Participants de la {Retraite} WAKE UP Montpellier 2016 ayant répondu à notre questionnaire anonyme de Juillet 2016.

Téléchargez gratuitement le KIT J’arrête de râler et Retrouvez-moi sur ma page Facebook pour suivre des articles inspirants et des pépites qui vous aideront un peu plus chaque jour à révéler la meilleure version de vous-même !

Publicités

Suivre le mouvement et râler « comme tout le monde » !

15 Août

Notre culture nous pousse à râler pour soulager nos frustrations. Nous ne nous posons pas vraiment de questions, nous suivons le mouvement, en faisant et en râlant comme tout le monde.

Suivre le mouvement, brouillon-3

Pour moi, le challenge  » J’arrête de râler «  a vraiment mis en évidence à quel point nous avons tendance à nous sentir plus en sécurité quand nous « communions » avec les autres autour de nos problèmes. Nous avons tellement l’habitude de râler ensemble que, de prime abord, nous pensons que faire autrement nous ferait sortir de la norme, nous exclurait.

La norme est rassurante, on sait à quoi s’attendre quand on râle : notre interlocuteur sera plein de compassion envers nous, il alimentera nos propos et sera solidaire de notre souffrance.

De plus, une conversation autour de râleries reste en surface : elle permet de ne pas se dévoiler et ne menace pas les autres car nous ne les invitons pas à continuer la conversation à un niveau plus élevé ou plus profond. Nous restons en surface à converser sur des choses négatives sans prendre de risques. Avez-vous remarqué combien il est toujours plus facile de dire ce CONTRE quoi l’on est plutôt que ce POUR quoi on se positionne ?

Parfois, dans nos petites conversations quotidiennes, nous râlons parce que nous croyons que si nous parlons de ce qui va bien dans notre vie, si nous célébrons ces moments, notre bonheur nous sera confisqué ou bien les autres nous regarderont bizarrement et nous envieront. Alors nous préférons focaliser notre attention sur ce qui est difficile, sur ce qui ne marche pas, sur nos problèmes. Nous créons des « festins » de râleries, et ce faisant, nous attirons encore plus de choses dont nous ne voulons pas dans notre vie.

Essayez vous-même : laissez-vous aller à râler dès le réveil et vous verrez que votre journée sera pleine de bonnes excuses pour continuer sur cette lancée.

Téléchargez gratuitement le KIT J’arrête de râler et retrouvez-moi sur ma page Facebook pour suivre des articles inspirants et des pépites qui vous aideront un peu plus chaque jour à révéler la meilleure version de vous-même !

« Défi : on arrête de râler ! » dans Psychologies Magazine !

10 Août

Merci à Psychologies Magazine de m’avoir interviewée en détail sur le livre et le challenge qui ont changé ma vie.

Screen Shot 2016-08-10 at 9.22.30 AM

Pourquoi arrêter de râler ?

Screen Shot 2016-08-10 at 9.25.35 AM

Je réponds à de nombreuses questions :

Ne râle-t-on pas aussi pour entrer en contact avec les autres ? Pourquoi avons-nous si peu conscience que nous râlons autant ? Est-ce qu’arrêter de râler signifie tout accepter ?

Que faire à la place ? Comment arrêter et réussir le défi ? Je partage quelques astuces pour y parvenir :

Screen Shot 2016-08-10 at 10.15.21 AM

Margaux Rambert qui a écrit l’article a tenté l’aventure et elle partage son expérience :

Screen Shot 2016-08-10 at 10.39.34 AM

15 jours plus tard…

Découvrez la suite de son expérience en achetant ce magazine qui fait du bien !

Vous pouvez aussi le lire en cliquant ici

Et vous, avez-vous 21 jours devant vous ? Vous commencez quand ? 

Défi : On arrête de râler ! : | Psychologies.com

Téléchargez gratuitement le KIT J’arrête de râler et Retrouvez-moi sur ma page Facebook pour suivre des articles inspirants et des pépites qui vous aideront un peu plus chaque jour à révéler la meilleure version de vous-même !

 

 

 

 

L’esprit de compétition ça fatigue !

21 Juil

Screen Shot 2016-07-17 at 12.45.05 PMJ’arrête de râler est mentionné dans la deuxième page de cet article très intéressant du magazine avantages sur l’esprit de compétition.

Screen Shot 2016-07-17 at 12.31.24 PMScreen Shot 2016-07-17 at 12.30.58 PM

Et voilà ! Rejoindre le challenge j’arrête de râler… 21 jours pour intégrer des habitudes plus clémentes envers soi-même. Pour être en compétition, non pas avec les autres, mais en douceur avec le meilleur de nous-même.

Screen Shot 2016-07-17 at 12.35.45 PMPour lire l’article en entier cliquez sur ce lien

Téléchargez gratuitement le KIT J’arrête de râler et Retrouvez-moi sur ma page Facebook pour suivre des articles inspirants et des pépites qui vous aideront un peu plus chaque jour à révéler la meilleure version de vous-même !

 

Tout ce que vous n’avez peut-être pas compris…

2 Juin

La première fois que vous avez entendu parler de « J’arrête de râler » vous vous êtes peut-être senti immédiatement concerné ou bien au contraire vous avez peut-être rigolé et passé votre chemin en pensant qu’il faudrait plutôt offrir ce livre à votre collègue, votre voisin ou même votre conjoint !

Ce que j’ai appris depuis maintenant plusieurs années que j’anime ce blog (ainsi que des conférences et séminaires depuis la sortie du livre) c’est qu’il y a de nombreux malentendus autour de J’arrête de râler. Cet article est là pour en parler ! Voici les 5 points que j’aimerais clarifier !

Misunderstanding

1. Non, arrêter de râler ne vous transformera pas en « béni-oui-oui ».

Souvent la plus grande peur des personnes qui envisagent de se sevrer de leur tendance à râler est de perdre leur capacité à s’affirmer, à poser des limites et à prendre soin de leurs besoins. Nous savons bien que parfois il est nécessaire de mettre le « holà », de poser nos limites et d’exprimer ce qui ne nous convient pas afin d’éviter de nous faire marcher sur les pieds. Souvent nous craignons de perdre ce « pouvoir » si nous n’avons plus le droit de râler ! Certaines personnes sont même venues m’interpeller pour me dire “Alors maintenant on doit continuer à tout faire mais EN PLUS on n’a plus le droit de râler ?”  Il me semble donc important  de clarifier que c’est justement tout l’opposé. Quand je décide d’arrêter de râler je décide de ne plus être victime de ma vie. Mais alors qu’est-ce qui va devoir changer ? Arrêter de râler ne veut pas dire tout accepter. Arrêter de râler nous invite JUSTEMENT à prendre les choses en main, à prendre soin de nos besoins, à changer ce que nous pouvons changer et à apprendre de faire en sorte que nos demandes soient entendues. C’est justement cette impression que personne n’entend nos besoins qui nous fait râler et ceci parce que RÂLER ne marche pas ! Je dis souvent “Si râler marchait nous n’aurions plus de raison de râler” (les chambres des enfants seraient rangées et votre patron vous aurait augmenté !).

%22Pour être honnète%22

2. Si vous pensez que ce challenge ne vous concerne pas…

Je dois l’avouer moi-même, si j’avais vu la couverture de mon propre livre “J’arrête de râler” dans une librairie, je ne l’aurais pas acheté. Je me serais dit “Je n’en ai pas besoin, je ne râle pas”. D’une nature plutôt positive avec une nette tendance à toujours voir le verre plein, je ne me serais probablement pas sentie concernée… et pourtant… nous avons tous un ou plusieurs GROS râleurs dans notre entourage – un de ceux ou celles qui bougonne tout le temps, qui n’est jamais content, qui hausse le ton pour un oui ou pour un non et qui nous donne envie de fuir quand il commence à se délester de son flot de rancoeurs. Le challenge et le livre J’arrête de râler ne s’adressent pas à ces râleurs, ils s’adressent à nous tous, les petits râleurs du quotidien, nous qui ne faisons rien de mal en râlant (on le fait même en souriant), nous qui soufflons, ruminons, parfois en haussant le ton c’est vrai mais le plus souvent par automatisme. Nous tentons de mener à bien toutes les responsabilités du quotidien – finir notre travail, élever nos enfants, payer nos factures et même tenter de trouver l’énergie de recevoir nos copains ! J’arrête de râler s’adresse à nous tous, les “râleurs ordinaires” ! Nous qui râlons sans même nous en rendre compte, nous qui passons notre vie à la résister sans même en avoir conscience. Nous qui râlons par habitude, pour suivre le flot de la conversation ambiante et qui avons forte envie de découvrir à quoi pourrait ressembler notre vie si nous parvenions à nous sevrer de cette habitude qu’est la râlerie.

3. Râler nous donne une force illusoire de faire obéir les autres mais arrêter de râler nous donne la puissance RÉELLE qui inspire la coopération.

Oui il faut bien l’admettre, parfois en râlant nous obtenons ce que nous voulons ! En haussant un peu le ton, en pointant nos accusations vers la personne coupable, nous parvenons à faire en sorte que l’autre plie sous le poids de nos râleries et change son comportement pour satisfaire notre besoin. Oui c’est vrai, parfois râler MARCHE. Le problème avec cette stratégie est que nous avons obtenu ce que nous voulions par le biais de la FORCE et que demain nous allons devoir à nouveau sortir le bâton pour faire plier l’autre. Râler nous amène à nous transformer en gendarmes… Beaucoup de personnes choisissent de faire le challenge pour sortir de cette spirale aliénante et invivable. Arrêter de râler c’est abandonner la stratégie de la force et insuffler de la puissance à nos demandes. C’est sortir du rapport  “qui a tort / qui a raison”, de la dynamique  “coupable/victime” et apprendre la façon correcte de nous exprimer pour être entendu, tisser des liens autour de nos besoins afin qu’ils soient satisfaits dans la durée.

4. On n’arrête pas de râler pour les autres… on le fait d’abord pour soi !

Certaines personnes sont tentées par le challenge car elles ressentent un sentiment de culpabilité. Cette impression d’être “la rabat-joie de service” ou “celui qui sème la mauvaise humeur dans les couloirs du bureau, à la maison ». Oui nos râleries ont un impact sur notre environnement et apprendre à nous sevrer de cette habitude va en effet nous permettre de changer l’ambiance pour ceux qui nous entourent. Et pourtant j’insiste sur le fait que « J’arrête de râler » est avant tout une invitation “égoïste” pour apprendre à ne plus résister aux aléas de la vie. C’est parvenir à allumer un autre radar dans notre quotidien, non pas celui qui se nourrit de frustrations mais celui qui nous permet de savourer ce qui va bien, de détecter les opportunités et les solutions.

5. Bien plus qu’une nouvelle approche de communication, ce challenge est une vraie philosophie de vie

Oui en arrêtant de râler on apprend à mieux exprimer nos demandes pour être entendu mais on apprend aussi à se réapproprier notre vie. En arrêtant de râler on fait le choix profond et déterminant de ne plus être victime de notre quotidien. On refuse de laisser les autres (ou la météo) nous voler notre sérénité. On apprend à devenir entrepreneur de notre vie. On se donne la permission de prendre soin de nos besoins et de se faire plaisir. On se donne les moyens de pleinement savourer l’instant présent – même quand nos enfants sont petits, même quand le métro est bondé, même quand nos collègues ne semblent pas vouloir coopérer… même et SURTOUT lorsqu’il nous semble parfois bien difficile d’avancer.

J’arrête de râler c’est le titre de ce blog et celui du livre qui l’accompagne. C’est un « petit titre percutant » pour une démarche pourtant bien plus profonde qui peut transformer votre vie. J’ai l’intime conviction qu’arrêter de râler est une des démarches les plus déterminantes que vous puissiez faire sur votre chemin de développement personnel et je m’engage à faire tout mon possible pour vous inspirer et vous accompagner sur ce chemin.

Vous pouvez tout d’abord télécharger gratuitement le KIT J’ARRÊTE DE RÂLER qui vous donnera des conseils et outils pour entamer le challenge des 21 jours ! Cliquez sur l’image ci-dessous pour le recevoir.

Si vous faites partie des lecteurs de ce blog ou de mes livres, j’aimerai vous inviter à partager dans les commentaires ci-dessous ce que vous n’aviez peut-être pas compris initialement et que vous savez maintenant concernant ce challenge.

Et si vous vous rendez compte que vous avez tendance à râler surtout sur les personnes que vous aimez le plus au monde, je vous invite à oser réserver votre place (seul ou en couple) pour un atelier J’arrête de râler sur mes enfants {et mon conjoint} près de chez vous !

Téléchargez gratuitement le KIT J’arrête de râler et Retrouvez-moi sur ma page Facebook pour suivre des articles inspirants et des pépites qui vous aideront un peu plus chaque jour à révéler la meilleure version de vous-même !

Mais qu’est ce que c’est que ce bazar !

15 Mar

Merci à « Lucky Mum » pour cette belle interview !

Screen Shot 2016-03-15 at 1.45.04 PMMerci de m’avoir donné l’occasion de partager des « pépites »qui, je l’espère, vous aideront à vivre votre vie de famille avec le moins de râleries possible !

Screen Shot 2016-03-15 at 12_Fotor

Peut être vous posez vous la question :

Screen Shot 2016-03-15 at 12.22.30 PM

Pour lire la suite de l’article cliquez ici

Interview Christine Lewicki, auteure de %22J’arrête de râler%22 | Luckymum

J’arrête de râler – l’intégrale dans « Psychologie Positive »

3 Mar

Quel plaisir d’être dans ce beau magazine qui conjugue intelligence et empathie !

Vous pouvez le trouver en kiosque actuellement.

Psychologie Positive n°6_Livres_Fotor

 Vous y trouverez plein de pépites et un article sur  « J’arrête de râler-l’intégrale » en page 4 !

Screen Shot 2016-03-02 at 4_Fotor

21 jours de méditation – Jour 20

11 Nov

Méditer le matin ou le soir ? Ceci est la question…

Mettre une affirmation au cœur de méditation et m’ouvrir à la possibilité que ce que j’affirme puisse être en effet possible pour moi !!

Qu’en pensez-vous ?

21 jours de méditation – Jour 18

9 Nov

Arrêter de m’accrocher à mon ego !

Prendre conscience que je n’ai rien a prouver a personne

Reconnecter avec la vérité de la vie

21 jours de méditation – Jour 7

28 Oct

Dans la vie nous avons beaucoup à gagner à oser honorer nos désirs. Oser croire que ce qui est en nous et qui nous fait vibrer est important. Oser mettre ce qui nous fait plaisir au cœur de notre quotidien. Cette philosophie de vie est au cœur de mes séminaires. Mais est-ce que cela veut dire que nous devons écouter tous nos désirs ?

Quelle est la place de la discipline dans nos vies ? Est-ce une contrainte ou une source de liberté ? Voici les questions que je me pose dans cette vidéo.

21 jours de méditation – Jour 5

26 Oct

Dans cette vidéo je vous parle avec mon cœur des raisons pour lesquelles je me suis lancée ce challenge.

Retrouvez le challenge sur la page de l’événement Facebook.
Venez partager cette aventure avec nous et Invitez vos proches à nous rejoindre !

Vous voulez vivre une retraite de développement personnel avec Christine Lewicki, cliquez sur ce lien pour découvrir WAKE UP. Un programme pour ceux qui se sentent bloqués, en sous régime. Ceux qui savent qu’ils sont destinés à plus que ce qui apparaît dans leur vie, qui veulent reprendre leur vie en main et la rendre plus vibrante mais qui se sentent coincés dans la spirale du quotidien. Un programme pour donner une direction claire, vibrante et percutante à votre vie.

21 jours de méditation – Jour 3

24 Oct

Retrouvez le challenge sur la page de l’événement Facebook.
Venez partager cette aventure avec nous et Invitez vos proches à nous rejoindre !

%d blogueurs aiment cette page :