Tag Archives: education

J’arrête de râler au boulot à la plage !

3 Août

Mon livre J’arrête de râler au boulot a été sélectionné par Cadreo.com, site de recrutement des cadres et dirigeants, parmi les lectures « must » de l’été à emporter à la plage !

safe_image

[…] Améliorer son management, identifier les marchés porteurs, ré-enchanter les relations dans son équipe, apprendre à mieux parler en public […] Que nous soyons jeune manager ou confirmé, ils nous le conseillent pour rester au courant des dernières tendances et évolutions du management.

Screen Shot 2018-08-02 at 10.03.43Si vous aussi êtes confronté à la râlerie dans votre environnement professionnel, procurez-vous le livre et découvrez comment obtenir plus de joie, de collaboration et de productivité au boulot.

Lisez l’article dans son intégralité ici : Management _ 11 livres à emporter à la plage _ Cadreo pour découvrir les 10 autres lectures tendance de l’été !

Téléchargez gratuitement le KIT J’arrête de râler et Retrouvez-moi sur ma page Facebook pour suivre des articles inspirants et des pépites qui vous aideront un peu plus chaque jour à révéler la meilleure version de vous-même !

Publicités

Arrêter de râler… c’est une bouffée d’oxygène !

3 Juil

Merci Melissa créatrice du blog « une bouffée d’oxygène » pour cet article sur le livre J’arrête de râler sur mes enfants et mon conjoint !

Screen Shot 2018-07-03 at 09_Fotor

Melissa explique qu’elle a découvert le livre grâce à Henriette NenDaka, créatrice de la communauté « rebelles créatives », que j’ai eu le plaisir de rencontrer lors de cette interview. J’y adresse la prise de conscience qui m’a amenée à me sevrer de l’habitude de la râlerie. J’y parle aussi de mon parcours entre l’écriture de j’arrête de râler et celle de WAKE UP !, du thème de la brillance et, comment je suis parvenue à surmonter une énorme peur…

Après avoir visionné la vidéo puis lu le livre, Melissa a réalisé qu’elle était « une râleuse professionnelle » et que cela allait lui demander du temps pour se défaire de cette habitude.

Elle témoigne de l’impact que la râlerie a dans sa vie, sur ses enfants et son couple. Lisez l’article ici revecreetransmets _ Bouffée d’oxygène et découvrez les pratiques qu’elle a choisi de mettre au coeur de son quotidien pour prendre soin d’elle-même et être en mesure de prendre soin de sa famille !

Si vous aussi vous trouvez en train de vous délester de vos frustrations sur vos proches, profitez de la saison estivale pour ancrer une nouvelle habitude… lancez-vous le challenge j’arrête de râler cet été ! Vous pouvez le faire en famille, entre amis et… c’est gratuit !

Et si la vidéo et le thème d’arrêter de vivre votre vie à moitié endormi vous parle, vous pouvez déjà vous inscrire ici pour le prochain Forum WAKE UP à Paris, un week-end transformateur du 30 novembre au 2 décembre 2018 à Paris.

Love & Respect

Christine Lewicki

Téléchargez gratuitement le KIT J’arrête de râler et Retrouvez-moi sur ma page Facebook pour suivre des articles inspirants et des pépites qui vous aideront un peu plus chaque jour à révéler la meilleure version de vous-même !

Qualité de vie au travail, moi d’abord !

11 Juin

Cet article percutant est écrit par Emmanuelle Nave, co-auteure du livre J’arrête de râler au boulot, découvrez comment gagner une copie du livre en bas de l’article !

Je suis DRH de Mutuaide Assistance, filiale de Groupama, et à ce titre responsable de la politique Qualité de Vie au Travail (QVT) de notre entreprise, avec le comité de direction et mon équipe RH. Nous réfléchissons, également avec les représentants du personnel et les salariés eux-mêmes, à ce que nous souhaitons mettre en place dans l’objectif de garantir une bonne qualité de vie au travail pour les collaborateurs. Du babyfoot au programme de soutien de nos salariés qui, de part de notre métier, assistent nos clients dans les épreuves de la vie, en passant par la prévention de la posture au poste, du sommeil, de la gestion du stress, les réflexions à ouvrir sur la charge de travail, et au cœur de cela une attention déterminée et quotidienne envers nos managers, en leur donnant les clés pour progresser dans le management par la confiance.

Par Emmanuelle Nave

Nous allons dans les prochaines années améliorer notre environnement de travail par un déménagement dans des locaux plus adéquats ; faire évoluer nos outils de travail, revisiter nos process pour mieux servir nos clients et fluidifier le quotidien de nos équipes, optimiser le reporting pour que nos managers aient plus de temps pour l’accompagnement… Mais pour moi, au cœur de la QVT, il y a la relation, parce que la relation est au cœur de la vie. Relations avec nos clients externes ou internes, relations entre managers et managés, relations entre collègues, relations individuelles ou collectives.

Nos projets pour prendre soin des relations sont nombreux également : introduction des techniques de médiation pour l’équipe RH, sensibilisation à la méthode de communication non violente pour tous, programmes de soutien entre pairs, coaching à la carte pour les managers, évolution de nos entretiens annuels par l’introduction d’un retour du managé sur le management dont il a besoin, développement du feedback positif et permanent…

Voilà pour mon job de DRH. Mais chaque matin, en entrant à Mutuaide, je me dis : toi, Emmanuelle, qu’est-ce que tu fais aujourd’hui, dans chacune de tes rencontres, pour prendre soin de ta qualité de vie au travail, et de celle des autres ? Tu es capable d’écrire un beau programme, mais l’incarnes-tu chaque jour ?

C’est un chemin permanent.

Prendre soin tout d’abord de MA qualité de vie au travail !

  • Est-ce que je suis suffisamment attentive à mon équilibre général, mon sommeil, l’organisation de mes tâches, les espaces de respiration ? Est-ce que je prends soin de mes relations, avec mon équipe, mes collègues, les collaborateurs, les représentants du personnel ? Quel type de relations ai-je envie de vivre au bureau ? Et que fais-je concrètement pour les créer ?
  • Est-ce que j’alimente la critique ambiante, est-ce que je me complais à pointer les imperfections des autres et les dysfonctionnements ? Est-ce que je cherche à bien faire entendre mes insatisfactions, à imposer mon point de vue, à montrer ma force à l’autre, à ne pas plier, à démontrer à quel point j’ai raison et les autres tort ?
  • Ou bien, est-ce que j’essaie d’avancer en acceptant l’imperfection, la mienne et celle des autres, parfois dans notre difficulté à nous parler ? Est-ce que je laisse de la place à l’autre, quitte à laisser un peu de la mienne ? Est-ce que chaque jour j’arrive à orienter mon attention sur le bon dans mon travail, dans cette entreprise, tout ce que chacun fait de bien, tout ce que nous réussissons ensemble ?

Pour moi c’est cela, prendre soin de ma qualité de vie au travail. C’est être conscient des opportunités, si nombreuses dans la journée, pour créer moi-même un environnement favorable à mon bien-être, à mon bien-vivre. Parfois j’y parviens, parfois c’est plus difficile.

Je ne peux pas bien prendre soin de la QVT des autres, de l’entreprise, si je ne prends pas d’abord soin de la mienne.

Le challenge « J’arrête de râler au boulot » a été pour moi un déclencheur dans cette prise de conscience. Je créé à 80% au moins l’environnement qui m’entoure. Arrêter de râler au boulot, ce n’est pas se taire, c’est commencer autre chose : prendre conscience de mes besoins et de mes frustrations, en prendre la responsabilité, et agir pour les satisfaire.

En écrivant ce livre avec Christine Lewicki, nous avons eu envie de partager cette découverte que nous avons faite l’une et l’autre en la vivant : j’ai réellement la capacité, le pouvoir même, d’agir sur ma qualité de vie au travail, et en le faisant, j’en fais profiter les autres et je contribue à la leur. C’est Gandhi qui nous a guidées tout au long de l’écriture : « Soyons le changement que nous souhaitons voir dans le monde ».

Prêts à relever le défi ?

  • Gagnez un exemplaire du livre « j’arrête de râler au boulot » en allant sur la page Facebook de Christine et répondez jusqu’au 20 juin 2018 à la question :

Comment prenez-vous en charge votre Qualité de Vie au Travail ?

suivi du tag #JarretedeRalerauBoulot en commentaire du post en haut de sa page.

Téléchargez gratuitement le KIT J’arrête de râler et Retrouvez-moi sur ma page Facebook pour suivre des articles inspirants et des pépites qui vous aideront un peu plus chaque jour à révéler la meilleure version de vous-même !

 

Une semaine dédiée à la qualité de notre vie au travail !

7 Juin

Le saviez-vous ? La 15ème édition de la Semaine pour la qualité de vie au travail se déroulera du 11 au 15 juin 2018 et sera placée sous le signe de l’innovation.

Screen Shot 2018-06-05 at 08.56.39

Je suis convaincue que notre travail est un terrain de jeu formidable et puissant pour créer notre épanouissement personnel et bâtir notre bonheur mais pour cela il faut parfois changer notre vision sur le boulot ! Et surtout arrêter de jeter trop souvent la pierre à notre patron, nos collègues ou nos clients !

Je ne dis pas que la vie est rose au boulot et je suis bien consciente que notre travail est souvent un lieu de contraintes et une source de multiples frustrations. Pourtant j’ai l’intime conviction que nous pouvons avoir bien plus d’influence que nous ne le pensons sur l’amélioration concrète de notre quotidien. Mais pour cela il faut avoir l’audace d’oser y croire et de prendre nos responsabilités.

J’ai écrit le livre « J’arrête de râler au boulot » et développé des ateliers à vivre en équipe pour transmettre des clés et permettre à un plus grand nombre de prendre en main sa Qualité de Vie au Travail. J’ai l’intime conviction qu’en prenant la décision (un peu dingue ?) de ne plus râler, nous nous ouvrons alors à la possibilité de vivre notre boulot autrement. Nous devenons soudain plus intéressés par la recherche de solutions que par les problèmes. Nous refusons de rester enfermés dans notre posture (parfois confortable) de victime et nous apprenons à aborder nos frustrations (et nos collègues)  autrement pour que, ensemble, nous puissions vivre mieux et aller plus loin.

Découvrez tous les détails de cette semaine riche en évènements en suivant ce lien.

Si vous souhaitez contribuer à une meilleure qualité de vie au travail, formez-vous pour être « ambassadeur certifié J’arrête de râler au boulot » ! En suivant notre formation en ligne (sur internet et au téléphone), vous profiterez de ressources et supports pour animer des ateliers dans le cadre de votre activité professionnelle, sur l’expertise d’animation qui vous intéresse. Découvrez toutes les modalités de la formation ici.

Et, pour contribuer encore plus à cette semaine innovante, j’offre deux exemplaires de mon livre « J’arrête de râler au boulot ». Il vous suffit de répondre à la question suivante en commentaire de cet article :

Comment prenez-vous en charge votre Qualité de Vie au Travail ?

Le gagnant sera tiré au sort le 20 juin prochain et annoncé ici ainsi que sur ma page Facebook.

J’ai hâte de lire vos réponses, bonne chance !

Téléchargez gratuitement le KIT J’arrête de râler et Retrouvez-moi sur ma page Facebook pour suivre des articles inspirants et des pépites qui vous aideront un peu plus chaque jour à révéler la meilleure version de vous-même !

On arrête de râler dans le magazine Vraiment !

17 Mai

Retrouvez-moi dans le tout jeune magazine hebdomadaire en ligne « VRAIMENT » !

Voici leur credo : « À Vraiment nous pensons que chacun peut contribuer à changer le monde, ou au moins à l’améliorer, à condition d’être correctement informé ».

Screen Shot 2018-05-11 at 11.32.39

Arrêter de râler, arrêter de se positionner comme victime des situations au lieu d’acteur de solutions est un acte révolutionnaire qui peut, lui aussi, contribuer à changer le monde !

« Cesser de bougonner, c’est choisir d’arrêter de trouver des coupables à tout ce qui nous arrive »

Trois concepts fondamentaux pour arrêter de râler sont explorés en détail :

  1. J’identifie les raisons de ma rogne
  2. Je relève un défi bonne humeur
  3. Je change un souci en opportunité

Découvrez l’article dans la section « vivre mieux », page 56.

 

Screen Shot 2018-05-16 at 11.12.56 AMScreen Shot 2018-05-16 at 11.14.44 AM

Téléchargez gratuitement le KIT J’arrête de râler et Retrouvez-moi sur ma page Facebook pour suivre des articles inspirants et des pépites qui vous aideront un peu plus chaque jour à révéler la meilleure version de vous-même !

Une Conférence-Atelier sans râlerie chez We Hobby !

25 Avr

Le beau temps était au rendez-vous pour notre conférence atelier chez We Hobby et les participants enthousiastes !

WE HOBBY FB

Emmanuelle Nave et moi-même avons eu plaisir à témoigner de nos expériences respectives et des motivations derrière l’écriture de notre livre « J’arrête de râler au Boulot ! ». Les participants se sont prêtés à un atelier-exercice de « râlerie » avec leur voisin pour ensuite partager leurs ressentis et leurs opinions.

Découvrez dans la vidéo ci-dessous un extrait de cette belle conférence !

Vous souhaitez amener des ateliers J’arrête de Râler au Boulot dans votre entreprise ?

Téléchargez gratuitement le KIT J’arrête de râler et Retrouvez-moi sur ma page Facebook pour suivre des articles inspirants et des pépites qui vous aideront un peu plus chaque jour à révéler la meilleure version de vous-même !

Parfois on exagère…

6 Mar

Très souvent, quand nous râlons c’est parce que nous cherchons à satisfaire un besoin important à nos yeux.

En fait, nous avons tellement peur de ne pas être entendus que nous employons des mots qui ne sont pas justes. Nous allons ainsi utiliser le levier de l’exagération, mais aussi ceux de l’universalité et de la permanence. Nous allons dire « c’est infernal » (exagération), « c’est toujours pareil », (permanence), « ça fait 100 fois que je le dis » (exagération), « ils sont tous incompétents » (universalité), « ils sont tous pourris » (universalité), « ils n’ont rien compris » (exagération).

Parfois on exagère...

Nous allons utiliser des mots très forts qui contribueront à dramatiser la situation ; dramatiser comme dans une pièce de théâtre, pour rendre les choses plus piquantes, les contrastes plus vifs, pour accentuer notre rôle dans notre scénario intérieur… au risque de tourner au drame comique qui ne trompera personne ! Nous allons exagérer notre rôle de victime pour être sûr d’être sur la scène, d’être vu et entendu.

En cédant à ces dérives dans notre langage, nous pensons détenir une stratégie judicieuse et puissante pour arriver à nos fins face aux autres… alors qu’en fait nous perdons tout pouvoir !

Lorsque vous râlez, posez-vous cette question sur la justesse de vos propos : est-ce que vous êtes en train de décrire les faits pour ce qu’ils sont vraiment ou est-ce que vous les exagérez parce que vous craignez de ne pas être entendu ?

Et si vous vous surprenez (trop souvent) entrain d’exagérer dans votre environnement professionnel, commandez mon tout nouveau livre J’arrête de Râler au Boulot, co-écrit avec Emmanuelle Nave, Directrice des Relations Humaines, et disponible en librairie dès le 12 avril 2018 !

 

J’arrête de râler dans Marie Claire !

28 Fév

Le challenge j’arrête de râler prend des ailes !

Après 40 jours sans viande et 30 jours sans alcool, nos amis belges viennent de se lancer un défi national d’un mois sans râleries !

JDR dans Marie Claire

Dans cet article ils offrent des astuces concrètes pour y arriver et encouragent leurs lecteurs à lire mon livre et à consulter ce blog !

Screen Shot 2018-02-26 at 09.27.17

Le 14 février est passé, mais il n’est jamais trop tard pour vous lancer dans cette belle aventure et rejoindre le mouvement des personnes qui font le choix de ne plus subir leur quotidien et de devenir entrepreneur de LEUR vie !

Vous trouverez  ici tous les outils pour réussir le challenge !

Téléchargez gratuitement le KIT J’arrête de râler et Retrouvez-moi sur ma page Facebook pour suivre des articles inspirants et des pépites qui vous aideront un peu plus chaque jour à révéler la meilleure version de vous-même !

Un atelier « J’arrête de râler » ça se passe comment ?

26 Jan

Whoohooo ! C’est formidable quand il s’avère qu’une participante de nos ateliers « J’arrête de râler sur mes enfants {et mon conjoint} » est aussi rédactrice ! Dans le HORS-SÉRIE ÉDUCATION du merveilleux magazine Psychologie Positive, elle raconte son expérience avec une grande authenticité. J’adore ! Et surtout merci Marie-Hélène Gauthier !

Pour en savoir plus sur nos ateliers et découvrir si un Ambassadeur certifié propose des ateliers près de chez vous (ou pas trop loin !), consultez la page : https://jarretederaler.com/ateliers/

couverture psychologie magazine

Screen Shot 2018-01-26 at 10.34.00 AM

Screen Shot 2018-01-26 at 10.34.14 AMTéléchargez gratuitement le KIT J’arrête de râler et Retrouvez-moi sur ma page Facebook pour suivre des articles inspirants et des pépites qui vous aideront un peu plus chaque jour à révéler la meilleure version de vous-même !

4 stratégies pour reprendre le contrôle de notre vie en 2018 !

5 Jan

Et voilà, 2018 est là ! 2018, une année toute belle, toute fraîche, une année à vivre, à savourer, à incarner, pour nous épanouir et partager le meilleur de nous mêmes avec le monde.

Pourtant, si nous ne faisons pas attention, nous pouvons petit à petit perdre le contrôle des 12 mois devant nous… de notre vie !

Nous pouvons passer une grande partie de 2018 à gérer la multitude de choses qui viennent à nous (emails, courriers, sollicitations de nos enfants, de notre patron, de nos clients, des administrations… le frigo vide, la maison à ranger…), avec l’impression que gérer tout cela est un boulot à temps plein, et que même en y mettant notre meilleure volonté… ça ne sera jamais terminé !

Et parce que nous sommes souvent débordés et fatigués, il est facile de mettre nos désirs et nos projets de côté, facile de se dire que plus tard, un jour, quand nous trouverons le temps (l’énergie, l’audace), nous pourrons enfin envisager de les rendre réalité.

Hélas, en agissant ainsi, nous passons à côté de notre vie ! C’est pourquoi j’ai écrit cet article :

4 stratégies...

  1. PRENEZ LE TEMPS DE METTRE EN MOTS ce que vous avez ENVIE qu’il vous arrive en 2018.

J’ai l’intime conviction qu’il est impossible de prendre le contrôle de sa vie, si l’on n’a pas au préalable pris le temps de formuler une intention, une destination. Pour vous aider, je vous propose de vous projeter dans 1 an, au 31 décembre 2018. Vous avez une coupe de champagne à la main et vous célébrez l’année qui vient de passer. Vous vous dites “ Voilà une année qui méritait d’être vécue ! ”.

Que s’est-il passé durant cette année ? Prenez un carnet et faites une liste des petites et grandes choses que vous voulez vivre dans les différentes zones de votre vie :

  • CARRIÈRE
  • BIEN-ÊTRE, SANTÉ
  • RELATIONS SOCIALES (FAMILLE, COUPLE, AMITIÉ)
  • DIVERTISSEMENTS, FUN
  • DÉCOUVERTES, APPRENTISSAGES.

Dans votre liste, choisissez ce qui est le plus important et fixez-vous une douzaine d’objectifs, petits et grands. J’ai accompagné des centaines de personnes dans cette démarche (exercices détaillés dans le livre WAKE UP!) qui consite à mettre en mots nos objectifs et nos envies. Je vous assure que cette étape qui peut sembler simple est surprenamment puissante. Une fois votre liste rédigée, ne la laissez pas prendre la poussière ; affichez-la pour faire en sorte de tomber dessus au moins 3 fois par jour ! Quand vous la voyez, dites vous : “ Quel est le petit pas que je peux faire aujourd’hui pour augmenter la probabilité que mon désir devienne réalité ? ”.

          2. CRÉEZ DE L’ESPACE dans votre vie pour faire avancer les projets qui vous tiennent à coeur.

Que ce soit votre profond désir de vous mettre au yoga ou bien un livre que vous voudriez écrire… rien ne se fera si vous ne faites pas de la place dans votre quotidien trop chargé. Prenez le temps de délimiter des créneaux dans vos agendas hebdomadaires pour faire ce que VOUS avez envie de faire. Protégez ces créneaux comme votre plus beau trésor ! Il y aura toujours une bonne excuse pour reporter à plus tard… mais votre vie c’est maintenant ! Souvenez-vous que quand vous dites NON à quelque chose « d’urgent », vous dites OUI à quelque chose d’important.

           3. CHOISISSEZ le prisme à travers lequel vous voulez voir la vie.

Prenez conscience que, en ne changeant rien de votre réalité, vous pouvez vivre 2 vies différentes. Vous pouvez choisir d’allumer le radar des manques, des peurs, des jugements et des limitations (et votre radar trouvera plein de preuves pour justifier vos inquiétudes) ou bien vous pouvez allumer le radar de l’abondance, des possibles, de votre brillance et de la gratitude. C’est à vous de choisir et c’est aussi à vous de garder le bon radar allumé. Pour cela, faites attention à ce que vous faites rentrer dans votre champ de conscience. Choisissez les informations que vous absorbez, que ce soit dans les médias ou dans les conversations qui vous entourent. Quelle vision de la vie ces informations nourrissent-elles ?  

            3. DONNEZ-VOUS LA PERMISSION de faire des choses qui vous font le plus grand bien. 

C’est notre VIE et si nous ne prenons pas soin de nous, PERSONNE ne le fera à notre place. N’attendez pas d’avoir le temps pour aller vous promener en forêt, pour vous asseoir et vous délecter de l’instant présent, pour cultiver votre bien-être. Qu’est-ce qui fait chanter votre coeur ? Qu’est-ce qui vous nourrit intellectuellement, physiquement, émotionnellement ? Nous avons tous besoin de recharger régulièrement nos batteries pour avoir l’énergie nécessaire d’avancer dans les projets qui nous tiennent à coeur. Le quatrième principe de WAKE UP – Je prends soin de ma source – est une étape fondamentale pour réussir à accomplir les 3 premières stratégies qui vous permettront de reprendre le contrôle de votre vie !

En incorporant ces 4 stratégies dans votre quotidien, je suis convaincue que le 31 décembre 2018, vous serez, coupe à la main, en train de célébrer une année qui a bougé dans la direction où vous vouliez qu’elle aille !

Téléchargez gratuitement le KIT J’arrête de râler et Retrouvez-moi sur ma page Facebook pour suivre des articles inspirants et des pépites qui vous aideront un peu plus chaque jour à révéler la meilleure version de vous-même !

 

12 décembre : « Oser Prendre sa Place », un happening percutant et gratuit à Angers !

5 Déc

Osez-vous prendre votre place ? Toute votre place ?

Parce que nombreuses sont les femmes qui n’en peuvent plus de chercher à être conformes à ce qu’elles pensent que les autres attendent d’elles. Parce que le monde n’a jamais eu autant besoin de l’énergie féminine pour innover et se renouveler…

Screen Shot 2017-11-30 at 6.01.00 PM

Christine Lewicki et Emmanuelle Jappert seront en duo le 12 décembre au théâtre Chanzy à Angers avec un objectif : faire vivre au public, principalement féminin (mais pas seulement !), un moment de partage autour des notions de l’audace, le bien-être, le leadership, la créativité, l’intuition et l’envie. Autant de thèmes qu’elles explorent dans leur quotidien et qui leur permettent d’oser être elles-mêmes. Dans un décor qu’elles ont voulu cosy et « hygge », Christine, coach et auteure reconnue, répondra aux questions d’Emmanuelle, auteure, qui jouera le rôle de journaliste.

Bien plus qu’une conférence classique, ce rendez-vous se veut intéractif avec les spectatrices et spectateurs qui seront invités à échanger avec leurs voisins ou voisines. Ils seront également encouragés à danser sous l’impulsion d’une chorégraphe.

Au final, ils repartiront avec une belle énergie et des clés concrètes pour oser prendre leur place. En effet, n’est-ce pas en sortant du jeu de la conformité que l’on peut renouveler les codes d’une société qui se cherche dans bien des domaines ?!

ÉVÉNEMENT GRATUIT  – RÉSERVATION OBLIGATOIRE !

Pour tout découvrir sur cette soirée qui s’annonce pétillante et percutante, et pour réserver VOTRE place, cliquez sur ce lien : https://www.weezevent.com/oser-prendre-sa-place

Téléchargez gratuitement le KIT J’arrête de râler et Retrouvez-moi sur ma page Facebook pour suivre des articles inspirants et des pépites qui vous aideront un peu plus chaque jour à révéler la meilleure version de vous-même !

 

Si je suis en colère, est-ce que je râle ?

4 Déc

Je viens de lire, dans le magazine L’Express, un article écrit par Leslie Rezzoug qui traite de la colère : « Je suis colérique, comment changer ? ». Vous pouvez y accéder en CLIQUANT ICI.

Et la lecture de cet article m’a donné envie d’aborder la question : « Si je suis en colère, est-ce que je râle ? »

Si je suis en colère... Brouillon

Les colériques souffrent de cette difficulté qu’ils ont à exprimer leur mécontentement de manière raisonnable. Ils sentent bien que leur colère les discrédite et ne contribue pas à ce qu’ils se sentent entendus ou soutenus. La forme trop agressive de l’expression de leur colère empêche le dialogue et engendre une souffrance pour celui qui crie ainsi que pour celui qui subit.

Le problème n’est donc pas tant la colère ressentie que la manière dont elle est exprimée. Et on peut donc ressentir de la colère (plus ou moins souvent) sans être colérique. Les personnes qui tentent le challenge « J’arrête de râler » font souvent l’erreur de penser qu’ils n’ont désormais plus le droit de ressentir de la colère. La colère est une émotion et une émotion n’est ni bonne, ni mauvaise. Ce qui compte c’est ce que nous en faisons ! Il est tout à fait possible de ressentir de la colère et de ne pas râler !

Par exemple quand, sous le feu de la colère, j’insulte le Président, mon boss, mon conjoint ou mes enfants… je râle ! Je ressens une frustration intense et je l’expulse vers le premier coupable qui arrive à moi !

Si, sous le feu de la colère, je dis sur un ton tempéré « Je n’en peux plus, j’ai besoin que ça cesse, mon besoin de… (indiquer ici le besoin qui vous concerne) n’est pas satisfait. », je ne râle pas ! Je me laisse traverser par la colère, je l’honore et surtout je cherche à entendre ce qu’elle veut me dire.

Le Dr. Nicolas Neveux, psychiatre interviewé pour cet article, confirme bien une des grandes leçons que j’ai apprise moi-même en faisant le challenge « J’arrête de râler » : « Lorsque l’on est énervé par quelqu’un, l’émotion nous signale que l’un de nos besoins fondamentaux est atteint ». La clé pour réussir le challenge est donc de réussir à identifier ce besoin pour ensuite le satisfaire (facile à dire, pas toujours si simple à obtenir !).

Si vous êtes colérique et que vous voulez réussir le challenge J’arrête de râler, je vous invite à télécharger le KIT J’arrête de Râler dans lequel vous trouverez des ressources pour vous aider à prendre du recul, à mettre de la distance émotionnelle entre la frustration et votre réaction, et à communiquer vos besoins de façon non violente.

Bonne lecture… et bon challenge !

Love & Respect,

Christine Lewicki

Téléchargez gratuitement le KIT J’arrête de râler et Retrouvez-moi sur ma page Facebook pour suivre des articles inspirants et des pépites qui vous aideront un peu plus chaque jour à révéler la meilleure version de vous-même !

 

 

%d blogueurs aiment cette page :