Vous ne pouvez pas toujours choisir ce qui va vous arriver…..

22 Déc

Vous ne pouvez pas toujours choisir ce qui va vous arriver dans la vie. Vous foncez dans le poteau en reculant, votre ordinateur vous plante, vos enfants sont malades le jour de votre rendez-vous important, vous ne trouvez pas vos clés, votre amoureux vous quitte……

Que ces événements soient petits ou gros, ils sont embêtants et « &% »#@* » et vous ne les avez pas choisis.

Par contre, vous pouvez toujours choisir LA MANIÈRE DONT VOUS RÉAGISSEZ !

Vous pouvez laisser ses événements vous pourrir la vie, vous pouvez rester en colère, aigris, frustrés et vous mettre dans un tel état que vous allez généré encore plus de galères et de mal-être. Vous pouvez chercher un coupable et vous positionner en victime.

OU vous pouvez mettre en pratique ce que j’ai appris en faisant mon challenge pour arrêter de râler.

Commencez par vous donner de la compassion à vous-même. C’est la galère et vous êtes énervés, déçu…. (choisissez l’émotion qui correspond le mieux à votre état) car votre besoin n’est pas satisfait ( besoin d’amour, de soutien, d’efficacité, de sécurité, d’être à l’heure….). Cette étape est essentielle car avant de pouvoir rebondir il est indispensable de prendre le temps d’écouter et de vivre nos émotions. Il n’est pas question d’ignorer la galère ou de forcer la pensée positive. C’est impossible !

Par exemple vous pouvez dire: « Je ne trouve pas mes clés, je suis frustrée et impatiente car j’ai un RDV important. J’ai mis tellement d’énergie à être prête pour ce rendez-vous et me voilà à retourner la maison comme une folle…. Hum, c’est galère !J’ai tellement besoin d’être a l’heure et j’aurais aimé pouvoir être sereine. »

– Ensuite, vous pouvez CHOISIR votre réaction. Vous pouvez toujours choisir comment vous voulez que cet événement vous affecte. Vous pouvez choisir que cela vous pourrisse votre journée, votre semaine, votre vie…. Ou vous pouvez changer de perspective et choisir d’y donner l’importance que vous souhaitez. Qu’est-ce qui est si important dans cet événement? écoutez votre réponse.

Vous avez besoin d’être bien vu par la personne avec qui vous avez rendez-vous ? Peut-être pouvez-vous lui passer un coup de fil pour la prévenir de votre retard ? Cela sera sûrement plus efficace que de vous transformer en furie et ensuite de prendre le risque d’avoir un accident de voiture.

Oubliez le drame (la perte de vos clés) et prenez soin de vous. De quoi avez-vous besoin ? Qu’est-ce que vous pouvez tirer comme leçon de cette expérience. Comment avez vous vraiment envie d’être ?

Prendre du recul, élever ma conscience et choisir comment je veux vivre mon quotidien voilà un des grands cadeaux que j’ai pu recevoir avec ce challenge !

Et vous ?

Publicités

7 Réponses to “Vous ne pouvez pas toujours choisir ce qui va vous arriver…..”

  1. fabyD janvier 22, 2012 à 10:25 #

    je n’y arrive plus ! Je ne sais plus comment réagir après une succession d’évènements (cancer de ma soeur, découverte de mon diabète à 45 ans, décès, accident de la route sans gravité, phobie scolaire de ma fille déscolarisée depuis 1 an, harcèlement moral au boulot), j’ai sombré dans la dépression, j’avais presque terminé votre livre qui m’aidait beaucoup mais là je suis en panne, pourquoi mon cerveau a-t-il choisi la dépression et les larmes comme réaction ? et pas : ma soeur est guérie, je suis en vie, je suis bien soignée, j’ai une petite fille formidable, le gars qui me harcelait a été viré…

    J'aime

  2. Ivan Greindl janvier 14, 2012 à 12:58 #

    Bonjour Madame,
    Je suis ravi d’avoir découvert votre livre et votre blog : nous partageons beaucoup d’idées, tous les deux !
    Amitiés,
    Ivan

    J'aime

  3. arnaud florence décembre 23, 2011 à 6:52 #

    oui oui prendre le temps de relativisé c’est tellement mieux j’ai pu l’expérimenter il ya 3 semaines mon homme a été cambriolé ( son camion du moins ) il est artisan il a essayé d’arreter les voleurs qu’en t’il es rentré a la maison j’étais soulagé de le voir sans egratinure j’ai relativisé c’est que du matériel cela la obligé aussi a ce poser plus de matériel il ne peut plus bosser aller en racheter se poser il a pu stoper un peu son activité et la il est en forme donc en positivant on s’apercoit que cet évènement a du bon sur la santé de mon mari…. j’avais stopé mon challenge et la cet article me remotive ++++ merci je me relance de ce pas dedans merci merci

    J'aime

  4. Frederique Pellerin décembre 22, 2011 à 10:51 #

    Merci. C’est toujours bon de vous relire….d’ailleurs ma salle de bain est pleine de post it avec vos citations! Mais alors qu’est ce que c’est dur … je suis maintenant pleinement consciente des moments ou je rale mais bienque j’arrive a reflechir a ma reaction dans l’instant je n’ai pas toujours la force ou la cle pour ne pas exprimer ma ralerie ou colere … qui ne sert souvent a rien face ma progeniture de 2, 5 et 6 ans!

    J'aime

    • christinelewicki décembre 26, 2011 à 5:58 #

      N’oubliez pas que en râlant vous pensez punir les autres mais vous vous punissez vous-même.

      J'aime

      • Ivan Greindl janvier 14, 2012 à 1:04 #

        On se punit soi-même, c’est *exactement* ça… mais si peu de personnes le réalisent !
        Il faut ajouter que, pour bien des étrangers, râler contre tout le monde, pour tout et pour rien, semblerait presque une ‘caractéristique’ française, — la modération venant parfois avec l’âge, heureusement. 😉

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :