Tag Archives: Coups de coeur

De ma voiture, un exutoire je ne ferai pas !

11 Sep

Après « Rien ne sert de râler, il faut partir à temps ! », et « Derrière mon volant, en monstre je ne me transformerai pas ! », voici le troisième dicton de notre série « J’arrête de râler au volant ! »

JDR au volant,dicton #3

Notre voiture est en quelque sorte une extension de nous-même, pour autant cela ne veut pas dire que nous devons la considérer comme un lieu où décharger toutes les tensions que nous avons subies dans la journée. Oui, nous partons peut-être au travail après une altercation avec notre conjoint ou notre adolescent… oui, nous rentrons peut-être chez nous après une longue et difficile journée. Pourtant, décharger nos émotions de façon agressive sur la route n’amplifiera-t-il pas notre stress au lieu de nous aider à vivre une jouée plus sereine ? 

Lorsque nous sommes au volant, nous accusons les autres d’être la cause de nos râleries : “Ceux qui font ceci, ou ceux qui agissent comme cela…”. A bien y regarder, notre frustration ne trouve-t-elle pas souvent sa source en nous, bien plus que dans le comportement des autres ? Notre voiture et notre psy, ne confondons pas !

Les autres nous énervent parce que nous sommes de mauvaise humeur. Nous voyons plein de chauffards sur la route parce nous sommes stressés par la réunion que nous devons animer dans la matinée ou parce que nous nous trouvons dans une situation qui ne nous convient pas et qui se répète trop souvent.

Voici deux exemples de situations récurrentes qui peuvent facilement inviter la râlerie :

  • Vous faites du co-voiturage et, tous les matins, le collègue que vous passez prendre est encore en train de boire son café lorsque vous arrivez.
  • Vous vivez dans une grosse agglomération avec beaucoup de congestions et, tous les jours, à la même intersection, c’est un beau fiasco car personne ne respecte les consignes de la circulation.

Dans ces deux scénarios, nous pouvons continuer à râler et à subir tous les matins, ou bien nous pouvons choisir de ne laisser, ni notre collègue, ni les autres chauffeurs, nous voler notre sérénité.

Si vous n_aimez pas quelque chose... Brouillons

Râler tous les jours sur le même problème ne change pas le problème ! Cela ne fait que polluer notre esprit. Posons-nous la question, “Est-ce que je peux agir sur ce problème ?”. Si la réponse est oui, essayons d’agir différemment.

Voici deux des solutions qui s’offrent alors à nous :

  • En partant de chez nous, prévenons notre collègue de notre heure d’arrivée, et précisons que nous souhaitons arriver 15 minutes plus tôt afin d’être moins à la bourre et donc moins stressé.
  • Essayons de prendre une route alternative pour éviter l’intersection que nous trouvons dangereuse.

Si nous ne pouvons pas changer le problème ou si nous choisissons de ne pas le changer (ce qui est notre droit), alors faisons le choix de changer notre attitude plutôt que de laisser des choses qui n’en valent pas la peine nous voler notre bien-être.

Prenons du recul afin d’apprécier la beauté de la vie… même au volant !

Accepter ce qui est !

MINI CHALLENGES :

  1. Plutôt que de décharger nos tensions sur les autres, observons ce qui se passe en nous et ayons de la compassion envers nous-même. Transformons nos insultes et injonctions en discours intérieur. Et lorsque la tension monte très vite parce que nous avons réellement été la victime de la mauvaise conduite d’autrui, appliquons nous à pratiquer la respiration en profondeur.
  2. Identifiez une des situations stressantes que vous vivez de façon récurrente et faites le choix, soit de l’accepter, soit de la changer, et ce pendant une semaine. Partagez le résultat sur cette page !

Téléchargez gratuitement le KIT J’arrête de râler et Retrouvez-moi sur ma page Facebook pour suivre des articles inspirants et des pépites qui vous aideront un peu plus chaque jour à révéler la meilleure version de vous-même !

Relevez le défi WAKE UP !

21 Avr

Et si vous profitiez de cette période de confinement pour vous challenger à arrêter de vivre votre vie à moitié endormi ! 

Relevez le DÉFI WAKE UP !

Inscrivez-vous gratuitement ici : https://www.christinelewicki.com/programme-video-offert/.

Vous recevrez une vidéo quotidienne et des questions puissantes pendant 5 jours pour :

➡️  vous libérer des croyances limitantes qui vous empêchent d’activer la meilleure version de vous-même.
➡️  découvrir 4 principes fondamentaux à mettre au coeur de votre vie pour vivre pleinement ancré et éveillé.

Je me réjouis d’échanger avec vous et de répondre à toutes vos questions en live jeudi 30 avril à 17h sur mon groupe Facebook J’ai le Power!*

*Tous les participants du défi recevront un replay de l’appel questions/réponses.


Téléchargez gratuitement le KIT J’arrête de râler ! Retrouvez-moi sur ma page Facebook et sur Instagram pour suivre des articles inspirants et découvrir des pépites qui vous aideront un peu plus chaque jour à révéler la meilleure version de vous-même !

[Vidéo] Je suis assouvi

15 Avr

Nous avons tous en nous des désirs que nous laissons de côté ou que nous n’écoutons pas.

Ce court métrage met formidablement bien ce phénomène en image.

ça vous parle ?

Et vous quels sont les désirs que vous choisissez d’honorer aujourd’hui ?






Téléchargez gratuitement le KIT J’arrête de râler ! Retrouvez-moi sur ma page Facebook et sur Instagram pour suivre des articles inspirants et découvrir des pépites qui vous aideront un peu plus chaque jour à révéler la meilleure version de vous-même !

Mon nouveau bébé est né !

14 Avr

P O D C A S T Wake Up, Rise Up & Shine! Le Podcast à écouter avant de commencer sa journée.

Je suis heureuse de vous annoncer un heureux événement ! La naissance de mon podcast Wake Up, Rise Up & Shine! Le Podcast à écouter avant de commencer sa journée.

Ce podcast est né d’un profond désir de CRÉER.

En effet, cette période unique que nous traversons nous amène à éprouver de la confusion, de la peur, de l’incertitude.

Dans ce chamboulement, j’ai écouté mon besoin de me recentrer et de contribuer.

Mon intention derrière ce podcast

Ce podcast sera publié tous les lundis pendant la période de confinement pour vous aider à garder votre niveau de vibration et d’énergie élevé, pour vous accompagner à créer la vie qui VOUS ressemble.

A travers les différents épisodes, vous découvrirez de nouvelles perspectives, de l’inspiration et aussi des actions concrètes pour vous aider à vivre la vie que vous avez vraiment choisie.

Découvrez tout particulièrement les épisodes suivants et abonnez-vous pour être informé des prochains !

Vous le trouverez sur toutes vos plateformes d’écoute préférées : Apple Podcast / Spotify / Google Podcast / Podcast Addict / Podchaser / Deezer et Listen Notes.

PREMIÈRE SAISON

Épisode 1 | Attention aux informations que nous absorbons

Épisode 2 | Se réveiller à notre capacité de créer

Épisode 3 |Avoir peur et rester debout

Épisode 4 |Vivre la mort en période de confinement

Épisode 5 |Booster notre système immunitaire

Épisode 6 |Oser écrire votre livre

Épisode 7 |Oser être brillant

Épisode 8 | L’Aikido Verbal|Entretien avec Luke Archer

Épisode 12 |Rester calme et le coeur ouvert au milieu de la tornade

Épisode 13 |Mon couple s’est endormi

Épisode 14 |J’arrête de râler

Épisode 15 |Oser le pardon et pacifier son coeur |Entretien avec Olivier Clerc

DEUXIÈME SAISON

Épisode 16 |Elles ont compris qu’elles se polluaient la vie avec leurs râleries

Épisode 17 |Le Slow Working |Entretien avec Diane Ballonad-Rolland

Épisode 18 |Les Happy Workers|Entretien avec Fabienne Broucaret

Épisode 19 |Comment se dégager du Temps|Entretien avec Nadia Alami

Épisode 20 |Femmes, je nous aime

Épisode 21|Quelques minutes par jour pour changer le monde|Entretien avec Emmanuelle et Julian Jappert

Épisode 22 |Comprendre le potentiel infini du cerveau de nos enfants|Entretien avec Stéphanie Brillant

Épisode 23 |Masculin et Féminin, trouver l’équilibre dont nous avons tant besoin|Entretien avec Emmanuel Frantz-Mercadal

Épisode 24 |Les 8 plus belles leçons que la crise sanitaire m’a offertes

Épisode 25 |Voir nos ados autrement|Entretien avec Florence Leroy


Téléchargez gratuitement le KIT J’arrête de râler ! Retrouvez-moi sur ma page Facebook et sur Instagram pour suivre des articles inspirants et découvrir des pépites qui vous aideront un peu plus chaque jour à révéler la meilleure version de vous-même !

La BD J’arrête de râler dans Papa Positive !

24 Déc

On parle de ma toute nouvelle bande dessinée dans Papa Positive.fr, le blog d’un papa solo, fan de psychologie et éducation positives.

“Bonne nouvelle : la version BD du best-seller de Christine Lewicki “J’arrête de râler” est disponible !

Et comme le cerveau préfère les images, nous assimilerons et comprendrons plus rapidement comment transformer notre vie et celle des autres en 21 jours. La BD nous permet de faire ces changements progressivement par le biais d’exercices, de scènes du quotidien et d’histoires inspirantes ! ”.

Vous avez remarqué que les râleries reviennent régulièrement dans votre famille… comment sortir de ce cercle vicieux ?

  • En commençant par prendre la responsabilité de ce qui se passe en nous. Une émotion désagréable signifie qu’un de nos besoins n’est plus satisfait.
  • En adoptant de nouvelles habitudes comme éviter de nous comparer ou encore ressentir régulièrement de la gratitude pour ce que nous possédons…

Papa positive nous invite à relever le challenge : Vous allez gagner un temps fou, un stock d’énergie et encore Mieux… nous éviterons de léguer cette habitude à nos enfants !

Vous avez un cadeau de dernière minute à faire pour les fêtes ?
Cliquez sur le visuel pour offrir une BD ludique, à petit prix et à grand impact !

Téléchargez gratuitement le KIT J’arrête de râler ! Retrouvez-moi sur ma page Facebook et sur Instagram, pour suivre des articles inspirants et découvrir des pépites qui vous aideront un peu plus chaque jour à révéler la meilleure version de vous-même !

[Témoignage] Christelle Poublang, ambassadrice certifiée « J’arrête de râler »

20 Déc

Une fois ses enfants grandis, Christelle se sentait un peu perdue. Elle s’est rendue compte que des années passées à râler avaient entravé son estime personnelle, et elle cherchait à trouver sa niche dans son activité de formatrice. Elle raconte comment se former ambassadrice J’arrête de râler lui a donné les outils nécessaires pour reprendre confiance en elle !

Ambassadeurs certifiés J'arrête blog de Râler

Quelle est ton activité professionnelle ?

J’exerce le métier de formatrice, je suis à mon propre compte depuis 11 ans, J’ai choisi principalement deux thématiques ; la communication interpersonnelle et la gestion des émotions. J’ai aussi récemment accepté d’être déléguée de la Ligue des Optimistes de France pour Dunkerque (Flandres Maritime) et Hazebrouk (Flandres Intérieure) afin d’y proposer des conférences J’arrête de râler au boulot.

Pourquoi as-tu décidé de suivre la formation pour devenir ambassadrice certifiée ?

A l’époque où j’ai décidé de suivre la formation, je me sentais un peu perdue quant à l’expertise que je pouvais proposer à mes clients. Le champ des possibles était vaste et en même temps, je souhaitais me spécialiser sur une 1 ou 2 thématiques. J’ai immédiatement senti que la formation J’arrête de râler pouvait m’offrir cette opportunité.

Y a-t-il eu un déclic qui t’a poussé à t’inscrire ?

Le déclic qui m’a poussé à m’inscrire a été la curiosité du changement que cela pouvait induire si j’arrêtais de me plaindre ! J’ai été par le passé une spécialiste de la râlerie auprès de mes enfants. Les années ont passé, les enfants ont grandi et je me suis rendue compte que j’avais passé beaucoup de temps à râler pour un moindre résultat, et que cela avait affecté mon estime de moi sur le long terme. Sans m’en rendre vraiment compte, j’étais passée également de la râlerie à la plainte.

Qu’est-ce que cela représente pour toi ?

Arrêter de ma plaindre a été un long cheminement, car c’était devenu un réflexe. Au cours de la formation, j’ai pris conscience que je voyais les sollicitations extérieures comme des contraintes, des intrusions, de la perte de temps. Donc pour moi arrêter de râler a très vite représenté reprendre ma part de responsabilité, plutôt que d’être dans la victimisation à l’égard des sollicitations. De plus, j’ai appris à développer l’assertivité. Je me considère néanmoins toujours en chemin, car J’arrête de râler est un outil qui m’amène sans cesse à aller plus loin dans l’introspection.

Quelles opportunités cela t-a-t-il apporté ?

C’est à la suite de nombreuses conférences données sur le sujet que j’ai choisi mon expertise sur les deux thématiques citées plus haut. La vision de mon expertise s’est clarifiée, et j’ai signé plusieurs contrats de formation sur ces thématiques, dont certains se sont renouvelés sur le long terme, notamment sur le développement des compétences relationnelles.

Quels bénéfices en retires-tu ?

A titre personnel, je sais maintenant exactement comment faire pour lâcher prise ! (J’avais lu tellement de livre sur le sujet, et les outils proposés ne me convenaient pas).

Ce qui ne veut pas dire que j’y arrive à chaque fois, mais je sais que j’ai le choix, et le soulagement de savoir COMMENT FAIRE. Cette formation étant très pragmatique, j’ai pu mettre tout de suite les « mains dans le cambouis ».

Et le TOP du TOP ; je m’entendais dire depuis de nombreuses années que je rêvais de faire de la musique, sans jamais poser aucune action dans ce sens. J’arrête de râler propose vraiment de passer à l’action plutôt que d’avoir des regrets et de se plaindre. J’ai donc posé ma première action, le reste a suivi. Aujourd’hui, je suis tellement heureuse et fière de jouer de la harpe (depuis 2014 année de mon lancement dans la grande aventure de J’arrête de râler !) et de proposer des petites prestations lors de manifestations locales ou dans des EPHAD.

Comment vois-tu ton activité dans 5 ans ?

J’ai comme projet de contribuer au développement de certaines compétences SOFT SKILLS car J’arrête de râler est un outil très pragmatique, percutant et innovant qui induit des changements mesurables et atteignables ! 

 

Contactez Christelle via son profil linkedin pour en savoir plus sur les ateliers « J’arrête de Râler » qu’elle propose. 

Et, si vous aussi souhaitez transmettre cet outil puissant au sein de votre entreprise, ou si vous souhaitez élargir votre champ de compétences professionnelles dans le cadre de votre activité libérale, inscrivez-vous ici pour recevoir votre dossier d’information gratuit sur notre prochaine session de formation, du 15 janvier 2020 au 31 mars 2020 ! 

Appel QR Formation Ambassadeurs (1)

 

Téléchargez gratuitement le KIT J’arrête de râler ! Retrouvez-moi sur ma page Facebook et sur Instagram, pour suivre des articles inspirants et découvrir des pépites qui vous aideront un peu plus chaque jour à révéler la meilleure version de vous-même !

Rejoignez le réseau des Ambassadeurs « J’arrête de râler » !

11 Déc

Vous aimez le challenge “J’arrête de râler”, vous êtes salarié ou manager en entreprise, vous êtes professionnel indépendant ou libéral ? Diffusez le message J’arrête de Râler dans le cadre de votre activité professionnelle ! Devenez ambassadeur certifié “J’arrête de râler”

Le réseau des ambassadeurs « J’arrête de râler » auprès de particuliers ou d’entreprises ne cesse de s’accroître !

En 2017, nous avons créé une formation en ligne afin d’en faciliter l’accès au plus grand nombre. En suivant cette formation, vous vous spécialiserez sur l’application de J’arrête de Râler dans le cercle de la famille (basé sur les enseignements du livre J’arrête de râler sur mes enfants {et mon conjoint} et/ou celui de l’entreprise (basé sur les enseignements du livre J’arrête de râler au boulot).

Cette fabuleuse et audacieuse aventure vous tente et vous vous demandez si cette formation est pour vous ?

Réservez votre place en suivant ce lien pour mon appel questions – réponses, jeudi 12 décembre à 20h. Je me réjouis d’échanger avec vous et de répondre à toutes vos question en direct !

Appel Questions - Réponses en direct avec Christine LewickI JEUDI 12 DÉCEMBRE 2019 - 20H30

Découvrez notre réseau d’ambassadeurs certifiés !

Copy of Réseau Ambassadeurs (3)

Téléchargez gratuitement le KIT J’arrête de râler ! Retrouvez-moi sur ma page Facebook et sur instagram, pour suivre des articles inspirants et découvrir des pépites qui vous aideront un peu plus chaque jour à révéler la meilleure version de vous-même !

Couple sous tension ? On garde le cap avec le nouveau livre de Florence Leroy !

10 Oct

Les enfants grandissent, la vie de famille est chamboulée… et le couple s’en retrouve désorienté !

Pas de panique, tout est normal !

Florence Leroy, ambassadrice certifiée « J’arrête de râler » et co-auteure du livre « J’arrête de râler sur mes enfants {et mon conjoint} » est en pleine évolution professionnelle !

Elle vient de publier un nouvel ouvrage :

Screen Shot 2019-10-10 at 08.55.06

Dans « Couple sous tension. Gardons le cap de notre relation à l’adolescence des enfants », Florence nous livre des clés pratiques pour accompagner ensemble nos ados, et pour ne pas laisser notre couple prendre le large durant cette période si particulière !

Florence Leroy propose aussi de nouveaux accompagnements, et des ateliers « pause » destinés aux femmes qui jonglent avec toutes les casquettes de mère, de compagne et de professionnelle.

Découvrez toute l’actualité de Florence, souscrivez à sa newsletter !

Téléchargez gratuitement le KIT J’arrête de râler ! Retrouvez-moi sur ma page Facebook et sur instagram, pour suivre des articles inspirants et découvrir des pépites qui vous aideront un peu plus chaque jour à révéler la meilleure version de vous-même !

[Témoignage] Caroline Vattaire, ambassadrice certifiée « J’arrête de râler »

26 Sep

Après s’être lancée et avoir réussi le challenge « J’arrête de râler », Caroline m’a contactée pour mettre en place un programme “Devenir acteur de solutions plutôt que victime des situations” pour l’équipe du Pôle Petite Enfance où elle travaillait à l’époque. Son initiative a reçu le prix de l’innovation managériale ! Ces retours enthousiastes l’ont décidée à se former professionnellement pour transmettre ce nouveau fonctionnement de vie au plus grand nombre.

Elle témoigne de son parcours :

Ambassadeurs certifiés J'arrête blog de Râler

Quelle est ton activité professionnelle ?

Je suis coordinatrice de crèches.

Pourquoi as-tu décidé de suivre la formation pour devenir ambassadrice certifiée J’arrête de Râler ?

J’ai découvert le livre « J’arrête de râler » à sa sortie en 2012. Je trouvais le titre accrocheur et le challenge amusant. Puis, je me suis vite rendue-compte des changements qu’il allait falloir mettre en place pour tenir 21 jours d’affilée sans râler. J’ai persévéré et j’ai réussi, avec quelques failles de temps en temps, mais sans grandes conséquences sur le bien-être global que cela m’apportait.

En 2013, j’ai eu la chance de rencontrer Christine Lewicki et de partager l’expérience « J’arrête de râler » avec l’équipe du Pôle Petite Enfance où je travaillais. Les retours des agents étaient tellement enthousiastes que j’ai été encouragée à poursuivre. J’ai constaté une réelle évolution constructive dans les relations au travail et de vraies prises de conscience. 

Devenir ambassadrice était comme une évidence pour moi. Je souhaitais partager l’expérience « J’arrête de râler au boulot » avec d’autres et élargir l’espace des « non râleurs » !

 Y a-t-il eu un déclic qui t’a poussée à t’inscrire ?

Je souhaitais être moteur et actrice de la démarche « J’arrête de râler au boulot ». J’ai surtout attendu de me sentir prête. A mon sens, être ambassadrice implique d’avoir soi-même suffisamment intégré les étapes, les changements à mettre en œuvre et de les avoir vécus. 

Le déclic a été de me dire que l’inscription à la formation d’ambassadrice allait m’aider à compléter ma propre expérience afin de pouvoir la transmettre. 

 Qu’est-ce que cela représente pour toi ?

Cela représente beaucoup car cela touche à mes valeurs profondes : une ouverture sur les possibles, du bien-vivre au travail, un regard positif sur soi et sur les autres, des relations apaisées. Cela représente donc pour moi le plaisir de participer à ce cercle vertueux.

 Quelles opportunités cela t’a-t-il apporté ?

Cela m’a apporté des opportunités de faire de très belles rencontres humaines. Lorsque je parle du challenge « J’arrête de râler » à quelqu’un, j’ai toujours des réactions enthousiastes. A chaque fois, je vois la curiosité dans le regard de mes interlocuteurs et cela suscite de nombreuses questions et échanges sur les enjeux, les difficultés, les bénéfices d’arrêter de râler. Les personnes ont envie de participer aux ateliers.

Me former et être ambassadrice m’a permis de pouvoir proposer les ateliers, de retrouver des participants heureux d’être ensemble et de se découvrir des ressources et des clés qu’ils n’avaient pas envisagées jusque-là.

Les ateliers « J’arrête de râler au boulot » répondent à des besoins de mieux-être individuel et de qualité dans les relations humaines. La demande est importante dès l’instant où nous avons la possibilité de faire grandir chacun dans des prises de conscience et des solutions durables.

 Quels bénéfices en retires-tu ?

J’en retire des bénéfices pour moi puisque j’ai trouvé des ateliers simples et concrets pour avoir les clés d’un mieux vivre au quotidien. En étant formée et ambassadrice, j’en retire le bénéfice essentiel des retours positifs et des remerciements de la part des personnes qui ont participé aux ateliers. Leurs sourires et leurs témoignages des évolutions qu’ils ont mises en place dans leur quotidien m’encouragent à continuer de proposer et développer ces ateliers. 

Je tire bénéfice également de ce que je nomme « l’effet du groupe ». En effet, les ateliers sont parfaitement construits et favorisent les échanges entre les participants. Une véritable émulation s’opère et chacun apporte beaucoup par ses propres expériences, y compris pour l’ambassadrice.

Etre ambassadrice est donc une belle occasion de découvertes, de relations humaines et de nouvelles rencontres ! 

Comment vois-tu ton activité dans 5 ans ?

Etre encore davantage engagée dans le déploiement des ateliers et le mieux-vivre au travail. Dans 5 ans, j’aurai effectué la formation et obtenu la certification « J’arrête de râler en famille ». Je me vois donc assembler les deux pour proposer des ateliers qui se compléteront.

Contactez Caroline via son profil linkedin pour en savoir plus sur les ateliers « J’arrête de Râler » qu’elle propose. 

Et, si vous aussi souhaitez transmettre cet outil puissant au sein de votre entreprise, ou si vous souhaitez élargir votre champ de compétences professionnelles dans le cadre de votre activité libérale, découvrez notre formation en ligne.

Rejoignez-moi pour un appel questions/réponses jeudi 12 décembre à 20h, je répondrai à toutes vos questions !

Réservez votre place ici : https://www.facebook.com/events/439120170341266/

Appel Questions - Réponses en direct avec Christine LewickI JEUDI 12 DÉCEMBRE 2019 - 20H30

 

 

Téléchargez gratuitement le KIT J’arrête de râler ! Retrouvez-moi sur ma page Facebook et sur Instagrampour suivre des articles inspirants et découvrir des pépites qui vous aideront un peu plus chaque jour à révéler la meilleure version de vous-même !

Le challenge « J’arrête de râler » d’Emilie

17 Sep

Au printemps dernier, Emilie a décidé de se lancer le challenge « J’arrête de râler ». Elle nous explique pourquoi elle a souhaité ne plus se plaindre et les bénéfices qu’elle en retire.

Challenge d'Emilie, brouillon (2)

Emilie, peux-tu te présenter ?

Je suis la chanceuse maman d’une petite fille de 3 ans. Je suis aussi enseignante-chercheure spécialisée en psychologie du développement de l’enfant et j’ai développé une activité libérale de psychologue.

Pourquoi as-tu décidé de te lancer le challenge « J’arrête de râler » ?

Mon quotidien était difficile. Cela faisait plus de deux ans que je ne dormais pas (ma petite se réveillant toutes les heures) et les conditions de mon travail à l’université me pesaient terriblement.

Je me sentais irritable, impatiente, agacée, nerveuse.

Mes rêves de vie de famille joyeuse et épanouie semblaient se dissoudre dans la râlerie quotidienne. Je voyais ma vie joyeuse m’échapper. Ma première action envers le challenge a été de demander de l’aide extérieure pour dormir enfin un peu.

Y a-t-il eu un déclic qui t’a poussé à commencer ?

Après avoir lu et écouté Christine Lewicki, j’étais persuadée de l’intérêt de la démarche. J’ai d’abord tenté toute seule dans mon coin. Je n’en ai même pas parlé à mon compagnon. J’ai mis un bracelet deux jours et … je l’ai enlevé ! Comme si ce bracelet révélait les abysses dans lesquelles j’étais tombée !

Ce premier choc fut ce qui m’a poussée à continuer. J’ai remis le bracelet comme on enfile son costume de courage et je me suis réellement engagée dans le challenge.

Quelles ont été tes plus grandes difficultés ?

Je suis restée durant 60 jours sans pouvoir dépasser le J1 du challenge ! Je me suis observée dans mon quotidien. J’ai éliminé les nombreuses râleries de surface.

Par exemple : je voulais ramasser un objet par terre, il m’échappait une fois… deux fois… à la troisième … je râlais plutôt que de me baisser de façon plus efficace ! N’était-ce pas inutile ?

Un autre exemple de mon ancien quotidien : je râlais en cherchant quelque chose dans mon sac à main trop petit. Je râlais mais je ne changeais pas de sac ! Perte d’énergie inutile une nouvelle fois. Le plus dur fut de m’apercevoir de l’ampleur du problème et surtout de ma résistance à ne pas y remédier. A croire que j’aimais ça !

Quelles ont été tes plus grandes révélations ?

J’ai mis du temps à me rendre compte que j’avais besoin d’être soutenue pour dépasser les deux points noirs de mon quotidien. Bravant ma lassitude et ma vulnérabilité, j’ai demandé du soutien à mes amis sur facebook.

Les retours encourageants de mes amis m’ont portée, la promesse de leur donner des nouvelles m’a engagée encore plus dans le challenge. Ce fut un tournant vers la réussite du challenge et un tournant dans ma vie en général : m’exposer dans mon imperfection ne me fait plus peur, elle me fait avancer à pas de géant.

Quels bénéfices retires-tu de ne plus te plaindre dans ton quotidien ?

J’ai beaucoup plus d’énergie qu’avant car je ne la gaspille plus ! J’ai l’impression d’avoir repris mon bonheur en main. Je me sens confiante car je ne me sens plus ballotée par les mouvements extérieurs !

Je me sens plus heureuse et plus amoureuse aussi et pourtant je n’ai pas changé de vie !

As-tu un ou plusieurs conseils pour les personnes tentées par le challenge « 21 jours sans râler » ?

Le premier conseil que je peux donner est d’avoir de la compassion pour soi ! J’ai été « obligée » de développer de la compassion pour moi-même et c’est ce qui m’a permis d’arriver au bout du challenge ! 

Le deuxième : prenez chaque râlerie comme un symptôme, « Tiens là, ça pique ! »
Vous choisissez de rester avec ou d’enlever l’épine ?

Bon challenge !

Emilie a filmé chaque jour de son challenge. Voici les vidéos de son premier et dernier jour :

Jour 1 :

 

Et, jour 21 : la célébration !

 

Pour découvrir toutes les vidéos du challenge d’Emilie, rendez-vous sur sa page Facebook !

Téléchargez gratuitement le KIT J’arrête de râler ! Retrouvez-moi sur ma page Facebook et sur Instagrampour suivre des articles inspirants et découvrir des pépites qui vous aideront un peu plus chaque jour à révéler la meilleure version de vous-même !

21 matinées sans râler !

6 Sep

C’est la RENTRÉE !

Les enfants reprennent le chemin de l’école et nous reprenons le chemin du boulot. Rythmes de vie qui s’accélèrent, horaires, rendez-vous et deadlines à respecter… dur dur de reprendre la cadence, et surtout de trouver du plaisir et de la sérénité dans ce quotidien parfois oppressant.

Pourtant, ne pensez-vous pas que si vous parveniez à commencer votre journée sans râler cela pourrait tout changer ?

Si vos enfants arrivaient à l’école en ayant vécu un réveil doux et serein, et si vous de votre côté aviez réussi à gérer la logistique sans vous énerver… en quoi cela impacterait votre journée, celle de vos collègues, de votre conjoint ?

21 matinées sans râler (9)

Pour vous aider à y parvenir, je vous propose un nouveau challenge du 9 au 30 Septembre 2019 sur mon groupe Facebook « J’ai le POWER » 

Le challenge de gérer nos matins sans râler ! Entre le réveil et le moment où chacun est arrivé là où il doit être (école, bureau, retour à la maison), OBJECTIF : ZERO RÂLERIES !

Qu’allons nous faire différemment pour y arriver ?

Etablir une routine matinale qui réduit le stress (en s’assurant qu’une partie de la mise en place commence la veille) ?

Réunir toute la famille pour parler de comment nous avons envie de vivre nos matinées sereinement. Déléguer à chacun de membres des taches qu’il se sent prêt a assumer ?

Rendre les trajets plus agréables (préparer une playlist de musique ou une liste de livres audios que nous sommes curieux de découvrir…). Organiser un co-voiturage, partager la charge des conduites ?

S’accorder chaque semaine plus de temps pour prendre soin de soi (quitte à se lever parfois plus tôt) ?

À VOUS !  Partagez vos astuces en rejoignant le challenge sur mon groupe Facebook « J’ai le POWER » !

Chaque jour, vous pourrez y trouver du soutien, partager vos réussites et vos difficultés pour vivre des matinées plus zen.

Nous pouvons CHOISIR de ne plus subir et de ne plus être victimes de notre quotidien. Alors, invitez vos proches et vos collègues à rejoindre le challenge !

 

Téléchargez gratuitement le KIT J’arrête de râler ! Retrouvez-moi sur ma page Facebook et sur Instagrampour suivre des articles inspirants et découvrir des pépites qui vous aideront un peu plus chaque jour à révéler la meilleure version de vous-même !

[Témoignage] Christelle Perez, ambassadrice certifiée « J’arrête de râler »

14 Août

Christelle souhaite contribuer à ce que les salariés de son entreprise puissent « se construire une vie plus heureuse au travail ». En suivant la formation « Animer des ateliers J’arrête de Râler », elle est dorénavant ambassadrice certifiée et anime des ateliers au sein de son entreprise.

Quelle est ton activité professionnelle ?

Je travaille pour 2 entreprises de chocolat faisant partie du même groupe, une entreprise française et une entreprise suisse. Je suis au développement des ventes, en charge de tous les outils pour les commerciaux afin d’optimiser les ventes.

Pourquoi as-tu décidé de suivre la formation pour devenir ambassadrice certifiée J’arrête de Râler ?

Il y a 5 ans, j’ai lu le livre « J’arrête de râler sur mon conjoint et mes enfants » et j’ai pris une grosse claque ! Ça a été une révélation. Pour me lancer dans le challenge et mettre en place des changements dans ma vie perso, j’ai suivi un atelier à Lyon animé par une ambassadrice certifiée et j’ai réussi à embarquer mon conjoint. Nous avons suivi cet atelier ensemble… et ça a été 2 jours et demi de pur bonheur, coupés du monde, de notre quotidien, de notre logistique avec nos enfants et de nos vies bien remplies ; 2 jours et demi où nous n’avons parlé que de notre couple, de nos relations avec nos enfants, de nos difficultés, de la manière dont nous pouvions avancer.

Ambassadeurs certifiées JDR IG (1)

Ça a été comme un 2ème mariage ! Du coup, j’ai poursuivi avec la lecture de « J’arrête de râler, l’intégrale ». J’ai fait les exercices et j’ai commencé à mettre en place des changements dans ma vie, d’abord petits puis plus grands. J’ai trouvé les enseignements de Christine tellement inspirants, authentiques et pratico pratiques qu’ils ont été le déclencheur pour moi d’une nouvelle façon de vivre et que j’ai eu très envie de les partager !

Y a-t-il eu un déclic qui t’a poussé à t’inscrire ?

L’idée me trottait déjà depuis un moment dans la tête mais j’avais peur de me lancer, de ne pas arriver à trouver du temps pour ça… bref je flippais !

Et puis, j’ai participé au {Forum} Wake Up,  le séminaire de Christine Lewicki pour oser prendre sa place, cultiver son audace et ne plus se limiter. Et là l’envie de transmettre le message « J’arrête de râler » et de partager les expériences que j’ai vécues dans ma propre vie m’est apparu comme une évidence. Du coup, j’ai pris mon courage à 2 mains et j’ai demandé à mon entreprise de financer ma formation pour devenir ambassadrice J’arrête de Râler et animer des ateliers auprès de mes collègues. Je leur ai expliqué la démarche, comment cela aiderait un des projets qu’ils comptaient me confier et… ils ont accepté ! J’étais très contente d’avoir osé faire cette proposition à mon entreprise et bien sûr encore plus qu’ils aient accepté !!

Qu’est-ce que cela représente pour toi ?

Cette formation représente un premier pas pour amener de nouveaux outils dans mes entreprises, pour aider les salariés à se sentir mieux dans leur job en changeant de posture, en changeant les mots qui sortent de leurs bouches, en célébrant ! C’est l’opportunité de parler dans mes entreprises de ce qui m’anime, de ce qui me fait vibrer… à savoir le travail autour de la relation, du changement, de la connaissance de soi. Ce travail d’observation à faire sur soi pour se construire une vie plus heureuse au travail. J’espère entamer de nouvelles formations, définir un nouveau poste autour de ces sujets, et continuer d’avoir envie de donner le meilleur de moi-même au quotidien.

Quelles opportunités cela t’a-t-il apporté ?

La formation « Animer des ateliers J’arrête de Râler » m’a donné le courage de parler du tournant que j’ai envie de donner à ma carrière professionnelle. Cela fait 10 ans que je travaille dans ce groupe et j’en étais à un point où je me demandais : Qu’est-ce qui ferait que j’aurai encore envie de donner dans cette structure pendant les 10 prochaines années ? La formation Ambassadrice m’a permis de mettre une compétence unique, différenciante et pour moi tellement inspirante dans mon profil.

Quels bénéfices en retires-tu ?

Le message J’arrête de râler m’a fait prendre conscience du pouvoir énorme que l’on a entre les mains de changer, que ce pouvoir dépend uniquement de nous et non des autres. La magie c’est que, parce que JE change alors Tout change autour de moi. J’ai pris conscience qu’on a le pouvoir de créer la vie qu’on veut, et ça passe par changer des petites choses du quotidien : ces « petits riens du tout » qui changent tout !

Comment vois-tu ton activité dans 5 ans ?

Je souhaite continuer de porter ce message en entreprise, dans les miennes ou dans d’autres et poursuivre à me former sur des techniques différentes pour aider les salariés à mettre moins d’enjeux et plus de jeux dans le cadre du travail, afin de faire baisser la pression. J’ai aussi très envie de me former au NIA afin d’amener cette danse du corps super inspirante pour travailler le lâcher prise dans mon entreprise… Affaire à suivre !

Contactez Christelle pour en savoir plus sur les ateliers « J’arrête de Râler » qu’elle propose. Vous trouverez ses coordonnées sur notre page Ambassadeurs certifiés « J’arrête de râler ».

Vous aussi souhaiteriez transmettre cet outil puissant au sein de votre entreprise, ou pour élargir votre champ de compétences professionnelles dans le cadre de votre activité libérale ?
Inscrivez-vous pour mon appel questions-réponses le 12 décembre à 20H, je répondrai à toutes vos questions !

https://www.facebook.com/events/439120170341266/

Appel Questions - Réponses en direct avec Christine LewickI JEUDI 12 DÉCEMBRE 2019 - 20H30

 

 

Téléchargez gratuitement le KIT J’arrête de râler ! Retrouvez-moi sur ma page Facebook et sur Instagrampour suivre des articles inspirants et découvrir des pépites qui vous aideront un peu plus chaque jour à révéler la meilleure version de vous-même !

%d blogueurs aiment cette page :