Pour arrêter de râler : Fumez !

18 déc

Pour arrêter de râler : Fumez !

Un article écrit par Dominique Demaegdt
Formateur Certifié J’arrête de râler!  en Anjou

Cela fait maintenant quatorze ans que j’ai arrêté de fumer et un an que j’ai réussi mon challenge d’arrêter de râler pendant 21 jours consécutifs.

Du point de vue bien-être personnel et liens sociaux, ce fut deux changements majeurs dans ma vie.

Je ne suis vraiment pas prêt à reprendre la cigarette, et je désire profondément poursuivre le cheminement j’arrête de râler.

Pour autant, je constate qu’en fumant j’activais, sans le savoir, trois éléments essentiels à mon équilibre. Éléments que j’ai repris pour arrêter de râler.

Le souffle pour arrêter de râler

Un des éléments fondamentaux de la cigarette, c’est le souffle. Cette grande inspiration et cette expiration régulière en regardant la fumée sortir en volute.

 Et plus j’étais stressé, plus je fumais en prenant de grandes inspirations (pour sentir la fumée rentrer profondément dans mes poumons), puis souffler pour vider l’ensemble, d’abord par la bouche, puis par le nez.

 Ce mécanisme je le reproduis aujourd’hui point par point et régulièrement. Et comme je n’ai plus le perturbateur  : cigarette, ce réflexe me profite mieux car je le fais en pleine conscience. Et au fur et à mesure du temps je le développe et l’accommode de mieux en mieux à ce que je suis.

Cela est aussi un précieux indicateur pour mes enfants. Rien qu’avec l’intensité de ma respiration et de ma pause, ils savent où j’en suis.

Le geste pour arrêter de râler

Cela ne parlera peut-être pas à tout le monde. Pour ceux qui sont comme moi sur une intelligence kinesthésique, le geste, le mouvement me permet d’apprendre, de prendre conscience, de réfléchir.

 Lorsque je ne savais plus, je prenais une cigarette : elle m’aidait à réfléchir. En fait dans mon cas c’était la gestuelle qui m’aidait à penser et focaliser mon attention.

 Aujourd’hui dans ma poche, j’ai un caillou que je manipule, que je tourne, que j’asticote, ou tripote… Lorsque j’ai besoin de réfléchir, avant de répondre, je plonge automatiquement ma main dans ma poche, comme je le faisais pour aller chercher une cigarette dans ma poche et trouver la réponse avec l’aide du toucher et du mouvement.

 Je ne sais pas quelle est votre forme d’intelligence de prédilection, mais pour moi qui suis profondément kinesthésique cela m’aide beaucoup à ne pas râler.

Ma position pour arrêter de râler

Qu’elle soit physique ou mentale, en fumant j’adoptais une position particulière. En fumant je me retirais ou entrais en communion avec les personnes et mon environnement.

Lorsque j’avais besoin d’échanger avec un collègue de bureau sur un sujet difficile, j’attendais qu’il aille fumer pour fumer avec lui. Cet élément qu’était la cigarette nous rassemblait : tous deux étions fumeurs.

Aujourd’hui, par exemple, si j’ai besoin d’échanger avec ma fille, j’attends qu’elle aille dessiner. Je prends à mon tour un coloriage et dessine avec elle. Au fur et à mesure que la conversation s’engage, nous échangeons et, malgré notre différend, nous restons en communion par le dessin.

Parfois c’était l’inverse, la cigarette me donnait un prétexte pour sortir de la salle (physiquement), ou être à l’écart d’une conversation (mentalement). Aujourd’hui, en situation de crise avec mes enfants, je sais reproduire ces deux retraits. Un chahut qui dégénère, je me retire physiquement. mon fils à se rouler par terre au milieu du magasin, je me retire quelques secondes mentalement (dans cette situation, je respire aussi et touche mon caillou ;-)

Que dit mon billet ?

Que oui, le fait de fumer peut aider à se sentir bien, non pas par le tabac mais par les gestes qui l’entourent : d’où la grande difficulté d’arrêter de fumer.
Il dit, que tout n’est pas noir ou blanc. De fumer, j’ai repris le meilleur et c’est pour moi source de bien-être.

 Dans le fait d’arrêter de râler il ne s’agit pas de supprimer ce qui nous fait du bien en râlant : bien au contraire ! On reprend ce qui nous fait du bien et on les remet en valeur.
On supprime juste ce qui est toxique, tout ce qui est nocif, pour nous ET pour notre environnement.

 Oui , fumer fait du bien, oui, râler fait se sentir mieux. Retirons donc ce qui nuit, conservons ce qui fait du bien.
Qu’est-ce qui fait du bien en râlant ?

Pour moi voici mes réponses :

  1. Je m’affirme
  2. Je m’exprime
  3. J’évacue la tension

 En arrêtant de râler, aujourd’hui je m’affirme mieux, je m’exprime mieux (pour être compris), et j’évacue la tension très régulièrement donc je ne suis plus tendu…

 Et vous qu’est -ce qui vous fait du bien en râlant ?


Dominique Demaegdt

Auteur : Dominique Demaegdt
Formateur J’arrête de râler! en Anjou (page facebook)

Mes interventions en Anjou : demaegdt.fr

Me suivre : Sur facebook

Vive Noël en lien avec nos valeurs

16 déc

Un article rédigé par  ma soeur, Florence Leroy  sur le thème de  J’arrête de râler sur mes enfants {et mon conjoint},  qui me parle beaucoup et que j’ai grand plaisir  à partager avec vous… je vous invite aussi à découvrir son blog « Plus de joie! »

Vive Noël en lien avec nos valeurs

Comme chacun, je vois arriver à grand pas les fêtes de fin d’année. Je me réjouis à l’idée de ces moments en famille, entre amis et en même temps je m’inquiète un peu à l’idée d’embarquer dans ce qui ressemble à un tourbillon, de préparatifs, de rencontres, de repas, de cadeaux, …. Alors entre traditions, usages, désirs des autres, je nous invite à une petite réflexion.

C’est quoi, pour moi, une fête de noël réussie ? 

Quels ingrédients sont nécessaires pour que je sois vraiment satisfait(e)?

Nöel est une fête tellement traditionnelle que nous n’avons pas toujours l’idée de réfléchir à comment nous souhaitons la vivre. Les habitudes familiales sont là: le 24 chez les uns, le 25 chez les autres, champagne, dinde et bûche au beurre au menu, opulence de cadeaux car il  faut bien faire plaisir à tout le monde. Et il est parfois difficile d’être celui ou celle qui les remet en cause. Pourtant lorsque nous avons des enfants, la question de la transmission des valeurs, des traditions, se pose et nous avons l’opportunité de questionner nos manières de faire pour savoir si  elles nous conviennent encore.

Alors quelles valeurs ai je envie de vivre/transmettre à Noël ?

Le partage, en invitant mes enfants à contribuer  à la réalisation de cette fête : fabrication de petits cadeaux pour les cousins, décoration de la table, …

L’esprit de famille, en étant attentif à chacun, en montrant à mes enfants que malgré nos différences nous pouvons choisir d’être bien ensemble.

La solidarité, en choisissant une action à vivre en famille, tournée vers les autres : inviter son voisin seul, apporter certains jouets à une association d’aide aux familles les plus démunies.

La simplicité, en évitant de tomber dans les travers de la fête commerciale et en osant le cadeau fait maison ou d’occasion.
Sans vouloir révolutionner les usages, car cette fête de famille se construit aussi avec les besoins des autres membres de la famille, peut être pourriez-vous cette année prendre soin d’une de ces valeurs qui vous tient à cœur.  Prendre le temps d’y réfléchir et prendre le temps d’être à l’écoute des souhaits de chacun me semble être un bon début pour pouvoir se dire : Oui c’était vraiment une belle fête de noël !
En attendant d’avoir le plaisir de vous rencontrer lors d’un atelier ou d’une conférence , je vous souhaite à tous des préparatifs, dans la joie et la bonne humeur!
Florence Leroy
Florence Leroy

Auteur (avec ma sœur Christine) du livre

« J’arrête de râler sur mes enfants {et mon conjoint} »

et créatrice des ateliers du même nom (Ici).

Mon plaisir est d’accompagner les mamans vers plus de joie dans leur vie de famille (mais aussi leur vie de femme.) J’anime des groupes de paroles, des ateliers de communication, des conférences et accompagne les mamans vers plus de joie, de plaisir à vivre en famille

Développer le moi pour contribuer au nous! – article dans La Tribune

13 déc

Les Français, ces râleurs optimistes !

13 déc

Une interview sur Sud Radio dans l’émission Le Mag de l’aprèm avec Marc Leval  qui feuillette la presse magazine et décode les dossiers sur notre vie quotidienne… Au programme « Les Français, ces râleurs optimistes »!

Les Français sont les champions du monde de la râlerie . On a une vraie culture, oui, mais voilà on râle!

il y a deux écoles:  1) râler c’est bon pour la santé et 2) râler nous empoisonne la vie et celle des autres.

« L’essentiel c’est de râler, ça fait bon genre » Louis De Funès.

Qu’en pensez-vous?

Allez télécharger et écouter le podcast!

Radio Sud Le Mag de l'aprem Les français , ces râleurs optimistes

Nouvelles du réseau de formateurs!

4 déc

Nous avons eu l’immense joie de se retrouver il y a quelques semaines pour une journée de travail intensive à Paris (dans un lieu avec une vue magique sur le Louvre)  avec tout le réseau de formateurs et formatrices « J’arrête de râler sur mes enfants {et mon conjoint} »   de toutes les grandes régions de France, Belgique et Suisse!

Je ne sais pas si vous le savez mais depuis plusieurs mois maintenant nous avons des formateurs que nous avons certifiés et qui ont pour passion d’accompagner les familles dans leurs régions .Quel délice de retrouver toutes ces belles personnes et d’être témoin de la puissance de la co-création. Certains se rencontraient en face à face pour la première fois et pourtant j’ai profondément été touchée par la douce bienveillance et la puissante intelligence collective qui rayonnait pendant cette journée.

 La famille est probablement ma valeur numéro 1 et pourtant je sais à quel point, mon foyer fut pendant plusieurs années une des mes premières sources de frustrations et de déception. Notre maison devrait être un lieu où on se sent bien, où on peut trouver du plaisir et de la sérénité et pourtant trop souvent on souffre d’un écart trop important entre nos attentes et la réalité.

Comment retrouver le plaisir ? Comment arrêter de faire la police toute la journée et se donner les moyens d’inspirer chacun à collaborer ? Comment réussir à devenir le parent et le conjoint qu’on a vraiment envie d’être ? Voici les beaux sujets sur lesquels nos formateurs vous proposent de travailler.

JDR reseau formation 3

JDR reseau formation 4 JDR reseau formation 5 Si vous aussi, vous  désirez poser votre candidature pour la prochaine session de formation qui aura lieu en mars 2015, envoyez vite votre demande!

Visitez la page des ATELIERS ET DECOUVREZ TOUS NOS FORMATEURS !

jdr-ateliers-flier 2

Faire gonfler son coeur

3 déc

J’ai partagé cette vidéo il y a quelques jours ( le jour de Thankgiving aux US) sur les réseaux sociaux et au regard de son vif succès j’ai eu envie de la partager avec vous sur ce blog. Vous me direz ce que vous en pensez….

C’est aussi une occasion pour moi de vous inviter à me rejoindre sur Facebook:

Vous pouvez suivre la conversation sur J’arrête de râler ICI:

sur mon dernier livre WAKE-UP ICI

et sur mon travail d’auteur et de conférencière de manière plus générale ICI

Arrêtez de râler, votre ado a éteint son cerveau

2 déc

Voici un article assez intéressant parut dans l’édition du soir du 2 décembre 2014 sur le thème des râleries en famille !

Il illustre très bien le point de vue que je vous propose dans mon travail à travers mes ouvrages et les formations que nous proposons. Soyons clair, quand on râle sur quelqu’un, on le fait parce qu’on a un besoin et on souhaite que l’autre contribue à satisfaire notre besoin. Ici,  par exemple, dans l’article on parle du besoin d’ordre de la maman.

C’est important pour chacun d’entre nous de prendre soin de nos besoins mais nous sommes invités ici à prendre conscience que nous utilisons une stratégie ( la râlerie) pour nous faire comprendre et pour que notre besoin soit entendu ( et parfois on hausse le ton d’ailleurs) qui au final NE PEUT PAS PORTER SES FRUITS !

En râlant on STOP l’envie de l’autre de contribuer à notre besoin. On utilise une stratégie qui au lieu de générer de la COOPÉRATION ( ce qu’on veut vraiment dans le fond), génère au final de la fuite ( la personne nous ignore) ou du conflit ( qui a tort/qui a raison).

Comment réussir à créer de la vraie COOPERATION dans  nos vies ? Comment sortir de la spirale ou pour obtenir ce que nous voulons nous avons besoin de menacer l’autre et/ou de le punir ( de manière directe ou indirecte). Aujourd’hui je voudrais vous inviter à réellement vous poser ces questions ? comment donner envie à chacun de contribuer au bien-être des autres ?

LIRE L’ARTICLE EN ENTIER ICI
Screen Shot 2014-12-02 at 2.18.44 PM

Screen Shot 2014-12-02 at 2.25.06 PM

LIRE LA SUITE ICI: http://kiosque.leditiondusoir.fr/data/380/reader/reader.html#preferred/1/package/380/pub/381/page/9

J’arrête de râler sur mes enfants {et mon conjoint} fait du bien!

25 nov

« Parfois, on a besoin d’un petit coup de pouce pour se remonter le moral et aller mieux. La lecture de certains livres peut nous y aider !

Découvrez la sélection des 50 livres psycho qui font du bien pour être bien avec soi-même, avec les autres, au travail, en couple et avec les enfants sur Cosmopolitan.fr . »

>>>>> Cliquez- ICI!

J'arrête de râler sur mes enfants {et mon conjoint}

Au Grand Festival de l’Amour à Cabourg: une autre façon d’aimer

24 nov

via Au Grand Festival de l’Amour à Cabourg: une autre façon d’aimer.

J’ai eu la chance et le pur plaisir d’être invitée et de partager mon message sur la scène au 11ème  Grand Festival de l’amour à Cabourg: Une autre façon d’aimer!

Je me suis réjouis d’entendre, de retrouver ou de rencontrer Neale Donald Walsch Auteur Américain de nombreux Best-Sellers ( 15 millions d’exemplaires vendus dans le monde entier) dont les fameux « Conversations Avec Dieu », »Quand tout change, Changez tout » et plus récemment aux Éditions Guy Trédaniel « Dieu nous parle »,  Thomas D’Ansembourg l’auteur notamment du best-sellers « Cessez d’être gentil, soyez vrai », (paru en 2001, publié à plus de 600 000 exemplaires et traduit en 28 langues) et  plus recemment « Du JE au NOUS – L’intériorité citoyenne : le meilleur de soi au service de tous » (paru en 2014) qui est actuellement mon livre de chevet, Florence Servan-Schreiber auteur du bonheur avec  3 kifs par jour et Power PatateOlivier Soulier , docteur en médecine, homéopathe et acupuncteur. Conférencier, écrivain, chercheur, il est à l’origine du mouvement sur la compréhension du sens des maladies et des événements de notre existence., Yann Dall’aglio, auteur d’Une Rolex à 50 ans – A-t-on le droit de rater sa vie ?(Flammarion, 2011) et de JTM – L’amour est-il has been ? (Flammarion, 2012), Gilles A. Tiberghien  auteur « Aimer » chez Flammarion », philosophe, Maître de conférences  à l’Université de Paris I, Sorbonne, Thierry Chavel coach et Auteur d’une dizaine d’ouvrage sur l’accompagnement du leadership, il a notamment publié “La pleine conscience pour travailler en se faisant du bien” aux Ed. Eyrolles en 2013.

Ma conférence « J’ARRÊTE DE RÂLER, J’ARRÊTE DE VIVRE À MOITIÉ ENDORMIE ET JE RETOMBE AMOUREUX(SE) DE MA VIE » a reçu un accueil vraiment chaleureux du public. Voici quelques photos.

CABOURG 1 CABOURG 2 CABOURG 3 CABOURG 4 CABOURG 5 CABOURG 7 Grand Festival Cabourg 3 Grand Festival Cabourg

Cliquez ici pour toutes les photos du Festival de Cabourg Edition 2014

par le photographe de Bruxelles Paul Martens

www.paulmartens.eu

J’arrête de râler! Top 10 blogs qui donnent la bonne humeur d’après Marie-France

21 nov

D’après les lecteurs de Marie-France,  « J’arrête de râler! »  fait partie des top 10 blogs  dédiés au développement personnel qui donnent la bonne humeur!

JDR TOP 10 Marie-FranceMarie-France  JDR Top 10 blogs cover

 

Marie-France  JDR Top 10 blogs 2

 

Lire l’article et découvrez les 10 sites incontournables. Ralentir, déconnecter, jeûner, garder la forme… Vous y trouverez de nombreux conseils pratiques, mais également des partages d’expériences enrichissants.qui donnent la bonne humeur! et qui font du bien! Cliquez-ici

Un livre profond, délicieux et lumineux

11 nov

Ce week-end alors que j’intervenais sur la scène du Grand Festival de l’Amour à Cabourg, j’ai eu le plaisir de découvrir un petit livre si simple et si puissant que je ne peux pas résister à l’urgence de vous en parler !

( j’ai aussi eu le privilège de passer 2 jours  » lumineux » avec son auteur)

 

la lumineuse histoireLes 106 pages de ce conte merveilleux se lisent comme du petit lait sucré en quelques heures ( c’est écrit en gros comme jamais bien étant enfant !) mais ne vous détrompez pas, la sagesse de ces quelques pages resteront ancrées en vous pendant bien plus longtemps.

Voici un tout petit extrait pour vous donner une idée du ton et surtout du sujet  » Dans un royaume où il faisait plutôt bon vivre, il y avait, pour qui voulait le voir, assez de tout pour tous. Il y avait assez de pluie pour favoriser les cultures, assez de soleil pour permettre les moissons, assez de bois pour chauffer les maisons et même assez d’or pour la bonne santé des finances publiques. Pourtant, parmi les sujets de Sa Majesté, il s’en trouvait toujours pour se plaindre de manquer de quelque chose. Il y en avait même qui, ne manquant de rien, souffraient néanmoins d’une grande peur, la peur de manquer. »

Ce livre destiné aux adultes mais aussi aux grands enfants nous parle de nos manques et de comment combler manque après  manque ne nous permettra pas de guérir du manque.

Quel est le vrai manque que tous les autres occultent  ? ce conte délicieux nous en livre la réponse avec finesse et justesse.

Parfait à rajouter au pied du sapin de Noël. lisez-le et venez me remercier :)

Love and Respect,

Christine

(PS: je vous assure que je ne touche AUCUNE commission sur les ventes, mais quand je suis fan, je suis fan… c’est comme ça !)

OSER! Ça fait un bien fou!

5 nov

OSER!… Ça fait un bien fou!

6 défis à faire à deux ou en solo pour remettre de l’amour, du rire et du bonheur dans sa vie!

Le défi « J’arrête de râler! » dans BIBA – Décembre 2014

 JDR BIBA dec 2014 Oser!

JDR BIBA (page 1)

JDR BIBA  (page 2, 3)

JDR BIBA (page 4 et 5)

 

 

 

 

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 7 112 autres abonnés