Rencontre avec Cécile La Turbulette

24 avr

Rencontre fort sympathique et candide avec Cécile pour son site « La Turbulette »– Naissance, enfance et turbulences dans  la rubrique   » Le livre du vendredi «  , voici un extrait:

Comme je feuilletai ce livre avant de me lancer dans sa lecture complète, je suis tombée sur le premier « truc » donné à la fin « pour arrêter de râler en famille » qui est : « avoir toujours une bouteille de champagne au frais ». Alors, même si bien sûr, l’abus d’alcool est dangereux pour la santé et même si ce n’est qu’un détail, cela m’a vraiment donné envie de continuer ma lecture. Car ce « truc » est pour moi le symbole de l’état d’esprit de « J’arrête de râler… »: aucun discours culpabilisant, des exemples et des approches dans la lignée de la communication non violente et de la méthode Faber et Mazlish que j’apprécie particulièrement, mais qui sont complétés par des conseils très pratiques et concrets. Et puis, surtout le partage d’une expérience, celle de vivre sans râler, qui permet de se focaliser sur les joies petites et grandes de notre journée et de retrouver le plaisir et la légèreté à être ensemble en famille.

La Turbulette cécile-et-christine1

Lire l’article intégral en ligne ici >>> J’arrête de râler sur mes enfants {et mon conjoint » : rencontre avec Christine Lewicki

Turbulette 1

Turbulette 2

Turbulette 3

6 clés pour les rendre optimistes sans râler !

21 avr

« Apprendre à voir la vie du bon côté est aussi important pour leur avenir que de cartonner en maths. Mais cette matière là ne s’enseigne pas : la positive attitude se transmet au quotidien.

Voici 6 clés pour rendre vos enfants optimistes sans râler:

1.  Je lui fais voir le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide

2.  Je choisis mes mots

3. Je l’encourage dans ses tentatives

4. Je joue avec lui ( même si je n’ai pas l’àme d’une G.O.)

5. J’installe des rituels (positifs, of course!)

6. Je l’aide à avoir des projets

Lire l’article intégral dans Avantages Magazine>>> 6 clés pour les rendre optimistes 

 

Avantage 1 Avantage 2 Avantage 3

 

 

Les lecteurs nous répondent …

17 avr

Voici le résultat du JEU CONCOURS organisé sur la page Facebook du livre  » J’arrête de râler sur mes enfants  {et mon conjoint} ». Merci à tous et toutes pour vos réponses personnelles  et réflexions candides. Nous  avons  entendu et apprécié chacun de vos commentaires et le choix a été difficile. Nous avons donc le plaisir de vous announcer deux ( 2 ) gagnantes:  Fanny G. Et Stéphanie D ! Félicitations !

 » Qu’est-ce qui changerait dans votre vie si vous arrêtiez de râler en famille ? « 

J'arrête de râler sur mes enfants {et mon conjoint}

Les lecteurs nous répondent :

« Comme le monde de l’enfance est fait de mimétisme, je pense qu il serait beaucoup plus simple de s ‘exprimer sans crier et sans hausser la voix !! Tout est une question de communication ou de pouvoir contrôler sa colère!! nos enfants pourraient ainsi s’épanouir et à leur tour apprendre aux autres enfants ou à leur futur enfant que le monde se porterait mieux si on peut s’ émanciper au travers de la communication tout en restant serein. »   Sandrine 

 » Si j’arrêtais de râler, j’aurais le temps pour autre chose. Râler c’est du temps perdu, inutile, improductif…Une nouvelle porte s’ouvrirait sur de nouveaux horizons. Comme un enfant qui découvre le monde différemment et qui trouve de la joie au jeu de la Vie. »  Kryshtelius 

« Ce qui changerait « si j’arrêterai de râler  » c’est que mes enfants seraient plus zens. » Caroline

« Le jour où…: vive la zenitude et la simplicité des choses… Ouais… Mon quotidien et celui de mon petit garçon seraient plus agréables… On pourrait enfin profiter de moments qui sont si… stressants, épuisants, éprouvants à ce jour! Merci pour votre livre… Vraiment il a changé ma façon de voir les choses… Tellement évidentes et simples…  » Aurélie

« Si j’arrêtais de râler, j’aurais moins mal au ventre et au dos. »  Muriel

« Si j’arrêtais de râler sur ma fille, je pense qu’elle se responsabiliserait plus, et.. je pense que ça permettrait de diminuer le « râlage », voir même de le faire disparaître dans d’autres domaines, et ressentir en moi plus de positif que de négatif. Ma fille serait certainement plus heureuse et sereine.  » Cécile

« Si j’arrivais à arrêter de râler, je crois que je permettrais à mes enfants de voir la vie plus belle, de s’épanouir dans le respect des paroles et des actes de chacun, de ne plus de sentir agresser au moindre faux pas, au moindre souffle de travers.   Peut- être auraient-ils l’envie et le courage de découvrir le monde par eux- même ? Mon mari me trouverait peut-être plus séduisante et admirable? Moi, en tout cas je me sentirais pousser des ailes…  » Sandrine  V.

« Aaaah ! Le bonheur ! Nous serions en parfaite osmose  ! Utopie ou réalité ?!  » Karine

 » Beaucoup moins de tension plus de sérénité place à l’amour. »  Fabienne

« Réponse de mon grand de 13 ans avec son sourire calme et posé :  » ben y’aurait plus d’ambiance  » et la mienne : notre cocon déjà zen serait encore plus zen !  » Sandrine 

« Ma vie de famille se porterait beaucoup mieux, mes enfants ne seraient pas aussi énervés de me sentir énervée et mon compagnon passerait plus de temps avec moi que sur Facebook. » Cindy

« Cela changerait tout, d’autant que je suis Ingénieur en bien-être familial (femme au foyer mais en plus positif !), et que mon mari bosse à la maison… avec deux enfants de moins de 3 ans, c’est un challenge d’ouf d’arrêter de râler sur ceux que j’aime le plus. Plus d’amour, de joie, de paix… et enfin arrêter de laisser croire (inconsciemment) à mes enfants qu’ils n’auraient pas leur place dans ma vie (En tout cas moins que mon iPhone !).. » Laure

« Je crois que tout changerait, plus  d’ouverture, de compréhension, de dialogue, de partage et surtout de bonheur. Une unité qui fait défaut. Et beaucoup moins de stress. »  Samuel

« Le jour où je ne râlerai plus sur mes enfants et mon conjoint alors je n’aurais qu’une phrase  » Place au BONHEUR » !!!!!! Bonne chance à tous pour ce concours.  » VaVa

« Oh là c’est une excellente question !!! mais si j’arrête de râler c’est surtout pour moi, pour retrouver mon espace et mon calme et je pense qu’en découlera un changement chez mes enfants, je ne serai plus cette mère que je ne souhaitais pas être, je serai une maman zen et qui profite des moments que la vie nous offre ….  » Stephanie 

« Je continue d’arrêter de râler pour le bien de toute ma famille et je revis tout simplement ; cela fait un bail maintenant, c’ est devenu natural , je dirai.  Mais si quelqu’un  sait ce qu’ on peut faire pour évacuer notre énergie qui s accumule en parallèle à long terme, je suis preneuse car à force d’employer cette technique, ma fille commence presque toutes ses phrases par: « je sais que tu vas te mettre en colère mais j ai fait ci,  ou cela  etc…  » Elle confond le comportement que son père adopte avec elle et pense que je vais réagir de la même façon et elle est surprise de voir que je ne me fâche plus qu’à de rares occasions. Tant mieux, me direz- vous…  « Audrey

« Si j’arrête de râler sur mon conjoint j’aurais peut être moins peur qu’il m’aime moins ( pure vue de mon esprit) mais j’ai le sentiment de râler pour cacher qui je suis et d’avoir plus confiance en moi. De prendre les choses avec du recul d’être plus épanouie et plus organisée. » Emilie 

« Si j’arrêtais de râler je pourrais assoir une sérénité dans la famille et surtout je pourrais tellement incarner mes valeurs.  En bref, je pourrais transmettre à mes enfants et par extension à mon entourage combien je çrois au pouvoir des mots et de nos pensées, qui construisent notre monde, nous rendent responsables de nos vies et de notre bonheur durable. Je réalise combien l’enjeu est puissant ! Mes enfants pourraient réellement et concrètement avoir un « exemple » de relation à s’approprier, certainement que leur estime d’eux-mêmes augmenterait et la mienne par la même occasion. J’arrêterais de culpabiliser aussi.  Ok, je çrois que je réalise à quel point cela est la clé de mon match actuel et que je suis prête ! Merci (auto-coaching en direct live) … » Fanny 

« Si j’arrêtais de râler en famille, je pense que mon fils serait plus détendu car je le serais. Une maman zen et heureuse donne un enfant zen et heureux…ce que je souhaite pour mon fils. » Eloise

« Si j arrêtais de râler. …sans doute que cela serait plus cool pour moi et les autres…ici les oreilles des garçons se ferment quand je commence à râler. ..donc pour eux ça ne changerait rien…mais pour moi ce serait moins stressant …hihi. » Ln

« Mes enfants râleraient moins (mimétisme) » Victoria

« Si j’arrêtais de râler ,je pense que toute la famille serait plus détendue, il y aurait moins de stress et on profiterait plus les uns des autres. » Christelle 

« Si j’arrêtais de râler l’atmosphère serait plus détendue et peut-être arriverais-je à réfléchir et appliquer à une façon de contourner ou de transformer l’objet de mes râlements en une  situation positive sans pour autant devenir laxiste. Chacun y gagnerait sans doute. Y croire est peut-être un premier pas qu’en pensez -vous ? qui m’aide à faire le second. » Corinne

« Si j’arrêtais  de râler je serais bien moin stressée mes enfants aussi et mon mari aussi il ne faut pas l’oublier, je culpbabiliserai moins à longueur de journée et j arriver peut- être à calmer mon fils de 9 ans TDAH . La maison serais plus calme et les enfants aussi et le petit de 16 mois s’ exprimerait peut- être sans pousser des cris stridents  à longueur de journée.
Peut -être que mon couple serait plus uni si j arrêtais de râler en permanence pour un oui ou un non  Je le veux tant ce livre . Merci pour ce concours Une maman débordée par ses enfants donc un multidix et tdah » Céline 

« Si j’arrêtais de râler sur mes enfants , le calme reignerait dans la maison , mes enfants seraient surement plus sereins et ne râlerai plus en retour !!! un nouvel équilibre pour nous 6 !! » Anne

« Si j’arrêtais derâler sur ma famille, j’aurais enfin la paix!! » Viki

« Ce qui changerait dans ma vie si j’arrêtais de râler ? oh la la tellement de choses : je passerais moins de temps à râler donc ce temps, je pourrais l’utiliser pour passer du temps de qualité avec mes enfants, je pourrais profiter de petits bonheurs sans que ce soit gâché par le fait de râler sur tout et n’importe quoi, je saurais que mes enfants grandiraient dans un environnement moins râleur et le seraient à leur tour (moins râleurs), j’aurais le sentiment de mieux faire passer le message plutôt qu’en râlant…. oui oui, j’y verrais bien des avantages, faut juste s’y mettre. » Delphine

« Je serais moins épuisée, j’aurais moins mal a la gorge et mes enfants moins mal aux oreilles. » Unciva

« Une vie plus sereine avec encore plus de bonheur en famille!  » Chloé

Si vous avez besoin de soutien dans cette démarche bienveillante pour vous et votre famille,  nous vous encourageons vivement à  découvrir un de nos ateliers gratuits ou de rejoindre un atelier en 5 modules  « J’arrête de râler sur mes enfants {et mon conjoint} »  en compagnie  d’autres parents, animé par un ou une de nos formateurs/trices dans votre région!

Love & Respect,

Christine Lewicki et Florence Leroy

On aime « Le Projet Fou ! »

16 avr

Pourpenser – Se changer les idées

Un projet auquel je suis ravie de contribuer ! Un petit livre, à tout petit prix, à distribuer autour de vous ! 1 livre, 20 co-auteurs et VOUS!   Maintenant c’est a vous de jouer pour contaminer le monde de ces beaux messages. #leprojetfou #paridubonheur

Projet fou

Découvrir le projet et la video sur Ulule

Je m’embrouille avec tout le monde…

14 avr

 

Ce qu’il faut lire pour décolérer :  J’arrête de râler! selon  le magazine GLAMOUR et découvrez quel genre « d’embrouilleuses » êtes-vous? Lire l’article en cliquant ici>>>>>  Je m’embrouille avec tout le monde  – GLAMOUR Magazine

GLAMOUR JDR GLAMOUR JDR 2

 

 

11 petits conseils pour se faciliter la vie…et arrêter de râler

13 avr Enfant.com

Très souvent on râle, et bien sûr c’est la faute des autres, les enfants ou le conjoint. Dans un livre bourré d’humour et de bonne humeur, «J’arrête de râler sur mes enfants (et mon conjoint)», la coach Christine Lewicki et sa sœur Florence Leroy nous donnent des astuces pour retrouver la sérénité.

Enfant.com

1- Semer des petits messages d’instructions

2- Aménager la maison pour se simplifier la vie

3- Utiliser un «tableau des émotions»

4- Parler ensemble de ce qu’on aime

5- Penser que les enfants font partie de la solution plutôt que du problème

6- Repenser les corvées

7- Demander de la reconnaissance

8- Ne plus crier en bas des escaliers

9- Différer sa réponse

10- Demander de l’aide

11- Prenez soin de vous !

Cliquez sur le lien pour lire l’article en entier  « 11 petits conseils pour se faciliter la vie et arrêter de râler » sur le site ENFANT.COM  >>>>> ICI 

Le réseau de formateurs certifiés s’agrandit! #JDREC

9 avr

Un accueil chaleureux et bienvenue aux nouvelles formatrices du réseau international de formateurs certifés  J’arrête  de râler sur mes enfants {et mon conjoint}:  Laurence Delannoy, Chrystèle Daunay, Stephanie Kempenaar, Caroline Zufferey suite à la formation intensive de 3 jours en mars à Paris !

JDREC Fomrations  Paris - 5

 

JDREC Formation Paris - 3JDREC Formations Paris -4JDREC Formations Paris -2JDREC Formation Paris 2015 -1

Découvrez d’ici peu, leurs nouvelles pages de formatrices  en ligne sur le blog  pour vous accompagner vers plus de bienveillance et de sérénité dans votre famille et dans votre région !

Jeu Concours #JDREC

7 avr

En avril, on vous propose un petit  » JEU CONCOURS «  sur notre page Facebook  J’arrête de râler sur mes infants  {et mon conjoint}

Tous les soirs, c’est la même chose : après une journée de boulot surchargée, vous préparez le dîner pour votre ado en pleine crise existentielle, tout en aidant le cadet avec ses devoirs et vous gérez en même temps le petit dernier qui pleure, car il veut qu’on lui lise une « histoire tout de suite »… Comment faire pour ne pas vous laisser gagner par le stress et ne pas râler sans fin ?

Être parent, cela ne s’apprend pas. Il n’existe pas de mode d’emploi. Chaque parent et chaque enfant sont uniques, leur relation aussi. Vous aviez imaginé une vie de famille synonyme de paix et de bonne humeur, mais elle ressemble plutôt à un champ de bataille. Vous vous réveillez un matin en réalisant que vous êtes devenu le parent que vous ne souhaitiez pas être…

 Après le best-seller « J’arrête de râler! » , Christine Lewicki et Florence Leroy s’attaquent à un tabou : ces parents désarmés qui sont devenus des râleurs invétérés dans leur foyer. Avec le franc-parler qu’on leur connaît et dans un langage accessible, elles vous apportent leurs solutions concrètes pour retrouver sérénité et apporter plus de bienveillance dans votre famille. Alors, suivez leur programme et arrêtez de râler pour retrouver une relation parent-enfant harmonieuse et plus de plaisir à être ensemble, tout simplement

Concours JDREC 2

Gagnez un exemplaire du livre dédicacé par les auteurs,

voici les règles du jeu :

1) Cliquez et aimez la page  Facebook J’arrête de râler sur mes infants et{ mon conjoint}

2) Dans les commentaries de la page Facebook , répondez à la question:

 » Qu’est-ce qui changerait dans votre vie si vous arrêtiez de râler en famille ? »

 3) Aimez le post (si vous participez, c’est que vous aimez non ?  :)  )

4) Faites profitez vos amis de ce jeu en partageant ! avec le #JDREC

Nous laisserons les auteurs du livre Christine Lewicki – Auteure, Conférencière, Coach et Florence Leroy choisir l’heureux (se) gagnant(e) !

En savoir plus sur JDREC :

 www.jarretederaler.com/ateliers

Bonne chance !

Rétrospectives de la conférence et atelier J’arrête de râler!

6 avr

Quel délice et quel privilège de partager avec une aussi belle audience le message de J’arrête de râler ! le vendredi 20 mars dernier à Paris. Voici quelques photos pour illustrer la soirée. JDR Conference Paris 7 JDR Conference Paris 4  JDR Conference Paris 2 JDR Conference  6 Rencontres Perspectives JDR conference Paris 1 JDR Conference Paris 8 JDR conference Paris 3 Dimanche 22 Mars je me suis régalée avec les 30 participants de l’atelier. Je pense que certains n’avaient pas forcement anticipé que le sujet aille aussi loin et ils ont été touchés de découvrir toute la belle philosophie de vie qui se cache derrière J’arrête de râler. JDR atelier 4 JDR atelier 5 JDR atelier Paris 2 JDR atelier 6

Avez-vous  besoin d’un petit coup de pouce dans votre challenge ?

Recevez en cadeau le nouveau

Kit J’arrête de râler!

JDR Kit Book Cover

Bienvenue et témoignage d’une formatrice du réseau JDREC

29 mar

Petite histoire personnelle 

article écrit par Laurence Delannoy,  

nouvelle formatrice du réseau JDREC dans la région de Paris, Est.

 

Il y a quelque temps, un matin, mon conjoint me dit :

 » Mais tu n’arrêtes pas de râler » !

« Moi !!!! Mais tu es fou, je ne râle jamais, qu’est-ce que tu racontes, c’est toi qui râles » !!!

En toute bonne fois, je ne comprenais pas ce qu’il disait car j’étais plutôt d’un naturel optimiste, on me disait toujours gaie, joyeuse ;  j’aimais ma famille, mes enfants, mon compagnon, j’étais donc très heureuse ! Aucune raison de râler ; même si c’est vrai qu’en y réfléchissant à ce moment là, je sentais bien que je débordais un peu et que je commençais à fatiguer et être plus tristoune… A ne plus me sentir très en phase avec moi-même ! Mais bon, 4 enfants, un travail, une vie de couple, des amies….. logique de fatiguer.

Malgré cela, la « grande analysante » que je suis, s’est mise à réfléchir en se disant : « s’il me dit ça c’est bien que quelque chose fait que…. » ! Et je me suis observée. Comme en pnl, je me suis mise dans en mode « Observateur » de moi-même et des situations que je vivais.

Et oh mon dieu, quel ne fut pas mon effroi, de découvrir qu’il avait…RAISON.Je râlais, et pas qu’un peu ! Tout le temps ! Insidieusement, ce « fléau » c’était inséré dans ma vie et en moi….

Je râlais et je m’apercevais surtout que ma fatigue venait beaucoup de cette râlerie (pas seulement du débordement) !

Il était hors de question que je continue comme ça, surtout que je prenais conscience que cela commençait à avoir un impact négatif sur les autres membres de ma famille et sur ma vision de la vie. Cette petite bête « la râlerie » était contagieuse encore plus vite que la gastro(c’est dire).

Alors que j’étais dans ces réflexions, voila que je « tombe » sur des articles dans la presse de Christine LEWICKI et dans un même temps, en me promenant comme souvent à la librairie, sur le livre « j’arrête de râler en 21 jours » !

COINCIDENCE ? Possible ! hum ! En tous cas, EVIDENCE : j’achète.

J’ai adoré et me suis totalement retrouvée dans ce challenge des 21 jours de Christine, dans ce qu’elle disait, dans ces commentaires. J’ai ensuite dévoré son livre « j’arrête de râler sur mes enfants et mon conjoint »  et ai retrouvé des outils de coaching que je connaissais, mais qui étaient dans son livre expliqués autrement, utilisés autrement : une méthode pratico-pratique pas seulement théorique.

Alors je me suis mise moi aussi à relever le challenge (difficile) de ne plus râler pendant 21 jours !

Mon bracelet interchangeable en main, heu, pardon, au poignée, j’ai démarré cette FORMIDABLE aventure.

Et j’ai réussi !!! (je vous passe les détails, ce serait trop long, mais je vous en parle quant vous voulez dans mes ateliers ou mes conférences).

J’ai alors décidé de proposer ma candidature à Christine pour devenir « Formatrice Certifiée ».

Après plusieurs échanges, des questions bien pointues pour vérifier d’où je venais, quelles étaient mes valeurs, mes expériences dans le développement personnel, mon ressenti de ces 21 jours, Christine et Florence (co-auteur) ont accepté que je fasse partie de l’aventure et que je suive leurs 3 jours de formation intensive pour rejoindre le réseau, ce que j’ai fait.

C’est ainsi que je peux vous proposer désormais (en étant bien entendu toujours en supervision  avec Christine et Florence), ces merveilleux ateliers qui vont CHANGER votre vie, vraiment, concrètement.

Laurence Delannoy

Laurence DELANNOY 

Coach certifiée

Consultante certifiée en Bilans de compétences

06.80.63.90.20

http://www.laurencedelannoy.fr

Paris Est – Ateliers J’arrête de râler sur mes enfants {et mon conjoint}  

Chronique d’une mère au foyer

23 mar

Dans cette chronique, rencontrez Julie Chroniqueuse qui décide d’arrêter de râler ! et qui parle candidement de sa décision d’entreprendre le challenge,  cloturée par une  belle interview avec Florence Leroy  et… un concours!

JDREC Interview Florence Leroy

 » A Julie , car la vie de famille ( et de mère au foyer) peut être formidable, je souhaite longue vie à votre blog !  » Florence Leroy

 

Découvrez l’article  et l’interview en cliquant sur ce lien

Comment réussir sans en baver et sans râler !

17 mar Comment reussir sans en baver photo

Un échange riche et plein de belles pépites avec Selma Yakhlef  sur Appolline Point.  Comment quitter le rôle de victime et ne pas se positionner en victime pour changer de vie, le défi J’arrête de râler!  (Au moment de notre échange Selma en était à son 5ème jour sans râler… )  la prise de conscience qu’on râle plus qu’on ne le croit, et bien plus qu’on ne le voudrait !, l’impact de nos râleries sur nos enfants et comment devenir  le baromètre dans notre cercle familial, confronter notre  peur de réussir au prix de sacrifices dans son couple, dans sa famille, sa sphère amicale, comment construire son business autour de ce qui est important… et le meilleur conseil à connaître pour se garder un espace mental à exploiter et avancer vers ce qui nous tient à cœur.. (Cliquez ici pour lire la suite !…)Comment reussir sans en baver 1

 

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 7 637 autres abonnés