Crise de cuisine….

30 Août

Depuis quelques jours mes enfants ont repris l’école !
Avec la reprise, c’est aussi la reprise du rythme, des habitudes, des contraintes horaires et donc la montée du stress de toute la famille.
REPRISE signifie qu’il faut « s’y remettre » et on doit donc de RE-adapter. Pendant deux mois nous avons vécu au fil des jours avec des programmes allégés et beaucoup de souplesse, de liberté et d’activités plaisir.

Toute phase d’adaptation génère des frustrations car on n’a plus l’habitude. Et donc moi qui avant l’été savait très bien gérer les préparatifs du matin…( en grande partie suite à la réussite de mon challenge), je me suis ce matin retrouvée bien perturbée!

Voir la suite en vidéo !

Quand notre corps est sous tension…
Quand les limites ont été dépassées… et que les règles qu’on a posées ne sont pas respectées…
Quand on se retrouve au bord de la falaise….quand on sent qu’on va EXPLOSER !

On peut encore choisir…. non pas forcément choisir ce qu’on doit FAIRE, mais tout d’abord commencer par choisir qui on veut ÊTRE.
Notre corps à la capacité de passer de la rigueur à la souplesse, du cahot à la prise en main, de la colère à la prise de recul…. Nous avons une grande ressource en nous: celle de pouvoir à tout moment choisir qui on veut ÊTRE et comment on veut VIVRE ce qui nous arrive dans notre journée.

Qu’en pensez-vous ?

Advertisements

12 Réponses to “Crise de cuisine….”

  1. Maena septembre 15, 2011 à 12:11 #

    bonjour,

    il y a quelques jours de cela, alors que je cherchais un livre pour m’aider à aller mieux, j’ai aperçu le votre au beau milieu d’un rayon. Le titre m’a de suite interpelé peut-être à cause de mon fiancé qui me répète à longueur de temps « mais calme toi, arrête de te plaindre »… en effet je suis quelqu’un de très nerveux, toujours sur les nerfs et qui a tendance à s’énerver sans même en comprendre la raison. J’ai dévoré votre livre et je découvre votre blog. je compte me lancer dans le challenge même si ça me semble… tout bonnement impossible…! Cependant la volonté est là. j’ai essayé de me concentrer pour voir quand je râle… et le résultat est sans appel… je le fais en permanence… Jeune maman d’une petite puce je ne veux plus imposer cette atmosphère pesante chez moi…
    Je me sens étouffée et je souffre terriblement de ne plus parvenir a sourire i a profiter… Je suis rongée…

    Alors merci à vous de partager votre aventure de la sorte, en tout simplicité et sans faux semblants. je vous rejoins et tente de réussir au mieux, ce qui est particulièrement difficile, surtout en cette période de rentrée et donc de tension.

    un grand merci à vous et bonne rentrée^^

    J'aime

  2. Christine septembre 4, 2011 à 12:02 #

    Voilà un vidéo bien inspirante pour préparer la rentrée qui aura lieu demain matin chez nous ! Je te souhaite bon courage dans ce mois de septembre que j’imagine bien rempli !

    J'aime

  3. Sandrizen septembre 3, 2011 à 6:35 #

    J’ai adoré votre témoignage. Il me semble que le chemin vers la sagesse est bien long. Il peut être relativement éloigné du quotidien d’une mère de famille. L’utilité de ce blog se situe dans le partage de situations vécues afin de se soutenir et de ne pas croire que nous sommes seuls/es à vivre certains moments difficiles contre notre souhait…. J’aime lire que les auteurs des ouvrages que je compulse sont avant tout des personnes toujours perfectibles, sachant de plus que chaque jour nous réserve son lot de surprise et que nous devons nous adapter en permanence……Alors merci de ne pas être si parfaite au point de me faire culpabiliser sur mon chemin d’apprentissage!!!!

    J'aime

    • christinelewicki septembre 13, 2011 à 11:46 #

      Alors la une chose est certaine pour être perfectible je le suis ! Merci de votre soutien.

      J'aime

  4. Marine septembre 1, 2011 à 6:48 #

    Merci Christine pour ce témoignage « in the kitchen » plein de vrai vrai vécu très loin de toute théorie définitive et de toute recette miracle !
    Arrêter de râler ne semble jamais acquis une fois pour toutes. Au fond, même quand on a arrếté depuis longtemps, on reste un râleur potentiel toute sa vie : on ne replonge pas forcèment radicalement dans nos anciens travers, mais il s’en faudrait parfois soudain de si peu…
    Et alors? C’est justement ça qui est bien aussi, non ? « Le chemin est le but » disait un très grand maître bouddhiste. Alors on continue le challenge … avec à chaque fois une petite dose d’humanité et de générosité en plus, envers soi-même et les autres.

    Encore merci pour ta façon si sincère et si juste de partager ces petits morceaux de vie intérieure.

    J'aime

  5. soky septembre 1, 2011 à 4:16 #

    Comment on peut encore se mettre dans cet état là après avoir écrit un tel bouquin ? Je pensais qu’un comportement plus posé et retenu était devenu un réflexe. J’ai loupé un truc ?

    J'aime

    • john septembre 1, 2011 à 6:03 #

      un être humain reste fragile ! Un prof vous dit : « faites ce que je vous dit, non pas ce que je fais » et il a raison. Il ou elle ne peut pas être une perfection (ce serait un être exceptionnel, voire monotone !)
      Que Christine continue à nous apprendre, sur base même de ses faiblesses passagères qui la montre humaine et non « au-dessus du monde » ! Elle ne triche pas !

      Merci Christine !!

      J'aime

    • christinelewicki septembre 1, 2011 à 9:04 #

      En fait tout changement nécessite une adaptation. Cet épisode m’a fait prendre conscience de la difficulté que nous avons quand la vie nous demande de nous adapter.

      Je me suis fait surprendre par la rentrée des classes et j’ai bien sentie que c’était dur de reprendre le pas sur le rythme et la zone dangereuse du matin… Mais la grande différence c’est que cette fois je suis pleinement consciente et je refuse de me positionner en victime. Je sais que je peux vivre des matinées sereines ( car je l’ai ai vécue l’année scolaire dernière). J’ai confiance en moi et dans le fait que ce n’est pas un situation fatale. Je dois juste reposer le cadre et réaffirmer mes besoins.

      Ce que j’ai appris: rien n’est 100% acquis et je peux célébrer que j’ai en moi la capacité de m’adapter encore et encore et encore…. car j’en ai envie.

      Donc oui j’ai change depuis le challenge. Je n’aborde pas du tout mes frustrations de la même manière et j’ai appris a prendre soin de ma vie.
      J’ai supprime environ 80% de mes raleries et ma vie est vraiment plus agreable.
      Il m’arrive encore de râler ( mais c’est vraiment rare) et quand ça arrive j’ai le recul nécessaire pour prendre cela comme un signal et pour en tirer les leçons pour mon bonheur au quotidien.

      tirer le

      J'aime

      • NAVOU septembre 2, 2011 à 9:03 #

        j’ai lu ce livre cet été, et il m’ a permis de passer d’excellentes vacances. J’ai très envie de continuer d’appliquer l’ensemble des conseils suggérés. Cependant, il m’a paru très difficile de ne pas se laisser entrainer dans la « râlerie » lorsque nous sommes entourés par beaucoup de « râleurs ».
        Cependant, je ne perds pas l’espoir d’y parvenir.
        Navou

        J'aime

        • christinelewicki septembre 13, 2011 à 11:48 #

          Oui il faut apprendre a ne pas alimenter les raleries des autres. Maintenant vous avez  » conscience » de ce comportement et vous savez qu’il ne vous  » sert » pas alors vous pouvez prendre du recul et CHOISIR ce que vous voulez faire ou dire dans telle ou telle situation.

          J'aime

  6. BrightEyedMum septembre 1, 2011 à 8:47 #

    Je vais penser beaucoup à cette petite vidéo lundi matin, moi qui ne suis pas parvenue à arrêter de râler pendant cet été ! Merci 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :