Tag Archives: Je crée ma réalité avec mes mots

[Témoignage] Christelle Poublang, ambassadrice certifiée « J’arrête de râler »

20 Déc

Une fois ses enfants grandis, Christelle se sentait un peu perdue. Elle s’est rendue compte que des années passées à râler avaient entravé son estime personnelle, et elle cherchait à trouver sa niche dans son activité de formatrice. Elle raconte comment se former ambassadrice J’arrête de râler lui a donné les outils nécessaires pour reprendre confiance en elle !

Ambassadeurs certifiés J'arrête blog de Râler

Quelle est ton activité professionnelle ?

J’exerce le métier de formatrice, je suis à mon propre compte depuis 11 ans, J’ai choisi principalement deux thématiques ; la communication interpersonnelle et la gestion des émotions. J’ai aussi récemment accepté d’être déléguée de la Ligue des Optimistes de France pour Dunkerque (Flandres Maritime) et Hazebrouk (Flandres Intérieure) afin d’y proposer des conférences J’arrête de râler au boulot.

Pourquoi as-tu décidé de suivre la formation pour devenir ambassadrice certifiée ?

A l’époque où j’ai décidé de suivre la formation, je me sentais un peu perdue quant à l’expertise que je pouvais proposer à mes clients. Le champ des possibles était vaste et en même temps, je souhaitais me spécialiser sur une 1 ou 2 thématiques. J’ai immédiatement senti que la formation J’arrête de râler pouvait m’offrir cette opportunité.

Y a-t-il eu un déclic qui t’a poussé à t’inscrire ?

Le déclic qui m’a poussé à m’inscrire a été la curiosité du changement que cela pouvait induire si j’arrêtais de me plaindre ! J’ai été par le passé une spécialiste de la râlerie auprès de mes enfants. Les années ont passé, les enfants ont grandi et je me suis rendue compte que j’avais passé beaucoup de temps à râler pour un moindre résultat, et que cela avait affecté mon estime de moi sur le long terme. Sans m’en rendre vraiment compte, j’étais passée également de la râlerie à la plainte.

Qu’est-ce que cela représente pour toi ?

Arrêter de ma plaindre a été un long cheminement, car c’était devenu un réflexe. Au cours de la formation, j’ai pris conscience que je voyais les sollicitations extérieures comme des contraintes, des intrusions, de la perte de temps. Donc pour moi arrêter de râler a très vite représenté reprendre ma part de responsabilité, plutôt que d’être dans la victimisation à l’égard des sollicitations. De plus, j’ai appris à développer l’assertivité. Je me considère néanmoins toujours en chemin, car J’arrête de râler est un outil qui m’amène sans cesse à aller plus loin dans l’introspection.

Quelles opportunités cela t-a-t-il apporté ?

C’est à la suite de nombreuses conférences données sur le sujet que j’ai choisi mon expertise sur les deux thématiques citées plus haut. La vision de mon expertise s’est clarifiée, et j’ai signé plusieurs contrats de formation sur ces thématiques, dont certains se sont renouvelés sur le long terme, notamment sur le développement des compétences relationnelles.

Quels bénéfices en retires-tu ?

A titre personnel, je sais maintenant exactement comment faire pour lâcher prise ! (J’avais lu tellement de livre sur le sujet, et les outils proposés ne me convenaient pas).

Ce qui ne veut pas dire que j’y arrive à chaque fois, mais je sais que j’ai le choix, et le soulagement de savoir COMMENT FAIRE. Cette formation étant très pragmatique, j’ai pu mettre tout de suite les « mains dans le cambouis ».

Et le TOP du TOP ; je m’entendais dire depuis de nombreuses années que je rêvais de faire de la musique, sans jamais poser aucune action dans ce sens. J’arrête de râler propose vraiment de passer à l’action plutôt que d’avoir des regrets et de se plaindre. J’ai donc posé ma première action, le reste a suivi. Aujourd’hui, je suis tellement heureuse et fière de jouer de la harpe (depuis 2014 année de mon lancement dans la grande aventure de J’arrête de râler !) et de proposer des petites prestations lors de manifestations locales ou dans des EPHAD.

Comment vois-tu ton activité dans 5 ans ?

J’ai comme projet de contribuer au développement de certaines compétences SOFT SKILLS car J’arrête de râler est un outil très pragmatique, percutant et innovant qui induit des changements mesurables et atteignables ! 

 

Contactez Christelle via son profil linkedin pour en savoir plus sur les ateliers « J’arrête de Râler » qu’elle propose. 

Et, si vous aussi souhaitez transmettre cet outil puissant au sein de votre entreprise, ou si vous souhaitez élargir votre champ de compétences professionnelles dans le cadre de votre activité libérale, inscrivez-vous ici pour recevoir votre dossier d’information gratuit sur notre prochaine session de formation, du 15 janvier 2020 au 31 mars 2020 ! 

Appel QR Formation Ambassadeurs (1)

 

Téléchargez gratuitement le KIT J’arrête de râler ! Retrouvez-moi sur ma page Facebook et sur Instagram, pour suivre des articles inspirants et découvrir des pépites qui vous aideront un peu plus chaque jour à révéler la meilleure version de vous-même !

Rejoignez le réseau des Ambassadeurs « J’arrête de râler » !

11 Déc

Vous aimez le challenge “J’arrête de râler”, vous êtes salarié ou manager en entreprise, vous êtes professionnel indépendant ou libéral ? Diffusez le message J’arrête de Râler dans le cadre de votre activité professionnelle ! Devenez ambassadeur certifié “J’arrête de râler”

Le réseau des ambassadeurs « J’arrête de râler » auprès de particuliers ou d’entreprises ne cesse de s’accroître !

En 2017, nous avons créé une formation en ligne afin d’en faciliter l’accès au plus grand nombre. En suivant cette formation, vous vous spécialiserez sur l’application de J’arrête de Râler dans le cercle de la famille (basé sur les enseignements du livre J’arrête de râler sur mes enfants {et mon conjoint} et/ou celui de l’entreprise (basé sur les enseignements du livre J’arrête de râler au boulot).

Cette fabuleuse et audacieuse aventure vous tente et vous vous demandez si cette formation est pour vous ?

Réservez votre place en suivant ce lien pour mon appel questions – réponses, jeudi 12 décembre à 20h. Je me réjouis d’échanger avec vous et de répondre à toutes vos question en direct !

Appel Questions - Réponses en direct avec Christine LewickI JEUDI 12 DÉCEMBRE 2019 - 20H30

Découvrez notre réseau d’ambassadeurs certifiés !

Copy of Réseau Ambassadeurs (3)

Téléchargez gratuitement le KIT J’arrête de râler ! Retrouvez-moi sur ma page Facebook et sur instagram, pour suivre des articles inspirants et découvrir des pépites qui vous aideront un peu plus chaque jour à révéler la meilleure version de vous-même !

[Témoignage] Caroline Vattaire, ambassadrice certifiée « J’arrête de râler »

26 Sep

Après s’être lancée et avoir réussi le challenge « J’arrête de râler », Caroline m’a contactée pour mettre en place un programme “Devenir acteur de solutions plutôt que victime des situations” pour l’équipe du Pôle Petite Enfance où elle travaillait à l’époque. Son initiative a reçu le prix de l’innovation managériale ! Ces retours enthousiastes l’ont décidée à se former professionnellement pour transmettre ce nouveau fonctionnement de vie au plus grand nombre.

Elle témoigne de son parcours :

Ambassadeurs certifiés J'arrête blog de Râler

Quelle est ton activité professionnelle ?

Je suis coordinatrice de crèches.

Pourquoi as-tu décidé de suivre la formation pour devenir ambassadrice certifiée J’arrête de Râler ?

J’ai découvert le livre « J’arrête de râler » à sa sortie en 2012. Je trouvais le titre accrocheur et le challenge amusant. Puis, je me suis vite rendue-compte des changements qu’il allait falloir mettre en place pour tenir 21 jours d’affilée sans râler. J’ai persévéré et j’ai réussi, avec quelques failles de temps en temps, mais sans grandes conséquences sur le bien-être global que cela m’apportait.

En 2013, j’ai eu la chance de rencontrer Christine Lewicki et de partager l’expérience « J’arrête de râler » avec l’équipe du Pôle Petite Enfance où je travaillais. Les retours des agents étaient tellement enthousiastes que j’ai été encouragée à poursuivre. J’ai constaté une réelle évolution constructive dans les relations au travail et de vraies prises de conscience. 

Devenir ambassadrice était comme une évidence pour moi. Je souhaitais partager l’expérience « J’arrête de râler au boulot » avec d’autres et élargir l’espace des « non râleurs » !

 Y a-t-il eu un déclic qui t’a poussée à t’inscrire ?

Je souhaitais être moteur et actrice de la démarche « J’arrête de râler au boulot ». J’ai surtout attendu de me sentir prête. A mon sens, être ambassadrice implique d’avoir soi-même suffisamment intégré les étapes, les changements à mettre en œuvre et de les avoir vécus. 

Le déclic a été de me dire que l’inscription à la formation d’ambassadrice allait m’aider à compléter ma propre expérience afin de pouvoir la transmettre. 

 Qu’est-ce que cela représente pour toi ?

Cela représente beaucoup car cela touche à mes valeurs profondes : une ouverture sur les possibles, du bien-vivre au travail, un regard positif sur soi et sur les autres, des relations apaisées. Cela représente donc pour moi le plaisir de participer à ce cercle vertueux.

 Quelles opportunités cela t’a-t-il apporté ?

Cela m’a apporté des opportunités de faire de très belles rencontres humaines. Lorsque je parle du challenge « J’arrête de râler » à quelqu’un, j’ai toujours des réactions enthousiastes. A chaque fois, je vois la curiosité dans le regard de mes interlocuteurs et cela suscite de nombreuses questions et échanges sur les enjeux, les difficultés, les bénéfices d’arrêter de râler. Les personnes ont envie de participer aux ateliers.

Me former et être ambassadrice m’a permis de pouvoir proposer les ateliers, de retrouver des participants heureux d’être ensemble et de se découvrir des ressources et des clés qu’ils n’avaient pas envisagées jusque-là.

Les ateliers « J’arrête de râler au boulot » répondent à des besoins de mieux-être individuel et de qualité dans les relations humaines. La demande est importante dès l’instant où nous avons la possibilité de faire grandir chacun dans des prises de conscience et des solutions durables.

 Quels bénéfices en retires-tu ?

J’en retire des bénéfices pour moi puisque j’ai trouvé des ateliers simples et concrets pour avoir les clés d’un mieux vivre au quotidien. En étant formée et ambassadrice, j’en retire le bénéfice essentiel des retours positifs et des remerciements de la part des personnes qui ont participé aux ateliers. Leurs sourires et leurs témoignages des évolutions qu’ils ont mises en place dans leur quotidien m’encouragent à continuer de proposer et développer ces ateliers. 

Je tire bénéfice également de ce que je nomme « l’effet du groupe ». En effet, les ateliers sont parfaitement construits et favorisent les échanges entre les participants. Une véritable émulation s’opère et chacun apporte beaucoup par ses propres expériences, y compris pour l’ambassadrice.

Etre ambassadrice est donc une belle occasion de découvertes, de relations humaines et de nouvelles rencontres ! 

Comment vois-tu ton activité dans 5 ans ?

Etre encore davantage engagée dans le déploiement des ateliers et le mieux-vivre au travail. Dans 5 ans, j’aurai effectué la formation et obtenu la certification « J’arrête de râler en famille ». Je me vois donc assembler les deux pour proposer des ateliers qui se compléteront.

Contactez Caroline via son profil linkedin pour en savoir plus sur les ateliers « J’arrête de Râler » qu’elle propose. 

Et, si vous aussi souhaitez transmettre cet outil puissant au sein de votre entreprise, ou si vous souhaitez élargir votre champ de compétences professionnelles dans le cadre de votre activité libérale, découvrez notre formation en ligne.

Rejoignez-moi pour un appel questions/réponses jeudi 12 décembre à 20h, je répondrai à toutes vos questions !

Réservez votre place ici : https://www.facebook.com/events/439120170341266/

Appel Questions - Réponses en direct avec Christine LewickI JEUDI 12 DÉCEMBRE 2019 - 20H30

 

 

Téléchargez gratuitement le KIT J’arrête de râler ! Retrouvez-moi sur ma page Facebook et sur Instagrampour suivre des articles inspirants et découvrir des pépites qui vous aideront un peu plus chaque jour à révéler la meilleure version de vous-même !

[Témoignage] Christelle Perez, ambassadrice certifiée « J’arrête de râler »

14 Août

Christelle souhaite contribuer à ce que les salariés de son entreprise puissent « se construire une vie plus heureuse au travail ». En suivant la formation « Animer des ateliers J’arrête de Râler », elle est dorénavant ambassadrice certifiée et anime des ateliers au sein de son entreprise.

Quelle est ton activité professionnelle ?

Je travaille pour 2 entreprises de chocolat faisant partie du même groupe, une entreprise française et une entreprise suisse. Je suis au développement des ventes, en charge de tous les outils pour les commerciaux afin d’optimiser les ventes.

Pourquoi as-tu décidé de suivre la formation pour devenir ambassadrice certifiée J’arrête de Râler ?

Il y a 5 ans, j’ai lu le livre « J’arrête de râler sur mon conjoint et mes enfants » et j’ai pris une grosse claque ! Ça a été une révélation. Pour me lancer dans le challenge et mettre en place des changements dans ma vie perso, j’ai suivi un atelier à Lyon animé par une ambassadrice certifiée et j’ai réussi à embarquer mon conjoint. Nous avons suivi cet atelier ensemble… et ça a été 2 jours et demi de pur bonheur, coupés du monde, de notre quotidien, de notre logistique avec nos enfants et de nos vies bien remplies ; 2 jours et demi où nous n’avons parlé que de notre couple, de nos relations avec nos enfants, de nos difficultés, de la manière dont nous pouvions avancer.

Ambassadeurs certifiées JDR IG (1)

Ça a été comme un 2ème mariage ! Du coup, j’ai poursuivi avec la lecture de « J’arrête de râler, l’intégrale ». J’ai fait les exercices et j’ai commencé à mettre en place des changements dans ma vie, d’abord petits puis plus grands. J’ai trouvé les enseignements de Christine tellement inspirants, authentiques et pratico pratiques qu’ils ont été le déclencheur pour moi d’une nouvelle façon de vivre et que j’ai eu très envie de les partager !

Y a-t-il eu un déclic qui t’a poussé à t’inscrire ?

L’idée me trottait déjà depuis un moment dans la tête mais j’avais peur de me lancer, de ne pas arriver à trouver du temps pour ça… bref je flippais !

Et puis, j’ai participé au {Forum} Wake Up,  le séminaire de Christine Lewicki pour oser prendre sa place, cultiver son audace et ne plus se limiter. Et là l’envie de transmettre le message « J’arrête de râler » et de partager les expériences que j’ai vécues dans ma propre vie m’est apparu comme une évidence. Du coup, j’ai pris mon courage à 2 mains et j’ai demandé à mon entreprise de financer ma formation pour devenir ambassadrice J’arrête de Râler et animer des ateliers auprès de mes collègues. Je leur ai expliqué la démarche, comment cela aiderait un des projets qu’ils comptaient me confier et… ils ont accepté ! J’étais très contente d’avoir osé faire cette proposition à mon entreprise et bien sûr encore plus qu’ils aient accepté !!

Qu’est-ce que cela représente pour toi ?

Cette formation représente un premier pas pour amener de nouveaux outils dans mes entreprises, pour aider les salariés à se sentir mieux dans leur job en changeant de posture, en changeant les mots qui sortent de leurs bouches, en célébrant ! C’est l’opportunité de parler dans mes entreprises de ce qui m’anime, de ce qui me fait vibrer… à savoir le travail autour de la relation, du changement, de la connaissance de soi. Ce travail d’observation à faire sur soi pour se construire une vie plus heureuse au travail. J’espère entamer de nouvelles formations, définir un nouveau poste autour de ces sujets, et continuer d’avoir envie de donner le meilleur de moi-même au quotidien.

Quelles opportunités cela t’a-t-il apporté ?

La formation « Animer des ateliers J’arrête de Râler » m’a donné le courage de parler du tournant que j’ai envie de donner à ma carrière professionnelle. Cela fait 10 ans que je travaille dans ce groupe et j’en étais à un point où je me demandais : Qu’est-ce qui ferait que j’aurai encore envie de donner dans cette structure pendant les 10 prochaines années ? La formation Ambassadrice m’a permis de mettre une compétence unique, différenciante et pour moi tellement inspirante dans mon profil.

Quels bénéfices en retires-tu ?

Le message J’arrête de râler m’a fait prendre conscience du pouvoir énorme que l’on a entre les mains de changer, que ce pouvoir dépend uniquement de nous et non des autres. La magie c’est que, parce que JE change alors Tout change autour de moi. J’ai pris conscience qu’on a le pouvoir de créer la vie qu’on veut, et ça passe par changer des petites choses du quotidien : ces « petits riens du tout » qui changent tout !

Comment vois-tu ton activité dans 5 ans ?

Je souhaite continuer de porter ce message en entreprise, dans les miennes ou dans d’autres et poursuivre à me former sur des techniques différentes pour aider les salariés à mettre moins d’enjeux et plus de jeux dans le cadre du travail, afin de faire baisser la pression. J’ai aussi très envie de me former au NIA afin d’amener cette danse du corps super inspirante pour travailler le lâcher prise dans mon entreprise… Affaire à suivre !

Contactez Christelle pour en savoir plus sur les ateliers « J’arrête de Râler » qu’elle propose. Vous trouverez ses coordonnées sur notre page Ambassadeurs certifiés « J’arrête de râler ».

Vous aussi souhaiteriez transmettre cet outil puissant au sein de votre entreprise, ou pour élargir votre champ de compétences professionnelles dans le cadre de votre activité libérale ?
Inscrivez-vous pour mon appel questions-réponses le 12 décembre à 20H, je répondrai à toutes vos questions !

https://www.facebook.com/events/439120170341266/

Appel Questions - Réponses en direct avec Christine LewickI JEUDI 12 DÉCEMBRE 2019 - 20H30

 

 

Téléchargez gratuitement le KIT J’arrête de râler ! Retrouvez-moi sur ma page Facebook et sur Instagrampour suivre des articles inspirants et découvrir des pépites qui vous aideront un peu plus chaque jour à révéler la meilleure version de vous-même !

[Témoignage] Ida El Hicheri, ambassadrice certifiée « J’arrête de râler »

25 Juin

« Arrêter de râler a changé ma vie »

Un boulot prenant dans un grand groupe français, un engagement à l’Université, des projets professionnels en tête, un besoin de danser et de jouer du violon chaque semaine, un mari, quatre enfants… il y a eu un moment où Ida El Hicheri s’est sentie un peu dépassée !

Elle explique pourquoi elle a décidé de suivre notre formation en ligne pour devenir ambassadrice certifiée « J’arrête de râler », et l’impact que cette décision a sur sa vie professionnelle et personnelle.

Ida - Ambassadrice certifiée J'arrête blog de Râler

Quelle est ton activité professionnelle ?

Je suis consultante RH dans un grand groupe, psychologue du travail et universitaire, j’enseigne à la fac où j’ai fait un doctorat sur le management il y a quelques années.

Pourquoi as-tu décidé de suivre la formation pour devenir ambassadrice certifiée ?

Parce que « Arrêter de râler » a changé ma vie. Cela m’a permis d’abord d’avoir de bien meilleures relations avec mes enfants, une vie de famille plus apaisée, plus calme et sereine. Et puis, cela m’a redonné le pouvoir d’agir et de décider de ce que je veux pour moi dans ma vie professionnelle et personnelle et de prendre des décisions importantes, notamment celle de développer mon activité en indépendante en tant que psychologue et coach. Du coup, j’ai eu envie de me former à la méthode « J’arrête de râler » qui avait été si bénéfique pour moi, pour la transmettre à mon tour à d’autres.

Y a-t-il eu un déclic qui t’a poussé à t’inscrire ?

Une discussion avec une ambassadrice puis avec Christine Lewicki en 2018 lors de la retraite Rise Up. Je me suis dit de ne plus hésiter, que cette nouvelle corde à mon arc allait vraiment m’aider à proposer des accompagnements efficaces et puissants tant pour les particuliers que pour les entreprises. L’idée d’avoir cette possibilité de contribuer au message et à la diffusion de cette expérience interne si particulière, à ce changement si perceptible quand on s’y met vraiment, et ce pour d’autres qui en ressentent l’envie et le besoin m’a donné très envie.

Qu’est-ce que cela représente pour toi ?

La possibilité de transmettre avec joie ce qui compte beaucoup pour moi. La possibilité de contribuer à la volonté de changement pour quelqu’un, un groupe ou une organisation avec des outils simples, joyeux, et vraiment efficaces.

Quelles opportunités cela t-a-t-il apporté ?

Curieusement (car ce n’était pas forcément le projet de départ), cela m’a permis de me positionner au sein de l’entreprise à laquelle j’appartiens aujourd’hui, et d’apporter un outil pour contribuer à développer de nouvelles postures de responsabilisation, d’ouverture et de coopération au sein du groupe. J’utilise donc la méthode « J’arrête de râler » avec des co-directeurs, des managers, et des collaborateurs pour déployer cette ambition d’entreprise, cette transformation. Nous avons baptisé cet accompagnement : 21 jours pour booster la transformation par la méthode de Christine Lewicki « J’arrête de râler au boulot » !

Quels bénéfices en retires-tu ?

Je peux faire mon boulot ! celui de coach au sein de mon entreprise où je suis responsable de la transformation managériale et coach interne. Les managers adhèrent à cet accompagnement.

Comment vois-tu ton activité dans 5 ans ?

J’aimerais poursuivre ce que je fais aujourd’hui à mon compte en indépendante en accompagnant 3 populations :

  1. Les managers et les organisations comme j’ai pu le faire au sein de grands groupes depuis 15 ans
  2. Et aussi, et cela me tient particulièrement à cœur, les femmes pour qu’elles puissent révéler toutes leurs facettes, celles qui comptent pour elles dans leur vie pro et perso. J’ai moi-même 4 enfants et un job qui me passionne, se réaliser et trouver l’équilibre est un travail que je trouve délicat, parfois courageux, et en même temps si enthousiasmant quand on sent la réalisation de son être profond dans chaque domaine de sa vie ! Je souhaite partager cela avec d’autres femmes.
  3. Et, les Hauts potentiels, qu’ils soient enfants, ados ou adultes. Se découvrir cette « particularité » et en faire quelque chose. J’aimerais beaucoup contribuer à mieux faire connaître cela, à la fois pour ceux qui vont être identifiés via les méthodes classique des tests et d’entretiens, et aussi leur entourage. Et, au-delà les accompagner pour transformer cette force, en faire quelque chose qui compte pour eux, faire connaître leur mode de fonctionnement aux parents, professeurs, managers qui les entourent pour une meilleure compréhension mutuelle et une meilleure activation de tout leur potentiel.

Pour en savoir plus sur les ateliers J’arrête de Râler proposés par Ida, contactez Ida depuis son site : http://www.pcdeveloppement.fr/

Si vous aussi souhaitez transmettre cet outil puissant au sein de votre entreprise, ou si vous souhaitez élargir votre champ de compétences professionnelles dans le cadre de votre activité libérale, découvrez notre formation en ligne : https://www.christinelewicki.com/formation-jdr/

Animer-des-formations-jarrete-de-raler

Téléchargez gratuitement le KIT J’arrête de râler ! Retrouvez-moi sur ma page Facebook et sur instagram, pour suivre des articles inspirants et découvrir des pépites qui vous aideront un peu plus chaque jour à révéler la meilleure version de vous-même !

J’arrête de râler en anglais !

24 Avr

Célébration !

Après des années de travail et surtout d’attente, mon livre « I quit Complaining » sort aux Etats-Unis le 30 avril.

Screen Shot 2019-02-15 at 12.30.05 PM

Le mouvement « J’arrête de râler » s’étend de l’autre côté de l’Atlantique !

Si vous avez des connaissances anglophones qui en ont marre de subir leur existence, des personnes qui souhaitent reprendre les rênes de leur vie ou qui sont tout simplement curieuses de développer une nouvelle conversation avec la Vie… faites leur découvrir le livre !
Et, découvrez les chouettes bonus offerts pour toute pré-commande d’ici le 30 avril en allant sur ce lien : https://tinyurl.com/y3pwg8gd

twitter banner

Alors… let’s all quit complaining ! Bonne lecture !

2

 

Téléchargez gratuitement le KIT J’arrête de râler ! Retrouvez-moi sur ma page Facebook et sur Instagram, pour suivre des articles inspirants et découvrir des pépites qui vous aideront un peu plus chaque jour à révéler la meilleure version de vous-même !

Travail | Arrêtons de râler pour notre santé et notre bien-être !

18 Avr

J’arrête de Râler au Boulot dans Doctissimo.fr

Quel plaisir de découvrir que le livre J’arrête de râler au Boulot fait l’objet d’un article dans Doctissimo.fr, journal en ligne dédié à notre santé et à notre bien-être !

En effet, notre travail est souvent un lieu de contraintes, et malheureusement nous avons tous tendance à adopter la mauvaise stratégie face aux contrariétés : râler !

Et si nous faisions en sorte que notre travail devienne un lieu d’épanouissement personnel, de plaisir (oui !) et de bien-être. Un environnement bon pour notre santé !

« Manque de motivation, réunion qui s’éternise, comptes-rendus qui tardent à arriver, stress de ne pas finir dans les temps… Il y a de nombreuses raisons de râler au travail. Pourtant, cette stratégie n’est pas payante : cela ne vous aidera pas à résoudre vos problèmes mais vous fera passer une mauvaise journée. Christine Lewicki, coach d’entreprise et formatrice en développement personnel, vous propose de relever un défi : arrêter de râler au boulot. Chaque jour, nous passons près de 8 heures sur notre lieu de travail, alors, les raisons de se plaindre sont multiples ! […] »  Lire la suite de l’article

4 étapes pour adopter la positive attitude et arrêter de râler

Dans cet article, Doctissimo évoque les 4 étapes pour se sevrer de notre habitude de râler que je développe dans le livre.

  • À quels moments je râle et pourquoi ?
  • Comment changer de stratégie
  • Comment donner envie aux autres de travailler avec moi ?
  • Pratiquer la gratitude

Pour changer cette habitude de vie néfaste à notre santé qu’est la râlerie au travail, je vous invite à découvrir mon livre, co-écrit avec Emmanuelle Nave, directrice des ressources humaines !

Et si nous décidions de savourer pleinement la vie, y compris au travail ? Arrêtons de passer à côté de notre vie… arrêtons de râler !

Pour vous procurer le livre, c’est par ici :

Screen Shot 2019-04-18 at 10.22.31

Voici la version Pdf de l’article, pour le lire dans son intégralité : Et si j’arrêtais de râler au boulot – Doctissimo

Téléchargez gratuitement le KIT J’arrête de râler ! Retrouvez-moi sur ma page Facebook et sur instagram, pour suivre des articles inspirants et découvrir des pépites qui vous aideront un peu plus chaque jour à révéler la meilleure version de vous-même !

5 bonnes raisons d’arrêter de râler… MAINTENANT !

4 Mar

Saviez-vous qu’une personne se plaint en moyenne entre 15 et 30 fois par jour ? Pensez-vous faire partie de cette moyenne ?

Imaginez une journée entière sans vous plaindre. Ne vous concentrez pas sur les choses négatives qui arrivent, concentrez votre énergie uniquement sur les choses qui vont dans le bon sens. Soyez reconnaissant et remarquez toutes les (petites) belles et bonnes choses qui vous entourent déjà.

Y parvenez-vous ? Si vous pensez que c’est impossible, voici cinq bonnes raisons d’arrêter de râler … MAINTENANT !

1. Ne plus être solidaires dans notre misère

Cet adage est vrai : lorsque nous râlons, nous invitons les autres à nous rejoindre pour faire ensemble un beau festin de râleries. Nous nous retrouvons entouré de râleurs car les gens sont compétitifs, ils veulent être les meilleurs … même si c’est pour avoir la pire des vies ! Ils partagent leurs frustrations et leurs tracas pour finalement se sentir inclus et créer du lien. Par contre, lorsque nous cessons de râler et de nous concentrer sur le négatif, notre entourage commence à faire de même. Inspirons ceux qui nous entourent à nous suivre, créons un meilleur environnement pour nous ET les autres. Nous passons ainsi d’une spirale vicieuse à une spirale vertueuse !

2. Reprendre les rênes de notre vie

Nous sommes la seule personne avec le pouvoir de contrôler notre vie. Chaque jour nous pouvons contrôler nos pensées, notre état d’esprit, nos actions et par conséquent notre réalité. Arrêtons de perdre notre temps en restant passif, à nous plaindre de ce qui se passe autour de nous et reprenons le contrôle de notre existence ! Si tous les matins, nos enfants nous rendent fou, changeons notre routine (celle que nous avons ne fonctionne manifestement pas). Si nous détestons notre travail, commençons la recherche d’un nouvel emploi. Lorsque nous sommes coincé dans une ornière dans la vie, le seul moyen de nous en sortir est d’agir. Alors arrêtons de râler et commençons !  Commencez petit, faites un petit changement … et constatez à quel point vous vous sentez déjà mieux ! À partir de là, c’est comme un effet « boule de neige », nous sommes inspiré et motivé pour apporter de plus en plus de changements qui génèrent de plus en plus de bonheur autour de nous … ces changements changent notre état d’esprit et réduisent notre envie de râler

3. Vivre en pleine conscience

Vivre en pleine conscience, veiller à ne pas râler et à réajuster notre point de vue pour un point de vue plus positif demande une pratique quotidienne, et les bénéfices en sont considérables ! Pratiquer la non râlerie réorganise les neurones dans notre cerveau et nos pensées deviennent plus positives automatiquement. Un excellent outil que j’ai utilisé durant mon challenge est la méthode du bracelet. Commencez avec un bracelet au poignet, le but est de le garder sur le même poignet pendant 21 jours consécutifs. Si vous râlez, vous changez le bracelet de poignet et remettez les compteurs à zéro. Vous serez surpris de voir à quel point il est utile d’avoir cet outil pour vous souvenir de votre nouvelle intention et ancrer ce nouveau fonctionnement.

4. Trouver ce qui nous rend heureux

Lorsque nous arrêtons de râler, nous créons l’espace pour reconnaître  les choses qui vont bien dans notre vie ! On a eu une journée pourrie au travail : on réalise que l’on est heureux de rentrer chez nous. La salle de sport était bondée de monde : on réalise que l’on est heureux d’avoir atteint nos objectifs sportifs de la journée … se plaindre prend BEAUCOUP de temps, du temps que nous pouvons utiliser en nous concentrant sur le positif.

5. Améliorer notre mode de communication et nos relations

En arrêtant de râler, nous améliorons notre mode de communication et toutes nos relations ! Lorsque nous décidons d’adopter une approche active pour mettre fin à notre habitude de râler, nous devons être très direct et impeccable avec nos mots. Lorsque quelque chose nous dérange, on en parle immédiatement … et il n’y a plus de temps pour râler ! Parlons aux personnes qui ont le pouvoir d’améliorer la situation. Evitons d’exagérer (et de transformer le problème en drame), et surtout résistons l’envie de pointer du doigt le couplable ! Ce n’est pas chose facile mais cela changera votre vie, comme ça a changé la mienne !

Si vous souhaitez en savoir plus sur la manière dont j’ai surmonté mon habitude de râler, je vous encourage à visiter tous les articles et vidéos sur ce blog. J’espère que vous êtes désormais inspiré pour ne plus subir les situations et pour devenir acteur de solutions dans votre vie !

Lisez J’arrête de râler l’intégrale, lancez-vous le challenge J’arrête de râler en 21 jours, et rejoignez mon book club de l’été !

Téléchargez gratuitement le KIT J’arrête de râler ! Retrouvez-moi sur ma page Facebook et sur mon site instagram, pour suivre des articles inspirants et découvrir des pépites qui vous aideront un peu plus chaque jour à révéler la meilleure version de vous-même !

Un livre pour vivre libre !

18 Sep

Dans son blog Goodmood-goodfood, Annabelle, ancienne participante du séminaire WAKEUP, partage les trois livres qui ont transformé sa perception de la vie et du monde. Et comment ces livres ont enrichi ses expériences et lui ont apporté une ouverture d’esprit.

LIRE POUR VIVRE LIBRE ! (3)

Je suis honorée que mon livre « J’arrête de râler » en fasse partie ! Voici son témoignage sur le livre :

Une plongée au cœur du quotidien d’une mère de famille qui mène une vie ordinaire, comme elle l’indique. Râler plusieurs fois par jour pour se défendre, pour justifier de sa position de victime, pour contester, pour faire penser que les événements vont changer, parce que c’est la faute des autres. Ce livre fait prendre conscience que la réalité que l’on se dessine ne dépend que de notre bon vouloir et des actions que l’on met en place. Tout ne peut pas être contrôlé en revanche, nos mots, nos actions, nos perceptions, le sont. A l’aide d’un défi à suivre en 21 jours pour engager de nouvelles habitudes, elle redonne son pouvoir au lecteur et lui transmet les clés concrètes d’une action durable qui peut faire basculer le verre à moitié vide en verre à moitié plein. Ce livre amène à une réflexion profonde et demande un travail constant sur soi-même. Soyez prêt à faire des efforts si vous voulez progresser et vous en serez largement récompensé !

Après avoir lu le livre, elle a décidé de relever le défi du challenge J’arrête de râler et y est parvenue !

Je n’ai pas abandonné après 21 jours. Je vivais une reprogrammation de mon cerveau comme une application informatique. J’agissais pour être constructive tout en choisissant mes mots au lieu d’être dans la revendication. J’ai gagné en qualité de communication avec mon entourage et surtout au sein de mon couple.

Découvrez les deux autres livres qui l’ont transformée en lisant l’article ici : Lire pour vivre libre – Good mood good food

Je serai ravie de découvrir en commentaire de cet article les livres qui ont transformé VOTRE vision de la vie !

Love & Respect,

Christine Lewicki

Téléchargez gratuitement le KIT J’arrête de râler et Retrouvez-moi sur ma page Facebook pour suivre des articles inspirants et des pépites qui vous aideront un peu plus chaque jour à révéler la meilleure version de vous-même !

 

Parfois on exagère…

6 Mar

Très souvent, quand nous râlons c’est parce que nous cherchons à satisfaire un besoin important à nos yeux.

En fait, nous avons tellement peur de ne pas être entendus que nous employons des mots qui ne sont pas justes. Nous allons ainsi utiliser le levier de l’exagération, mais aussi ceux de l’universalité et de la permanence. Nous allons dire « c’est infernal » (exagération), « c’est toujours pareil », (permanence), « ça fait 100 fois que je le dis » (exagération), « ils sont tous incompétents » (universalité), « ils sont tous pourris » (universalité), « ils n’ont rien compris » (exagération).

Parfois on exagère...

Nous allons utiliser des mots très forts qui contribueront à dramatiser la situation ; dramatiser comme dans une pièce de théâtre, pour rendre les choses plus piquantes, les contrastes plus vifs, pour accentuer notre rôle dans notre scénario intérieur… au risque de tourner au drame comique qui ne trompera personne ! Nous allons exagérer notre rôle de victime pour être sûr d’être sur la scène, d’être vu et entendu.

En cédant à ces dérives dans notre langage, nous pensons détenir une stratégie judicieuse et puissante pour arriver à nos fins face aux autres… alors qu’en fait nous perdons tout pouvoir !

Lorsque vous râlez, posez-vous cette question sur la justesse de vos propos : est-ce que vous êtes en train de décrire les faits pour ce qu’ils sont vraiment ou est-ce que vous les exagérez parce que vous craignez de ne pas être entendu ?

Et si vous vous surprenez (trop souvent) entrain d’exagérer dans votre environnement professionnel, commandez mon livre J’arrête de Râler au Boulot, co-écrit avec Emmanuelle Nave, Directrice des Relations Humaines.

Arrêter de râler est un acte de rébellion !

29 Déc

« Il n’y a pas de honte à préférer le bonheur. » La Peste, Albert Camus (1947)

Avez-vous remarqué que se plaindre permet de créer des liens avec les autres autour de nos malheurs ? Nos sujets de râleries nous rendent parfois solidaires les uns des autres et peuvent même être à l’origine de nouvelles amitiés.

Alors que nous vivons dans une culture de la râlerie à tout va, choisir le bonheur serait finalement être « différent ».

Un acte de rébellion

Notre culture nous pousse à râler pour soulager nos frustrations. Nous ne nous posons pas vraiment de questions, nous suivons le mouvement, en faisant et en râlant comme tout le monde.

Le challenge « J’arrête de râler » a vraiment mis en évidence à quel point j’avais tendance à me sentir en sécurité quand je « communiais » avec les autres autour de mes problèmes. J’avais tellement l’habitude de râler avec mon entourage que je craignais que faire autrement me ferait sortir de la norme, m’exclurait.

Parfois, dans nos petites conversations quotidiennes, nous râlons parce que nous croyons qu’en évoquant ce qui va bien, en célébrant les moments de bonheur, ce bonheur risque de nous être confisqué ou que nous risquons d’être regardés de travers ou encore d’être enviés. Alors, nous choisissons de focaliser notre attention sur ce qui est difficile, sur ce qui ne marche pas. Au bout du compte, nous créons tous des « festins » de râleries.

Arrêter de râler est en fait un acte de rébellion car au lieu d’exprimer ce que nous ne voulons pas, nous apprenons à exprimer ce que nous voulons. Au lieu d’accuser l’autre d’être la source du problème, nous apprenons à prendre nos responsabilités et à proposer des solutions ; en refusant de jour le jeu du  » qui a tord/qui a raison » nous incitons les autres à rejoindre notre vision.

Arrêter de râler est un acte de rébellion car nous prenons nos distances par rapport à la conversation ambiante bien souvent morose, et nous faisons le choix de parler différemment. Nous refusons de prendre part à ces conversations qui ne mènent nulle part ! Au contraire nous orientons la discussion vers des sujets riches et porteurs : des solutions pour répondre à nos besoins, ou de la gratitude pour célébrer ce que nous avons déjà.

Nous osons parler une nouvelle langue, nous osons nous positionner autrement face aux frustrations ordinaires du quotidien. Nous osons nous démarquer et pour cela nous devons oser être différents. Parfois c’est inconfortable. Parfois, nous avons peur que les autres ne comprennent pas pourquoi nous ne réagissons pas comme tout le monde. Parfois nous avons peur d’être exclus car nous sommes peut-être « hors norme » vis à vis des conversations habituelles de notre entourage.

Arrêter de râler est un choix de vie, un choix de positionnement orienté vers les solutions, la coopération, la sérénité et la gratitude. Un choix de vie dans lequel nous nous sentons peut-être parfois seuls… nous pouvons alors nous inspirer de ceux qui ont été ou qui sont avec nous sur le même chemin de vie. Ceux qui avant nous ou avec nous veulent parler de ce qu’ils veulent pour demain plutôt que de passer leur vie à râler sur ce qui ne leur convient pas.

Ainsi, Martin Luther King n’a pas cherché à soulever les foules en accusant et en disant : « C’est abominable et injuste, nous devons combattre ceux qui nous martyrisent. » Bien au contraire, il a fait le choix de partager son rêve ! Nous nous souvenons tous du fameux discours “I HAVE A DREAM”.  Son message a changé le monde. En partageant son rêve, il a fait prendre conscience qu’il était possible de créer un monde meilleur. Il a réussi à entraîner des milliers de personnes dans son mouvement et à changer les choses.

De la même manière, dans le film DEMAIN qui parle du grand sujet de la dégradation de notre écologie et qui a reçu le CÉSAR du meilleur documentaire en 2016 et fait l’unanimité de la presse et des spectateurs. Cyril Dion et Mélanie Laurent, plutôt que d’attiser nos peurs et nos rancœurs en nous décrivant une image déplorable de l’état de notre planète, plutôt que de pointer du doigt les coupables et de les mettre sur le banc des accusés, ont fait le choix puissant et profondément inspirant de nous montrer des solutions ! Ils ont choisi de mettre en lumière les initiatives qui fonctionnent et qui sont pleines d’espoir pour notre avenir. Ainsi ils nous inspirent à concrètement poser des actions pour bâtir ensemble un demain respectueux de nos richesses et de nos diversités.

Mère Térésa nous a, elle aussi, montré que nous pouvions positiver plutôt que râler le jour où elle a refusé une invitation à une marche contre la guerre, manifestant en revanche son intérêt pour une marche pour la paix.

Aujourd’hui, devenons acteurs de solutions plutôt que victimes des situations. Nous avons le pouvoir de créer du changement si nous avons l’audace de sortir du statut de victime. Nous avons le pouvoir de choisir de faire partie de la solution. Évidemment ce n’est pas toujours évident, cela nous engage parfois plus profondément mais c’est tellement plus satisfaisant.

Alors si dans votre travail ou votre vie quelque chose ne vous convient pas ou devient même insupportable, rebellez-vous, mais rebellez-vous autrement !  Ne faites pas comme tout le monde, faites partie de la tribu de ceux qui choisissent d’arrêter de râler et prenez, vous aussi, le temps de définir votre vision, d’identifier des solutions que vous pourriez proposer et de fédérer les autres autour d’un projet qui permette à chacun d’être acteur de demain !

Téléchargez gratuitement le KIT J’arrête de râler et Retrouvez-moi sur ma page Facebook pour suivre des articles inspirants et des pépites qui vous aideront un peu plus chaque jour à révéler la meilleure version de vous-même !

Découvrez comment réussir le challenge J’arrête de râler

24 Sep

Nombreux sont ceux qui ont tenté le challenge, mais n’ont peut-être pas réussi à le terminer, se sont découragés.

Moi-même quand je me suis lancée dans cette aventure de faire un effort conscient pour ne pas râler pendant 21 jours consécutifs, j’ai vécu des doutes, des difficultés, et aussi des succès. Ce challenge est un CHEMIN DE TRANSFORMATION. Il y a eu des hauts et des bas et c’est normal car se sevrer de l’habitude de râler n’est pas chose facile.

Mais savoir que d’autres personnes partagent ce challenge, que nous sommes ensemble, entourés et soutenus, est d’une grande aide ! C’est pour cela que j’ai créé ce blog ainsi que les ateliers « J’arrête de râler en famille » et « J’arrête de râler au boulot ». C’est aussi dans ce même esprit que j’ai eu l’immense plaisir de proposer il y a quelques jours un échange Questions / Réponses sur Facebook avec mes lecteurs.

Vous pouvez visionner l’enregistrement ci-dessous :

 

De nombreuses questions sont adressées dans la vidéo, vous trouverez aussi beaucoup d’échanges sur la page Facebook de l’évènement !

Si vous cherchez encore des réponses, n’hésitez pas à les poster en commentaires de cet article !

Téléchargez gratuitement le KIT J’arrête de râler et Retrouvez-moi sur ma page Facebook pour suivre des articles inspirants et des pépites qui vous aideront un peu plus chaque jour à révéler la meilleure version de vous-même !

%d blogueurs aiment cette page :