Quand je rale 10 fois par jour, je suis meilleure que la moyenne !

3 Mai

Les trucs du jour:
– Les gens râlent en moyenne 15 a 30 fois par jour. Nos journées sont remplies de plaintes et notre misère devient notre vie.
– Et si plutôt que de ruminer toute la journée on s’attelait a réagir de manière constructive ( on ne parle pas d’encaisser et de la fermer !!!)
– Pour la première fois aujourd’hui je suis parvenue à poser des règles plus claires sur qu’est ce que râler et comment peut on exprimer son désaccord sans râler.
Règle numéro 1 : exprimer son mécontentement SEULEMENT à la personne concernée
– Règle numéro 2: se limiter aux faits et retenir toute forme de jugement (du genre : tu es trop nul, je n’arrive pas a croire que tu fasses un truc pareil, c’est tout de même incroyable, j’en ai ras le bol, cela commence à bien faire…..)

Publicités

10 Réponses to “Quand je rale 10 fois par jour, je suis meilleure que la moyenne !”

  1. Emma mai 4, 2010 à 5:27 #

    Hop, le petit rendez-vous quotidien en rentrant du boulot ! J’aime, je peux même avouer que, une fois dans les transports, j’attends avec impatience. C’est mon ultime étape de déconnexion d’avec la journée, pour aborder la soirée en douceur, sans râler, justement, à propos de tout ce qui a pu me gonfler durant la journée.

    Je me disais un truc, en regardant ta vidéo, c’est que ta démarche se rapproche un peu de la communication non-violente (pour ce que j’en sais, en tout cas), et c’était déjà un sujet qui me titillait pas mal.

    Bref, plus les jours passent et plus ton exemple me fait dire « c’est possible » et me donne envie de me lancer. Merci !

    J'aime

    • christinelewicki mai 4, 2010 à 5:42 #

      Oui il y a des points communs avec la CNV. Je dirais que la CNV est un outil pour atteindre le challenge.
      L’avantage quand on est dans le challenge est que cela devient indispensable de trouver des outils !!!

      J'aime

  2. Lavande mai 4, 2010 à 5:09 #

    Il y a quelques mois j’ai mis en pratique ce défi : ne plus râler. Je n’ai pas ouvert de blog, mais je trouve cette idée formidable.
    Je ne râle presque plus, je ne dis presque plus de gros mots non plus (certains sont encore durs à éviter, tellement ils sont « naturels » et fort employé autour de moi).

    On PEU changer ! Il suffit de le vouloir et d’être convaincu que ça vaut le coup.

    Je te souhaite, je vous souhaite à tous, beaucoup de courage.

    J'aime

    • christinelewicki mai 4, 2010 à 5:41 #

      Merci Lavande pour ces mots d’encouragement. Est-ce que tu as sentis que les autres autour de toi on aussi changes ?

      J'aime

  3. Annabel mai 4, 2010 à 12:30 #

    Du changement dans ma prise de conscience!
    Chaque lundi, ma prof de yoga nous demande, comment vous sentez-vous ici et maintenant? et là j’ai dit « P O S I T I V E » et je crois vraiment que c’est grâce à ma semaine, grâce à mon challenge. Au plus profond de moi, je sentais un changement dans ma manière de me positionner face au monde. J’ai fait danser mon bracelet tout le week-end, d’un poignet à l’autre, mais ai-je échoué pour autant, je ne le pense pas. J’ai gagné en qualité de présence, pour mes enfants, pour moi-même. Force est de constater que ce lundi était très différent des autres, et cela sans que je sache vraiment pourquoi. Mais mon joli bracelet me rappelle dans quelle belle aventure je me suis lancée et je me dis que je suis fière de moi. 21 jours, ce sera peut-être difficile à tenir, mais en attendant que de chemin parcouru…n’est-ce pas cela qui compte.
    1 chose à travailler pour moi, c’est le fait de crier! je voudrais vraiment trouver un autre mode de communiquer ma frustration de ne pas être entendue.. un truc à partager peut-être? 😉

    J'aime

    • christinelewicki mai 4, 2010 à 5:03 #

      Merci Annabel de nous partager ton experience de ton Lundi !!!
      En effet meme si tu as change ton bracelet de cote tout le week-end, tu n’a pas echoue car tu es toujours sur le chemin.
      Tout ce challenge c’est une aventure.

      J'aime

  4. Carine mai 4, 2010 à 10:19 #

    Bonjour Christine,

    Je suis ton aventure depuis le début (ou presque!) et ca m’interesse, je regarde toutes les vidéos que tu postes.
    J’ai voulu me lancer dans l’aventure, je me suis meme acheté un petit bracelet pour faire pareil. Mais, …je n’ai pas assez de volonté, en fait j’y pense, mais pas quand je rale. Je rale très souvent et je suis d’accord avec tout ce que tu penses.
    Mais à mon avis, il y a quand meme plusieurs niveaux de ralages:
    -en premier, celui, »gentillet » où on rale mais sans plus, disons qu’on lance « oh il pleut encore… » et après on passe à un autre sujet de discussion sans problème, sans raler
    – en second celui où on rale vraiment, on en a marre de tout, on n’en peut plus, on en veut à la terre entière, et on dit tout haut ce qu’on pense tout bas, ca nous libere un peu du poids qui nous enserre.
    Les deux règles que tu viens de lancer sont interessantes et je suis également d’accord avec, mais le tout, c’est d’y penser. Il faudrait trouver un moyen qui nous rappele, si ce n’est avant de commencer, au moins PENDANT qu’on rale, que justement on est en train de raler. On ne s’en rend pas forcément compte sur le moment, on ne réalise pas qu’on rale. Le système du bracelet ne marche pas avec moi(meme si je ne suis pas forcément un exemple à suivre!),je pense pas qu’on puisse s’arreter du jour au lendemain,il faut arreter de raler, mais par étapes, réduire petit à petit. Je crois qu’il faut d’abord une prise de conscience, qu’on comprenne les moments où on rale, avant de vraiment « s’arreter net ».
    Voila ce que j’en pense,
    Bon courage pour la suite!

    Carine

    J'aime

    • christinelewicki mai 4, 2010 à 5:01 #

      Merci Carine de partager ton chemin.
      En effet il y a les petits ralages et les gros petages de plomb !!!
      Se rendre compte quand on rale est la toute premiere etape.
      Peux- etre que cela doit etre ton seul objectif du moment, te rendre compte et ne pas te juger ! juste te donner de la compassion a toi meme.
      Quand tu te surprend a raler ou quand tu realises apres coup que tu as rale, tu peux te dire  » oh j’ai rale encore, j’ai du mal avec ce challenge, raler c’est vraiment une habitude pour moi, je vais essayer de faire mieux la prochaine fois ».

      En effet s’arreter net ce n’est pas vraiment possible. Tu peux voir que moi meme je recommence souvent a zero.
      Le principal c’est d’avoir envie de faire l’experience. Etre curieux de voir qu’est-ce qui pourrait se passer si tu parvenais a ne pas raler pendant 21 jours !
      Ensuite tu t’engages sur le chemin et tu fais de ton mieux. Quand tu rales, tu changes le bracelet de cote, sans te juger, sans etre attachee a la performance.

      J'aime

  5. Dom mai 4, 2010 à 9:58 #

    Bonjour Christine,
    Et bien ton blog fais parler de lui 😉 Du coup je viens d’y jeter un coup d’œil, au début avec sourire puis, en le gardant, avec réflexion… Finalement pourquoi pas :

    1) Je râle depuis fort longtemps, tout le temps,
    2) Râler est pour moi un moyen de m’exprimer, surtout pour moi même quand je suis tout seul…
    Par ailleurs une personne qui se parle toute seule suscite l’interrogation, une personne qui râle toute seule est finalement banal 😉
    3) Et surtout j’aime râler, j’ai plaisir à râler !

    Alors pourquoi ?
    1) Lorsque ma fille râle je n’aime pas ca… Un papa râleur quel bel exemple…
    2) Pour faire plaisir à celle qui le supporte tout les jours et que j’aime plus que moi.
    3) Par ce que ma belle sœur ma rappeler le temps ou je râlais moins et ou c’etait plus agréable pour elle…

    Hum ne plus râler pour les autres est une bonne motivation, mais je me suis aperçus que lorsque l’on faisait quelque chose uniquement pour satisfaire le besoins ou le plaisir des autres on ne s’y retrouvais pas et cela ne fonctionnais pas.
    Ancien gros fumeur, j’imagine donc des bénéfices similaire en plaisir de vivre….

    Aller je me lance à ta suite 😉
    Dom

    J'aime

    • christinelewicki mai 4, 2010 à 4:55 #

      Bienvenu Dominique !

      En effet le principal benefice c’est le plaisir de vivre et le bien etres des autres autour de nous !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :