Challenge J’arrête de Râler : SUSPENSE … et grande discussion

12 Mai

 

Les trucs du jour :

  • Jour 15 de mon challenge et ???ème jour consécutif sans râler : regardez la vidéo !
  • Aujourd’hui j’ai eu la chance de pouvoir présenter mon challenge auprès des maîtresses d’une petite école à Venice en Californie.
  • Nous avons eu une grande conversation sur les thèmes suivants:
    – Est-ce que râler sert a se soulager. Cela fait du bien ?
    – Est-ce que râler forge le caractère ?
    – La frustration fait partie de la vie, on ne peut pas faire semblant qu’elle n’existe pas.
    – Est-ce que arrêter de râler signifie qu’on n’a plus le droit de se sentir mal, de se sentir victime ?
Publicités

11 Réponses to “Challenge J’arrête de Râler : SUSPENSE … et grande discussion”

  1. minut'd'automne juin 3, 2010 à 12:07 #

    Je ne sais pas ce que tu penseras de ça, réaction fort étrange mais à lire certaines de mes frustrations ici exprimées et surmontées ça me donne les larmes aux yeux d’émotion là maintenant tout de suite.

    J'aime

    • christinelewicki juin 3, 2010 à 4:58 #

      Cela veux sûrement dire que tu es entrain d’adresser quelque chose d’important dans ta vie. Qu’en penses-tu ?

      J'aime

  2. Emma mai 12, 2010 à 5:43 #

    J’avais beau être malade comme un chien et crevée, il n’y avait pas pas de montée de tension en vue. Jusqu’à ce soir.
    Je suis libraire et je travaille en jeunesse, ce qui fait que j’ai certains bouquins qui pourraient très bien se retrouver chez les plus grands notamment en ce qui concerne les « lectures simplifiées en anglais ».
    J’étais donc en train de préparer des commandes quand je me suis rendu compte que mon homologue adulte avait fait basculer chez les grands des titres que je suivais chez les petits.
    Devant la perspective de me taper tous les titres du catalogue un par un pour vérifier, corriger, négocier, bah j’ai râlé. Lâchement, j’ai grogné avant de prendre mon téléphone pour régler le souci. Donc retour à la case départ pour moi aussi !

    J'aime

  3. Dom mai 12, 2010 à 8:44 #

    Ça à du être décevant, mais le rendu que tu nous partage en vidéo est vraiment drôle 😉
    J’ai en fait un peu le même problème :
    Comment extérioriser un agacement sans passer par le mode ralage…
    Il me semble que même avec un câlin, il fallait pouvoir extérioriser cet agacement et pouvoir relâcher doucement ce « bouclier anti-ralage ».
    Je pense que ce post m’aide particulièrement à définir ma zone grise, mais je n’ai pas encore de solution.
    En écrivant, je me dis que ce que tu avais à dire n’était pas à ton maris, mais bien à ta petite dernière et c’est probablement à elle que tu aurais du dire : »Hum tu va arriver à faire râler maman, j’en serait vraiment déçus ».
    C’est peut être ca : trouver un équilibre entre le garder pour soi et le dire…

    J'aime

    • christinelewicki mai 12, 2010 à 6:34 #

      Merci Dom,

      Dans ce cas j’avais déjà exprime clairement a ma fille mon besoin. Je lui ai dit, ma petite j’ai besoin que le couche soit plus simple et plus rapide. Je suis ravie de ce moment spécial ou je te fais un câlin et un bisous mais quand on doit toujours rajouter un truc, et un truc, puis un truc… cela m’énerve car cela devient trop complique. Moi je veux te faire un GROS bisous et un GROS calin et ensuite je te dis bonne nuit et je descend en bas.

      Mon besoin une fois en bas etait de connecte. On rale souvent pour connecte. Quand on est a la Gare on dit as on voisin  » argh le train est ENCORE en retard, c’est vraiment n’importe quoi » plutôt que de dire  » bonjour, on fait connaissance plutôt que d’attendre seul ».
      Quand on fait la queue a la banque on dit  » ca fait 20mn que je poirote, j’ai autre chose a faire moi » plutôt que de dire  » bonjour « . Parfois l’autre répond  » oui et moi la semaine dernière je suis venue et j’ai attendu 35mn ».
      On connecte en faisant une compétition de ralerie parfois.
      On connecte sur nos malheurs car on SAIT que l’autre va répondre. Et une réponse c’est ce qu’on veut. On veux connecter, on veut être en relation avec les gens autour de nous.

      J'aime

  4. Shabnam mai 12, 2010 à 7:08 #

    je te lis et te suis tous les jours. (un soutien silencieux)

    et je suis convaincue que tu vas arriver au 21 jours.

    je suis de nouveau au jour 3 : ) (mais c’est plus facile pour moi: pas d’enfants, pas de voiture, et je bosse principalement à la maison en ce moment, et je ne sors que pour passer du bon temps)

    le truc qui m’a fait râler la dernière fois: mon impuissance face à un jeune dans une voiture qui ouvre son snack et jette l’emballage par la fenêtre. exaspération personnelle face à une situation de plus en plus courante.

    parfois quand j’ai le courage et que la personne qui le fait est à pied, je ramasse l’emballage et je vais voir la personne et je leur dis qu’elle a perdu qq chose … (et au moins j’en ris, même s’ils me prennent pour un doux dingue).

    J'aime

    • Albert mai 12, 2010 à 8:48 #

      Oui !! excellent ça de ramasser et de dire « oh, je crois que vous avez perdu qq chose » c’est un truc que je faisais il y a qq années… je crois que je vais recommencer 😉
      Un truc également que j’avais très envie de faire à une époque – mais depuis la vie est quand même plus simple pour les non-fumeurs – c’était de faire le petit indien « hou-hou-hou » en tournant autour du fumeur récalcitrant, juste pour montrer combien qq chose qui nous est imposé peut être dérangeant.

      Sinon, après 3 jours, je repars à zéro… 😦

      J'aime

  5. Christine mai 12, 2010 à 5:23 #

    L’idée n’est pas dire que ma petite ralerie ( je crois que ralage ce n’est pas français !!!) était mal. Mon idée est de tenter 21 jours sans aucune ralerie pour vraiment créer un vrai changement durable dans mes habitudes pas juste un petit délire de quelques jours. Ensuite on créera une zone de tolerance peut être.

    J'aime

  6. Christine mai 12, 2010 à 5:19 #

    Tiens une revenante. Merci Shabam de venir voir mes vidéos!
    Oui c’est vrai que cela pourrait ne pas compter. Mais ce qui compte c’est que dans mes tripes, je me suis sentie râleuse pour 30seconde et comme je fais le challenge de manière authentique (et que cette fois ci je compte bien ne pas être seule a passer au 2eme, 3eme et 4eme jour….) je reprend a zéro !

    J'aime

  7. Shabnam mai 12, 2010 à 5:07 #

    quand tu as un sourire comme ça, quand tu as analysé la situation dans les instants mêmes, quand 5 minutes après le « ralage » tu es déjà debout et hors zone triste de « ralage », peut-on vraiment appeler ça râler?

    il me semble qu’il devrait y avoir une étape intermédiaire qui est tolérée

    petite ralage + prise de conscience avec une B.A. le jour même: c’est ok

    : )

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :