Vivre les fêtes de fin d’année…Sans râler

4 Déc

Comment vous sentez vous en cette période de fin d’année?

Entre Noël, Hanukkah ou Kwanzaa, le nouvel an et, pour ceux d’entre nous qui vivons aux Etats Unis, la fête de Thanksgiving fin novembre….Il y a souvent un sentiment de stress qui s’installe.

charlie-brown-christmas1

 

Vous le savez sûrement si vous avez lu mes livres, que j’accorde beaucoup d’importance à la célébration et parfois, il est vrai, je peux un peu m’emballer!  Alors désormais pour pouvoir vraiment PROFITER et SAVOURER les instants précieux à vivre pendant les fêtes de fin d’année j’ai adopté un nouveau “mantra”,

“ME CONCENTRER SUR CE QUI EST VRAIMENT IMPORTANT”

e vous entends déjà… c’est très bien mais concrètement on fait comment?

Voici quelques “trucs” personnels que j’aimerais partager avec vous.

Si je suis invitée à plusieurs fêtes dans la même journée, je décide d’en choisir une (oh que c’est dur !!!)  et de décliner courtoisement les autres. Je peux ainsi profiter pleinement des gens autour de moi et me sentir disponible pour vraiment les rencontrer sans ressentir de “stress” en me disant qu’il faut absolument que je soie bientôt ailleurs.

Si mes enfants ont tendance à avoir une liste de cadeaux qui fait trois pages, j’anticipe le risque et je fais disparaitre les catalogues publicitaires qui encouragent la surconsommation et créent des besoins ou des envies qui n’en sont pas vraiment. Je limite aussi depuis des années l’accès aux publicités à la télévision et c’est impressionnant de voir à quel point les désirs de mes enfants sont différents quand ils ne sont pas influencés par les messages de marketing.

J’invite aussi mes enfants à me dire quels sont les 3 ou 4 choses qui leur feraient vraiment le plus plaisir dans leur liste.  Dans l’achat des cadeaux tant que possible je vais soutenir les commerçants et artisans de mon quartier.

J’ai aussi à coeur de ne pas offrir uniquement des “choses” mais des “expériences”! Un cours de couture, une leçon d’équitation, une sortie en famille, ou simplement un rendez vous en tête à tête pour un bon chocolat chaud dans le salon de thé du quartier (et cela fait des paquets cadeaux de moins à emballer!)

De même au lieu de nous faire des cadeaux couteux mon mari et moi avons décidé depuis plusieurs années de mettre de l’argent de côté pour un week-end, une retraite, un voyage et financer notre “90 days gateway”. Nous choisissons une expérience qui enrichira nos vies beaucoup plus qu’une nouvelle paire de bottes ou une nouvelle montre. Au moment ou je vous écris justement nous rentrons tout juste de 4 jours de retraite à Santa Barbara pour apprendre à cultiver notre intimité et approfondir notre relation.  Ce genre de cadeau que nous nous faisons nous apporte tellement plus que n’importe quel objet, aussi sophistiqué soit-il.

Pour moi la saison des fêtes c’est la saison pour vivre le plaisir de recevoir et de donner.  Dans cet esprit, chaque année nous apportons les jouets et les vêtements que mes enfants n’utilisent plus à une oeuvre caritative; ce rituel est devenu une façon de faire du vide avant de remplir mais surtout de prendre conscience de tout ce que nous pouvons accumuler et dont nous n’avons pas vraiment besoin! Nous partageons ainsi avec ceux qui sont plus dans le besoin que nous, nos vêtements ou jouets et prenons aussi le temps d’acheter un cadeau neuf ou de contribuer à servir des repas de fêtes aux personnes seules ou isolées.

Pour la préparation des repas de fête, j’aime demander à chacun de venir avec au choix un apéro, une entrée ou un dessert festif pour 8 à 12 personnes (en fonction du nombre d’invités). Je peux ainsi me délecter dans la préparation du plat ‘principal et dans l’accueil de mes invités ( décorations, bougies, boissons…) sans me sentir stressée. Cela permet aussi de réduire l’angoisse de l’impact sur mon budget et je peux me permettre de choisir les vrais bons produits que j’ai envi d’offrir à mes convives.

D’abord et avant tout, je prends du temps pour moi, je mets un point d’honneur à ne pas manquer mon cours de danse ou de yoga et à poursuivre ma pratique de la méditation.Après un repas copieux, je sors marcher quelque soit le temps qu’il fasse dehors.

Et vous?  Quels sont vos « trucs anti sress » pendant les fêtes?

 

 

 

Advertisements

4 Réponses to “Vivre les fêtes de fin d’année…Sans râler”

  1. Frederique décembre 7, 2015 à 7:29 #

    Tes conseils me sont précieux mais aujourd’hui mon stress est relatif à la soirée de Noël où ma belle famille passe sont temps à s’écharper à propos de politique ! Mes propres parents ne viennent plus, mes enfants s’isolent dans leur chambre, je n’aime plus Noël, que puis-je faire ?

    J'aime

    • Marion BF décembre 15, 2015 à 6:14 #

      en orientant la discussion sur un autre sujet (c’est pas très facile à faire naturellement), le plus naturel à mon avis est de proposer des jeux: Times Up, contrario ou brin de jasette…ou n’importe quel autres jeux quitte à faire plusieurs groupes… »devinez ce que j’ai mis ds les plats »….bon courage!

      J'aime

  2. Diana décembre 5, 2015 à 3:01 #

    Bonjour ,merci pour tous ces petits conseils ,j en applique deja quelques uns notamment la répartition des différentes parties du repas de Noel et ça fonctionne très bien.
    J aime beaucoup l’idée d offrir le livre J arrête de râler à cette occasion ,c est d’ailleurs une excellente façon d avoir des conversations très amusantes ce jour la !
    Au sujet du challenge …j ai commencé le 20 octobre ,j ai réussi 7 jours d’affilés puis 15 et en ce moment j en suis au jour 5 .Donc je suis bien dans la phase du progrès ou  » l on sait que l on sait arrêter de râler  »
    Ce défit m a deja beaucoup apporté ,j en suis ravie .Et dire qu au départ j’avais acheté le livre pour faire passer un message a mon mari pour nos 18 ans de mariage!!!!
    Merci,merci,merci
    (Mon mari est en train de le lire!!!!! Yessssss)

    J'aime

    • christinelewicki décembre 5, 2015 à 3:52 #

      Ahah !! Diana, vous n’êtes pas la première à me dire que vous avez acheté le livre pour quelqu’un d’autre et finalement on le feuilletant vous avez réalisé qu’il vous concernait aussi !
      Bravo d’avoir l’audace d’être le changement que vous voulez voir dans votre vie… et dans le monde.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :