La vie est un potager

3 Sep

Les trucs du jour:

– Il y a quelques années mon petit frère Olivier s’est marie sous le thème de  » la vie est un jardin, il faut le cultiver ».
– Aujourd’hui j’ai reçu un message de Marie Pier Charron de Matin Magique qui parle du fait que si on plante des carottes dans son jardin on récoltera des carottes et pas autre chose car l’essence de la carotte est deja dans la graine.
– Ce message me fait penser au challenge « j’arrête de râler ». En râlant on plante des graines dont l’essence est la négativité, la frustration la rancœur, la frustration. Or en râlant souvent nous espérons créer du changement. Nous espérons ENFIN obtenir plus de sérénité, de soutien, de bonheur ( mais oui tout de même cela ne peux plus durer !!!). Nous plantons des graines de mauvaises herbes et nous espérons obtenir des carottes ! quelle illusion n’est ce pas ?
– Et vous qu’elles graines souhaitez-vous planter dans votre jardin. Quels sont les fruits que vous souhaitez récolter dans votre vie. Allez RDV dans le potager !

Publicités

15 Réponses to “La vie est un potager”

  1. Elo octobre 3, 2010 à 7:44 #

    Ce matin pffff je me suis levée ronchonnante, il fallait m’habiller pfff je rentre plus dans rien….gnagnagna… Et puis je me suis dis « Bon sois je continue ainsi toute la journée, c’est c** on est dimanche, soit je vais voir Christine ou je lis Arnaud (Desjardins) ». Finalement, j’ai choisi de venir t’écouter ! Et J’ARRETE DE RALER !!!!!!! Ma journée et celle de ceux qui m’entourent s’en trouve éclairer !!! Merci Christine pour ces graines de bonne humeur que tu fais pousser à des milliers de kms de chez toi. Bizzz

    J'aime

    • christinelewicki octobre 12, 2010 à 9:50 #

      Je peux mettre ton témoignage dans mon livre Elodie ?

      J'aime

      • Elo octobre 14, 2010 à 5:04 #

        Wahou, mon égo se gonfle ;))) . Bien sûr, Christine, avec plaisir. Bises

        J'aime

  2. catherine septembre 4, 2010 à 4:31 #

    je reviens aujourd’hui pour dire que j’en suis toujours au jour 1.
    Je suis plutôt dans la phase de faire pousser des mauvaises herbes !

    Pour répondre à ta question Christine, oui, cela m’intéresse de partager mon expérience du chemin parcouru et si tu ouvres un page dédié aux challengers, j’y participerai volontiers. Je ne souhaite pas faire de video.

    Dans cette semaine stressante, j’ai fait le constat que la râlerie appelle la ralerie : on m’a fait sortir de mes gons et j’ai essayer de maîtriser la situation mais je n’ai pas réussi, j’ai ralé très fort après quelques minutes de maitrise…les jours qui ont suivi ont été remplis de diffcultés, de stress, de raleries à tel point que j’en ai presque oublié le challenge … ou plutôt à chaque fois que je râlais je faisais le constat que c’était vraiment difficile et que de tout façon j’avais ralé déjà fort alors je pouvais continuer …
    quel gachis mais je ne pouvais pas faire autrement à ce moment là ….

    Je crois que j’avais tellement de mauvaises herbes dans mon jardin que je n’ai pas encore eu le temps de toutes les enlever et celles qui reste continuent à verser leurs graines…
    J’ai même raler avec le bracelet encore du même côté !

    Au fond de moi je veux continuer bien sûr ! mais cela est très difficile

    J’ai fait le constat qu’exprimer ses besoins et faire des demandes claires peut aussi agacer l’autre et entrainer de la ralerie, j’avais pourtant cru que c’était le contraire. JE veux bien des conseils et de l’aide à ce sujet …

    Pour terminer par du positif je célèbre aujourd’hui:
    – 3 très grands succès pour mon business
    – le beau temps du week end qui me met dans une humeur meilleure
    – mon inscription au yoga et la très grande motivation que j’ai pour cela
    – d’avoir réaliser que ce challenge me permet de gagner du temps ! j’ai déjà gagner le temps du cours de yoga !
    – la prise de conscience que ce challenge me permet plus de sérénité, donc plus d’organisation et plus de concentration car il fait que je me concentre sur le moment présent.
    – de vérifier que si je me lève sans retard (une autre grande difficulté pour moi), j’ai plus de temps, donc je suis plus sereine et donc je râle moins
    – le constat de la puissance réelle de ce challenge; à tout point de vue
    – la vidéo de Christine , car j’adore , quand elle poste des vidéos !
    Namaste ! Cf la vidéo de Christine en Aout à ce sujet

    J'aime

    • christinelewicki septembre 8, 2010 à 4:30 #

      Merci Catherine.
      Un petit conseil pratique quand vous faites des demandes claires pour prendre soin de vos besoins n’oubliez pas de parler en mode  » Je » ( j’ai besoin d’aide, j’ai besoin de calme, j’ai envie de passer une bonne soirée en famille, le bazar me met de mauvais humeur, ….et non pas  » Tu » ( tu ne m’aide pas assez, tu fais trop de bruit, tu ne vient jamais m’aider a mettre la table, tu ne ranges pas assez ta chambre….)

      Est-ce que cela aide ?

      J'aime

  3. Allen septembre 4, 2010 à 8:51 #

    En citant Stephen Covey, il y a ce que l’on appelle le cercle d’intéret (qui nous interesse mais sur lequel on n’a aucun controle) et le cercle d’influence (sur lequel on peut exercer un controle).

    Etre insatisfait peut faire partie de notre caractere et ca ne pose pas de probleme si l’on se concentre sur son cercle d’influence. Dans ce cas l’insatisfaction peut se transformer en resultat positif et contribuer a l’amelioration de notre environement.
    Par contre, si l’on concentre son insatisfaction sur son cercle d’interet , sur lequel on ne peut exercer aucune influence, cela peut transformer une personne insatisfaite (avec un potentiel pour changer les choses de facon positive) en un raleur, bougon, tout ce que vous voulez.

    Donc en conclusion, ralez (et agissez) sur ce qu’il vous est possible d’influencer et travaillez a influencer ce que vous pouvez (bien sur dans l’interet general, pas dans un but strictement egoiste)!

    J'aime

    • christinelewicki septembre 8, 2010 à 4:26 #

      Changer ce que vous pouvez changer dans votre vie, dans la vie et apprenez a accepter ou a vivre avec ce que vous ne pouvez pas changer. En Anglais on utilise le mot « Surrender ». Cela veux dire  » Lacher Prise ». Moi dans mon rôle de maman de 3 enfants j’ai beaucoup appris a lâcher prise pour moins râler et vivre pleinement le moment présent.
      Mes enfants sont la et je ne peux pas les faire disparaître quand je suis fatiguée ou quand j’ai envie de plus d’indépendance. Je peux soir choisir de ruminer sur mon cas, sois trouver des moyens créatifs pour me faire aider, soit accepter la situation et profiter d’eux.

      J'aime

  4. Cécile septembre 3, 2010 à 5:58 #

    Comme le dit si bien le fameux proverbe : « On récolte souvent ce qu’on sème » Alors choisissons bien nos graines 😉 Merci pour cette réflexion.

    J'aime

  5. pascal septembre 3, 2010 à 5:54 #

    bonjour christine,
    en effet comme le dit Voltaire dans Candide : Cela est bien dit, mais il faut cultiver notre jardin. La formule de Voltaire évoque aussi, irrésistiblement, l’idée du jardin secret. On devine que ce qui importe est d’abord en nous-mêmes, dans nos sentiments et notre volonté. Que la vraie sagesse est de cultiver son âme, d’en prendre soin, comme disait Socrate. — Mais le mieux est de tenir ensemble les deux sens, afin de se rappeler ce que signifie le mot culture.
    alors allons voir notre potager et plantons y des graines de sagesse…
    bien a toi
    pascal

    J'aime

    • christinelewicki septembre 8, 2010 à 4:21 #

      Bonne idée les graines de Sagesse en effet. Ça fait longtemps que j’en ai pas plante dans mon jardin !

      J'aime

  6. Claudia septembre 3, 2010 à 5:40 #

    Bonjour.
    C’est Soeur Emmanuelle je crois qui a dit un jour qu’on lui demandait de venir faire une marche contre la guerre : je préfère faire une marche pour la paix.
    Il faut se battre à armes égales : effectivement si on veut plus de sérénité il faut être serein.
    Bonne continuation.

    J'aime

    • christinelewicki septembre 8, 2010 à 4:20 #

      le point de vue de Soeur Emmanuelle me fait reflechir:
      Si au lieu de consacrer toute cette énergie a ruminer sur ce qu’on ne veux pas, on faisait un transfert pour consacrer la même énergie a bâtir ce qu’on veux ?

      J'aime

  7. Stéphanie septembre 3, 2010 à 5:21 #

    c’est bien vrai ! j’ai surtout tendance à râler toute seule donc je me rends bien compte que ça n’apporte rien sinon à me miner encore plus le moral !
    Belle journée à tous !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :